Lundi 22 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Societe

Insertion professionnelle : L’inquiétude des étudiants de l’Ucad

Single Post
Insertion professionnelle : L’inquiétude des étudiants de l’Ucad

L’insertion professionnelle est un problème récurent auquel les nouveaux diplômés font face au Sénégal. Conscients de cette situation, les diplômés de la formation professionnelle de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar ont lancé une association dénommée «Club pédagogique».


A travers cet espace, ils comptent déjà se mettre au diapason de la vie active en organisant des procès fictifs, offrant des formations en développement personnel et aux techniques d’art oratoire. Ousseynou Mbaye, président du club, explique : «En lançant cette association autour de l’éthique et le culte du travail, nous voulons contribuer à l’idée d’une formation professionnelle meilleure. Une formation où les étudiants pourront entreprendre, découvrir leur talent, construire leur projet professionnel et devenir de véritables juristes.»


Pr Soukeyna Guèye Mbow, marraine de la cérémonie, préconise l’entrepreneuriat et demande aux responsables d’inclure dans la formation, des «modules tels que l’entrepreneuriat, le coaching, le leadership pour que ces étudiants puissent être des employés mais aussi des employeurs à la fin de leur formation». Invité à animer un débat sur les «opportunités d’emplois dans les cabinets d’avocats», Me Mame Adama Guèye demande aux étudiants à ne pas «faire du forcing» pour obtenir leur diplôme. Mais plutôt, il les a appelés à séduire les employeurs par la qualité de leur expertise pour avoir «une chance d’avoir un emploi».


Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Diedhiou Caporal Chef

    En Août, 2015 (14:01 PM)
    Mr le Maire Balde, votre ville est tres sale, cela veut dire quoi selon vous?

     :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :baby-crawl:  :baby-crawl: 
  2. Auteur

    Qui Quoi

    En Août, 2015 (14:32 PM)
    Dans un pays où on crée plus de partis plolitiques que d'entreprises, normal qu'il n'y ait pas travail pour les gens et les jeunes en particulier. Y a pas de travail qui se crée.



    Si vraiement ils sont capables comme ils le prétendent, les politiciens devraient se reconvertir vers la création d'entreprises pour employer des pères et des mamans qui pourront nourrir leurs de familles.



    c'est ainsi qu'un pays se développe. Pas avec la mentalité actuelle.



    Mais au senegal, on ne fait que parler et prédir des projets fontômes qui ne verront jamais les jour. On n'agit jamais.



    c'est bien que les citoyenns aient une conscience politique, mais senegal on fait trop de politique politicienne qui nous ruine.



    Il convient d'orienter la formation vers de vrais métiers: santé, agriculture, ingénierie dans tous les domaines.



    Les etudiants qui sortent n'ont souvent aucune compétence réelles pour être compétitifs sur le marché de l'emploi: formation littéraires economiques ou juridiques trop generale,



    Tout le monde ne peut pas être journaliste par exemple car il y a longtemps que ce secteur est bouché.



    Les soi=disant ambassadeurs coûtent par exemple, nourris, logés, véhiculés, coûtent trop chers à nos pauvres États. Leur nombre doit être réduits au strite minimum utile.



    Réveillons-nous chers compatriotes, la politique politicienne n'a jamais développé un pays; Ce sont les entrepreneurs les meilleurs citoyens d'un pays, pas les politiciens, les soi-disants bureaucrates qui se nourissent de la bête sur le dos des pauvres contribuent.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (14:52 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (15:21 PM)
    vous n'avez pas de qualification professionnelle.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (15:57 PM)
    On parle d insertion professionnelle et toi tu nous parle de ville sale.Mr. caporal chef!
    Auteur

    Clarté

    En Août, 2015 (18:32 PM)
    qui quoi suis d´accord avec toi , le senegal est un pays colonisé et les gens sont psychologiquement affectés par cette colonisation , un pays ne peut jamais se developper avec un seul et unique systeme qui est le systeme d´administration , tout notre enseignement superieur ne se base que sur : politique, economie, managment ,banque, administration, droit, literrature, sciences humaines et sociales, .Le coté pratique qui devait construire ce pays n´est exercé que par des illetrés et analphabétes, ce qui devient informel. Nous n´avons aucune ambition de pouvoir concrétiser quelque chose avec nos dix (10) doigts, nous avons une orientation totalement erronée pour pouvoir developper ce pays ,,,,,,,,,,,,,,,, c´est plus qu´une hallucination que de parler d´émergence avec ce systeme qui depuis senghor , abdou diouf jusqu´a présent ne fait que retarder notre pays , rendre les gens paresseux et corrompus,,,,,,,, (merci qui quoi pour commentaire , je croyais que je suis le seul senegalais á etre conscient de ce phénome, mais vous aussi)
    • Auteur

      Qui Quoi

      En Août, 2015 (22:22 PM)
      ah merci clarté.
      ce sont des gens comme toi sur qui le pays doit compter.
      la generation consciente et agissante.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (20:26 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR