Affaire Kekouta Sidibé : Le commandant Bassene Diop jugé aujourd’hui

  • Par : Seneweb News | Le 12 octobre, 2012 à 10:10:37 | Lu 11355 fois | 16 Commentaires
content_image

Affaire Kekouta Sidibé : Le commandant Bassene Diop jugé aujourd’hui

Les choses bougent dans l’affaire du meurtre du jeune Kekouta Sidibé. Le commandant adjoint de la Brigade de la Gendarmerie de Kédougou qui était en fonction au moment des faits sera jugé aujourd’hui à Kaolack. Le MDL Bassene Diop doit s’expliquer devant la cour d’appel de Kaolack sur cette affaire de meurtre. 

Pour rappel, le jeune Kekouta Sidibé (sourd-muet) a été tabassé à mort par des éléments de la Brigade de la Gendarmerie de Kédougou lors d’une patrouille. Ces derniers avaient cueilli de force ce handicapé avec d’autres jeunes du quartier en les accusant de détenir par devers eux du chanvre indien.

Seneweb News

Articles similaires

Commentaire (11)


Deugeur1 En Octobre, 2012 (10:59 AM) 0 FansN°: 1
c'est du bleuf
Paysan En Octobre, 2012 (12:02 PM) 0 FansN°: 2
ces policier n ont subi aucune formation, on ne leur pas appris comma neutraliser 1 malfaiteur?

ce sont unikema des nuls et doivent payer tres cher
Sdf En Octobre, 2012 (12:02 PM) 0 FansN°: 3
cesser de monter les forces de l'ordre avec la populace c'est unz bavure et non 1 meutre 1 eutre c donneur la mort intentionnellement
Cilene En Octobre, 2012 (12:14 PM) 0 FansN°: 4
Encore ce fantasme qui change de nom pour nous divertir...sauf que ce qu'il avance est de la pure idiotie....dans quel pays vis-tu pour m'adresser à toi?un gendarme policier doit-il tuer lors d'une intervention où la victime n'avait aucune arme pouvant mettre sa vie en peril? sois serieux....que tu sois un parent d'un des gendarmes accusés ne me surprend pas.....le senegal est un pays régi par des lois qui sont appliquées à tous....gendarmes,policiers,militaires,civils....je ne pense pas que tu sois plus connaisseur du droit pout t'autoriser à juger aussi négativement l'action de la justice...que celà cesse!!!!dans un etat de droit les sanctions existent pour tout contrevenant à la loi....la mission des forces de l'ordre c'est de protéger non de punir à mort.....elles sont auxiliaires de la justice donc travaillent sous la supervision de leurs supérieurs...les magistrats...personne n'est contre les gendarmes,policiers au contraire ils doivent etre protégés aimés,choyés parce qu'ayant choisi un travail à risque pour nous protèger....mais pour tout membre des forces de l'ordre le recours à la torture est formellement interdit...meme pour l'assassin le plus feroce pris en flagant délit...ce qui leur est demandé est clair:procèder à l'arrestation,enqueter puis défèrer au parquet.....la justice...ce sont les magistrats qui la font....vive la gendarmerie et la police republicaines respectueuses des valeurs de la republique........moyyo....tu es servi!!!!
Mo En Octobre, 2012 (12:46 PM) 0 FansN°: 6
service commandé est ce que les magistrats ont des notions de maintien d'ordre et de legitime defense
@mo En Octobre, 2012 (14:15 PM) 0 FansN°: 1
vraiment trés prétentieux de ta part de te demander si les magistrats ont les notions de légitime défense.la légitime défense s'apprend en deuxième année de droit.pour les notions de maintien de l'ordre, le juge appréciera si en fonction des difficultés que le gendarme a rencontré dans le cas d'espèce, il ne pouvait agir que comme il l'a fait.les magistrats sont des juristes formés pour dire le droit.n'importe quel droit.il faut que cela rentre dans ta petite cervelle.les magistrats sont même habilités à dire si un médecin, en opérant un individu, a bien fait son travail ou pas. les gendarmes ou policiers ne sont pas des juges.ils ne sont pas aussi au dessus des lois de la république.la loi ne leur donne pas le permis de tuer les citoyens.ils faut que ceci rentre dans leurs crânes.
Maty En Octobre, 2012 (14:19 PM) 0 FansN°: 8
c'est pas des ploliciers qui ont commis cet acte mais des gendarmes bien vrai qu'ils pareilles
Thialoti En Octobre, 2012 (14:27 PM) 0 FansN°: 9
Moyyo j'ai l'impression que tu ne connais pas les USA.tU DIS QUE LA POPULATION CRAINT les forces de securite,eh bien c'est archifaux.Il ne se passe pas 1 jour ou l'on entre dans un bureau avec arme au point et fusiller des employes y compris les forces de securite.Tu reves trop.Il y a des quartiers ici ou les forces de l'ordre n'osent pas venir chercher quelqu'un.
écoeuré En Octobre, 2012 (14:35 PM) 0 FansN°: 10
je me demande ce qu'on apprend aux pensionnaires de l'école de police ou de gendarmerie!Ils ne savent même pas maîtriser un individu.Pire, ils croient qu'un bandit est un punching bal qu'on peut taper et torturer à souhait sans rendre compte à personne!Regardez ce qui s'est passé à sangalkam et à Podor!Pour une manifestation (même avec des jets de pierre), on n'a pas d'autres solutions que de tirer sur la polpulation à balle réelle et à bout portant!On ne cherche même pas à viser les pieds, mais on tire droit devant soit!Ceci dénote une incompétence notoire de nos forces de sécurité, qui ne sont en réalités qu'un ramassis d'ignares qu'ils faut renvoyer aux écoles de formation!Et lorsque je les vois dans la rue parader dans leurs tenues et plastronner , j'ai envie de rire!
De Saraya En Octobre, 2012 (18:04 PM) 0 FansN°: 11
nous esperons tous que justice sera rendue et que ce sera un exemple pour tous ceux qui s aventureront a suivre cette voix j espere que la justice fera tout pour que de pareilles derives ne se reproduisent plus jamais rien ne vaut plus que la vie les forces de ce pays doivent changer de comportement et montrer le bon exemple leur devoir c est de proteger les populations et non de semer la terreur vous allez dans un poste de police pour une premiere fois la dedans ils comment a vous dire du n importe quoi vous oubliez meme l object de la visite c est inadmissible plus jamais ca

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]