Societe

Arène nationale au Technopôle : Des chercheurs évoquent des menaces sur la biodiversité et les activités économiques

  • Par : Lesoleil | Le 07 septembre, 2013 à 00:09:04 | Lu 9850 fois | 29 Commentaires
content_image

Arène nationale au Technopôle : Des chercheurs évoquent des menaces sur la biodiversité et les activités économiques

Les membres de l’Association des diplômés de l’Institut des sciences de l’environnement (Adise), ont exprimé, hier, leurs inquiétudes quant aux conséquences désastreuses sur la biodiversité et les activités qu’entraînerait la construction d’une arène nationale sur le site du Technopôle. Ils militent pour une arène dans une autre zone plus appropriée.L’annonce de l’érection d’une infrastructure sportive dédiée à la lutte sur le site du Technopôle continue d’agiter des débats controversés. 

L’Adise, en conférence de presse hier, a indiqué que la construction de l’arène nationale est « incompatible » avec la conservation de la biodiversité ainsi que les autres fonctions du site du Technopôle. Selon son président, Diomaye Dieng, le site a des fonctions écologiques inestimables, au regard de tous les services qu’il offre. Se fondant sur des données scientifiques, il a indiqué que la fonction la plus apparente du Technopôle est la conservation de la biodiversité, avec la présence de reliques de mangroves et de nombreux oiseaux sédentaires et migrateurs. A cela s’ajoutent ses fonctions d’atténuation des inondations, en tant que réceptacle naturel des eaux de pluies, de séquestration du carbone et de production d’oxygène.

 Site fragilisé

A côté de ces fonctions d’ordre environnemental, l’endroit, d’après Yahya Badiane, membre du Comité scientifique, a un caractère hautement économique. Sur ce, il cite les activités de pêche, de maraîchage, d’horticulture, de floriculture… Lesquelles permettent à de nombreux individus de trouver un emploi.Cette zone est déjà fragilisée par sa fragmentation avec la construction de l’autoroute à péage et l’avancée du front urbain. Aussi, les chercheurs estiment que la construction d’une arène nationale de 20.000 places dans cette dépression reviendrait à mettre en cause tous les efforts consentis jusqu’ici pour conserver ce qui reste des Niayes.

 « Il serait contradictoire de vouloir lutter contre les inondations et, au même moment, accentuer la destruction des zones de captage des eaux pluviales. De plus, un projet d’une telle envergure, envisagé dans une zone aussi sensible que stratégique, doit faire l’objet d’un impact environnemental approfondi », martèle Diomaye Dieng. Il ajoute qu’après investigation, ils n’ont pas connaissance d’un document relatif aux impacts environnementaux de cette arène. Dr Henri Lô trouve, de son côté, contradictoire la construction d’une arène nationale à Dakar au moment où l’on parle d’actes forts de décentralisation et de rééquilibrage des territoires.

 Ce faisant, il estime qu’on devrait arrêter de tout concentrer dans la capitale. Pour lui, l’autoroute doit être un outil de décentralisation.Toutefois, l’Adise a dit ne pas être contre la construction d’une arène, promettant d’être aux côtés du monde de la lutte, afin qu’il puisse disposer d’une infrastructure digne de ce sport national, mais dans un site approprié autre que le Technopôle. Car devant être « revitalisé et valorisé pour qu’il figure sur la Liste Ramsar » relative aux zones humides.

lesoleil

Articles similaires

Commentaire (20)


Chouchous En Septembre, 2013 (01:08 AM) 0 FansN°: 1
Ils ne reculeront devant rien. Ces ignorants ignorent même le principe de précaution. Écrivez au Chef de l'Etat et continuez la sensibilisation.
Weuz En Septembre, 2013 (03:39 AM) 0 FansN°: 2
Il serait approprier de faire une étude d'impact environnemental.En toute chose,il y a des avantages et des inconvénients.Maintenant,nous subissons le gaspillage des réserves foncières à Dakar et il faut reprendre certains terrains,surtout alentours stade l s senghor et foire cices. Les déclarer d'intérêt et d'utilité publique.Toutes ces zones occupées par ces calots bleus,magistrat et cité de l'alternance sont à revoir dans cette optique.
@weuz En Septembre, 2013 (03:48 AM) 0 FansN°: 3
D'autant plus qu'ils viennent de créer un ministère du plan,mais avec nos dirigeant là! respecter un plan est du domaine de hercule!

Ou sont les maires fûtés avides de recettes?y a des millions à ramasser.idée gratis
Ndiosmone En Septembre, 2013 (04:58 AM) 0 FansN°: 4
Tous les spécialistes disent non. Mais ils vont quand même le faire. Si demain y a une catastrophe naturelle il faudra porter plainte contre les décideurs.
Ex-niayois En Septembre, 2013 (06:54 AM) 0 FansN°: 5
Ceux qui veulent saccager ce lieu il faudrait juste qu'ils aillent sur place et voient de leurs propres yeux une telle merveille au coeur de Dakar et ils seront les 1ers défenseurs de ce site exceptionnel. Alors il faut continuer la bataille en informant le P son PM le CESE et l'AN le nouveau ministre de l'environnement.
Res Les Verts En Septembre, 2013 (08:31 AM) 0 FansN°: 6
Suivez l'intervention de M. Mbacke Niang sur la question ce dimanche 08 septembre sur la 88.5FM dans l'émission "convergences environnement" de 12h a 13h, animée par Adams Tijani.
Kocc En Septembre, 2013 (08:58 AM) 0 FansN°: 1
lisez attentivement ceci
la cuvette des niayes, le plus grand atout de dakar qui s'étend de diameguene-thiaroye à pikine-guinaw rail en passant par la cuvette du technopole, khourou nar, médina gounass. une zone verte qui n'aurait jamais dû être une zone d'habitation et dont l'occupation massive est la cause de toutes les catastrophes. si l’administration coloniale avait mis en place le parc forestier et zoologique de hann à l'entrée de cette cuvette, c'est parce qu'elle était consciente de l'importance stratégique de cette zone qui devait être le réceptacle naturel des eaux de ruissellement. en effet, si l'on enregistre aujourd'hui autant d'inondations, c'est parce que l'eau ne circule plus du fait que son écoulement naturel a été rompu. les flux et reflux qui devaient s'opérer entre le domaine maritime et la cuvette des niayes sont brisés dans leurs manifestations cycliques par l'occupation de la zone des palétuviers de thiaroye à l'entrée de dakar, l'occupation de la zone de sotiba, du foirail de dakar et de dalifort, les aménagements du technopole et l'occupation des autres bas fonds dont on dit qu'ils étaient la zone de passage des piroguiers qui se rendaient en mer. pour résoudre l'équation de l'inondation, il faudra donc impérativement respecter ces différentes fonctions des zones précitées. il faudrait également restaurer les équilibres naturels en créant des voies d'eau là où elles existaient auparavant. là où il n'est pas possible de casser des quartiers, d'enlever des paquets de maisons, la logique voudrait qu'on y aménage des canaux comme celui de la gueule tapée, en les dimensionnant dans une perspective futuriste.
la niaye doit retrouver son lit naturel avec un plan d'eau qui peut servir à de multiples usages tout en devenant une zone humide de référence dans le monde, car pouvant accueillir les oiseaux migrateurs. la remise en état de cette zone peut permettre au sénégal de la proposer parmi les zones pouvant participer à la séquestration du carbone et à la lutte contre l'effet de serre et les changements climatiques. elle peut ainsi être rentabilisée et devenir en même temps un espace touristique (écotouristique). l'argent généré pourra non seulement permettre d'indemniser les populations se trouvant dans l'emprise de cette cuvette, mais aussi créer des emplois induits par cette nouvelle activité à laquelle beaucoup de jeunes dakarois pourront y trouver leur compte.
Le_révérend En Septembre, 2013 (17:57 PM) 0 FansN°: 1
bien dit monsieur, le technopole doit être préservé à tout prix. khana gayi amouniou beute pour guiss espace vert bi au coeur de ndakarou avec tout ce béton qui l'entoure.
Cadf En Septembre, 2013 (10:10 AM) 0 FansN°: 7
Macky il est trop tétu aussi. Sa forte personnalité il peut le montret aux minsitres et à Abdou mbaye.

Mais ses patrons nous, on peut regler le probleme avec ces 25% d'electorat qu'il représente.
Technople En Septembre, 2013 (10:51 AM) 0 FansN°: 8
koufa aréne nationale gnou todj lefal néééém
Mbeur Mi En Septembre, 2013 (11:12 AM) 0 FansN°: 9
l'arene sera construit là bas meunou lèn ci darra. vous allez inventer toute sorti d argument mais nix.

N'goné Latyr En Septembre, 2013 (11:44 AM) 0 FansN°: 10
Bonjour,



Si on devait organiser un référendum autour de cette question, je pense que la majorité des sénégalais diront NON à ce projet grotesque qui non seulement dénature le site, bouleverse la biodiversité et crée de l'insécurité après chaque combat de lutte. Nous sommes totalement opposés à l'érection de cette arène nationale sur le site du Technopôle. Allez la mettre dans vos villages, espèces de tarés !



Merci,

Kaniii En Septembre, 2013 (12:41 PM) 0 FansN°: 11
BRAVO au Ministère des sports qui vient d'actualiser son site web qui était obsolète depuis Bacar Dia. Avec la Nouvelle Politique Sportive en marche, BRAVO à Mbagnick et à son équipe qui viennent encore de prouver leurs compétences pour le rayonnement du sport sénégalais. Evidemment, il faut le parfaire et le mettre à jour quotidiennement pour qu'il puisse servir de vitrine au sport sénégalais. sports.gouv.sn  :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn: 
Foi à La Recherche En Septembre, 2013 (13:08 PM) 0 FansN°: 12
Faisons confiance aux chercheurs! Aucun pays ne peut se développer sans la recherche.Le site du technopole doit être valoriser.l'arene est incompatible avec les fonctions du site. Arretez ce monstre de projet. C'est ça le YOONU YOKUTE?
Nts-- En Septembre, 2013 (14:27 PM) 0 FansN°: 13
Ils ont raison les Niayes sont un espace protégé. À conserver bien sur. Question simple : qu'est ce qui différencie une arène d'un stade ? C'est un faux débat. Les combats peuvent continuer à être organisé dans les stades. Le Sénégal n'a pas besoin d'une arène nationale.  :sn: 
Nts-- En Septembre, 2013 (12:17 PM) 0 FansN°: 1
le sénégal n'a pas besoin d'une arène nationale.
le site du technopole et tout ce qu'on appelle les niayes doivent être protégés.
ils sont capables de faire de cette zone ce qu'ils ont fait avec la zone de captage : remblayer et construire.
toutes les villes du monde ont besoin d'espaces vert. celles qui n'en ont pas les créent et investissent des centaines de milliards pour avoir des lacs artificiels et des espaces de détente et de promenade.
nous en avons à dakar et nous les détruisons pour des foutaises et pour satisfaire la boulimie foncière.
construire une arène dans le technopole est une grosse con.erie.
les combats peuvent continuer à être organisé dans les stades et même à la plage. le sable y est déjà, il suffit de construire des gradins ou tribunes.
Bb En Septembre, 2013 (14:29 PM) 0 FansN°: 14
Bravo!!!!!!!!!!!!!! c'est encouragent de voir que l'
Modou Diop En Septembre, 2013 (14:52 PM) 0 FansN°: 15
De grâce aider nous à ne pas commettre ce massacre du siècle . Le technopole est un réceptacle des eaux de la région de DAKAR ainsi qu'un espace naturel des oiseaux manifestant une biodiversité non imaginable .

J'interpelle le président MACKY SALL à rectifier le tire pendant qu'il est encore temps.

DAKAR ne respirerai plus et des milliers d'être vivant vont être massacrés.
Pape Sakho En Septembre, 2013 (22:52 PM) 0 FansN°: 16
Monsieur le Président. au moment où toutes les villes s'enorgeuillisent de promouvoir la ville durable, de préserver leurs espaces naturels. Alors que la multifonctionnalité des niayes est aujourd'hui reconnue par les plus grands spécialistes, Dakar brade son patrimoine naturel. Vous ne pouvez pas laisser faire
Diegs En Septembre, 2013 (01:41 AM) 0 FansN°: 17
Monsieur le président je vous demande de méditer sur le suicide du jeune de Sidi Bouzid
Thiessois En Septembre, 2013 (07:25 AM) 0 FansN°: 18
Ce qui me dérange le plus c´est le détournement d´objectif. Technopole avait pour dessein, n´est-ce pas , de lancer une technologie embryonnaire dans ce site. Où est la technologie ? Pourtant les tetes sont là ! A defaut de les utiliser pour cet objectif défini, on veut créer une arene sur ce site ,où barbarisme et fétichisme rivalisent de présence ! Je ne suis pas contre la lutte, mais elle a pris une forme négative dans notre pays, où seule cette forme existe. Et qu´on ne me dise pas qu´elle est traditionnelle, cela a été créé y´a pas longtemps. Alors créons plutot une technologie qui sera garante de notre avenir, aulieu de faire rever les pauvres gosses de trouver leur salut dans ce barbarisme qui dit pas son nom.
Maïmoune En Septembre, 2013 (15:57 PM) 0 FansN°: 19
Si on draguait ce lac sur une longueur de 1km, on augmenterait la capacité de recueillement en la multipliant par trois et ainsi toutes les eaux de pluie des parcelles Assainies et des environs de Pikine seraient débarrassés des eaux stagnantes. Cet endroit deviendrait, avec moins de deux milliards d'investissement, l'endroit le plus couru de la Région, avec beaucoup d'activités et d'aires de villégiatures . Battons nous tous pour que le Gouvernement ne fasse une erreur!
Non En Septembre, 2013 (14:55 PM) 0 FansN°: 20
 :dedet:  :sad:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA