Argentine : deux fillettes de 10 et 11 ans enceintes

  • Source: : TopSante | Le 15 août, 2017 à 19:08:22 | Lu 2891 fois | 5 Commentaires
content_image

Argentine : deux fillettes de 10 et 11 ans enceintes

Les grossesses de deux fillettes de 10 et 11 ans ont été révélées par les médias argentins à 48h d'intervalle. L'une aurait été violée par son beau-père, l'autre par son oncle.

Les médias argentins ont révélé, en l'espace de deux jours, les cas de deux fillettes de 10 et 11 ans enceintes. Toutes deux auraient été victimes de viols intrafamiliaux. La première, âgée de 11 ans, a été admise à l'hôpital régional Antonio Scaravelli, à Tunuyan, dans l'ouest du pays. Les médecins ont alors découvert qu'elle était enceinte de 25 semaines, soit plus de six mois. Son beau-père est soupçonné de l'avoir violée, selon des sources policières citées par des médias locaux.

AVORTEMENT INTERDIT

48h plus tôt, une autre fillette âgée de 10 ans a découvert qu'elle était enceinte de 32 semaines, soit huit mois. La petite fille se plaignait de douleurs abdominales auprès de sa mère avant d'être admise à l'hôpital pédiatrique Humberto Notti de Mendoza, dans l'ouest du pays. "La mineure ne s'était pas rendue compte de sa grossesse", explique Alejandro Gullé, procureur général de la Cour de Justice de la province sur la chaîne Télévision Mendoza, comme l'indique l'AFP. A la suite de l'audition de la fillette, son oncle, soupçonné de l'avoir violée, a été arrêté. L'homme âgé de 23 ans avait vécu quelques mois au sein de la famille de la petite fille. Il va être soumis à des tests génétiques et pourrait être incarcéré pour "abus sexuel aggravé".

En Argentine, l'avortement est considéré comme un délit sauf en cas de viol ou de danger pour la santé de la mère. Pourtant, dans le cas de la seconde fillette, le parquet n'a pas autorisé l'avortement, en raison du stade avancé de la grossesse.


Auteur: Anais Chabalier - TopSante






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Jiggy En Août, 2017 (05:35 AM) 0 FansN°: 1
La première fille aurait été violée par son "beau-père". Dans un francais correct on parle de beau-père pour désigner le père de votre mari ou votre femme selon la personne dans le couple. Pour ce cas, la fille serait donc mariée logiquement parlant. Seneweb vous recoupez des informations d'organes étrangers mais vos traductions laissent toujours à désirer. Si vous faites des fautes sur de petits articles de cette nature qu'en serait-il si vous vous tranformiez en organe de presse. Relisez vous avant de balancer de telles inepties. Cela vous crédibiliserait car en ce qui me concerne je surfe sur votre site toute la journée.
Reply_author En Août, 2017 (10:04 AM) 0 FansN°: 1
comment appel t-on le mari de sa mère (ki n'est pas père génétik)???
Anonymepatali  En Août, 2017 (07:26 AM) 0 FansN°: 2
L'islam a réglé le problème. Séparation dès 7ans des garçons et des filles  :nohope:  :nohope:  :nohope: 
Anonyme En Août, 2017 (11:32 AM) 0 FansN°: 3
Vive la chair fraiche les femmes menopausées de ans mom doyna seuk
Kav En Août, 2017 (10:52 AM) 0 FansN°: 4
Comment a t-il pû faire cela cet obcédé

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]