Mercredi 20 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Hommage: Bruno raconté par l’ex ambassadeur du Congo à Dakar

Single Post
Hommage: Bruno raconté par l’ex ambassadeur du Congo à Dakar

Pierre  Michel  Nguimbi, ancien ambassadeur de la République du Congo au Sénégal, a tenu à venir assister, ce jeudi, aux hommages rendus par la nation sénégalaise à Bruno Diatta. Marqué à jamais par l’ancien patron du protocole de la Présidence, il a tenu à raconter comment Bruno a magistralement orchestré sa prise de fonction au Sénégal.

 

«J’ai connu le grand Bruno lorsque je suis venu prendre fonction. C’est un homme qui m’a accueilli comme un grand frère, qui m’a mis à l’aise, qui m’a complètement rassuré pour me présenter cette téranga sénégalaise. J’ai découvert ensuite un homme de rigueur, ponctuel, mais surtout un homme qui m’a surpris. Parce que j’ai vu deux facettes de l’homme en quelques temps.

 

‘‘Le regard de l’homme que j’ai vu, sa posture, sa voix…’’

 

«La cérémonie de ma prise de fonction était prévue le 12 décembre 2012 à 12 heures. Et lorsque qu’on se dirigeait vers la présidence, je sentais que le cortège, soit allait vite, soit ralentissait. Je me suis un peu inquiété. Mais après, j’ai compris lorsque le véhicule s’est présenté devant le portail de la présidence: il était 12 heures. Lui, il était là, droit comme un ‘‘i’’ devant le portail. Le regard de l’homme que j’ai vu, la posture, la voix, ce n’était plus la même personne. On voyait qu’il me transmettait, comme une sorte de transmutation, le caractère important de l’Etat, le poids de la République. En ce moment-là, vous-même, vous entrez dans le cérémonial en ayant le respect du lieu où vous vous trouvez, le respect de la l’Homme que vous allez rencontrer qui représente tout un peuple.

 

‘’Comme par enchantement, il a disparu…’’

 

«Il m’a accompagné, il m’a présenté au Président Macky Sall et comme par enchantement, il a disparu. Moi je l’ai cherché, parce que c’était le seul homme vers lequel je me sentais rattaché. Mais il a disparu, il m’a laissé en face du président de la République. Et en sortant, j’étais heureux de le retrouver. Avec un petit sourire, un geste de la main avec douceur, il me dit que la cérémonie était terminée. Je prenais place dans ma voiture et je rentrais à la chancellerie. Quelques heures plus tard, c’est lui qui m’appelait pour que dire ‘‘ça y est, vous êtes en fonction’’ et je serai toujours là lorsque vous aurez besoin de moi.

 

«Lorsque lui, avait besoin de m’appeler il appelait lui-même, il prenait son téléphone. Cette délicatesse et cette humilité, montrait à quel point il tenait à ce que tout protocole, tout acte dont il avait la responsabilité devrait se dérouler. Il recherchait toujours pour la république ce qu’il y a de mieux, ce qu’il y a de plus juste. C’est pour cela que je suis venu.

 

‘‘Cet acte du Président Sall qui doit rester dans les cœurs’’

 

«J’ai été séduit par trois choses. La première c’est, le président Macky Sall qui le nomme ministre. Donc le président Macky Sall a reconnu que c’est un serviteur de l’Etat et du peuple sénégalais. Le deuxième acte, il l’a consacré en faisant un retour, alors qu’il était en train de décoller. Si Bruno pouvait parler au Président Macky Sall, il lui aurait probablement dit de continuer son voyage. Parce que l’ambassadeur Bruno aurait privilégié la mission d’Etat à sa personne. Donc en lui rendant cet hommage, le président Macky Sall a voulu célébrer cet acte et témoigner à la face du monde et des Sénégalais, que la République c’est aussi donner à celui qui sait le servir. Et cet acte du Président Macky Sall doit rester dans les cœurs des uns et des autres. C’est un modèle pour nous, de loin, nous avons observé et que nous voulons. Remarquer.

 

«Le troisième acte c’est la qualité de ce discours, de l’oraison funèbre du Président Macky Sall. Ce discours devrait être imprimé. La presse devrait donner la possibilité aux uns et aux autres de lire. Parce que les paroles s’envolent, mais sur le coup d’émotion, il nous faut de sacrés qualités pour mesurer la qualité de chaque mot prononcé lors de ce discours. Je peux me risquer de dire que ce sera, dans les annales des discours de la République, l’un des meilleurs discours de la République pour son fils.»

 


4 Commentaires

  1. Auteur

    Bismilleuh

    En Septembre, 2018 (21:03 PM)
    Ex embassadeur du Congo





    Nouveau dicident



    Retenu par le jolof rice Thiébaud djeun



    Ou plutôt par la teranga Du jolof
    • Auteur

      Gnaari Djoublangs

      En Septembre, 2018 (21:08 PM)
      eh congolais

      ne jette pas de fleur à macky sall

      un escrot omme ton sassou ngessoh


      sassou + macky = 2 gros escrots. ( gnaari djoublangs )




      diaspora: southern pacific
  2. Auteur

    Bia

    En Septembre, 2018 (21:33 PM)
    Pierre  Michel  Nguimbi, ancien ambassadeur de la République du Congo au Sénégal, a tenu à rappeler au President la republique par ces mots:



    "Si Bruno pouvait parler au Président Macky Sall, il lui aurait probablement dit de continuer son voyage. Parce que l’ambassadeur Bruno aurait privilégié la mission d’Etat à sa personne".



    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (22:17 PM)
    Merci Excellence pour cet bel hommage.Que DIEU ait pitié de son âme.Amen
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (10:22 AM)
    Lequel des Congo, Le Congo de Brazza le père des esclaves ou l'autre.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Kiss FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Radio record
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR