Lundi 22 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Societe

Fraude et Corruption : L’Ofnac libère ses cafards

Single Post
Fraude et Corruption : L’Ofnac libère ses cafards

La présidente de l’Office national de la lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Nafy Ngom Keita, a rendu public ce mardi le premier rapport d’activités 2014-2015 de l'institution qu'elle dirige. Un rapport qui a déterré bon nombre de cafards dans plusieurs secteurs d’activité minés par la corruption. 

Sur la période 2014-2015, l’Ofnac a reçu 320 plaintes et dénonciations, dont 114 par lettres, 11 par appels sur le numéro vert, 34 par mails, 1 par l’application mobile. Les plaintes proviennent essentiellement de la région de Dakar avec un total de 207, soit environ 65%. Cela ne veut pas, toutefois, dire que les autres régions du Sénégal sont épargnées. A l’exception de Kédougou. D’après le rapport, aucune plainte n’a émané de cette localité durant la période 2014-2015. Le nombre de plaintes venant de l’étranger s’élève à 2.

Le secteur le plus récurrent est celui du foncier, selon la présidente de l’Ofnac, Nafy Ngom Keita. Près de 50 dossiers concernant ce domaine sont sur la table de l’Ofnac. La présidente d’ajouter que l’importance de cette catégorie de réclamation repose sur le fait que les initiateurs sont souvent regroupés dans des collectifs et coopératives d’habitat.

La santé, malade de la «corruption»

Les enquêtes ont mis à nu plusieurs pratiques de détournement de malades, d’une structure publique vers un cabinet médical sur fond de corruption. Un acte qu semble désoler Nafi Ngom, puisqu’elle en déduit que les usagers des services publics sont placés dans une certaine insécurité car «l’efficacité et les besoins du malade ne sont pas mis en avant».

L’Education «sous surveillance particulière»

Faux et usages de faux, ce sont les infractions dévoilées par les investigations. Ces pratiques sont relativement notées dans des documents scolaires notamment des relevés de notes. Plusieurs éléments de l’enquête ont démontré que la responsabilité est partagée, entre les responsables d’établissements qui sont de mèche avec les élèves. De fait, une attention particulière est et sera donc accordée au secteur, «pour éviter toute forme de dérive irrécupérable».

La gestion des œuvres sociales infectée

Plusieurs pratiques aux antipodes des règles d’exécution de dépenses publiques ont été relevées. Des indices «graves et concordants» de détournement de deniers publics et d’escroquerie portant sur les deniers publics ont été notés. Alors que la mission primaire des œuvres sociales était, d’après Nafy Ngom Keïta, d’assurer une gestion des œuvres universitaires de manière efficace pour l’épanouissement des étudiants.

La corruption au cœur des Services des transports terrestres et la sécurité publique

Les structures publiques sont les plus visées : 113 plaintes sont comptabilisées. Ces dénonciations indxent l’administration. Seuls 75 sont contre les collectivités locales.

Le secteur du transport terrestre disposerait d’un réseau de malfaiteurs, auteurs d'actes de corruption. En plus de cette infraction, d’autres actes frauduleux viennent s’y ajouter : la concussion, le blanchiment d’argent, les violations du code général des impôts dans la délivrance de documents comme le permis de conduire. Des mesures ont été certes prises pour réguler le secteur et améliorer les services. Malgré tout, «des agents instaurent leurs propres règles contraires au code de leur travail», se désole la présidente de l’Ofnac.

Les femmes à l’abri de la corruption ?

Seulement 14 plaintes ont été déposées par des femmes dont le secteur d’activité est celui du petit commerce. Ce chiffre minime pousse Nafy Ngom Keita à se demander si les femmes sont moins exposées à la fraude et à la corruption. «Peut-être qu’il existe des blocages chez les femmes qui empêchent l’expression de leur vécu dans ce domaine», commente-t-elle.

Mais, s’il y a une chose que la présidente de l’Ofnac a retenue de toutes ces plaintes, c’est le vécu des Sénégalais et surtout, leur niveau de frustration dans leur relation avec le service public.

75 plaintes rejetées par l'Ofnac

Durant la période couverte, l’Ofnac s’est déclaré incompétent sur 75 de plaintes. Celles qui relèvent de son domaine de compétence ont augmenté, passant de 58, 82% en 2014 à 68, 42% en 2015. 

Nafy Ngom Keita parle d’un manque de contrôle exercé sur l’administration qui fait que des agents se dérobent pour s’adonner à des pratiques de fraude et de corruption.

Nafy Ngom Keita a, par ailleurs, annoncé que des enquêtes sur Petro-Tim et l'affaire de l'IAAF sont ouvertes. Elle demande ainsi aux concernés de bien vouloir répondre aux questions des enquêteurs.


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Kuyxalam??

    En Mai, 2016 (22:32 PM)
    MME VOUS VOULEZ LUTTER CONTRE LA FRAUDE ET LA CORRUPTION CHEZ LES WOLOFS ??? MDR !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (23:02 PM)
      les societes immobilieres de la place sont a auditer. arnaque, escroquerie, abus de confiance sont leur viatiques. ces societes fictives dorment sur des milliards verses par des pauvres citoyens (gorgorlu). aider le peuple a faire valoir ses droits
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (13:58 PM)
      mme faites tout pour nous restituer notre argent soutire a namora. l'etat c'est une continute. epingler namora et rendez nous notre argent
  2. Auteur

    Ass

    En Mai, 2016 (23:12 PM)
    madame, dites nous clairement les résultats obtenus. vous semblez cibler le PDS
    Auteur

    Deug

    En Mai, 2016 (23:33 PM)
    L'importance c'est n'est pas d'etaler les faits mais que les personnes impliques soient sanctionnes quelque soit leur appartenance.
    Auteur

    Anonymecote Sante

    En Mai, 2016 (23:47 PM)
    Mon enfant etait malade et envoye a Lhopital. Principal. Apres diagnostic, le medecin ma demande 650000fcfa et ma demande daller a la clinique Croix Bleu pour loperation. Finalement je suis alle ailleurs pour soigner mon enfant

    Cest terrible.

    wassalam
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (06:00 AM)
    C’est très bien, Madame, mais que demandez-vous pour les délits dénoncés par l’inspecteur Sonko ?

    Que dites-vous à l’ami et député du président un certain diakhate qui s’autorise à insulter un citoyen fort respectable en la personne de Monsieur Niang ?

    Comment dans ce pays, les plus hautes instances gardent-elles le silence alors que tout le monde sait, depuis quelques jours tout au moins, que les députés détournent l’argent public et ceci est aggravé par les arguments servis par le président de l’assemblée nationale, arguments qui sont bidons.

    Voilà les germes d’une violence, dans un état, si tout le monde s’en fou, les gens ont tendance à faire justice elles-mêmes, comment pourrait-on demander à un citoyen qui gagne difficilement 100.000francs de payer l’impôt si ces ignorants et analphabètes, nommés députés se permettent d’insulter les citoyens honnêtes et se refusent à payer l’import qu’ils sont sensé avoir voté et même voté les lois qui sanctionnent ceux qui ne la paie pas.

    Les citoyens sénégalais doivent se réveiller, sinon il sera trop tard.

    Me Mbaye

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (07:53 AM)
    FÉLICITATIONS MADAME ! Je voudrai vous suggérer cependant de vous pencher un peu sur les primes des athlètes Sénégalais qui ont participé à des compétitions internationales et qui ont remporté des médailles d'or ou d'argent ou de bronze . Madame les Athlètes sénégalais n'Arrivent pas à vivre de leur Talent ,alors que l’état concourt à cela et les Organismes du Sport continental ou mondial y contribuent aussi .Jetez un coup d’œil s'il vous plaît ,Madame .
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (08:11 AM)
    Malheureusement il n'y aura pas de suivi je suis désolé
    Auteur

    Pierre Dieng

    En Mai, 2016 (09:17 AM)
    Moustapha Diakhaté est un animal de pire espèce. Ce chien ignorant prêt à aboyer sur tout ce qui se passe ne sait pas que demain il retournera dans son village. Le fait d'insulter les honnêtes citoyens fait de luo le plus grand connard politique que le Sénégal n'a jamais connu
    Auteur

    Max

    En Mai, 2016 (09:30 AM)
    je ne sais pas ce que l ofnac attends des hopitaux j etais malade pdt 6mois et je faisais des vas et vient mbour dakar sans arret et au dernier rv ils m ont orienter a la croix bleu pour me faire payer 750000frs pour une operation de la varicocelle .

    donc lethique et aussi la croyance en dieu parceque moi je voyais que la guerison j avais pas le choix mais bilahi rewmi dou dem ak bakkar you bari
    • Auteur

      Max

      En Mai, 2016 (09:32 AM)
      ya trop de corruption au senegal
      les agents de la routes demandent 1000frs touts les jours
      medcins devient les malades
      impot et domaines no stop
      donc macky qui pronait un changement il est ou
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (10:58 AM)
    Tout cela est bien. Mais il faut des sanctions pour arrêter toutes ces magouilles. Sans sanctions, aucune pays ne peut se développer.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (11:35 AM)
    Ce rapport sera plongé dans le coma à la présidence.Bravo l'OFNAC! :brawoo: :: :brawoo:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR