Ndiaga Sylla : "Le parrainage est une réforme non consensuelle"

  • Source: : Seneweb.com | Le 15 mai, 2018 à 10:05:03 | Lu 1992 fois | 16 Commentaires
content_image

Ndiaga Sylla : "Le parrainage est une réforme non consensuelle"

Le système de parrainage instauré par le pouvoir en vue de la présidentielle de 2019 et voté à l'Assemblée nationale le 19 avril dernier, "est une réforme non consensuelle", a soutenu Ndiaga Sylla, expert électoral, lors d'un panel sur la réforme controversée.

Si cette loi s'inscrit dans la continuité, Ndiaga Sylla rappelle qu'"Entre 2000 et 2018, on a enregistré 260 partis politiques" et "Il fallait, dans le cadre de la crédibilité et la recevabilité des candidatures, envisager une solution, que le récépissé de parti politique ne serve plus à une licence pour des élections". Mais, note-t-il, à 9 mois de la présidentielle, l'application de la loi risque de poser problème. Car, "La période de collecte de signatures est relativement courte". Une position que partage Waldiodio Ndiaye, spécialiste des questions électorales et co-animateur du panel.

"Nous sommes en train de vivre un pré-contentieux électoral", constate ce dernier. Et il y a "Un travail à faire au niveau de la stabilisation du fichier électoral". "La loi sur le parrainage, ça va rationaliser les candidats, mais pas les partis politiques", clarifie-t-il. Avant de mettre en garde : "Si la loi est appliquée, on risque d'arriver à 5 partis politiques" pour disputer la présidentielle.

À l'État, au président Macky Sall recommande-t-il d' "anticiper les contentieux, aussi bien au niveau de la caution que du parraine, "pour apaiser" les tensions.

Ndiaga Sylla et Waldidio Ndiaye étaient les invités du panel organisé dimanche à Thiès par le mouvement "Appel de la république" pour échanger autour de la nouvelle loi sur le parrainage qui sera promulguée prochainement.


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (13)


Setlou il y a 6 jours (10:51 AM) 0 FansN°: 1
Je souhaite de la conséquence chez monsieur Sylla , sur la position actuelle du Président sur la non nomination d'une autorité neutre, il s'agit aussi d'une réforme unilatérale et à ce niveau vous n'avez été pas aussi catégorique que sur l'unilatéralisme du parrainage, soyez conséquent de bout en bout !
Reply_author il y a 6 jours (11:16 AM) 0 FansN°: 1
et ?
Reply_author il y a 6 jours (13:11 PM) 0 FansN°: 2
non consesuelle ne veut pas dire anticonstitutionelle !
Anonyme il y a 6 jours (11:07 AM) 0 FansN°: 2
En quoi une loi non consensuelle est - elle anticonstitutionnelle ?



 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Topstock Fierte Galsen il y a 6 jours (11:25 AM) 0 FansN°: 3
Salam, Topstok est une app mobile androide pour permettre aux commercants et businessma de gerer leur stobks et factures.

Topstok fierte galsen sur google play.

Merci
Anonyme il y a 6 jours (11:37 AM) 0 FansN°: 4
 :bip-bip:  :fbhang:  :fbhear: 
Anonyme il y a 6 jours (12:51 PM) 0 FansN°: 5
ESt ce QUE LES GENERAUX DE L'ARMEE PEUVENT Parrainer des liste
Anonyme il y a 6 jours (13:12 PM) 0 FansN°: 6
Non consensuelle peut être mais trèq bénéfique au futur du Sénégal !
Anonyme il y a 6 jours (13:13 PM) 0 FansN°: 7
La politique du Sénégal a absolument besoin du parraine. Instauré peu de temps avant les élections mais obligatoire
Anonyme il y a 6 jours (13:16 PM) 0 FansN°: 8
Le prrainage a été mal reçu par l'opposition mais même eux savent que le Sénégal en a besoin!!
Anonyme il y a 6 jours (13:16 PM) 0 FansN°: 9
Bah va falloir commencé a bosser, si les politiciens veulent être candidat, voilà tout
Anonyme il y a 6 jours (13:17 PM) 0 FansN°: 10
Oui a un Sénégal émergent, oui au parrainage  :taala_sylla:  :sunugaal: 
Reply_author il y a 6 jours (17:33 PM) 0 FansN°: 1
installation camera de surveillance dans vos domicile, maison, appartement, villa, imeuble, residence , bureau, garage, boutique etc ;;;;;( apres configuration vous pouver le visualiser avec votre endroid ou ordinateur a partir de nimporte qel endroit que ce soit au sénégal ou dans le monde) contacter 781172074
Mor il y a 6 jours (14:53 PM) 0 FansN°: 11
Qui ne bosse pas à la base en tant que responsable de parti ne se présente pas.
Ex Goor il y a 6 jours (15:11 PM) 0 FansN°: 12
Une réforme consensuelle est souhaitable mais pas obligatoire. Les lois se votent par majorité. Que chacun aille chercher une majorité pour voter ses lois. Ce n'est pas parce qu'il n y a pas eu de consensus que la loi sur le parrainage n'est pas légale. Il faut dire ça à tout le monde. La solution est de gagner pour avoir une majorité. Le gouvernement peut tenir compte des amendements de l'opposition s'il le juge nécessaire et va dans le sens de sa politique. Sinon, non. Puisque l'opposition n'est pas contente, au travail pour gagner les prochaines élections pour voter et appliquer votre politique. C'est ce qu'il faut faire au lieu de crier par ci par-là au scandale lorsqu'il n' y a aucun scandale dans tout ça.
Soigneur De Fous il y a 6 jours (16:12 PM) 0 FansN°: 13
Il faut faire d'une naïveté totale pour croire que les acteurs politiques à la tête des partis "qui ne concourent jamais à l'expression du suffrage" donneront leur onction à toute réforme qui tend dans le moyen terme à les faire disparaître.

La prochaine étape devrait être l'obligation pour toutes les formations politiques de se présenter individuellement aux prochaines élections locales et celles qui ne seraient pas capables de capter un nombre d'électeurs égal à 2 % des électeurs inscrits, passent à la trappe définitivement.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]