FAITS DIVERS - Sédhiou : Les cinq circonstances aggravantes de l’incendie survenu au lycée de Médina Wandifa

  • Par : Seneweb News | Le 30 mars, 2013 à 10:03:46 | Lu 4090 fois | 2 Commentaires
content_image

FAITS DIVERS - Sédhiou : Les cinq circonstances aggravantes de l’incendie survenu au lycée de Médina Wandifa

Les dégâts causés par les flammes sont immenses selon le proviseur, Alioune Bâ : 8 salles de classe en abris provisoires parties en fumée, 175 tables bancs calcinées et 8 tableaux noirs réduits en cendre. C’est le triste bilan de l’incendie survenu vendredi au lycée de Médina Wandifa dans le département de Bounkiling, région de Sédhiou.

Evoquant les circonstances aggravantes de l’incendie, le proviseur indexe d’abord la vulnérabilité du lycée toujours sans mur de clôture. En second lieu, Alioune Bâ a indiqué que l’établissement est situé à la périphérie de la commune au milieu des buissons. 

La troisième raison, selon toujours le chef de l’établissement, c’est le caractère violent du vent qui a activé et soulevé les flammes jusqu’à un niveau inattendu. Il y a également le fait que le lycée dispose de 11 salles de classe en abris provisoires faits de palissades en tiges de bambous et de pailles aggravant ainsi la vulnérabilité aux feux de brousse. Enfin, la dernière circonstance est liée au fait que l’incendie est survenu au moment où l’établissement s’est vidé de sa population scolaire à causes des vacances.

 Il n’y a pas eu assez de bras pour venir à bout des flammes.Le président du Conseil régional, Mamadou Lamine Dramé, ainsi que le préfet du département de Bounkiling, Abdou Khadre Ndiack Ndiaye ont fait le déplacement sur les lieux. Ils ont promis de rétablir la situation avant le retour des élèves. Pour une coordination des actions, le proviseur a annoncé une réunion de crise, mardi prochain.


Seneweb News


Commentaire (2)


Zoe En Mars, 2013 (00:24 AM) 0 FansN°: 1
LA REUNION DE CRISE NE DOIT PAS ETRE CONVOQUEE PAR LE PROVISEUR MAIS PAR L'INSPECTEUR D'ACADEMIE AUTOUR DU GOUVERNEUR ET DES PARTENAIRES SOCIAUX.

VOILA UN BEL EXEMPLE DES CONDITIONS QUASI IMPOSSIBLES DANS LESQUELLES EVOLUENT LES ENSEIGNANTS TRADUISSANT LE DECOR DES LYCEES ET AUTRES SALLES DE CLASSE DONT SE TARGUE ENCORE L'ANCIEN REGIME.

LE PAQUET MINIMUM DE SERVICES DANS CES "ETABLISSEMENTS" N'EST PAS ASSURE ET POINT DE QUALITE

LE GOUVERNEMENT DE MACKY A AVEC L'EDUCATION UN ENORME CHANTIER
Ja En Mars, 2013 (09:29 AM) 0 FansN°: 2
Le lycee se situant dans un endroit où l'accès à l'eau n'est pas facile

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]