Les Taxi Sisters ont disparu de moitié, depuis leur lancement en 2007

  • Par : SenewebNews | Le 09 septembre, 2013 à 13:09:20 | Lu 9244 fois | 15 Commentaires
content_image

Les Taxi Sisters ont disparu de moitié, depuis leur lancement en 2007

Lancé en grandes pompes en 2007, sous l’ère Abdoulaye Wade, le projet des Taxi Sisters ( cette démarche consistant à faire des femmes des conductrices de taxi urbain) ne compte plus beaucoup d’adeptes. Plus précisément, de dix (10) au départ, il ne reste aujourd’hui que la moitié.

Dans un reportage réalisé à leur propos par le Jt de la télévision nationale, Rts1, ce dimanche, une des femmes encore en activité rapporte que dans le groupe, « une a émigré en Italie, deux autres sont devenues chauffeurs à l’Usaid et à la Croix Rouge ». La même dame révèle faire « un chiffre d’affaires mensuel d’environ 500.000 Cfa » et « rembourser 15.000 Cfa par jour ».

Le reportage montre quelque quatre (4) à cinq (5) de ces individus au garage, attestant de l’échec, ou à tout le moins des difficultés, du projet Taxi Sisters. Ce que confirme son responsable à Ccbm, holding partenaire avec l’Etat via le ministère de la Femme, qui révèle que « la plupart des femmes n’ont pas remboursé ». Pour beaucoup d’autres personnes interrogées par la Rts1, notamment des chauffeurs de taxi, « ce projet ne pouvait aller loin parce que le métier est plus fait pour les hommes » (sic !).


SenewebNews


Commentaire (7)


Diaw En Septembre, 2013 (13:59 PM) 0 FansN°: 1
QUE DITES VOUS DE LA LIBERATION HIER DES OTAGES RETENUS EN SYRIE PAR LES REBELLES DEPUIS DES MOIS, UN JOURNALISTE ITALIEN ET UN ENSEIGNANT BELGE ET QUI ONT AFFIRMè QUE LES ARMES CHIMIQUES ONT èTè UTULISèES PAR LES REBELLES NON BACHAR ASSADE CONFIRMANT LA DAME DE L'ONU LA SUISSE JE CROIS .
Xalaasssssssss  En Septembre, 2013 (13:59 PM) 0 FansN°: 2
pufffffffffffff goore sénégal ignane lagnou défff ! je déteste les taximan
Ccbmvoleurs En Septembre, 2013 (17:32 PM) 0 FansN°: 3
Vous avez dit 10 taxis ? CCBM et Abdoulaye Wade ont tout simplement arnaqué ces sénégalaises. Des versements de 15000 frs par jour pour 3 ans ? Pire que de l'esclavage !C'était pour capter l’électorat féminin tout simplement. P Moche !
Client En Septembre, 2013 (19:30 PM) 0 FansN°: 4
Disons que ces taxi sisters ne sont pas des professionnelles du transport.Je les ai souvent vu se pavaner devant les grands hotels et attendre le client au lieu de se lever pour chercher les clients.Et attention les clients sénégalais étaient indésirables.Seuls les toubabs étaient transporté par les sisters.Aucun professionalisme et un mélange de taxi et drague pour les clients toubabs.C'est la faute aux sisters qui n'étaient pas préparé à travailler de facon professionnelle.Salam
Kani En Septembre, 2013 (22:25 PM) 0 FansN°: 5
bravo a la rts d'avoir tente de savoir un peu que sont devenues ces dames
Lactudunet.com En Septembre, 2013 (00:49 AM) 0 FansN°: 6
La video de Francois hollande qui fait le buzz en ce moment!!! http://www.youtube.com/watch?v=5jn0zkhxRNw



La video de Francois hollande qui fait le buzz en ce moment!!! http://www.youtube.com/watch?v=5jn0zkhxRNw



La video de Francois hollande qui fait le buzz en ce moment!!! http://www.youtube.com/watch?v=5jn0zkhxRNw



La video de Francois hollande qui fait le buzz en ce moment!!! http://www.youtube.com/watch?v=5jn0zkhxRNw
Jean D En Septembre, 2013 (08:15 AM) 0 FansN°: 7
Honnêtement, le métier de chauffeur de taxi de doit pas être fait par les filles.

Je suis allé dans plusieurs pays, je n'ai pas vu de femme chauffeur de taxi.

Le métier est difficile et dans certains pays, il y'a l'insécurité et des agressions de chauffeurs.



D'un autre côté, les taxis sont en général de marque Toy.ta (pas de pub).

Ce sont des voitures qui roulent beaucoup. Elles doivent être robustes. Ces voitures de marque CHERY QQ sont trop petites et ne sont pas solides.



Je n'ai jamais cru que ce projet réussirait.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]