Samedi 20 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Sante

Consommation du miel et impact sur la santé

Single Post
Consommation du miel et impact sur la santé

Retrouvez la chronique nutrition de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l'ONG Santé Diabète à Bamako au Mali. Cette semaine, il parle du miel et de son impact sur la santé. 

Pour démarrer cette chronique, pouvez-vous nous présenter ce qu’est le miel ?

Le miel est une substance sucrée plus ou moins liquide qui est fabriquée par les abeilles à l’aide du nectar des fleurs. Il cristallise ou reste liquide en fonction de sa teneur en fructose et en glucose. En effet, il faut savoir que plus un miel est riche en fructose, plus sa consistance reste liquide.

Le mot miel est apparu dans la langue au Xème siècle mais la substance est récoltée dans la nature et utilisée depuis des millénaires. Les égyptiens, par exemple, s’en servait pour embaumer leurs morts.

Aujourd’hui, il reste encore quelques endroits ou le miel est prélevé dans des ruches naturelles mais la majorité de la production est réalisée dans des ruches artificielles grâce à la domestication d’abeilles. Ces ruches artificelles permettent de récolter le miel mais aussi d’autres produits comme le pollen, la cire, le propolis ou encore la gelée royale.

 

Quelle est la composition du miel et quels sont les bienfaits de la consommation de miel ?

Le miel contient plus de 80 % de glucides c’est à dire de sucres. Il est composé principalement de deux sucres simples : le fructose et le glucose.

Les différentes études scientifiques ont démontré trois rôles interressants du miel pour la santé.

En premier lieu, le miel est une bonne source d’antioxydant qui vont avoir un rôle contre les radicaux libres qui sont des substances toxiques ayant un rôle dans le développement des maladies cardiovasculaires ou encore de certains types de cancers. Il est important de savoir que plus la couleur du miel est foncée plus il va contenir de flavonoïdes donc d’antioxydants.

Ensuite, le miel possède des propriétés antibactériennes, anti inflammatoire et surtout un fort pouvoir cicatrisant.

Enfin, le miel possède à quantité égale un pouvoir sucrant plus élevé que de nombreuses autres substances sucrantes comme par exemple le sucre blanc. Comme le pouvoir sucrant du miel est plus fort, il sera consommé en plus faible quantité.

 

On nous questionne souvent sur les vertus du miel si l’on est diabétique. Peut-on réellement consommer un aliment sucré lorsque l’on est diabétique ?

Il existe 2 grands types de sucres (que l’on appelle les glucides en nutrition). La première famille de glucides sont les sucres simples (appelés saccharose) que l’on retrouve dans le sucre blanc. C’est le sucre que l’on retrouve dans le miel mais aussi celui qui sert à fabriquer des bonbons ou que l’on ajoute à son café. La deuxième famille est composée des sucres complexes (appelés amidon) que l’on retrouve dans le pain, les céréales (fonio, sorgho, mil, riz…), le manioc, la pomme de terre ou l’igname.

Il est impossible pour une personne diabétique de ne jamais consommer de sucres. Il faut cependant bien choisir les sucres en privilégiant les sucres complexes qui jouent un rôle central en étant la principale source d’énergie de notre organisme.

Il est recommandé aux patients diabétiques de consommer 250 à 500 g de glucides complexes par jour issus de céréales comme le mil, le fonio, le riz ou des racines comme le manioc ou encore des tubercules comme l’igname.

 

Qu’en est- il de la consommation de sucres simples et donc de miel ?

Les personnes qui sont atteintes de diabète doivent réduire au maximum la consommation d’aliments riches en sucres simples comme le sucre blanc, les confiseries ou encore le miel. La recommandation actuelle aujourd’hui est d’en consommer au maximum 50g par jour (ce qui représente approximative 10 petites cuillères ou 3,5 cuillères à soupe). C’est une recommandation importante dans la mesure où ces aliments ont la propriété de faire monter très rapidement la glycémie.

 

Cependant, lorsque l’on doit choisir les 50g de sucres simples à consommer, mieux vaut consommer du miel que du sucre de table ou des confiseries sucrées. En effet, le miel :

- Contrairement au sucre blanc, contient du glucose mais aussi du fructose qui va lui procurer un index glycémique plus faible que celui du sucre blanc ;

- Contrairement aux confiseries sucrées, le miel ne contient pas de graisses ce qui est très important en cas de diabète.

 

En conclusion, il faudra mieux remplacer les sucres simples industrialisés par du miel tout en restant très raisonnable sur les consommations maximums de sucres simples.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2019 (10:14 AM)
    ces études se contrdisent tout le tempss. Récemment j'ai lu tout le contraire de ce qui est écrit sur le miel par rapport au diabéte et c'est pour infirmer la contenance de sucre dans le miel. A la lire on dirait qu'elle recommande aux diabétiques de consommer du miel sans retenue
  2. Auteur

    En Mai, 2019 (14:47 PM)
    Auteur

    Antimiel

    En Mai, 2019 (05:37 AM)
    Le miel me donne de terribles maux de ventre suivis de diarrhée
    Auteur

    Pourlemiel

    En Mai, 2019 (07:47 AM)
    quand je prend du miel naturel extrait directement des arbres je suis en pleine forme et je me sens pousser des ailes.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR