Des maîtres coraniques proposent une loi portant statut des daaras

  • Source: : Seneweb.com | Le 20 mars, 2017 à 06:03:57 | Lu 2534 fois | 18 Commentaires
content_image

Des maîtres coraniques proposent une loi portant statut des daaras

Porté sur les fonts baptismaux ce dimanche 19 mars à Dakar, lors d’un congrès constitutif, le Conseil supérieur des maîtres coraniques du Sénégal se fixe comme objectif la lutte contre le terrorisme et les violences. Dans cette perspective, les membres de cette association présidée par le député Amadou Tidiane Talla comptent élaborer des projets, rechercher des partenaires, former les acteurs de leur secteur et, surtout, plaider pour l’adoption d’un statut pour les daaras.

Ces initiatives sont une façon de lutter contre la mendicité. Car, souligne Amadou Tidiane Talla, «les maitres coraniques qui envoient leurs protégés mendier font cela par manque de moyens». «La mendicité est favorisée par la démission des parents et de l’Etat, qui rechignent à prendre en charge ces enfants, défend le président du Conseil supérieur des maîtres coraniques. Nous entendons collaborer avec l’Etat pour le vote d’une loi portant statut des daaras à l’Assemblée nationale afin que l’Etat puisse prendre en charge les enfants en mettant en place des subventions et des cantines scolaires au profit des daaras.»

Amadou Tidiane Tall de poursuivre : «Les maîtres coraniques sont les orphelins du secteur de l’enseignement. Ils sont laissés en rade par l’Etat et par la société civile. Les parents sont plus prompts à dégager des moyens colossaux en faveur de l’école (moderne) que pour les daaras. De l’indépendance à nos jours, les écoles coraniques jouent leur rôle, mais elles tardent à voir une loi allant dans le sens de pousser l’Etat à les accompagner financièrement.»

 

Youssoupha MINE


Auteur: seneweb news - Seneweb.com




Commentaire (11)


Anonyme En Mars, 2017 (07:41 AM) 0 FansN°: 1
exploiter les enfants et recevoir des aides de l'état ?
Anonyme En Mars, 2017 (07:58 AM) 0 FansN°: 2
Manque de moyens vous me dites? Si ce n´était pas aussi triste cela me ferait rire. Aller dans les villages, rassembler de tout petits enfants, les faire venir dans les grandes villes pour les réduire en esclavage en les envoyant mendier dans les rues toute la journée 7 jours sur 7 et vivre comme des pachas avec les sommes receuillies. Vous appelez ça manque de moyens? Quels Nafekhs. En plus de cela martyriser ces pauvres enfants quand ils n´arrivent pas à vous verser les 500 frs que vous leur réclamez quotidiennement. Mais où vivons-nous et où allons-nous? Mais sachez qu´Allah vous voit. Wa salam
Anonyme En Mars, 2017 (08:36 AM) 0 FansN°: 3
allez travailler au lieu de vivre sur le dos des enfants c'est mieux de raconter des conneries , croyez au bon Dieu
Anonyme En Mars, 2017 (08:59 AM) 0 FansN°: 4
Cantines En Mars, 2017 (09:13 AM) 0 FansN°: 5
Dans les écoles publiques les cantines sont entretenues par les parents d'élèves à base des cotisations mensuelles et non subventionnées par l'État. Les maîtres coraniques sont des sangsues. L' argent que les talibés gagnent dans la mendicité peuvent leur servir de survie pour les cantines. Imaginons un daara de 1500 talibés dont chacun doit verser 500frcs par jour, le total donne 750.000 frcs par jour, en un mois la somme est de 22.500.000 frcs. En quoi cela nécessite une subvention de l'État? C'est s'inscrire en faux. Trois mois de mendicité pendant les grandes vacances suffisent largement pour la survie de ces talibés, les mensualités des enseignants et les divers parce qu'ils peuvent donner un total avoisant les 67.500.000 frcs. Qui dira mieux? Mais quand la malhonnêteté nous tient! Alors bienvenus les ingrats.  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 
Anonyme En Mars, 2017 (09:45 AM) 0 FansN°: 6
.... :jaaxle:  :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :jaaxle: ...



...ESCLAVAGISTES...... :nohope:  :nohope:  :nohope: 
Anonyme En Mars, 2017 (12:10 PM) 0 FansN°: 7
Quel est le profil d'un sortant de ces daara ? Et il veulent que l'état les vienne en aide!!
Talibés Mendiants  En Mars, 2017 (13:43 PM) 0 FansN°: 8
Il faut les remettre à leurs parents et obliger ces derniers à les présenter devant l’école de la république . :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :thumbsdown: 
 En Mars, 2017 (16:28 PM) 0 FansN°: 9
Je pense qu'il est important pour votre association d'intégrer les propositions du Chef de l'Etat avec les daraas modernes. Le monde évolue. Les conditions de l'enseignement coranique doivent être revues pour mettre dans de bonnes conditions les apprenants. Les parents aussi, doivent obligatoirement participer à la formation de leurs progénitures. Subvention de l'Etat oui, halte aux agissements inavoués des serignes daraas. Salam
Vds-cogito En Mars, 2017 (20:56 PM) 0 FansN°: 10
CHERS COMPATRIOTES, JE DEMANDE EXPLICATIONS MOI QUI SUIS "mauvais" MUSULMAN:

QUEL DIEU ACCEPTE ET RECOMMANDE L'ASSERVISSEMENT D'UN ETRE HUMAIN EN SON NOM?

QUEL DIEU ACCEPTE ET RECOMMANDE D'ASSERVIR DES ENFANTS ET DE LES REDUIRE A LA MENDICITE?

REPONSE : AUCUN

AU NOM DE QUEL RELIGION ET OU CELA EST-IL ECRIT QUE LA RELIGION AUTORISE A FAIRE MENDIER DES ENFANTS?

MES CHERS COMPATRIOTES, OUI POUR UNE LOI MAIS LAQUELLE?

OUI POUR UNE LOI QUI INTERDIT DE FAIRE MENDIER UN ENFANT QUI NE DEMANDE RIEN D'AUTRE AUX ADULTES QUE DE VIVRE SA VIE, DE DISPOSER DES OUTILS QUI LUI PERMETTRONT DE REUSSIR, PAS DE LE REDUIRE A LA MENDICITE ET D'EN FAIRE UN EGARE SOCIAL!!

L'HISTOIRE NOUS JUGERA, MAIS DIEU AUSSI NOUS DEMANDERA DES COMPTES.

LES PARENTS QUI ENVOIENT LEURS ENFANTS ET LES MARABOUTS QUI LES FONT MENDIER DOIVENT REPONDRE DE LEUR RESPONSABILITE.

CELA S'APPELLE LA TRAITE DES ENFANTS. N'EN DEPLAISE, MAIS AU SENEGAL, LES MARABOUTS QUI FONT MENDIER LES ENFANTS SONT DES ESCROCS SANS SCRUPULE. LES PARENTS QUI Y ENVOIENT LEUR ENFANTS SONT DES IRRESPONSABLES.

IL FAUT ARRETER DE SACRIFIER LES ENFANTS!!



WASALAM
Reply_author En Mars, 2017 (07:20 AM) 0 FansN°: 1
bien vu, merci
Anonyme En Mars, 2017 (02:55 AM) 0 FansN°: 11
Mais comment peut-on avoir des enfants sans pour autant ne peut pouvoir les élever. c'est n'importe quoi ça. si on n'a pas les moyens d'élever un enfant faut pas en faire je suis désolé de le dire

 :nohope:  :nohope:  :nohope:  :nohope:  :nohope:  :nohope: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]