News

Oumar Abas Sow, Président convergence des éleveurs républicains : « Si le Président souhaite un second mandat il doit travailler »

Le mandat du  président de la  république continue toujours d’animer les débats à Linguère. Selon Oumar Abas Sow, « la convergence des éleveurs républicains est très claire, très nette et sans équivoque. Le président avait pris un engagement de diminuer son mandat qu’il a trouvé à 7 ans de le ramener à 5 ans. 

 

Bruce Lee sur sa défaite : « Fass ne m’a pas soutenu comme il se doit »

Défait par Baye Mandione dimanche dernier à Kaolack, le lutteur Bruce Lee a confié à L’Observateur ce mardi sa décision d’arrêter sa carrière. « Je ne veux même plus parler de lutte. Je compte mettre fin à ma carrière. Je vais voir autre chose », dit le Fassois. Qui ajoute, « je suis vraiment convaincu d’avoir pris la bonne décision. D’ailleurs, j’ai écris ma lettre de démission aux dirigeants de l’écurie Fass ».

 

VIDEO. Japon : un train à sustentation électromagnétique atteint la vitesse record de 603 km/h

Un prototype du futur train japonais à sustentation électromagnétique a atteint la vitesse de 603 km, mardi 21 avril. Une première mondiale, indique la compagnie Central Japan Railways. "Cette allure a été maintenue pendant 10,8 secondes" lors de la traversée d'un tunnel, précise un porte-parole de la compagnie. Le train s'est ainsi déplacé à 10 km par minute ou 170 m par seconde.

 

Khadim Bèye, un Sénégalais mort en Afrique du Sud : «Pas (encore) de lien avec les violences xénophobes» (diplomate)

Alors que le Sénégalais Mamour Sarr se remet de ses blessures après la violence xenophobe qui s’est emparée de Durban en Afrique du Sud, l’on apprend qu’un autre compatriote, Khadim Bèye, est décédé dans le pays de Madiba. Mais il n’y aurait pas, du moins pour le moment, de lien direct avec les actes de violences perpétrés contre des immigrés africains et qui ont fait quatre morts et plusieurs blessés, à en croire Sory Kaba, le directeur des Sénégalais de l’extérieur. 

 

Seul Sénégalais blessé en Afrique du Sud : Mamour Sarr rejoue le film du drame

«Je n’ai plus aucun problème. Je vais bien et mes blessures sont presque guéries. C’est suite aux évènements de ces derniers jours que j’ai été blessé, les blessures n’étaient pas graves du tout», rassure d’emblée, le seul Sénégalais blessé dans les violences xénophobes à Durban, Mamour Sarr qui a émigré en Afrique du Sud en 1997. Marié, le père de famille encore sous soins, revient pour l’Observateur sur les circonstances du drame qui a failli lui coûter la vie. 

 

Egypte : Mohamed Morsi condamné à 20 ans de prison

Destitué en 2013 par l'armée, l'ancien président égyptien Mohamed Morsi a été condamné mardi au Caire à 20 ans de prison pour avoir été impliqué dans l'arrestation et des tortures sur des manifestants durant son mandat. L'ex-président islamiste égyptien Mohamed Morsi, destitué en 2013 par l'armée, a été condamné mardi au Caire à 20 ans de prison pour avoir été impliqué dans l'arrestation et des tortures sur des manifestants durant son mandat. 

 

Propos sur la transhumance : «Macky Sall lui-même est conscient d’avoir commis une erreur» (avocat)

Les propos du président Macky Sall sur la transhumance politique continuent de faire les choux gras de la presse. Pour l’avocat Assane Dioma Ndiaye, président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), «C’était une erreur sa part. Je pense que lui-même est conscient d’avoir commis une erreur. Et tout le monde a constaté la volonté de rattrapage qu’il y a eu à travers la presse», constate Assane Dioma Ndiaye, dans un entretien au quotidien L’Observateur.

 

Pse : Habib Sy invite Macky a un débat télévisé 

L'ancien ministre d'Etat sous Wade n'est pas convaincu de la pertinence du Plan Sénégal émergent (Pse). “Si le Pse est vraiment solide et d'intérêt national comme le soutient Macky Sall, il doit faire face à l'opposition pour tenter de la convaincre de sa pertinence aux cours d'un débat public. Sans quoi, il faudrait le ranger dans les tiroirs et arrêter de tromper le peuple”, déclare Habib Sy, l'ancien Directeur de cabinet de Wade. Des propos rapportés par “L'As”.

 

Wade : « Macky voulait récupérer l'argent de Bibo et éliminer Karim »

L'ancien chef de l'Etat, Me Abdoulaye Wade, a rencontré, hier, des membres du Forum libéral et démocratique. Il leur a fait comprendre qu'il ne désespère pas de voir la Cour suprême casser la décision de condamnation de Karim Wade prise par la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei). “Le juge Henri Grégoire Diop a bâclé le dossier. Il n'a pas fait correctement son travail. Je garde espoir que la Cour suprême dira le droit car je suis convaincu que la Crei n'a fait qu'exécuter une mission”, déclare Me...

 

Mayoro Faye, Pds : «L’Apr et BBY n'ont pas bien saisi le message de Macky sur la transhumance »

Le chargé de la communication du Parti démocratique sénégalais (Pds), Mayoro Faye, pense que le chef de l'Etat, Macky Sall, a fait un aveu d'échec en théorisant la transhumance. “Je pense que les militants de l'Alliance pour la République (Apr) et ceux de “Bennoo Bokk Yaakaar” n'ont pas compris le vrai sens du message de Macky Sall lié à la transhumance. Il leur a simplement dit qu'il sait pertinemment qu'il ne peut pas compter sur eux pour se faire réélire à la prochaine élection présidentielle. 

 

Après deux mois et demi dans le coma, Bobbi Kristina Brown s’est réveillée

Bobbi Kristina allait si mal que sa grand-mère s’attendait à la voir mourir. Mais la fille de Whitney Houston est sortie du coma ce week-end.Même la grand-mère de Bobbi Kristina Brown n’y croyait plus et se disait prête à voir sa petite-fille partir, trois ans après avoir appris la mort de sa fille, Whitney Houston. Il fallait un « miracle » pour que Bobbi Kristina continue à vivre, avait annoncé son aïeule, et le prodige semble s’être produit. 

 

EN PRIVE AVEC SALAM DIALLO (ARTISTE MUSICIEN) : ‘’ Il y a beaucoup d’hypocrisie dans notre milieu’

Quand il s’agit de dire ses quatre vérités, Salam Diallo n’y va pas du dos de la cuillère. L’artiste, qui a du mal à comprendre ‘’l’hypocrisie et la méchanceté’’ qui sont légion dans le milieu du showbiz, analyse dans cet entretien avec EnQuête  les hauts et les bas de sa carrière musicale. Et tient à rappeler à ‘’ceux  qui cassent du sucre derrière son dos’’, qu’il a la carapace dure. La preuve : la sortie récente de son dernier album ‘’Jam Ak Salam’’.

 

Serigne Gueye Diop : L'homme derrière le " Lycée Fantôme " de Sandiara - Regardez :

C'est avec plaisir que nous mettons à votre disposition l'une des interventions du Talk Show de la semaine dernière. Il s'agit de celle Mr Serigne Gueye Diop, Chercheur Expert en Technologie des Céréales et fondateur du Lycée de Sandiara, qui a accepté de se prêter à l'exercice du TalkShow et partager avec nous la vision qu'il a du monde d'aujourd'hui et celui de demain. Il a retracé pour nous son brillant parcours et explique qu'il est important d'apprendre à partager l'expérience et le savoir acquis au fil des années, afin...

 

Plaidoyer pour une réadaption de la base juridique des ports africains

Des universitaires et experts maritimes ont plaidé, lundi à Dakar, pour une réadaptation de la base juridique des infrastructures portuaires africaines, pour leur permettre de soutenir la concurrence des ports européens et asiatiques. Selon ces experts réunis autour d'un colloque axé sur "Les ports africains : statuts juridiques et enjeux économiques", la base juridique des ports africains doit être revisitée pour une meilleure compétitivité.

 

SOUADOU DIAW, LA NOUVELLE EGERIE DU LABEL PRINCE ARTS : Un talent en herbe

Du pep et de la joie de vivre, elle en a à revendre. Dès le premier coup d’œil, c’est son sourire qui vous accroche le cœur. Souadou Diaw, la nouvelle recrue du label «Prince Arts», est ainsi. Loin des poses et autres manies de starlette, elle déroule son phrasé exquis et vous emporte dans une vague de tendresse. Découverte grâce à son tube «Celebrate» qui crève actuellement l’écran, la nymphe de 28 ans, en a surpris plus d’un grâce à son style musical aux antipodes du Mbalakh. 

 

Les enfants de Karim débarquent au Sénégal, la rencontre avec leur père imminente

La semaine dernière, l'administration pénitentiaire avait donné l'autorisation à Karim Wade de voir ses trois filles en dehors de la prison suite à la requête formulée par l'ancien ministre d'Etat condamné à 6 ans ferme. Le lieu, le jour et l'heure de la rencontre ne sont pas encore déterminés ou sont tenus secrets pour des raisons de sécurité. Il se pourrait que ce soit au Point E ou à Fann résidence.

 

Incinération, ce mardi, de produits pharmaceutiques saisis par la police et la douane

Une importante quantité de produits pharmaceutiques va être incinérée ce mardi 21 avril 2015 à partir de 11 heures, au Champ de tir des Mamelles à Dakar, à l'occasion d'une cérémonie organisée sur les recommandations de l’Organisation Internationale de Police Criminelle (Oipc-Interpol), a annoncé un communiqué du Bureau des relations publiques de la police nationale transmis à Seneweb.

 

Transhumance : Le maire de Gnibi rejoint l'Apr

Alors que le débat sur le caractère « immoral » de la transhumance fait débat au Sénégal, voilà qu'un autre maire prend la tangente. Il s'agit de l'édile de Gnibi, une commune située à quelques kilomètres de la commune de Kaffrine. Mansour Ndiaye, pour ne pas le nommer, a quitté le Parti démocratique sénégalais (Pds) pour déposer ses baluchons à l'Ap. Joint au téléphone, l'intéressé a confirmé la rumeur. Et affirme avoir déjà pris langue avec le Président de la République en présence du député Abdou Lahad Seck...

 

Le parquet requiert 2 mois ferme contre le journaliste Ibrahima Ngom Damel

Après deux semaines de séjour carcéral, le journaliste Ibrahima Ngom ‘’Damel’’ va être édifié sur son sort, le 22 avril prochain. Attrait ce lundi à la barre de l’audience du tribunal départemental de Dakar pour, entre autres, tentative d’extorsion de fonds commis sur des autorités du régime actuel, le mis en cause a avoué les faits qui lui sont reprochés. Il en a profité pour avouer son tort et plaider la clémence du tribunal. Ce qui n’a pas empêché le substitut du procureur de requérir à son...

 

Mamadou Wane, Coordonnateur Ppdh : «Tant qu’il y aura des enfants dans la rue, on n’aura pas de démocratie»

Malgré l’adoption d’une loi en 2005 visant  à protéger les enfants contre la traite et pratiques assimilées, les enfants continuent à subir abus et exploitation illégale au Sénégal. Et pour  Mamdou Wane, coordonnateur de la Plateforme pour la promotion et la protection des droits de l’homme (Ppdh) : « Tant qu’il y aura des enfants dans la rue, on n’aura pas de démocratie, et un d’Etat de droit ». Il s’exprimait lors de la célébration de la Journée du Talibé, ce lundi 20 avril, au...

 

Le mot « transhumant » à la sénégalaise figure désormais dans le petit Larousse

La cote sénégalaise ne cesse d’augmenter dans le monde. Cette fois, c’est grâce à nos hommes politiques. En effet, ces derniers se sont illustrés comme étant les meilleurs transhumants politiques au monde. C’est d’ailleurs pour cela que le dictionnaire Le Petit Larousse illustré, édition 2012 a fait du phénomène une spécificité sénégalaise. « Au point que le substantif « transhumant » à la sénégalaise figure dans Le Petit Larousse illustré, édition (2012). 

 

Journée du Talibé: Mamadou Wane assimile à de l’esclavage les enfants dans la rue

«La mendicité forcée des talibés équivaut à l’esclavage des temps modernes, c’est de la servitude. C’est vraiment une honte nationale et internationale d’avoir autant d’enfants dans des conditions misérables». La déclaration est de Mamadou Wane, coordonnateur de la Plateforme pour la promotion et la protection des droits de l’homme (Ppdh) lors de la journée de célébration du talibé ce 20 avril.  Et déplore ce phénomène visible, qui se passe sous le nez et la barbe des autorités. « Ces enfants ne sont pas dans...

 

Contre la transhumance et son apologie

En prenant la défense des transhumants et en faisant l’apologie de la transhumance, le président de la République a installé un profond malaise chez ceux qui ont jusqu’ici cru à son projet de « gouvernance vertueuse ». La transhumance  est indéfendable, au moins pour trois raisons : 1. la transhumance est une pratique contraire à l’éthique ; 2. ainsi, défendre la transhumance revient à opérer un divorce entre politique et éthique ; 3. enfin, accepter la transhumance c’est souscrire à une politique de massification...

 

Exploitation de l’or à Kédougou : Le Sénégal fait grise mine

Pour décrocher 200 milliards de francs Cfa au titre de cumul d’impôts et de redevances en 2017, l’Etat du Sénégal avait étendu le titre minier de la compagnie Sabodala gold operations. La conséquence immédiate, qui était le déplacement de ce village éponyme, n’a pas eu lieu du fait de la résistance des populations. La société peine à disposer de tout son périmètre et ceci impacte sa production.

 

Démenti, après les propos de Macky Sall sur son élection par le Daaka

«Je peux affirmer que mon accession au pouvoir, je la dois au Daaka de Médina Gounass». Cette phrase, qui a fait la Une du quotidien L’Observateur de samedi dernier, a fait l’objet d’un démenti par le même journal, ce lundi. Ces propos, diversement commentés dans certains cercles et foyers religieux du pays, auraient fait l’objet d’une «mal interprétation» de la part du journal, qui impute la faute à son correspondant à Kolda.

 

Casamance/Autocensure : Seydi Gassama invite la presse à décliner l’appel de Macky Sall

C’est lors d’un atelier de formation aux droits humains et à la résolution pacifique des conflits, à Oussouye (Sud), que Seydi Gassama, le représentant d’Amnesty international Sénégal a invité la presse à refuser l’autocensure, après l’invitation faite à eux par le chef de l’Etat, Macky Sall. «Je considère cet appel comme une invitation à l’autocensure, que les journalistes ne doivent pas accepter, au risque de trahir leur métier et les attentes du peuple sénégalais, qui compte sur eux pour...

 

Violences xénophobes en Afrique du Sud : Un Sénégalais blessé à Durban

Un Sénégalais figure parmi les blessés suite aux violences xénophobes notées en Afrique du Sud ces dernières semaines. L’information émane de l’ambassadeur du Sénégal en Afrique du Sud où pas moins de 4 personnes, des étrangers, ont été tués et leurs biens saccagés, après le déclenchement des actes de violences perpétrés sur des immigrés africains présents sur le territoire. On ignore pour le moment l\'état de santé dans lequel se trouve le ressortissant Sénégal qui a été blessé à Durban. Nous y reviendrons.

 

Abdou Mbow : «Les nouveaux venus à l’Apr ne sont pas des transhumants»

C’est lors d’un meeting organisé ce dimanche à Thiès, que le député Abdou Mbow (Apr) a tenu le propos. Selon lui, le président Macky Sall n’a jamais fait l’apologie de la transhumance, mais parle d'ouverture plutôt. «J’ai entendu des gens dire que le président de la République a fait l’apologie de la transhumance. Le chef de l’Etat a dit que si un chef de parti voit des individus qui décident de venir le soutenir, il ne peut que les accueillir. 

 

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA