[ Revue de Paresse] Traque du " Mal bien Acquis", Acte 2ème : Beaucoup de bruit pour pas grand chose !

  • Par : SenewebNews | Le 03 février, 2013 à 13:02:35 | Lu 7948 fois | 7 Commentaires
content_image

[ Revue de Paresse] Traque du " Mal bien Acquis", Acte 2ème : Beaucoup de bruit pour pas grand chose !

C’est reparti ! Le monstre des auditions reprend du service. Alioune (petit) Ndao et Cie, portés disparus depuis la trêve de Noël, ont refait surface. Entre cafouillage, amateurisme et non respect des procédures, l’acte 1er de la traque du "Mal bien Acquis" a drainé des foules, malgré un scénario de piètre qualité. Casting raté dès le départ ! Copie à revoir.


Oussou Bébé ouvre le bal !


Théâtre cornélien en 3 Actes : le chef du « Macky » déroule l’Acte 2ème de la pièce «Tragique» du nom de l’opération de traque du "Mal bien Acquis". Silence, ça tourne ! Oussou Bébé sur scène. L’ex-premier flic devenu député a eu l’honneur et le privilège de marcher le premier sur le tapis rouge du tribunal de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (Crei). Suivi en grandes pompes de la politicienne et femme d’affaires, Aïda «Souka» (borom milliards yi), ensuite Oumar Sarraane. La liste est loin d’être exhaustive, le ballet des libéraux ne fait que recommencer. Si vous êtes au Pds, attendez votre tour ! Pas besoin de se précipiter. Chez Ndao, l’entrée est gratuite, pour les libéraux.


La Crei, beaucoup de bruit pour pas grand-chose

 

Tant qu’on parlera de la Crei, on parlera très peu des problèmes des Sénégalais. Coupures d’électricité, insécurité grandissante, hausse sur le prix du pain, entre autres. Au lieu de faire venir des investisseurs, on cherche à récupérer des milliards supposés volés au contribuable. Après des mois d’enquêtes, de tapage médiatique, il y a de quoi se lasser des convocations et auditions de la Crei. Pas un seul « voleur » n’a été arrêté. Sans éprouver de la sympathie pour les personnes poursuivies, on peut assimiler la Crei à un tonneau vide. Beaucoup de bruit pour pas grand-chose, pour ne pas dire, rien. C’est peut-être Alioune (petit) Ndao qu’il faudra auditionner, next time… L'on comprendra alors pourquoi ses enquêtes sont aussi désespérantes que la promesse de créer 500 000 emplois ! Ou de mettre fin aux coupures de courant. Ou encore de former un gouvernement de 25 ministres. Et s'il vous plaît, ne riez pas !

 

Lutte-Voyance : Selbé Ndom reprend du service !


Son « commerce » rime avec la lutte. La voyante Selbé Ndom a repris du service avec l’ouverture de la saison de lutte. Alors que les promoteurs ont (presque) fini de ficeler les combats de la saison, la dame Selbé Ndom, dotée de dons extraordinaires, commence à montrer ou démontrer aux amateurs de lutte, les chutes spectaculaires qui vont découler des combats de lutte. La voyante connaîtrait le vainqueur du futur combat Tapha Tine Vs Balla Gaye 2, mais elle n’en dira rien.Tant mieux. Suspense oblige !

 

Après le campus-crash, silence voyance !

 

Selbé Ndom dit qu’elle sait, mais ne dira rien de ce qu’elle sait. Soit ! Mais ça ne l’empêche pas de dérouler à l’avance, dans les médias, le film de la chute du « vaincu ». Alors qu’on y est, pourquoi ne pas dévoiler les manœuvres du vainqueur ? Forcément dans un combat, il y a un vainqueur et un vaincu. Et, un lutteur, ça peut tomber sur le dos, mais ça tombe pas tout seul. Idem pour ces avions censés se crasher sur le campus de l’Ucad... Donc, pas besoin d’une Selbé, ou d’avoir un QI inférieur à la normale, pour comprendre. Héy, la voyante là, elle nous prend pour des…

 

Ces « Pédagogues » ! A fils inconscient, papa irresponsable !

 

Un jeu d’enfants qui a failli endeuiller l’établissement les "Pédagogues"… Qui des deux est à blâmer le plus ? L’élève téméraire et inconscient qui «subtilise» le pistolet de son papa dans son tiroir, ou le papa irresponsable, qui laisse son arme à feu (chargé ?), à la portée de tout le monde. Babacar Kane avait tiré sur son camarade de classe, Babacar Fall. Acte volontaire ou non ? Babacar Fall tient encore le coup. Le papa de l'autre Babacar, n’ayant pas d’autorisation de port d’arme, s’en sort avec un « sursis ». Le dit document aurait mystérieusement disparu lors d’un déménagement. Curieuse coïncidence !


Futurs Médias, la carotte, le bâton: Diaaraama, Pape Samba!


Diaaraama, Pape Samba ! La direction générale de Groupe Futurs Médias aura finalement 'coupé' la tête du directeur de publication du journal l’Observateur, Pape Samba Diarra. Mis au frais ou appelé à d’autres fonctions, c’est selon. Fallait d’abord commencer, dans un "futur immédiat", par définir les « nouvelles fonctions » de Diarra, et ensuite lui notifier son départ du journal. Là, point de suspicion. Personne ne trouverait à redire ! Car à l'Obs, Pape Samba était, si on peut dire, le plus "observé" de la rédaction. Et pour cause...

 

Tant que l’employeur chantera pour le gouvernement…

 

Mais à revisiter les « unes » de l’Obs de la semaine dernière, il y a de quoi se demander si GFM pouvait continuer à souffler le chaud et le froid, tirant au passage en direction du « Macky ». Jusqu'à atteindre sa douce moitié à qui la presse et l'opinion prêtent avec ou sans raison le pouvoir d'engager ou de démettre les collaborateurs de Macky Sobriété. C’est fait ! Désormais, Pape Samba n’écrira plus pour l’Obs. Place aux titres qui rivalisent avec « Le Soleil ». Que Macky soit rassuré donc, quant à la ligne éditoriale. On sera clément, docile même. Tant que l’employeur chantera pour le gouvernement !

 

Diarra au frigo, bonjour affectation !

 

Pape Samba Diarra sanctionné positivement ou négativement, à chacun d'apprécier. Une mise en « quarantaine » qui n’a rien à voir avec l’affaire de la fuite relative aux fiches de salaires des agents du Groupe. Tant mieux ! Mais nak, selon certaines indiscrétions, des sanctions sous peine d’affectation dans les régions sont en vue. Et Kouthia dans tout cela ? L’humoriste, animateur de Kouthia Show avait traité de «Thiaga» (prostituées) certaines de ses collègues. Il faut souhaiter que Kouthia soit affecté... à Kédougou. Parce qu'il refuse de dévoiler les noms des «thiagas» et le prix de la passe. A  l'aide, il faut le faire craquer ! On veut des noms et tout de suite !

 

Mamadou Diop, un martyr pas comme les autres

 

L’Etat du Sénégal a rétabli dans ses « droits » le « martyr » Mamadou Diop, l’étudiant tué le 31 janvier 2012 par le camion Dragon, lors des violences électorales. Intégré à titre posthume dans la Fonction publique, ses enfants élevés au rang de pupilles de la Nation. D’où la colère des collectifs des victimes et parents de victimes des violences électorales, préélectorales, et post-électorales si vous voulez… Ils ont dénoncé cette décision, qu’ils considèrent comme un « traitement de faveur ». 




Bavure académie: Mamadou Diop détrône Balla Gaye




Et si l'Etat avait raison finalement ? Mamadou Diop n’est pas Balla Gaye, cet autre étudiant qui a inauguré le ballet des bavures policières à l'aube de l'alternance, tué lui aussi un 31 janvier, en 2001. A bavure Académie, un martyr peut en "casser" un autre. Mamadou Diop, c'est le «muezzin» de la révolution anti-Wade à la Place de l’Obélisque. Les gars, la messe est dite… Paix à son âme, Amen !


SenewebNews


Commentaire (3)


Q En Février, 2013 (13:34 PM) 0 FansN°: 1
q
Immigré En Février, 2013 (13:41 PM) 0 FansN°: 2
en europe on est deçu du gouvernemnt de macky on a l'impression qu'il ne respecte pas ses promesses je ne sais pas si c'estt le cas aussi au sénégal....macky nous avez promis de régler definitivemnt le probleme sur la taxe des appels entrants..au debut il avait tout reglé mais maintenant on remarque que le probleme reviens comme au temps de wade c'est devenu pire aujourdhui....je me pose la question a quoi joue ce gouvernement? :dedet: 
Fautetreveridique En Février, 2013 (14:25 PM) 0 FansN°: 1
je peux comprendre que l'on soit contre une personne ou un systeme mais quand il faut dire la verite. vos propos sur les appels entrants(" ...le probleme reviens comme au temps de wade c'est devenu pire aujourdhui....)ne refletent pas la realite. kou nek dewe yak se bamele. wassalam
Xeme En Février, 2013 (17:28 PM) 0 FansN°: 1
macky est installé par les intérêts français et il travaille pour les intérêts français. la suppression des taxes sur les appels entrants pour hausser le bénéfice de france telecom était dans les priorités. cela n'a rien à voir avec la baisse des tarifs d'appel. dans le cadre de leur magie, d'ailleurs, aussitôt après suppression, la sonatel a fait un communiqué pour dire que le tarif de l'international baisse. c'était pour berner les gens. ils étaient sûrs qu'au bout de 3 mois, grâce au travail des médias, tout le monde aura oublié. et d'ailleurs, est-ce que vous vous souvenez de la page que seneweb avait consacré aux appels entrants ? vous vous en souvenez ? une page entière où il n'y avait que les textes des journalistes ou contributeurs qui défendent la suppression, n'étaient accepté que les commentaires qui défendent la suppression et critiquent la taxation. dés la suppression est obtenue, la page a disparu de seneweb: mission accomplie. encore un exemple de comment travaille la presse. si vous croyez que ces gens là oeuvrent pour le citoyen, vous vous trompez lourdement.
Boyass En Février, 2013 (14:04 PM) 0 FansN°: 3
Pourquoi les appels téléphoniques vers le Mali (34cts) sont moins chères que vers le sénégal (64cts) chez free et partout?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]