REACTION - Dénonçant le verdict du Tribunal dans le contentieux les opposant à la Sécurité sociale : Les agents de l’ex-Cto promettent l’enfer à la Caisse

  • Source: : Lequotidien | Le 30 mars, 2013 à 18:03:33 | Lu 5111 fois | 2 Commentaires
content_image

REACTION - Dénonçant le verdict du Tribunal dans le contentieux les opposant à la Sécurité sociale : Les agents de l’ex-Cto promettent l’enfer à la Caisse

Le Tribunal du travail de Dakar a déclaré le dossier des agents de l’ex-Cto (Centre de traumatologie et d’orthopédie) de Grand Yoff non recevable. Ces travailleurs qui tenaient hier, un point de presse, ont dénoncé ce verdict qui tranche le conflit qui les oppose à la Caisse de sécurité sociale. Ils réclament plus d’un milliard de francs Cfa pour réparer le préjudice qu’ils ont subi.


Le collectif des travailleurs de l’ex-Cto (Centre de traumatologie et d’orthopédie) n’est pas du tout content du verdict prononcé par le Tribunal du travail de Dakar dans le conflit qui l’oppose à la Caisse de sécurité sociale. Ce Tribunal a en effet prononcé le 30 janvier dernier, une fin de non-recevoir à leur dossier, après plus de 10 ans de procédure.

Les travailleurs, non satisfaits de cette décision, comptent faire appel. Ils s’interrogent sur cette décision qu’ils jugent inacceptable. «A-t-on besoin de 10 ans de procédure pour déclarer irrecevable une action en justice ?» Le collectif des travailleurs de l’ex-Cto, qui n’en revient toujours pas de ce verdict, se demande également s’il est nécessaire de dessaisir un juge qui a en charge un dossier, au moment où ce même juge avait déjà fixé la mise en délibéré après plusieurs années d’audience.

 Ils estiment que l’attitude du Tribunal est sujette à des inquiétudes. C’est pourquoi le collectif a décidé hier, lors d’une conférence de presse, de porter le combat pour rentrer dans leurs droits estimés à plus d’un milliard de francs Cfa. Un combat qui a d’ailleurs commencé avec des correspondances qui ont été envoyées à la Pré­si­dence, au ministère de la Justice et au conseil d’administration de la Caisse de sécurité sociale. En outre, les travailleurs ont décidé de poursuivre le combat à travers un plan d’action qui sera déroulé très prochainement.

Les travailleurs ont par ailleurs saisi cette tribune pour lancer de grosses pierres à la Caisse de sécurité sociale qu’ils ont renommée «Caisse d’insécurité sociale». Puisque selon ces travailleurs, la caisse leur a causé beaucoup de soucis en décidant, avec la complicité de l’Etat, de céder leur outil de travail qui était le Cto, l’actuel Hoggy (Hôpital général de Grand Yoff) à ce même Etat. Ce qui fut fait en 1996. Pourtant, se rappelle Ibrahima Ndiaye, membre du collectif, selon les textes qui étaient en vigueur, les travailleurs ne devaient pas sentir la cession. «Après la vente, c’est comme s’il y avait rupture de contrat. Nous sommes restés six ans à recevoir des salaires catégoriels. Il faut que la Caisse de sécurité sociale, qui a une réserve de 57 milliards dans les banques, répare ce préjudice que nous avons subi durant ces années», plaide Saliou Faye Daf, président du collectif.

Il faut rappeler que  les travailleurs de l’ex-Cto s’insurgent contre la Caisse de sécurité sociale qui avait licencié 235 agents en cédant cet hôpital à l’Etat.


Auteur: lequotidien - Lequotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Balla En Mars, 2013 (15:14 PM) 0 FansN°: 1
Le président du tribunal du travail a la mauvaise habitude de renvoyer ses deliberes et de changer de juge au moment du délibéré. Et pour la plupart du temps, c'est le demandeur qui perd. En tout cas le ministre de la justice devrait surveiller les agissements de mareme.
Six En Mars, 2013 (16:37 PM) 0 FansN°: 1
c'est vrai que la justice"sociale" au sénégal laisse a désirer. les deals se font dans les bureaux entre avocats et juges, en l'absence des intéressés. il n'y a qu'a voir les dates de dlibere et le comparer avec le début des contentieux. le ministre de la justice doit effectivement lorgner du cote de cette dame mareme diop gueye. elle fait du n'importe quoi.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]