Laylatoul Khadry : la famille de Sokhna Maïmouna Mbacké à pied d'oeuvre

  • Par : Aps | Le 11 juillet, 2013 à 18:07:31 | Lu 6239 fois | 4 Commentaires
content_image

Laylatoul Khadry : la famille de Sokhna Maïmouna Mbacké à pied d'oeuvre

Le gouverneur de la région de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndao, a exhorté les chefs de service régional et départemental de Diourbel à redoubler d’effort, en vue d’une bonne organisation de la nuit du destin (Laylatoul Khadry) célébrée chaque année à Touba par la famille de Sokhna Maimouna Mbacké, la fille cadette de Cheikh Ahmadou Bamba.

 

La fête du laylatoul khadry sera célébrée le 25 juillet prochain par la communauté mouride.

 

''Les autorités nous engagent dans cette voie. Nous ne devons pas perdre de vue l’importance que le président de la République donne à Touba et à toutes les autres manifestations'', a soutenu le gouverneur, au terme d’un comité régional de développement (CRD) préparatoire tenu jeudi à Diourbel.

 

A ce propos, il a assuré que toutes les préoccupations du ressort de la région seront prises en charge au niveau local. Aussi, Dakar sera saisie des questions qui dépassent les capacités de la région.

 

''Sokhna Maï a donné à la nuit du Laylatoul Khadry la dimension que nous connaissons. C’est un exemple qu’on peut donner à toutes les femmes'', a ajouté M. Ndao, en tirant les conclusions de la rencontre au cours de laquelle plusieurs questions ont été abordées.

 

Elles touchent entre autres à la sécurité, à l’électricité, à l’hydraulique, à la santé et à l’hygiène. Des préoccupations liées aux eaux et forêts, au commerce, à la logistique ainsi qu’aux télécommunications ont aussi été soulevées.

 

''Quand Sokhna Maï commençait cet événement, elle n’avait pas 25 ans. Nous sommes en train de perpétuer son œuvre et de travailler pour tous les musulmans'', a rappelé le chef de la délégation venue de Touba, Serigne Abdou Lahat Mbacké. 

 

Par ailleurs, il s’est réjoui de la bénédiction de l’événement par le khalif général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké et de l’engagement de l’administration justifié, selon lui, par l’absence ''de couacs majeurs'' dans l’organisation depuis plusieurs années. 

 


Aps

Commentaire (4)


Si Il Fait  En Juillet, 2013 (19:38 PM) 0 FansN°: 1
ET SI IL FAIT CHAUT ON RETIRE
Volai414 En Juillet, 2013 (20:55 PM) 0 FansN°: 2
AURAIS-JE OUBLIE ?

Il me semblait que la nuit de laylatoul khadr se situait plutôt vers la fin du ramadan, non?

En tout cas, je constate qu'on à peine commencé le jeune que l'on commence à en voir la fin.

Pour cela, le sénégalais sait toujours anticiper. S'il pouvait en faire de même dans le travail !
Siidate En Juillet, 2013 (21:33 PM) 0 FansN°: 3
rappel et info à mes ami talibés pour la commémoration de cet événement.Le professeur Amadou Makhtar Mbow alors instituteur à Darou Mousty avait amené dans sa voiture Feu Sokhna Mai à Touba auprès de feu Serigne Fallou qu"elle avait offert 2 poulets, le marabout lui donna le ndigeul de fêter ce grand jour tous les ans
Biba En Juillet, 2013 (14:06 PM) 0 FansN°: 4
 :up:  :up:  :up:  té mouy deug

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]