Lundi 22 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Sante

Votre oreiller, un nid à microbes

Single Post
Votre oreiller, un nid à microbes

À la maison comme à l'hôpital, il ne suffit pas de changer régulièrement les taies, il faut laver les oreillers. Après la lecture des résultats d'une étude récemment conduite par l'hôpital Saint-Bartholomew de Londres et le London NHS (National Health Service) Trust, il est difficile de dormir sur ses deux oreilles. Sauf si l'on dispose d'un oreiller neuf ou fraîchement lavé. Selon les chercheurs, un tiers du volume des coussins à usage nocturne pourrait être constitué d'acariens, vivants ou morts, de leurs excréments, de peaux mortes et de microbes. Parmi ces derniers, les auteurs de ce travail réalisé en milieu hospitalier ont trouvé des bactéries comme le redoutable SARM - staphylocoque doré résistant aux antibiotiques -, C. difficile ou encore E. coli (dont on parle beaucoup actuellement) et des virus, notamment ceux de la grippe, des hépatites et de la varicelle. Une trentaine d'espèces au total.

 

Ces constatations n'étonnent pas le docteur Frédéric Saldmann, spécialiste de l'hygiène, qui avait déjà abordé le sujet dans son livre On s'en lave les mains (Flammarion 2007). "L'oreiller est un milieu de culture idéal, rappelle-t-il. Il apporte à boire grâce à notre transpiration, nos larmes et les projections de la toux et des éternuements. Il fournit à manger puisque nous perdons des squames de peau toutes les nuits. Et, en plus, la ménagerie peut proliférer à son aise, grâce à la chaleur de notre corps, nuit après nuit." N'importe quel germe y trouve donc des conditions favorables à son développement, "aussi bien que dans une boîte de Petri contenant un produit gélatineux", affirme même un spécialiste anglais.

 

Infestés de microbes

 

En l'absence de mesures d'hygiène particulières, il semble logique que les oreillers des hôpitaux, qui accueillent des malades, soient les plus infestés de microbes. L'étude anglaise a trouvé des concentrations particulièrement inquiétantes pouvant causer des infections graves chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli. "Même sans cela, on sait très bien qu'une personne peut se recontaminer si elle ne lave pas son oreiller après une grippe", ajoute le docteur Saldmann. Changer les taies ne suffit pas puisque le tissu laisse passer les microbes. Mieux vaut donc utiliser de taies antibactériennes (et aussi les laver régulièrement, car leur surface extérieure peut se contaminer progressivement).

 

Frédéric Saldmann précise que les hôpitaux français sont extrêmement vigilants et performants en matière d'hygiène, les contrôles étant réguliers. En revanche, la propreté dans ce domaine laisse à désirer chez les particuliers. Ce spécialiste estime que, comme pour sa brosse à dents, il ne faut pas prêter son oreiller, qu'il faut acheter des coussins synthétiques, les laver tous les trois mois (les spécialistes anglais précisent qu'il faut les laver par deux, pour l'équilibre de la machine) et les changer environ une fois par an (pour le confort et la prévention du mal de dos). Et, même s'il n'a rien contre le fait de mettre sa literie au soleil l'été, ce médecin précise que cela ne permet en aucun cas de tuer des colonies de germes.

 


Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (00:16 AM)
    Le microbe c'est Wade, il faut qu'il degage.
    • Auteur

      Baolbaolien

      En Juin, 2011 (09:09 AM)
      le departement de bambey est les plus malheureux et le plus pauvre du senegal car ayant comme mairesse aida mbodj une femme qui est nulle qui n'a ni competence ni vertue et le seul argument qu'elle peut developper est de faire les louanges de wade malgré son passé socialiste. sa debilité est mise a nue quand , dans les circonstances actuelles ou tout soutient a wade est une provocation faite au peuple elle ose partir a touba et declarer une victoire de wade en 2012 wade qui a deja retiré sa candidature. c'est une hont cette aida mbodj un anti-model d'ailleur elle n'est meme pas de bambey on l'entend toujours se reclamer walo walo de grace qu'elle nous laisse notre bambey terre de diom de ngor et qu'elle aille faire sa politique au walo
  2. Auteur

    Doulayday

    En Juin, 2011 (00:36 AM)
    non c le babouin de FARBA SENGHOR KI EST 1 MICROBE KON DOIT VITE ERADIQUER DU PAYS :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (01:20 AM)
    ALORS FO COMMANDER BCP D ANTIBIOTIQUES
    Auteur

    Fabrice

    En Juin, 2011 (01:34 AM)
    GENDARMES VOUS ASSUREZ LA GARDE DE L ASSEMBLEE NATIONALE DES DOMICILES ET AUTRES OU ETIEZ VOUS LE 23 JUIN TAS DE POLTRONS VOUS NE SAVEZ QUE TIRER SUR LES POPULATIONS DEGAGEZ

    • Auteur

      Gend.

      En Juin, 2011 (02:57 AM)
      tu oses me traiter de poltron? tu n'as que de la gueu-le! dis-moi où je peux te rencontrer et tu verras qui de nous deux est un poltron? tu te caches dans l'anonymat de ce site pour insulter les forces de l'ordre? pourquoi tu ne viens pas nous le dire en face? je t'attends quand tu veux et où tu veux!--- pauvre krétin vas!--
    • Auteur

      @gend

      En Juin, 2011 (09:07 AM)
      parceque vous etes barbares, il ya qu'en afrique ou vous pouvez trouver du travail car vous auriez coute bcp d'argent en compensation dans les pays qui respectent les droits de l'homme.
      vous appartenez au monde des animaux sauvages
    Auteur

    Kaunery

    En Juin, 2011 (02:53 AM)
    Pourquoi venir nous parler de l'hygiène en angleterre, en france ou ailleurs dans le monde, quand on voit la saleté qu'il y a partout au sénégal? Vous n'auriez quand même pas la prétention d'aller donner des leçons d'hygiène et de propreté aux pays développés? Commencez par vous laver les mains, et surtout les fesses et après vous pourrez revenir..... La majorité des sénégalais sont sales et aiment vivre dans la saleté.... Dites moi pas que c'est pas vrai! :down:  :down:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    • Auteur

      Mahribi

      En Juin, 2011 (22:42 PM)
      kaunery ton nom sonne bien par rapport a tes mots . on ne parle pas dans cet article de mesures d'hygiene et des consignes données par un expert en bacterologie tout en l honneur de l'angleterre et on citait la france comme etant un modele de respect des regles d'hygiene. ceci dit les bacteries dont on parle ont les oreillers comme espace favorable d'incrustation. c'est valable pour tout le monde pas uniquement pour certaines regions comme tu penses de prendre des precautions et de tout nettoyer souvent
      je ne sais pas en quoi ca t'avance ta verité et vu que ta saleté vient de l'interieur ce sera dur de nettoyer du courage
    Auteur

    Anna

    En Juin, 2011 (03:22 AM)
    Doudou Wade ca ........... :-D  :-D 

    J en reviens pas quand j ai regarde la video
    Auteur

    Caporal Diedhiou

    En Juin, 2011 (15:47 PM)
    Intervention de l’armée française en Côte d’Ivoire / Cheikh Hamidou Kane : ‘’Ce n’est pas une nouvelle domination de l’Occident sur les anciennes colonies’’

    Publié le lundi 20 juin 2011 | L'intelligent d'Abidjan











    Vos outils



    REAGISSEZ





    PARTAGEZ











    Videos





    Reportage à Abidjan dans une ville dévastée par la guerre civile où des milliers d`armes ont été distribuées à de jeunes miliciens

    - France2 - 24/4/2011



    Dossier





    Crise post-électorale 2011

    L’écrivain Cheikh Hamidou Kane, l’auteur de ‘‘L’aventure ambiguë’’ a, dans une interview publiée sur SlateAfrique, salué l’intervention des soldats français dans la crise ivoirienne. Ci-dessous un extrait de cet entretien.



    Compte tenu de ce qui s’est passé en Guinée, en Côte d’Ivoire et de ce qui risque de se passer en République démocratique du Congo (RDC), peut-on considérer que les élections sont toujours la panacée en Afrique?



    Les élections représentent bien la solution. Les bailleurs de fonds et les nations occidentales ont raison d’exiger des élections des leaders africains actuels, qui se réclament de la démocratie mais trichent avec ces réalités. Le tout n’est pas de dire qu’on est démocrate. La démocratie suppose l’existence de contre-pouvoirs, dont bien des leaders politiques africains ne veulent pas. Les populations sont parfaitement mûres. En Côte d’Ivoire, 54% des gens se sont prononcés pour un candidat qui n’était pas Laurent Gbagbo, malgré sa présence au pouvoir pendant dix ans et l’instrumentalisation des différences ethniques et religieuses. La même chose s’est passée en Guinée. Les peuples sont prêts à pratiquer la démocratie et leur aspiration va aller crescendo. Le printemps arabe a montré comment des jeunes ont imposé la révolution. Des jeunes qui ont vécu sous des régimes plus dictatoriaux qu’en Afrique noire.



    Va-t-il y avoir un effet de contagion?



    Non, mais un effet qui procède d’un mouvement démographique. Dans tous ces pays, en Afrique noire plus encore que dans les pays arabes, les jeunes sont devenus les plus nombreux. Dans quelque temps, la jeunesse africaine sera la plus nombreuse du monde. Il faudra qu’on règle ses problèmes, qu’on l’éduque, qu’on la soigne, qu’on lui trouve du travail.



    On ne peut plus laisser ces jeunes errer de ville en ville, errer de continent en continent, aborder les frontières de l’Europe et se faire refouler. Cela ne peut plus continuer.



    Aurait-il fallu faire une transition plus longue en Guinée et laisser à la société plus de temps pour se réformer, créer des partis politiques dotés de véritables programmes?



    Encore une fois, les peuples sont prêts et comprennent ce qu’est l’alternance politique. Ce sont les leaders politiques modernes qui trichent. Ils trichent avec la règle démocratique qu’ils ont apprise en Occident, mais qu’ils n’utilisent que dans la mesure où elle les arrange, sans les contre-pouvoirs qui font toute la valeur de la démocratie. Les pouvoirs exécutif, parlementaire et judiciaire sont tous repris chez nous dans les mêmes mains présidentielles.



    Cela ne peut plus durer. Les peuples n’ont pas besoin qu’on leur fasse des dessins. Je trouve tout à fait valable cette ingérence des pays du Nord et des Nations unies dans les processus électoraux de nos pays. Je ne suis pas de ces intellectuels qui disent que c’est une nouvelle domination de l’Occident sur les anciennes colonies. Ce n’est pas vrai.



    J’applaudis des deux mains à ce devoir d’ingérence et aux contrôles qui sont faits. Les gens qui n’en veulent pas, ce sont des tricheurs!



    Laurent Gbagbo avait donné son accord pour faire des élections avec l’aide des Nations unies. Au dernier moment, il n’a pas voulu en accepter les résultats.



    Avez-vous été déçu par Laurent Gbagbo?



    Doublement déçu, parce que Gbagbo n’est pas un président comme les autres. Cet ancien professeur d’université appartient à l’élite intellectuelle. Avant d’accéder au pouvoir, il était pour l’unité africaine, les Etats-Unis d’Afrique et la démocratie. Il a suffi qu’il soit élu pour tourner le dos à tous ces idéaux, pratiquer une politique différente et s’accrocher au pouvoir.



    Après deux mandats, dont le deuxième était confisqué, il a voulu rester à la tête du pays, au risque d’entraîner une guerre civile en Côte d’Ivoire. Il a contraint les Africains à avoir recours à l’armée française pour arbitrer le jeu. Cela, de la part d’un intellectuel comme lui, qui prétend être nationaliste…



    Est-ce impardonnable?



    C’est impardonnable d’avoir triché au point d’avoir obligé les Nations unies et la France à intervenir!



    Qu’avez-vous pensé de ces tentatives de médiations africaines qui ont toutes échoué en Côte d’Ivoire?



    Elles ont montré l’inefficacité des structures politiques africaines. C’est un échec de l’Union africaine (UA), dans une certaine mesure, malgré la place importante qu’ont joué des organisations sous-régionales comme la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).



    Qu’avez-vous pensé de l’intervention militaire française pour arrêter Laurent Gbagbo?



    Elle était nécessaire dans la mesure où, pendant les dix ans où Laurent Gbagbo a exercé le pouvoir, il n’a pas cessé de détourner les ressources budgétaires et le produit de la vente du café et du cacao pour acheter des armes lourdes. Il a armé des milices, en infraction avec les accords de paix qui avaient été signés. De l’autre côté, au Nord, les gens se sont aussi armés, avec moins d’armes lourdes cependant. Si on avait laissé Gbagbo faire, non seulement il aurait contesté les résultats qui lui étaient défavorables, mais il aurait aussi massacré les populations. Il a bien fallu faire intervenir des armées qui avaient les moyens de détruire les armes lourdes aux mains du régime de Laurent Gbagbo. Les Nations unies et la France ont eu tout à fait le droit d’intervenir pour empêcher un génocide. Je regrette que ce soit dû à l’obstination de Gbagbo à pousser la tricherie jusqu’au bout.



    La crise ivoirienne n’est-elle pas imputable à feu Félix Houphouët-Boigny, qui a laissé pousser les graines de la discorde et n’a pas bien réglé la question de sa succession?



    Au moment où les Français étaient contraints de donner la liberté et l’indépendance en Afrique, Félix Houphouët-Boigny a été le porte-parole de ceux qui ont voulu qu’on ne donne pas l’indépendance à deux fédérations regroupant plusieurs pays de l’Afrique occidentale et équatoriale…Senghor [le premier président du Sénégal, ndlr] avait milité pour cette solution, mais Houphouët-Boigny - trompé en cela par le colonisateur français, qui voulait partir sans partir - a préconisé l’indépendance pays par pays. Il a dit à l’époque qu’il n’y avait pas de raison que la Côte d’Ivoire soit «la vache à lait de l’Afrique occidentale française». Pourtant, la Côte d’Ivoire a été découpée par le colonisateur français et se trouve faite de morceaux de territoires pris à gauche et à droite. Il est injuste de dire que la Côte d’Ivoire est la propriété des gens du Sud. Si elle devenue riche comme elle l’est, c’est parce qu’elle a fait venir des populations du Nord pour travailler dans les plantations de café et de cacao. Depuis qu’elle existe, elle s’est faite ainsi. Houphouët est à l’origine de la marche solitaire de la Côte d’Ivoire par rapport aux autres pays…



    Est-il aussi responsable de la marginalisation politique des populations du Nord?



    Il a créé un parti politique fédéral, le RDA, où des gens du Nord ont joué un rôle important. Ce parti existait aussi au Soudan français (l’actuel Mali), en Guinée et jusqu’au Tchad. Je ne comprends pas que ce dirigeant, qui a construit sa notoriété et sa force politique sur une dimension fédérale, se soit ensuite retranché dans les frontières de la Côte d’Ivoire. L’ivoirité, ce n’est pas viable. La Côte d’Ivoire ne peut jouer son rôle que si elle s’entend avec les populations et les pays voisins. Au sein de l’UEMOA, la Côte d’Ivoire a une place prépondérante, mais ce n’est possible que s’il y a une économie intégrée…



    N’est-ce pas ironique, d’avoir une crise de cette ampleur, l’année du cinquantenaire des indépendances?



    Cette indépendance ne sera complète que lorsque les Africains auront créé un pouvoir politique fédéral ou confédéral…



    Vous y croyez vraiment?



    J’y crois! La CEDEAO est une étape sur ce chemin. Si cet ensemble avait été doté d’une monnaie et d’une armée, elle aurait pu intervenir en Côte d’Ivoire. Il vaut mieux former les contingents de la Brigade de surveillance du cessez-le-feu de la Cédéao (Ecomog), qui existent déjà, pour intervenir dans les conflits internes au continent africain et aider à le protéger des incursions terroristes de tout bord, notamment ceux dans le Sahara. Il faut donner une force militaire importante, des outils, des armes et leur permettre de se poser en arbitre.
    Auteur

    Zete Bete Ou Kon On Parle De C

    En Juin, 2011 (18:38 PM)
    MAI VOU   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR