Vendredi 26 Avril, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Parrainage : L'opposition saisit à nouveau le Conseil constitutionnel

Single Post
Parrainage : L'opposition saisit à nouveau le Conseil constitutionnel

L'opposition réunie autour du Front pour la résistance nationale a déposé, ce vendredi, un recours devant le Conseil constitutionnel contre la loi portant révision du Code électoral adopté lundi en vue de l'instauration du parrainage.

Le recours a été déposé par les députés Ousmane Sonko (Pastef), Mamadou Lamine Diallo (mouvement Tekki) et Cheikh Issa Sall (Pur). Ce dernier, face à la presse, expliqué les contradictions notées dans la loi visée.

Parmi celles-ci, le fait de devoir d'abord retirer sa carte d'identité avant de pouvoir parrainer un candidat et le Code réformé stipule, d'une part, que les candidatures devront être déposées 75 jours avant le début du scrutin et que les cartes devront être données 45 jours avant. "Vous voyez cette contradiction ? pointe le député de PUR. Comment peut-on parrainer quelqu'un sans avoir reçu sa carte d'électeur ou carte nationale d'identité ?"

Optimisme
S'arrêtant sur la partie du nouveau Code relative aux élections législatives, Issa Sall souligne une "incohérence" relative au cas des candidats concourant pour le scrutin majoritaire. Il simule : "S'il me faut 10 000 électeurs pour gagner les élections, (avec le parrainage) on va m'en demander 100 000. Ce qui n'est pas normal."

Le coordonnateur du PUR se dit optimiste quant à la recevabilité de leur recours et au verdict. Il croise les doigts : "Je pense que ce recours va passer. Ils ont utilisé beaucoup de ressources humaines. Ils ont fait beaucoup de pays dont le Cap-Vert et la Pologne, ils ne sont revenus avec rien. Ce qui fait que cette loi, surement ne va pas passer. Au moins pour une première fois, nous aurons gain de cause."

Si la loi passe, Issa Sall est d'avis qu'elle ne pourra pas être appliquée. "Il y a eu parrainage au Sénégal mais ce ne sont pas les signatures qui étaient contrôlées c'était plutôt l'existence de l'électeur au niveau du fichier qui a été contrôlé. Cette fois ci, ils veulent s'attaquer aux signatures, mais ils ne pourront pas le faire", se rassure le député du PUR.

Après la révision constitution pour l'introduction du parrainage, l'opposition avait saisi le Conseil constitutionnel. Mais cette juridiction s'était déclarée incompétente.


Article_similaires

21 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (20:24 PM)
    Cette opposition rêve avec ce Issa Sall qui ne raconte que des histoires. On ne dirait pas un professeur
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Juin, 2018 (21:10 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      oui ici un front national de résistance politique et démocratique
      très bien digne de la confiance totale et entière de notre nation
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      oui ici un front national de résistance politique et démocratique
      très bien digne de la confiance totale et entière de notre nation
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      oui ici un front national de résistance politique et démocratique
      très bien digne de la confiance totale et entière de notre nation
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      oui ici un front national de résistance politique et démocratique
      très bien digne de la confiance totale et entière de notre nation
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Avendre Villa Mamelles Enfinti

      En Juin, 2018 (22:44 PM)
      avendre villa enfinition de 155m2...statut: bail..zone:mamelles extension vers monument renaissance ouakam...composition: 3chambre+salon+salledebain+toilet extérieur +espacefamilial+garage+patio..avec quelques briques pour la finition =65millions
      nb: reste dale -finition et gros oeuvres
      voir et acheter: www.facebook.com/senvente
      tel: +221771844808/771844808/706748365
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (20:45 PM)
    bravo, !

    ne lâchez rien



     :contaan: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2018 (00:27 AM)
      maintenant on est concentre au lions.on n'a pas le temps de ces rancuniers qui,certainement auraient aime que le senegal soit battu par la pologne tout simplement parceque macky et sa femme sont la-bas.ils sont loin d'etre patriotes.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (21:00 PM)
    Nous sommes pour le parrainage
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (21:26 PM)
    Tous les politiciens sont parraines
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (22:38 PM)
    Le conseil constitutionnel ne décevra pas. Il va courageusement se déclarer incompétent. Prenons des paris.

    Cette institution dit tout sauf le droit. Elle existe pour complaire aux gouvernants. Il en sera ainsi tant qu' on n aura pas modifié le mode de désignation des juges.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (23:22 PM)
    Elle se déclarera incompétente car cela n'arrange pas le parti au pouvoir.

    Si les sénégalais veulent que ce pouvoir les respecte, ils doivent accepter d’être moins égoïstes, et pour cela, l'opposition a l'obligation de faire un travail de conscientisation basique sur les droits élémentaires des citoyens.

    Seule une pression populaire peut faire reculer ce régime et pour cela, tous les patriotes de ce pays, les opposants soucieux de l'avenir de ce pays et pas seulement du leur doivent s'entendre sur une forme de lutte commune: journées villes mortes ou désobéissance civile.

    Pourquoi dans les pays voisins les gens arrivent à impressionner les régimes autocrates au pouvoir? Parce qu'ils ont des opposants plus préoccupés par l’intérêt general que par leur propre carrière ou celle de leurs fils.

    Le Sénégal est l'un des rares pays où on ne mène jamais de combats de principes, on ne s'épanche que sur des mélodrames politiques à relents familiaux pour déplorer le sort fait au frère ou au fils de tel.

    Si les sénégalais avait manifesté avec courage leur rejet du parjure de Macky sall avec sa promesse non(tenue de faire 5 au lieu de 7 ans, khalifa sall n'aurait pas été jeté en prison, karim n'aurait pas été exfiltré, les scandales ne seraient pas devenus si récurrents comme des vents de poussières pré-hibernaux du Fouta.

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (16:23 PM)
    Auteur

    Anonymeclutchpoints | Unlock Y

    En Juillet, 2018 (08:43 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (05:40 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (11:50 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (18:42 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (23:49 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (09:52 AM)
      <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :xaxataay:  :question: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (16:29 PM)
    A côté du pouvoir exclusif de parrainage par certains élus locaux, à qui ce privilège a été attribué sans qu’ils l’aient demandé, créez une deuxième voie d’accès au droit d’être candidat à l’élection présidentielle. Accordez le droit de parrainage citoyen à tous les électeurs.







    Bien sûr mettez-y les conditions qui vous conviennent pour rendre l’exercice plus pénible et difficile. Décidez que cent mille citoyens soient nécessaires pour parrainer une candidature. Ou bien même exigez un million de signatures citoyennes authentifiées avec un numéro de carte d’électeur ! Placez le point d’accès au niveau que vous voudrez, mais permettez que les citoyens aient aussi un pouvoir de parrainage. Ne le réservez pas à des élus qui ne vous l’ont pas demandé et que vous allez permettre de placer sous surveillance politique.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (16:32 PM)
    Lisez Jean Luc Meléchon réclamant le parrainage citoyen, à l'opposé des lascars de l'opposition Sénégalaise:

    "A côté du pouvoir exclusif de parrainage par certains élus locaux, à qui ce privilège a été attribué sans qu’ils l’aient demandé, créez une deuxième voie d’accès au droit d’être candidat à l’élection présidentielle. Accordez le droit de parrainage citoyen à tous les électeurs.







    Bien sûr mettez-y les conditions qui vous conviennent pour rendre l’exercice plus pénible et difficile. Décidez que cent mille citoyens soient nécessaires pour parrainer une candidature. Ou bien même exigez un million de signatures citoyennes authentifiées avec un numéro de carte d’électeur ! Placez le point d’accès au niveau que vous voudrez, mais permettez que les citoyens aient aussi un pouvoir de parrainage. Ne le réservez pas à des élus qui ne vous l’ont pas demandé et que vous allez permettre de placer sous surveillance politique."
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (16:37 PM)
    Ces 500 parrainages sont "nécessaires", estime Olivier Faure, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. "La transparence est une exigence communément admise", affirme-t-il. "En France il y a 36.000 maires qui peuvent adresser leurs parrainages, et on voit bien que des candidats qui sont hors des partis classiques réussissent à avoir leurs 500 signatures, comme Nathalie Arthaud ou encore Emmanuel Macron".



    Ce système empêche notamment de voir se concrétiser des candidatures improbables, et "c'est tant mieux", dit Olivier Faure. "Les Français n'ont pas besoin d'avoir 80 candidats à l'élection présidentielle. La multiplicité des candidats ne favorise rien, au contraire elle opacifie les choix", juge le président du groupe PS à l'Assemblée. "Je comprends que chacun ait envie d'utiliser cette caisse de résonance pour pouvoir exprimer ses positions, mais quand je vois le projet de Charlotte Marchandise-Franquet, je vois d'énormes points de convergences avec Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon ou encore Yannick Jadot. Alors pourquoi vouloir multiplier les candidatures ?" s'interroge Olivier Faure
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (17:50 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (09:17 AM)
    Auteur

    Anonyme5 ???????????, ???????

    En Octobre, 2018 (18:16 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:27 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:27 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR