Mercredi 24 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Politique

Jets de pierre sur Macky à l'Ucad: Le Gradec s'indigne et demande des sanctions

Single Post
Jets de pierre sur Macky à l'Ucad: Le Gradec s'indigne et demande des sanctions

Le caillassage du cortège présidentiel à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) vendredi dernier, passe mal. A la suite de plusieurs partis politiques et organisations sociales, le Groupe de Recherche et d’Appui conseil pour la Démocratie participative et la Bonne gouvernance (Gradec) s'indigne à son tour. 

Et juge inacceptable cet acte de défiance de la première institution de la République. Dans un communiqué dont copie nous ai parvenue,
l'organisation de la société civile, " prenant la pleine mesure de la gravité de la situation, condamne fermement cette attitude qui relève d’un incivisme notoire aux antipodes de notre ancrage démocratique fondé sur le respect des positions et points de vue divergents". 

Et pense que des sanctions devraient être prises pour éviter toute répétition à l'avenir.
" Les interpellations et arrestations d’étudiants ainsi que les accusations et contre accusations des différents états-majors politiques quant à la responsabilité des uns et des autres ne devraient pas conduire à une impunité qui ne ferait qu'encourager la répétition et l'amplification du mépris des institutions et des droits des autres citoyens", insiste le Gradec. 

Le Groupe estime que ce genre de situation est grosse de dangers "pour la paix civile en ce sens qu’en lieu et place des confrontations d’idées ou de projets de société, les batailles politiques sont transposées sur le terrain de la surenchère et de la violence tant verbale que physique par mouvements de jeunesse, regroupements d’étudiants ou de syndicats interposés". Pour un apaisement du climat social et une relance du dialogue politique, le Gradec appelle "L'Etat, et l'ensemble des acteurs politiques à leur responsabilité d'éducation des populations et surtout de leurs partisans pour une meilleure compréhension de principes de la citoyenneté, une connaissance des institutions et des règles de fonctionnement d'une démocratie".

Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Maky Degage

    En Août, 2015 (17:30 PM)
    d autres pierres risquent de s abattre sur maky
  2. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (17:36 PM)
    Auteur

    Lam

    En Août, 2015 (18:06 PM)
    c'est regrettable ce genre d'agissements,au Sénégal l'on doit pouvoir marcher dans la ligne droite du respect,

    Des sanctions là n'est pas le problème, il faut un changement radical des mentalités
    • Auteur

      Alternoce + Apernoce = Calamit

      En Août, 2015 (01:49 AM)
      gouvernance oligarchique

      gouvernance mafieuse

      gournance en mode culturelle au senegal surtout depuis 2000 et continuant de plus belle.

      le changement radical doit commencer par l'eradication de cette culture politique qui caracterise la gouvernance du senegal - en faisant un leadership clienteliste


      il ya 3 jours sur france 24 un journaliste a deceit la democracie senegalaise comme une democracie de rent. ( clientelisme politique


      la gouvernance du patchio. bokkaa patchio


      bokko do patchio


      corruption - clientelisme - nepotisme - propagande

      la lutte s'impose jusqu'a l'avenement de gouvernants vertueux et humbles a la disposition totale des citoyens - le senegal est tres vulnerable. pas de stabilite du tout. - tout peut arriver et a tout moment car la gouvernance est mafieuse.


      il faut sauver le senegal
    Auteur

    Citoyen Observateur

    En Août, 2015 (20:23 PM)
    On n'a pas entendu la plateforme " Sénégal bu nu begg "

    Me Mame Adama Guèye, Fatou Sow Sarr, Mohammed Salsao, Cheikh Tidiane Dieye vous qui êtes si prompts a dénoncer les actes d'incivisme et de mal gouvernance ( peinture des bus DDD, gestion du PUDC etc..) dites nous ce que vous pensez de tels comportements si vous n'êtes pas en train de gérer des intérêts politiciens.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (23:05 PM)
    Vraiment y en a marre. Macky moy kaane bé ken douko sani kher? Meme le Prophete PSL a connu des jets de pierres, arretez de nous tympaniser :bindeu: 
    Auteur

    Leonce

    En Août, 2015 (23:47 PM)
    Tous les partis politiques composés d'hommes et de femmes équilibrés ont condamné avec la derniere énergie le comportement des étudiants jeteurs de pierres. Mais puisque le petit nar ne recite que ce qu'il a appris du grand nar sous la tente alors ne soyons pas surpris de l'agissement de ces etudiants du parti dont un des plus haut responsables cautionne ce comportement.
    Auteur

    Ins

    En Août, 2015 (23:58 PM)
    L'exemple a été donné par Macky lui-même en nommant ministre ou presque un insulteur public de président de la république (Youssou TOURE /Abdoulaye WADE). Pourquoi est-ce-que ces jeunes ne suivraient pas l'exemple pour entrer dans les grâces du futur nouveau régime
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (04:20 AM)
    le bleme n'est pas le proces de macky mais de se poser des questions ?

    ces étudiants prouvent tou simplement leur niveau

    diangu tahoul nga eveillé c tout

    ils ont lancé des pierres au president du senegal donc à tous les senegalais

    eux qui sont sensé etre dioués de citoyenneté et de connaissance .....



    ils viennent de prouver que la vraie modernisation c'est l'université et non les daaras .

    c'est une honte et bravo aux daaras qui non seulement enseignent mais éduquent en mm temps.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR