C'est pas normal : La surcharge des bus Tata, un danger quotidien

  • Source: : Seneweb.com | Le 02 juin, 2015 à 09:06:05 | Lu 16573 fois | 47 Commentaires
content_image

Seneweb.com

Il y a une semaine, un bus “Tata”de la ligne 4 à destination de Yoff a fait un accident sur la Voie de dégagement nord (Vdn) près du pont de la Foire. Roulant à vive allure, il a percuté la barrière en béton armé qui sépare les deux voies pour aller s’écraser sur un taxi qui roulait en sens inverse (Nord-Foire/ Sacré-Cœur). Ces bus sont en passe de remplacer les “car rapides” (surnommés cercueils roulant) de fort mauvaise manière. Non seulement, certains chauffeurs ne respectent pas les règles élémentaires de sécurité surchargeant les bus à un niveau vraiment anormal, comme sur ces photos. Il suffit d'un petit problème pour que les morts se comptent par dizaine. Attention, danger !




Auteur: Mouhamed Diaw-Seneweb.com - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (33)


Observ En Juin, 2015 (09:41 AM) 0 FansN°: 1
CES TATA DEPASSENT LES FORCES DE L'ORDRE QUI SONT SUR LA ROUTE. ET POURTANT ILS NE DISENT RIEN. LES PROPRIETAIRES DES TATAS SONT POUR LA PLUS PART POUR DES AUTORITES DES CE PAYS ET COMME LES CAMIONS DE SABLES. C'EST POUR CETTE RAISON QU'ILS FONT CE QU'ILS VEULENT
Tangay En Juin, 2015 (17:41 PM) 0 FansN°: 1
tangay biii nianou ma dougou si car bou surchargé pokhotane you frokh sonala
Anonyme En Juin, 2015 (09:49 AM) 0 FansN°: 2
OU SONT

LES CATALYSEURS
Anonyme En Juin, 2015 (09:55 AM) 0 FansN°: 3
 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :jumpy2:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :joyy: 
Anonyme En Juin, 2015 (10:05 AM) 0 FansN°: 4




Si nous voulont sauver nos fils, l’enseignement superieur du Senegal doit etre restructure par une refonte du systeme. Il est inadmissible que des personnes qui ont signe des contrats d’enseignement et de recherche se limitent a donner des cours. Pire encore, ils sont de pietres enseignant, sans pedagogie. Ls ne sont interesses que par l’augmentation de leur salaires et indemnites. Pour tout vous dire, j’ai pris au hazard certaines personnes citees comme des genies et d’illustres professeurs: Mary Teuw Niane, Penda Mbow, Amsatou Sow Sidibe, Iba Der Thiam. J’ai aussi visite les sites de la FST pour avoir des noms. Quelle a ete ma surprise de constater que ces gens avec qui on nous tympanise n’ont aucun niveau. Si etre etre enseignent-chercheur c’est lire des cours devant des etudiants, meme un maitrisard peut le faire. J’ai pu voir que ces soit-disant professeurs n’ont meme pas 10 articles a leur actif (zero pour certains). Et pis, les quelques rares articles qu’ils publient se font dans des journaux que personne ne lie. Donc pas etonnant qu’ils aient zero citation; je dis bien zero.

Alors la question est de savoir comment ils font pour passer de maitres assistant, a maitre de conferences et professeur. Si Penda Mbow n’a jamais reussi a passer le cap, mais les autres ont du etre pistonnes aussi.

Dans un pays qui se respecte, un enseignant-chercheur qui reste 2-3 ans sans publier un article dans un journal de qualite sera exclu sans autre forme de proces. Mais ici, les gens font tout pour entrer dans les universities et obtenir de bons salaires tout en dormant. L’Etat doit exiger a ces marcantilistes de publier et de donner des cours de qualities ou d’etre radies purement et simplement, en particulers ces syndicalistes qui font toute leur carrier dans les universities sans reussir a publier 2 articles. Je pense a la gande Birima de la TFM.

Pour ceux qui ne me croient pas, allez aper le nom de n’importe quel professeur sur google scholar et vous verez. Seuls des profs de la faculte de medecines publient reguliermeent et sont cites.



SAUVONS L’UNIVERSITE

Anonyme En Juin, 2015 (10:15 AM) 0 FansN°: 5
il y a trois questions que je me pose une fois dans tata. A qui la faute? Est ce que le chauffeur et le caissier ne doivent pas prendre des passagers une fois le nombre de personnes debout atteint 19 ou est ce que c'est les passagers qui doivent pas forcer sachant que le tata est plein oubien les policiers charges de la circulation font-ils reellement leur travail.

je pense qu'une fois les reponses aux questions posees sont debattues les risques pourront etre reduits.
Reply_author En Juin, 2015 (22:50 PM) 0 FansN°: 1
le chauffeur est le seul responsable du vehicule!
Anonyme En Juin, 2015 (10:22 AM) 0 FansN°: 6
Ce pays est rempli d'inconcients, ils ont oublié le djola.
Anonyme En Juin, 2015 (10:38 AM) 0 FansN°: 7
xqsxs
Zal En Juin, 2015 (10:50 AM) 0 FansN°: 8
les usagers sont aussi fautifs ils trouvent des bus pleins et ils y entrent si vous observez ces bus surcharges on a l impression qu ils sont inclines vers la droite cause de la surcharge et les policiers doiv arreter ces voitures et mem adresser des sanction pour k cela cesse ou k l etat prenne des mesures
Splatacr En Juin, 2015 (12:03 PM) 0 FansN°: 1
oui ils sont fautifs mais 80% d'entre eux n'ont pas reçu de formation sur le code de la route. ils ne vont penser qu'au temps u'ils vont perdre en attendant un autre bus.
par contre le receveur et le chauffeur doivent veiller à la sécurité des passagers. ils ne doivent donc pas prendre plus que prévu.
s'ils sont sans scrupule ou essaient "d'aider" les gens en retard, la police elle doit appliquer la loi sans état d'âme. faire descendre les passagers en trop et faire payer une amende à chauffeur.
mais bon si le policier va préférer mettre 500 ou 1000 f dans sa poche et fermer les yeux...
Retane En Juin, 2015 (10:57 AM) 0 FansN°: 9
Ah quel laxisme! le sénégalais réagi toujours après la catastrophe. Oui les policiers sont toujours là mais ne réagissent jamais quand les tatas bondés (surchagés) les dépassent ils font comme s'ils n"ont rien vu.



Il m'arrive d'être derrière un bus tata incliné mais je laisse bcp de distance de sécurité.



Monsieur le Ministre du transport il faut activer vos services compétents avant qu'il ne soit: le Medecin après la Mort.
Anonyme En Juin, 2015 (10:58 AM) 0 FansN°: 10
Quand un état n'a pas un grande civilisation en référence les lois ne sont pas respectées et les gens font n'importe quoi.....on ne verra jamais cela en Europe ou en Chine mais seulement en Afrique .....
Rima En Juin, 2015 (11:19 AM) 0 FansN°: 11
j'ai remarqué que les policiers du sénégal n'ont d'oeil que pour les voitures immatriculées france ils les arrétent tout les 2km pour vérifier des papiers et pendant ce temps il se passe des choses qu'il faut sanctionner sur les chauffars mais ils ferment les yeux bande de jaloux méchant
Merde En Juin, 2015 (15:57 PM) 0 FansN°: 1
les policiers sont jaloux de qui pas de ces genres de modou modou comme toi qui achètent des voitures en europe et n'ont même pas de sou pour les dédouaner.d'autre part tu verbalises un tata et aussitôt y'a pleins d'interventions .ya trop de masla au sénégal
Blabla En Juin, 2015 (11:28 AM) 0 FansN°: 12
 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonymef En Juin, 2015 (11:48 AM) 0 FansN°: 13
Manque d'éducation rèk et le problème est que les sénégalais ne sont pas patients
Anonyme En Juin, 2015 (12:10 PM) 0 FansN°: 14
tous les policiers voient ca mé il ny a k les1000f et 2000f ki lé intérésss

Lebaolbaol Tigui En Juin, 2015 (12:16 PM) 0 FansN°: 15
Le PSE devrait commencer par là s'il n'etait pas un simple tour de politicien......commencer à lister les problemes et les solutionner : Des plus petits aux plus compliquès.....Ainsi l'Etat encourage les "frotteurs", les tafu kaat et occasionne les accidents. :frustre:  :frustre: 
Las En Juin, 2015 (12:29 PM) 0 FansN°: 16


les cars rapides sont 100 fois meilleurs que ces boites a sardines qui seront hors dusage au bout de 3 ans

Les car rapides sont des vehicules ideals adaptes a la rigueur de l Afrique en terme d aeration, de securite et surtout de robustesse a tout epreuve



les senegalais vont regretter la disparition des fameux car rapides
Je Confirme En Juin, 2015 (22:16 PM) 0 FansN°: 1
tata boite à sardine poubelle ! quelle honte et mépris pour la population !
c est avec tata poubelle que l autre veut faire émergé le senegal ?
disparition des carapites ,j y crois pas ,car ces tatas poubelles pourrie périront bien avant ! voir la majorité des chauffards ,,,,,illlettrés ,et bonjourrrrrr le code de la route,,,,,,inconnu ! le 1er fautif de cette sur charge,,,,c le chauffard ,ensuite les flic pouilleux qui ne font pas leur boulot ! la seule fois ou jai voulu testé cette boite à sardine,,,,,,voyant qu il ne démarré pas ,je demande pourquoi,,,,,,baah euhhhhh chauffeur bi néna dafay sééttanne lambeu bii ba parré ! et nous voila bloqué à pertersen ,du jamais vu comme foutaise ! l autre lààà ,,,bonjour l émergence
Anonyme En Juin, 2015 (12:29 PM) 0 FansN°: 17
anormal ils sont oubliés le djola :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang: 
Anonyme En Juin, 2015 (12:45 PM) 0 FansN°: 18
c est la faute a qui d après vous, nous avons un gouvernement qui dort sa leurs coûte

rien de mettre des gendarmes motorises et de les verbaliser sévèrement pas de contraventions a deux balles,il va falloir qu ils les augmentent jusqu a 30000 frs cfa comme ça ils comprendrons.

Anonyme En Juin, 2015 (12:49 PM) 0 FansN°: 19
On ne voit pas assez de policiers dans la circulation et les rares flics qu'on voit sont occupés à se remplir les poches plutôt que de faire leur travail honnêtement.Sortez ces flics des casernes et mettez les au services des populations c'est mieux.
Anonyme En Juin, 2015 (12:58 PM) 0 FansN°: 20
Témoin Apolitique En Juin, 2015 (13:01 PM) 0 FansN°: 21
Les responsables (Etats, organisations consommations et société civile) attendent une grande catastrophe et un tollé général et persistant pouvant engendrer des votes-sanctions pour y remédier et sévir. Médecin après la mort. Les portes sont faites pour être fermées et cela permettrait d’éviter les abus notés sur les marches-pieds. Chaque usager peut civiquement refuser d’entrer dans un bus plein et ceux qui sont déjà à l’intérieur pourront toujours interpeler, au cours du trajet, un agent chargé de la circulation. Tout agent de sécurité pourrait aussi civiquement faire descendre les personnes en surnombre même s’il n’est pas en service. Cela ne prendrait même pas 5 mn et pourrait contribuer à éviter des accidents dus au surpoids et à assainir un secteur de récalcitrants qui se croient tout permis et qui prennent les usagers pour du bétail. Pourquoi se force-t-on à acquérir une voiture ? Essayez les transports en commun en urbain et/ou inter-urbain et vous comprendrez aisément pourquoi on peut se saigner pour ne plus vivre ces désagréments et dangers quotidiens, sans oublier l’impolitesse et le manque d’hygiène ambiants. Des tenues et des unités d’entretien (dans l’enceinte des garages comme ‘Les Baux maraîchers’) nocturnes pourraient faire oublier ces derniers problèmes et faire embaucher des ‘smicards’ (laver ou entretenir un véhicule ne nécessite pas une formations particulière) par exemple. Le refus de cette indiscipline notoire pourrait faire revenir et soulager certains usagers fatigués du crédit automobile et des embouteillages . Pour les transporteurs, il n’y a que le gain qui les intéresse. Il faudra qu’ils pensent à se mettre à la place de leurs employés. Pourquoi ne pas financer des GIE de Chauffeur + surveillant-billetiste-receveur-apprenti pour mettre un terme à l’asservissement de ces derniers et par la même occasion, promouvoir ceux qui font effectivement le boulot et éliminer ainsi les intermédiaires qui contribuent à augmenter les tarifs… Les bonnes mesures sont souvent prises mais c’est le suivi et une bonne communication qui font toujours défaut. C’est comme pour les déguerpissements. Il savoir situer les responsabilités : Etat, collectivités locales, usagers, organisations société civile et consommateurs, transporteurs-propriétaires, employés chauffeurs et autres. Vous avez dit mobilité urbaine ?

Sénégalaisement citoyen.

Anonyme En Juin, 2015 (13:04 PM) 0 FansN°: 22
Doxandem En Juin, 2015 (13:33 PM) 0 FansN°: 23
Ce n'est pas un blém de dispositf de transport (carapid, ndiaga ndiaga, tata, ou dem dik) ce serait un question de mentalité , d'éducation et de responsabilité de la part du "saufeur", de l'apprenti et du client .Mais ossi de la gestion du flux au heures de pointe surtt. Dans d’otr pays client Yi douniou langg pr l'unique raison kil, ya 1 bus ki Pass ts les 10 ou 15’ , ou 1 metro pour les plus nantis.
 En Juin, 2015 (14:04 PM) 0 FansN°: 24
Tout ce laxisme est imputable à nos autorités qui, une fois élus se foutent des populations. Dans un pays sans lois, il ne saurait y avoir de pêchés. :emoshoot: 
Malik, En Juin, 2015 (15:07 PM) 0 FansN°: 1
la seule responsabilité incombe aux pouvoirs public et a personne d'autre.
le chauffeur est certes coupable mais il n'est pas responsable.
l'etat peut arrêter ces bavures facilement en retirant tout car avec suchargement a jamais de la circulation.
il suffit simplement de mettre en vente aux enchères tout véhicule saisit et les défaillants arrêteront immédiatement ces infractions.
wa salam
Anonyme En Juin, 2015 (16:17 PM) 0 FansN°: 25
Les chauffeurs de car rapide sont maintenant dans les tata ils passent inapercu les policiers ne font pas leurs boulots ils sont toujours surcharges , les responsibles sont les proprietaires et nos gouvernants irresponsables . Agissons nous meme en les imposant de ne pas depasser le nombre exat n attendons pas une catastrophe pour agir
Anonyme En Juin, 2015 (16:57 PM) 0 FansN°: 26
ligne 4 c la merde c trop cher pas de securité
Sincerité En Juin, 2015 (20:28 PM) 0 FansN°: 27
franchement c'est pas normal et on attend une catastrophe comme le diola pour réagir

et puis ces chauffeur sont très indiscipliné
Anonymeque Ns En Juin, 2015 (23:47 PM) 0 FansN°: 28
En plus ils se fichent pas mal des autres automobilistes / un tâta entrave la circulation pour un client sur la route sans signaler et aussitôt après sans signaler il reprend sa route sans se soucier de ceux qui sont derrière. Dire que chaque jour il faut rester sur ses gardes pour rentrer indemne. Chauffeur transport en commun pourquoi ce sont tous des cons? Il faut exiger le BFEM pour avoir le permis de transport. Indiscipline et analphabetisme sont la cause de ce bordele
Anonyme En Juin, 2015 (00:14 AM) 0 FansN°: 29
ceci n'est pas normal et lorsqu'il arrive malheur tout le monde fait la grande gueule. Toujours medecin apres la mort au senegal :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown: 
Keyson En Juin, 2015 (07:20 AM) 0 FansN°: 30
Ceci s'appelle surnombre de passagers et non pas sur surcharge.
Lawol En Juin, 2015 (08:27 AM) 0 FansN°: 31
En fait seuls lees "cars rapides" ont changé et les chauffeurs et leur indiscipline est resté.Vitesse excessive,nonchalance parfois, surcharge,irrespect envers les passagers bref tout est resté . Encore que les "tatas" sont moins solides et certaines sont déjà des épaves alors même que le programme de renouvellement du parc n'est pas terminé; imaginons dans quelques années que va devenir le transport en commun au Sénégal. Il est urgent que les mentalités changent dans ce pays dans le sens de la primauté de l'intérêt général sinon on va droit au mûre.
Anonyme En Juin, 2015 (08:28 AM) 0 FansN°: 32
le jour ou il y'aura des morts l'etat réagira médecin aprés la mort



Anonym En Juin, 2015 (15:52 PM) 0 FansN°: 33
la solution c'est le rail

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]