Vendredi 19 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Dette, croissance, contentieux : Les banques crachent leurs préoccupations à la Bceao

Single Post
Dette, croissance, contentieux : Les banques crachent leurs préoccupations à la Bceao

La réunion trimestrielle entre l’association professionnelle des banques et établissements financiers du Sénégal et le Directeur nationale pour le Sénégal de la Bceao s’est tenue ce mercredi. Rencontre durant laquelle, l’Apbef, par le biais de son Président, Alioune Camara, «a formulé des préoccupations par rapport au stock de la dette publique, le ralentissement de l’activité économique et l’inadéquation des décisions de justice concernant les contentieux bancaires dont l’impact sur le taux de dégradation du portefeuille des établissements de crédit serait important». C’est ce que renseigne le communiqué final de la rencontre. 
 Les autorités rassurent 

 Et le directeur national pour le Sénégal de la Bceao, a rassuré, tout en relevant «la consolidation de la croissance en 2014 à 4.6%» ainsi que «l’accélération projetée en 2015 du Pib à 5.4% en rapport avec la mise en œuvre des projets du Pse». Quant aux recommandations formulées par le conseil national du crédit, elles ont porté sur les conditions de fonctionnement du système bancaire et financier, ainsi que les instruments de financement des Pme/Pmi et du secteur agricole et l’allègement des conditions de vente appliquées à la clientèle, renseigne le communiqué. 

 L’Apbef s’est aussi préoccupée des difficultés fonctionnelles dans la gestion des incidents de paiement, des dépôts auprès de la caisse des dépôts et consignation en vue d’obtenir l’agrément de cautionnement pour les marchés publics. Sur cette question, le directeur national a invité les établissements de crédit à formuler des réclamations à chaque fois que de besoin. Le Directeur national pour le Sénégal a aussi évoqué les principales mesures prises par les autorités pour améliorer la qualité du portefeuille du système bancaire ainsi que les conditions de vente appliquées à la clientèle. Il a cité, entre autres, la création des bureaux d’information sur le crédit, le relèvement du capital social minimum des établissements de crédits, la condition de supervision bancaire, la mise en œuvre du dispositif de financement des Pme/Pmi et l’adaptation des concours accordés par la Bceao au besoin de financement du système bancaire, etc.

Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Service

    En Avril, 2015 (09:16 AM)
    service ou sévice/ PARLONS DE LA CBAO , il ne nous rend aucun service et pourtant , leur passe temps est de couper : sécurcompte, service rendu , agio...............on ne sait plus . ON NE reçoit pas non plus de Message d'alerte ni pour le salaire................ en tout cas pour moi c'est de l'arnaque de l'escrocrie
  2. Auteur

    Asterix

    En Avril, 2015 (11:03 AM)
    Les banques nous volent!!!!  :tala-sylla: 
    Auteur

    Ddffff

    En Avril, 2015 (15:22 PM)
    Moi jen ai marrrrrre des banques et je veux aller chier la bas devant leurs portes





     :down: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR