Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Macky Sall met en garde : " Je demande aux ministres de comprendre que l’essentiel est dans les résultats et non dans les polémiques"
   Par Ferloo | Ferloo.com |  Samedi 07 septembre, 2013 19:17  | Consulté 8811  fois  | 27 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
Politique | Mots Clés: Macky sall, Ministres, Mise en garde, Resultats, Polemique
source: Ferloo.com

Dans un entretien qu’il a accordé au journal L’As, le président Macky Sall dit avoir confiance à son gouvernement et ne lui demande qu’à travailler. «Le Gouvernement actuel bénéficie de ma confiance ; je lui demande simplement de travailler et de comprendre que l’essentiel est dans les résultats et non dans la polémique », a-t-il indiqué.

 

Macky Sall de poursuivre : «je l’ai toujours dit : j’attends les ministres moins dans les titres de journaux que sur le terrain pour répondre aux besoins des Sénégalais tout en expliquant quand même ce qu’ils font ». Dans cette dynamique, Macky Sall tempère. «Un gouvernement fait ce qu’il peut mais il ne peut pas résoudre en un ou deux ans, voire trois ans. Et même après un mandat. Il y a toujours des choses à faire », a-t-il laissé entendre. 

 

Interpelé sur les urgences de l’heure, Macky Sall répond que « tout est urgence » au Sénégal. «Ces urgences sont partout : l’emploi des jeunes, l’agriculture qui devra booster notre croissance et répondre plus positivement à la lancinante question de l’emploi ; la question de l’énergie, si vous ne le réglez pas, sera un facteur limitant de la croissance économique », a-t-il dit, soulignant que c’est la raison pour laquelle, il en a fait un département ministériel... 

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant Macky sall de 2006 à ce jour.
Commentaires:   27   Total dont   2   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Osez de retour ! on September 7, 2013 (19:23 PM) 0 FansN°:1
Macky sall c'est toi qui crée les polémiques avec ta politique de chasse des biens mal acquis

putin , macky se fout de nous
Papa on September 7, 2013 (22:37 PM)0 FansN°: 2816988
La promotion de la haine au Sénégal? L'élection présidentielle de mars 2012 a été l'occasion pour certains politiciens de monter les populations les unes contre les autres. En effet, on a fait croire aux moins lotis que leurs malheurs venaient de leurs voisins qui se sont injustement enrichis à la faveur du régime en place pour ceux qui se sont politiquement engagés. Aussi, ils ont crée des pôles de concentration de la haine en ciblant des personnes politiques en vue ou fidèles au Président WADE pour les jeter en pâture aux populations. Pour convaincre les Sénégalais, ils ont utilisé des techniques de communication initiées, planifiées et exécutées par des gourous, en l'occurrence, le MONSTRE de Sokone, l'idole des jeunes étudiants résidant au Canada et des jeunes payés pour diffuser des injures à l'encontre du Président WADE. Le décor étant établi, il ne restait qu'à mettre en marche le plan machiavélique. 1- Faire oublier les réalisations du Président WADE en promettant de faire mieux. 2- En mobilisant tous ceux à qui, le Président WADE a rendu service et qui n'ont jamais gagné d'élections, les YOBALEMA, experts dans leur idéologie(communistes de tout bord) à la désinformation en déclarant sans preuves, les 2000 milliards planqués à l'extérieur. 3- Un essai d'inversion des valeurs en érigeant la haine, la méchanceté, le mensonge, la traîtrise, l'égoïsme en valeurs sous prétexte de justice dont ils se dispensent. 4- Ils font oublier aux populations que la richesse du voisin leur permet de maintenir ou d'atténuer leurs souffrances. L'erreur fatale a été de laisser proliférer ce grand mensonge sans réagir en s'inscrivant sur les listes électorales et en votant massivement pour le Président WADE. J'espère que tous les Sénégalais épris de justice et ayant le sens de l'honneur se mobiliseront pour contrer cette déferlante haine exécrable dans laquelle MACKY et CISSE LÔ se targuent d'avoir bénéficié des largesses du Président WADE en attendant les confessions des autres bénéficiaires. Vive le Président WADE, vive le Sénégal uni et prospère pour les Sénégalais.
Papa on September 7, 2013 (22:44 PM)0 FansN°: 2816997
Tout le monde parle du patrimoine faramineux que le Procureur spécial de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite, CREI, attribue à Karim Wade, Ancien Ministre d’Etat, de façon à fonder des poursuites pour enrichissement illicite. Il estime cet enrichissement à la somme de six cent soixante-quinze milliards huit cent dix millions cent cinquante mille six cent soixante-quatorze (675.810.150.674) F. CFA, soit 1 milliard 030 millions 265 mille 933 euros. Au plan national comme au plan international, nombreux sont ceux qui ont émis un doute sérieux sur la possibilité de détourner une telle somme pour la placer à l’extérieur, surtout si l’on sait que le Sénégal est dans l’UEMOA, union monétaire qui a à sa tête la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et que tout transfert à l’extérieur suppose le change en devises de l’argent CFA que l’on veut envoyer.

Donc tout transfert passe par la Banque Centrale qui le transcrit dans ses livres, indique le nom de la Banque qui demande le transfert au nom de son client ainsi que les motifs du transfert. La Banque Centrale peut accepter ou refuser de fournir les devises et l’autorisation de transfert. Les personnes averties ont vite compris que les recherches de centaines de milliards à l’extérieur, France, USA, Angleterre... ne pouvaient être que vaines parce que quasiment impossibles. Même si on met l’argent qui représente un gros volume qui nécessite pour son transfert des camions et des camions, comment l’embarquer clandestinement dans des avions cargos et pour le débarquer où ? Le garder où ? Donc cette histoire de centaines de milliards volés et transférés dans des banques en France, aux Etats-Unis, en Angleterre... était d’une touchante naïveté doublée d’une ignorance incommensurable.

Les naïfs et les adversaires des Wade ont vite embouché la trompette du Procureur spécial. Toutefois, rares sont ceux qui savent exactement comment le Procureur spécial a procédé pour arriver à cette somme faramineuse. Bref quels sont les éléments qu’il a additionnés ?

Nous avons voulu ici donner aux Sénégalais et à l’opinion internationale tous les éléments d’appréciation, examiner les postes un à un, rappeler les imputations du Procureur spécial et, chaque fois, mettre en face la réponse de Karim Wade accompagnée de ses preuves qu’il a annexées à son mémoire de défense remis par les avocats au Procureur spécial.
Le Procureur par ‘’procès-verbal de mise en demeure’’ du 15 mars 2013 dont il a laissé une copie à Karim Wade, a énuméré en 16 points les éléments qu’il estime constituer le patrimoine de Karim Wade et dont la sommation donne le chiffre de 675.810.150.674 F. CFA, soit 1 milliard 030 millions 265 mille 933 euros, (page 2 du procès-verbal).
Après le dépôt, par les avocats, du mémoire de défense de Karim Wade au Greffe de la CREI le 15 avril à 12 h 10, Karim WADE fut conduit à 14 h 30 devant la Commission d’Instruction dont les cinq (5) membres, très opportunément, étaient là qui l’attendaient. Le Président lui notifia que la Commission avait décidé de le mettre sous mandat de dépôt. Après quoi il fut transporté à la Prison Centrale de Rebeuss.

Il est évident que les magistrats n’ont pas pu, en moins de 3 heures, prendre sérieusement connaissance des griefs et du mémoire de réponse qui comptait 47 pages, avec des points et des sous-points, délibérer valablement sur chaque point, sans interroger Karim Wade une seule fois, et prendre une décision sérieusement motivée.

Chers amis épris de justice,
Nous avons voulu vous livrer tous les éléments de l’accusation et de la défense. Mais, selon les principes de fonctionnement de la CREI, l’accusation peut se ramener à un énoncé de griefs, avec comme seul appui l’enquête de gendarmerie sans preuves dont le Procureur spécial est dispensé. Vous aurez donc seulement les réponses de Karim Wade qui vous permettront de bien comprendre pourquoi ce dernier est innocent.

Beaucoup d’observateurs font une grande confusion. On ne reproche pas à Karim Wade un détournement de deniers publics car, dans ce cas, il faudrait obligatoirement dire quelles sommes ont été détournées, où et quand. Ce délit ne peut être reproché qu’à une personne à qui l’Etat a confié des fonds qu’elle a utilisés à des fins personnelles, en tout cas, des fonds qu’elle ne peut plus représenter, totalement ou partiellement.

Karim Wade n’a jamais géré de ressources autres que le budget de son ministère, comme tous les autres ministres, c’est à dire sous le contrôle du Ministre des Finances et des autres organes de contrôle de l’Etat. Il n’a jamais géré ni fonds ni agence qui ont des budgets autonomes. C’était une sage décision du Président Wade qui, dès le départ a dit à ses enfants, Karim et Syndiély WADE, en présence de Thierno Ousmane Sy et Abdoulaye Baldé : ‘’ ne gérez pas de fonds, éloignez-vous de l’argent, ne gérez pas d’argent car, de toute façon, et c’est l’air du temps, en tant qu’enfants de Président, on vous accusera toujours d’avoir dérobé l’argent de l’Etat mais, ce jour-là, vos ennemis n’auront aucune prise’’.

De quoi s’agit-il alors ? Que reproche-t-on à Karim Wade ?
C’est, selon le Procureur spécial, d’avoir un patrimoine important qui excède ses revenus connus et qu’il doit justifier. C’est cela le délit d’enrichissement illicite inventé par le Gouvernement Abdou Diouf par la loi du 10 juillet 1981, pour aller vite dans la répression des détournements de deniers publics fort nombreux à cette époque, et pour lequel, le Procureur spécial n’a rien à prouver, aucune preuve à apporter. Il doit constater, ou même, simplement, énoncer le délit d’enrichissement illicite et inviter la personne soupçonnée à prouver l’origine licite de son enrichissement. C’est ce qu’on appelle le renversement de la charge de la preuve.

Dans toutes les démocraties qui se respectent, comme dans le système normal du Sénégal dit droit commun, il appartient au Procureur de la République d’apporter des preuves à l’appui de ses accusations, et non pas demander au citoyen de prouver qu’il n’a pas commis tel ou tel délit. Le principe de la charge de la preuve incombant au Procureur de la République est le système reconnu dans de nombreux accords internationaux signés par notre pays. Dans un tel système régi chez nous par le Code de procédure pénale et le Code pénal, le Procureur de la République, s’appuyant sur des enquêtes de police ou de gendarmerie, s’il estime qu’il y a crime ou délit, inculpe la personne et envoie le dossier à un juge d’instruction. Celui-ci instruit à charge et à décharge, c’est-à-dire confronte le Procureur à l’inculpé en présence de ses avocats avant de se prononcer pour dire qu’il y a non-lieu, auquel cas il arrête les poursuites ou, au contraire, le renvoie devant le tribunal correctionnel pour y être jugé publiquement et contradictoirement, en présence de ses avocats ainsi que du public.

Ce système, évidemment, présente des garanties et des sujétions car, à tout moment, le juge d’instruction et l’avocat sont là. Mais il peut être long. Et, dans tous les cas, la décision du Juge d’instruction peut faire l’objet d’un appel devant la chambre d’accusation de la Cour d’Appel dont les arrêts peuvent être déférés en cassation pour l’un des trois motifs : incompétence, violation de la loi ou vice de forme.
Le système qui renverse la charge de la preuve est un système antidémocratique, dangereux qui autorise l’arbitraire tant il est vrai qu’il est quasiment impossible de rapporter la preuve d’un fait qui n’existe pas.

Pour faire condamner facilement les citoyens soupçonnés d’avoir subtilisé les ressources de l’Etat, le Gouvernement d’Abdou Diouf avait créé une juridiction d’exception, c’est-à-dire autorisée exceptionnellement par la loi, à déroger du droit commun, et ne pas respecter l’obligation, pour l’accusation, de rapporter des preuves pour soutenir ses poursuites. C’est pourquoi, le renversement de la charge de la preuve par la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite a été fustigé par la Cour de Justice de la CEDEAO dans son arrêt du 22 février 2013. La Cour l’a considéré explicitement comme une violation des droits de l’homme.

En effet, dans le système de la CREI, sans évoquer la moindre preuve, le Procureur spécial peut se contente d’un simple énoncé du crime ou du délit. Ne vous étonnez donc pas de ne pas trouver ici des preuves du Procureur spécial, il en dispensé par les textes, vous trouverez seulement les justifications de Karim Wade. Il peut incriminer qui il veut et requérir mandat de dépôt auprès de la Commission d’instruction, sans fournir au préalable la moindre preuve, laissant la personne incriminée prouver son innocence. Ce système dit inquisitoire a été celui du Moyen Âge. Il a été abandonné par l’avènement de la démocratie et condamné par de nombreux accords internationaux signés par notre pays et intégrés dans notre droit interne.
Nous n’avons pas voulu aborder ici la question de l’existence juridique ou non de la CREI qui, reléguée dans l’oubli pendant 18 ans et par son créateur Abdou Diouf et par son successeur Abdoulaye Wade pendant les 12 ans de sa présidence, examine aujourd’hui, en 30 ans de son existence, sa 3ème affaire. C’est une autre affaire et nous n’avons pas voulu donner l’impression de fuir le débat sur les faits précis reprochés à Karim Wade.

Que l’on nous comprenne bien. Notre volonté ici est de mener un combat frontal d’arguments et de preuves, un véritable corps à corps public avec le Procureur spécial de la CREI, et laisser l’appréciation finale à l’opinion internationale ainsi qu’au peuple sénégalais souverain au nom de qui la justice est supposée être rendue. Ce faisant nous avons voulu compter sur la sagacité du peuple et de l’opinion internationale et sur leur sens inné de la justice et, parallèlement, leur horreur de l’injustice. Au demeurant, notre peuple est en train de se rendre compte qu’on a voulu le tromper par l’intoxication et le tapage médiatique. La vérité a fini par triompher

Nous publions ci-après en annexe la synthèse du mémoire de défense de 47 pages déposé par les avocats de Karim Wade le 15 avril 2013 au Greffe en réponse au 16 points de la Mise en demeure qui lui a été notifiée le même jour.
Le bureau de vote virtuel qui accompagne l’annexe vous permettra d’exprimer votre conviction en cochant l’un des deux carrés symbolisant deux urnes, l’une de l’accusation, l’autre de la défense.

A vous de juger.
Buju Banton on September 7, 2013 (23:22 PM)0 FansN°: 2817051
Le specialiste des biens Malaki commence deja a justifier les records de nullite qui seront affiches a la fin de son magistere.. Avant que les ministres puissent afficher des resultats il faudrait deja qu'ils comprennent les objectifs qui leur sont fixes.

Macky pourra changer de gouvernement 10 fois, ses resultats resteront nuls quoiqu'il tente.Son avoeu d'echec est premature mais comprehensible. CQFD

A bientot
VOLEUR FISCALE SALE MACKY on September 8, 2013 (10:56 AM)0 FansN°: 2817550
MACKY NOUS VOLE NOS MILLIARDS - ET LES PLACE DANS DEUX COMPTES A L'ETRANGER - FINALEMENT ON NE RECUPERE PAS D'IMPOTS SUR CETTE RICHESSE - MAIS D'AUTRES PAYS LE FONT SUR NOS MILLIARDS VOLES - QUEL PRESIDENT HYPOCRYTE.






LE G20 VIENT DE CONDEMNER MACKY ET TOUS LES AUTRES FRAUDEUR DU FISC A TRAVERS LE MONDE






MACKY - NE SE REND PAS COMPTE DE SON HYPOCRISIE - CHASSE AUX FRAUDEUR DE LA REPUBLIQUE - ALORS QUE LUI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!MON DIEU






LES MILLIARDAIRES SPONTANEES ET  LEURS MILLIARDS PLANQUES OUTRE MER   -   LES INDEMNITES EXORBITANTES DES SOIT DISANT GROS BONNETS (QU’ON TRAITE AVEC RESPECT, AVEC MOINS D’ARROGANCE ET MOINS DE FURIE LORSQU’ON RECONNAIT LEUR FAUTES  )  -   LES BENEFICIARES D’ AUTRES FORMES DE PRIVILEGES (EXORBITANTS ET ABBERRANTS DANS UN CONTEXT DE PAUVRETE PRIVILEGES FAISANT D’EUX DES MILLIARDAIRES SPONTANES )  COMME CES PRIVILEGES DISCRIMINATOIRES,  INDUS,  ANORMALES ET HORS CONTEXTE,  EVOQUES PAR MACKY POUR JUSTIFIER ET ACCUSER LE DEMON  WADE  -  QUI LES LUI AURAIT GRATTIFIES -  DANS LE CADRE DE SON EXERCICE DE FONCTIONNAIRE DE LA REPUBLIQUE OU D’ACTEUR DU PUBLIQUE OU PARAPUBLIQUE   -     C’EST LE VRAI DEBAT  !!!








LA FOUGUE DEPLOYEE CONTRE LES RECIPIENDAIRES DE SALAIRES INDUS OU FICTIFS  -   A ETE VIRULENTE  -  COMPAREE AU LANGUAGE TENU CONTRE LES GROS BONNETS,  RECIPIENDAIRE  D’INDEMNITES OU DE TRAITEMENTS ET PRIVILEGES  INDUS POUVANT QUADRIPLER LES SALIRES DE LEUR HOMOLOGUES MEME DES PAYS DEVEOPPES ( FAISANT D’EUX , LES VRAIS TORPILLEURS DE LA REPUBLIQUE ET DE SON ADMINISTRATION ).     
A   -   LES PREMIERS (PETITS CITOYENS):    ONT ENTENDUS:   - “OUI CE SONT DES PILLEURS DE LA REPUBLIQUES   - OUI NOUS LES ECRASERONS – NOUS IRONS RECUPER TOUT SUR LEURS COMPTES BANQUAIRES ECT  !!!!!!”    POUR DES PERSONNES QUI N’ONT AUCUN SOU EN EPARGNE – JUSTE CAPABLE DE NOURRIR DES FAMILLES SENEGALAISES AU MOIS LE MOIS ( L’ETAT NE LE FAISANT PAS) ET N’AYANT PAS EVACUE DES MILLIARDS DU PEUPLE A L’ETRANGER EN EVASION FISCALE (CRIME ADDITIONEL).




B   -    LES GROS BONNETS RECIPIENDAIRES D’INDEMNITES DISCRIMINATOIRES ET  PRIVILEGES INJUSTIFIEES ( EXPL MACKY ) ONT ENTENDU UN DISCOURS PLUS RESPECTUEUX:     C’EST A DIRE LE SUIVANT:   




INDEMNITES DISCRIMINATOIRES A CORRIGER
Le gouvernement corrigera les "fortes distorsions" ayant abouti à l'octroi discriminatoire et incontrôlé d'indemnités n'obéissant à aucune cohérence, au profit de certains fonctionnaires, a annoncé samedi à Dakar le ministre de la Fonction publique, du Dialogue social et des Organisations professionnelles, Mansour Sy.
 
Il est prévu de corriger les ''fortes distordions nées de l’octroi discriminatoire et incontrôlé d’indemnités n’obéissant à aucune cohérence à certaines catégories de fonctionnaires'', a dit M. Sy. 
 
Il s’exprimait lors d'une assemblée générale de l’Amicale des secrétaires d'administration du Sénégal (ASAS), une rencontre qui avait pour thème : ''Le management de l'administration publique''.
SUR LE PRECEDANT -  IL N’EST NULLE PART NOTE UNE VIRULENCE OU UNE ARROGANCE ET DES MENACES COMME C’ETAIT LE CAS AVEC LES PETITS CITOYENS ( PILLEURS DE LA REPUBLIQUE  !!!!   ON VOUS POURCHASSERA !!!  - JUSQUE DANS VOS COMPTES BANQUAIRES !!!  - ON IRA VOIR JUSQU’AUX MEMBRES DE VOS FAMILLES COMPLICES!!!! ECT.. . . . ..)












VOUS VOYEZ L’ECRASEMENT DES PETITS CITOYENS COMPARE AU RESPECT DES CITOYENS GROS BONNETS:




CULTURE POST COLONIALE GENERALISEE DANS LA GESTION DES RESSOURCES PUBLIQUE PAR LES GOUVERNEMENTS AFRICAINS          -    
CULTURE QUE LES OCCIDENTAUX SONT CONVENUS D’APPELER :    SYNDROME AFRICAIN DE MAUVAISE SE TRADUISANT PAR:




LA MAUVAISE  GOUVERNANCE,  LA CORRUPTION, LE MANQUE DE TRANSPARENCE, LES DETOURNEMENTS DES RESSOURCES PUBLIQUES, L’EVASION FISCALE,  LE NEPOTISME  ET LE CLIENTELISME POLITIQUE












HEUREUSEMENT QUE DANS CE NOUVEAU GOUVERNEMENT ON AJOUTE LE DIALOGUE SOCIALE  POUR REMPLACER LA FULGURENCE ANTERIEURE DE MANSOUR SY  - REPRESSION SOCIALE  -   SURTOUT CIBLANT LES PETITS CITOYENS  ET POUR DES DELITS MINEURS COMPARES AUX GROS BONNETS DE LA REPUBLIQUE QUI SE SONT TOUS ENRICHIS MALHONNETEMENT PAR DES JEUX  D’ABUS DE POUVOIR ET D’AUTO- OCTROIEMENT DE PRIVILEGES ANORMALES ET DISCRIMINATOIRS. 








LES SALAIRES INDUS OU FICTIFS, MEME S’IL FAUT Y METTRE UN TERME  -   SONT UN PETIT DEBAT DANS LE CADRE DE LA TRAQUE DES RICHESSES OU FORTUNES MAL ACQUIS ET PLANQUEES A L’ETRANGER, CONTRE L’INTERET DU SENEGAL – CAR CONSTITUANT NON SEULEMENT UN VOL DE NOS RESSOURCES   - MAIS UNE EVASION FISCALE  - CE QUE LE G20 S’EST PROMIS DE COMBATTRE   ET MACKY SALL ETAIT A CE SOMMET IL YA DEUX JOURS – SACHANT BIEN QU’IL EST CRIMINEL DE L’EVASION FISCALE CAR NOS MILLIARDS QU’ILA DEPOSES DANS DEUX COMPTES A L’EXTERIEUR SELON SA PROPRE DECLARATION  - CES MILLIARDS NE NOUS PAYENT PAS D’IMPOTS     - 












LES SALAIRES INDUS OU FICTIFS SONT EQUIVALENT A LA SECURITE SOCIALE  DANS LES PAYS OU LA GOUVERNANCE EST CORRECTE  ( OU L’ON NE VOLE PAS LES MILLIARDS DU PEUPLE)  -   DROIT POUR TOUT CITOYEN ( PROBLEME MINEURE) – 




IL CONVIENT TOUT DE MEME D’ARRETER CE PHENOMENE DES SALAIRES FICTIFS OU INDUS OU D’INDEMNITES DISCRIMINATOIRES   - SI L’ON DECIDE DE NOUS ENGUAGER VERS UN PAYS NORMAL 
 ( AVEC UNE BONNE GOUVERNANCE )  FINALEMENT  APRES  53 ANS D’INDEPENDANCE.












OUI LE PEUPLE A BESOIN D'UNE GESTION PLUS TRANSPARENTE - OUI LE PEUPLE RECLAME LA RECUPERATIONS DES BIENS , MAIS PAS L'ECRASEMENT DE MINABLES SENEGALAIS - NON NANTIS MALGRES LEURS SALAIRES INDUS -   CAR DES CITOYENS,  AU CHOMAGE  OU HANDICAPES,  SONT  PAYES TOUS LES MOIS POUR SURVIVRE ,  CELA N'EST POINT ABBERRANT, CONTRAIREMENT A CE QUE LE MINISTRON MANSOUR SY TENTE DE FAIRE CROIRE A L'OPINION NON AVERTIE,  LORSQU’IL UTILISE LE QUALIFICATIF DE PILLEURS  DE LA REPUBLIQUE – IL LE FAIT  POUR EVITER LE VRAI DEBAT QUI EST CELUI DE LA CREI CONTRE LES MILLIARDAIRES SPONTANES DE L’ALTERNOCE DONT MACKY SALL QUI VIENT AUJOURD’HUI D’AVOUER QUE SES MILLIARDS SONT LE RESULTAT DE PRIVILEGES INDUS QUE WADE LUI A ATTRIBUE A LUI ET A TANT D’AUTRES   -   












MONSIEUR MANSOUR SY CE QUI VOUS PARAIT BIZARRE EST UNE NORME DANS LES PAYS OU LES CITOYENS SONT TRAITES AVEC RESPECT PAR LES AUTORITES   -  ET CELA S'APPELLE DROIT A LA SECURITE SOCIALE,  DROIT AU LOGEMENT,  DROIT AUX SOINS POUR TOUS LES CITOYENS    -  DONC CELA VOUS PARAIT BIZZARRE MAIS C'EST UNE NORME    -    












POUR DIRE QUE  LE PEUPLE VEUT UN FOCUS  PORTE SUR LES MILLIARDS PLANQUES A L'ETRANGER PAR LES GROS BONNETS INTOUCHABLES  COMME MACKY SALL , AMINATA TALL, OUSMANE NGOM, KARIM WADE  ET AUTRES COMPAGNONS  ALTERNOCEURS  - MACKY SALL QUI VIENT DE NOUS INSULTER TOUS EN PARLANT DE PRIVILEGES INDUS QUE WADE LUI AURAIENT ATTRIBUES EN REPONSE A LA PRESSE AMERICAINE SUR SA FORTUNE COLOSSALE QUI DEPASSE CELLE D’OBAMA ,  DE SARKOSIE ET D’ HOLLANDE FRANCOIS   -    MACKY NOUS SERT LA MEME SALADE QUE IDRISSA ( PAABI MOMA KO DJOOKH, MILLIARD YII   - LADJ LEEN KO  )












              




















AINSI   - IL EST SERAIT HONNETE D'ADMETTRE QU'IL S'AGIT LA D'UNE CULTURE DATANT DES INDEPENDANCES  - CULTURES DANS LAQUELLE DES GENERATIONS ET DES GENERATIONS D'OLIGARCHES, D' ELITES ET ASSOCIEES  ONT BENEFICIEES          -          








CETTE CULUTURE DEVRAIT DONC TOUT SIMPLEMENT ETRE  SUPPRIMEE SANS FAIRE DE FRUSTRES    -  CAR A VRAI DIRE    CE SONT PLUTOT LES AUTORITES AYANT ORDONNEES  CES PAYEMENTS QUI N'ONT PAS FAIT LEUR TRAVAIL  ET QUI ONT ETE PAYES                    








SI CES MINISTRES AVAIENT FAIT COMME L'ACTUEL MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ,  LE PHENOMENE SERAIT ARRETE DEPUIS LONGTEMPS            -     DONC C'EST DE LEURS FAUTES    -    RAPPELONS NOUS QUE C'EST LA LOGIQUE QUI LE VEUT     - POUR PREUVE   -VOYONS LES SALAIRES DES EMPLOYES FICTIFS A LA MAIRIE DE PARIS - C'EST JACQUE CHIRAC L'AUTEUR QUI A ETE CONDEMNE         -    DONC SOYONS LOGIQUES       -    ECRASER LES FAIBLES N'EST PAS NORMAL MEME SI ON EST DANS UN PAYS OU ILS COMPTENT MOINS QUE L'ELITE EN TERME DE CITOYENNETE.








NOUS VOULONS    -    LA TRAQUE DES ALTERNOCEURS   - C’EST LA OU NOUS POUVONS RECUPER NOS MILLIARDS PLANQUES A L’ETRANGER.
















LES SALAIRES INDUS NE PEUVENT RIEN DONNER CAR AYANT SERVIS A CE QUE L’ON POURRAIT APPELER UN FORME DE SECURITE SOCIALE A DE PAUVRES FAMILLES    -     DONC AYANT SERVI A L’ACHAT DE RIZ , A DES SOINS MEDICAUX ET A L’EDUCATION D’ENFANTS SENEGALAIS    -   SANS ETRE DEPOSE EN MILLIARDS DANS DES BANQUES SURTOUT ETRANGERES.
















Patrimonies declares  ( Macky   -   Chirac   -   Sarkosie   -   Hollande   -   Obama  ):
















Macky Sall:   12,3 millions d’Euros   =   ( Huit milliards  F cfa )
Chirac:   1,4 millions D’Euros




Nicolas Sarkozy:   2, 7 millions d’Euros - Elections 2012




Hollande:   1,17 millions d’Euros












Obama Barack:   0,5 millions d’Euros soit 600 000 dollards




?
Xeme on September 7, 2013 (19:35 PM) 0 FansN°:2
Mais alors, il va falloir licencier les 100 conseillers en com dans les différents démembrement de l’état. Sinon, ils seront là à percevoir des salaires sans rien foutre. Quel est le rôle de ces journalistes dans la présidence et les ministères si ce n’est de négocier avec les tenants des médias des encarts d’articles ou de photos de leurs employeurs. C’est ce qui fait que les titres et articles sont distribués à minuit et le lendemain on retrouve le même titre à la virgule près dans toutes les parutions du Sénégal, 50 journaux avec le même titre
IL A RAISON...... on September 7, 2013 (19:41 PM) 0 FansN°:3
LAISSER LE TRAVAILLER; IL A RAISON C´ES TLE RÉSULTAT QUI COMPTE LÁ JE LUI DONNE RAISON, IL FAUT ARRÊTER VOS CRITIQUES ET LAISSER LE TRAVAILLER.......
@deugou on September 7, 2013 (19:51 PM) 0 FansN°:4
Mon gars tu dois etre un enfant d'une femme de moeurs legere pour insulter le President .
Tu es surement un bat ard.
desole mais c'est la verite
tabaski on September 7, 2013 (19:55 PM) 0 FansN°:5
Oui president.seul les resultats sont important.on peut pas aprecier un gouvernement sur .un ou deux.soyez patient le senegal est en bonne voie.nous reiiterons notre engagement et notre fedelite deriere le president maky sall
Modou modou on September 7, 2013 (20:03 PM) 0 FansN°:6
@Deugueu tu as parfaitement raison tu as prononce le mot approprie.
Lika on September 7, 2013 (20:07 PM) 0 FansN°:7
ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER
Repondre
PEULS,  on September 7, 2013 (20:08 PM) 0 FansN°:8
Le Président de la République laique-démocratique-sociale du Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT, Son Excellence, l'Ingénieur Macky SALL, parle en sa qualité de première Référence des dignes-nobles peuples sénégalais. Sauf un pays où les peuples divers-diffents à jamais sont sincérement-honnêtement UNIS dans l'absolue DIVERSITE, un Etat de droit peut répondre positivement à toutes les demandes, résoudre tous les problèmes, au fur-et-à-mesure. Macky SALL est là pour retirer le Sénégal des océans de malheurs-horreurs-terreurs-deshonneurs-misères-drames-HONTES-ignorances-incultures, afin de l'insérer dans le CHEMIN DU VERITABLE DEVELOPPEMENT économique-social-culturel-spirituel. À ce sujet, l'égratignement de la vulgaire-obscéne-crétinisante mentalité en voque s'impose. Un-e Ministre doit contribuer à la mise en oeuvre des programmes-projets définis par le Président, destinés à mettre fin aux misères qui rongent les peuples. Non pas enfourcher des vuvuzélas pour masquer ses carences-tares-incapacités-inefficacités-inefficiences-malhonnêteté. Diplômes ne riment pas avec compétences-capacités-expériences-efficacité-efficience-intégrité-loyauté-dignité-discrétion-humilité. Parlez moins, travaillez plus-bien pour la République, pour ses peuples divers-différents à jamais. Dans l'éthique-l'équité-dignité-humilité. Bouches cousues, à ouvrir pour ne parler que des faits concrets-démontrables-démonstratifs en...
PEULS. on September 7, 2013 (20:11 PM)0 FansN°: 2816801
......faveur de tous les peuples sénégalais, divers-différents à jamais. SANS EXCEPTION. ENCORE MOINS PRIVILEGES.
PEULS.
Energy on September 7, 2013 (20:23 PM) 0 FansN°:9
Si on veut que l'Energie marche il faut changer ce taré de Pape Dieng de la tête de la SENELEC!
Energie on September 7, 2013 (20:28 PM) 0 FansN°:10
Pape Dieng, un fou à lier, à la direction la plus importante de notre pays! Mdr! Bonne chance Senegal!
Talibe  on September 7, 2013 (21:06 PM) 0 FansN°:11
Il existe de grands commis de l'Etat au Senegal qui ne demandent qu'à servir l'Etat malheureusement ils n'intéressent personne .
@Talibe on September 7, 2013 (22:20 PM) 0 FansN°:12
Entièrement d'accord avec toi Talibe. Tout part de l'énergie! Au Sénégal tu règle l'énergie = tu règle l'eau = tu règle l'agriculture = tu règle l'économie et la balance commerciale. Des cadres de niveau international, de niveau exceptionnel, sont et on été à la Senelec et on choisit un gars qui ne croyait pas en la société, qui a fait un départ volontaire, qui a vendu et vend encore du matériel à la société nationale (conflit d’intérêt flagrant!!!) comme dirigeant! Un général que ses troupes méprise ne peut en aucun cas gagner la plus petite bataille, hors le problème de l'énergie au Sénégal est une guerre épique que Macky Sall n'a pas le droit de perdre, sous peine de finir comme Abdoulaye Wade et Abdou Diouf et le peuple de sombrer dans la misère la plus absolue pour ceux qui n'y sont pas encore.
MDRRRRRRRRR on September 7, 2013 (22:34 PM) 0 FansN°:13
ça c'est pour maitre YOUM qui passe tout son temps sur les plateaux de télé à polémiquer par contre il y'en a qui ne parle comme pape Dieng senelec parce qu'il ne peut pas ce DG gérait avant sa nomination l'appro des compteurs actuellement les clients payent et n'obtiennent leur compteurs que 6 mois après à mon avis l'IGE devrait aller fouiner de ce côté, et ça c'est une demande sociale pour le peuple, quand il déclenchement la nuit si l'équipe est sollicitée tu ne les verras que le lendemain et ça c'est une perte pour la boite la nouvelle ministre est interpellée  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
Aly on September 7, 2013 (23:36 PM) 0 FansN°:14
Buju Banton, t es un individu apparemment intelligent, mais ton défaut c´est ta haine viscérale contre Macky Sall, un président élu démocratiquement. Et portant tu devais faire les même reproches á Wade qui a été l´un des pires présidents que l Afrique ait jamis connu.

Tes commentaires pourtant parfois pertinentes perdent toute crédibilité avec tes positions politciennes.
Buju Banton on September 8, 2013 (02:54 AM)0 FansN°: 2817219
@Aly,

Je n'ai aucune haine contre Macky et je me fous totalement de la politique donc je ne saurais avoir de positions politiciennes.

Quant a Wade, je n'avais pas encore decide de m'exprimer du temps de son magistere et je ne faisais aucun commentaire sur Seneweb. C'est lors des dernieres presidentielles que j'ai decide de m'exprimer lorsque j'ai vu venir de tres loin les magouilles d'un certain Youssou N'dour que personne n'attendait.

J'ai ete la premiere personne a demontrer sa reelle appartenance, et je ne cesserai desormais de m'exprimer que lorsque le Createur m'en donnera explicitement l'ordre.

A bientot
Eourrererbou on September 8, 2013 (00:37 AM) 0 FansN°:15
Polemiquer, insulter les gens pour avoir un poste ministerial, ce n'est pas ce qu'on demande a un ministre. L'un des nouveaux Ministres doit avoir bien recu cette lecon....
Mackybravo on September 8, 2013 (00:51 AM) 0 FansN°:16
Oui Macky c'est bien de remettre certaines ouailles sur le droit chemin: au lieu de vous aider a decrypter la meteo politique et economique lourde du pays, et les defis qui ne sont pas encore surmontes, ils pensent que leur role est de se transformer en repondeurs automatiques pour insulter. Ce qui est le meilleur moyen de vous faire echouer et de pousser ce pays vers des conflits crypto-personnels sans utilite. Moi, je reponds pas a ce type de perroquets...
Io on September 8, 2013 (06:40 AM) 0 FansN°:17
Répondez mais arrêtez d insulter soyez polis avec vos maman s
27 on September 8, 2013 (09:31 AM) 0 FansN°:18
DES RESULTATS, C'EST TOUT :up:  :up:  :up:  :up: 
Le Frustré on September 8, 2013 (10:15 AM) 0 FansN°:19
Le Gouvernement du Sénégal serait-il moins souverain que la République de Mozambique ? A cause de la garantie du Franc CFA le Président Macky Sall comme tous ses autres collègue des pays de l'UEMOA POURRAIENT-ILs FAIRE COMME LE Mozambique SANS DEMANDER L'ACCORD DE LA France ? Pourquoi le Sénégal n'aurait-il pas le droit d'avoir sa propre flotte de pêche nationale pour exploiter de manière industrielle ses richesses halieutiques plutôt que de laisser le Européens, Russe, Japonais, Chinois et Marocains le faire avec des navires. Nos pêcheurs devraient-ils être cantonnés à la pêche traditionnelle?






Pendant ce temps, des pays beaucoup moins riche que le nôtre son en train de mettre en œuvre des politiques économiques qui feront d’eux dans quelques années de grands pays industriels. Le Mozambique, pays très pauvre d’Afrique Australe a une vision à moyen terme pour son développement l’exemple de cette commande pour la constitution d’une flotte de pêche industrielle en est une illustration!

Le Mozambique permet aux chantiers navals de Cherbourg de remplir leurs carnets pour deux ans… Le pays a en effet annoncé hier qu’il passait une commande record de 200 millions d’euros, pour la livraison de 30 bateaux. Dans le détail, il s’agit de 24 chalutiers de 23,5 mètres, trois patrouilleurs de 39 mètres (de type monocoque) et trois patrouilleurs de 42 mètres (trimaran).
Pas d’emplois créés
« Une très bonne nouvelle pour la...
OOPS on September 8, 2013 (14:07 PM) 0 FansN°:20
pourtant macky a bien dit...bosser au lieu de faire du dagassanté

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant Macky sall de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade