Dimanche 21 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Societe

La Cedeao engage la lutte contre le phénomène des "enfants dans la rue"

Single Post
La Cedeao engage la lutte contre le phénomène des "enfants dans la rue"

La Cedeao a procédé ce mardi, au lancement du projet régional d'accompagnement des Etats membres pour l'éradication du phénomène des "enfants dans la rue" en Afrique de l'ouest. Objectif: conjuguer au passé ce fléau qui ne cesse de prendre de l'ampleur. "Depuis plusieurs années, le phénomène des enfants dans la rue a augmenté de façon exponentielle au sein de notre espace sous régional, sans que les institutions, à commencer par les familles, ne soient parvenues à donner une réponse efficace et ainsi minimiser la souffrance des enfants contraints à la mendicité et autres pratiques préjudiciables à leur développement et à leur santé", a fustigé le juge Maria do Céu Silva Monteiro, présidente de la Cour de Justice de la Cedeao. 

Pour elle, "c'est un problème transversal à toutes les sociétés et régions, qui, au-delà des disparités casuistiques et culturelles, mérite notre plus grande attention". D'où la nécessité et l'urgence d'intensifier nos relations avec les autres organisations, de façon à converger nos efforts en vue de l'élimination de ce problème". Le juge Monteiro précise que ce phénomène est une affaire claire et irréfutable violation des droits de l'enfant et par conséquent, des droits de l'homme.
Aussi, la Présidente de la Cour de Justice de la Cédeao souligne la nécessité d'éradiquer ce "phénomène grave qui mine aussi bien les familles, la sécurité publique, la paix sociale et la stabilité". Massamba Sene, Directeur de cabinet du ministre de l'Intégration africaine, a abondé dans le même sens.

 "Outre le fait d'obérer nos efforts de développement durable, le phénomène des enfants de la rue a, également, de graves conséquences sur le plan sécuritaire. Plusieurs études ont, en effet, permis de constater que dans nos pays, des insurgés et des groupes terroristes de tous acabits profitent de la situation d'abandon, de désœuvrement et d'ignorance de ces enfants pour les mettre en première ligne lors des conflits", signale-t-il. Ce qui doit être une source de vive préoccupation, "car, à l'évidence, demain, ces enfants sans éducation ni formation, donc sans véritable espoir d'insertion socioprofessionnelle, pourraient être tentés, pour assurer leur survie future, de s'adonner à toute sortes d'actes immoraux périlleux pour l'équilibre de nos sociétés", déclare M. Sene.

Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Pétaw Seye

    En Juin, 2015 (15:50 PM)
    La société civile tout comme les commentateurs senewebiens ne s'intéressent nullement á ce fléau. La preuve personne ne commente ou s'indigne de la situation précaire de ces enfants.
  2. Auteur

    Médoune

    En Juin, 2015 (15:54 PM)
    Tu sais Petaw, au senegal il n'y a que la politique qui intéresse les gens.

    Fi kou nek sabopp nga tall
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (16:38 PM)
    nOS FAMEUX PRÉDICATEURS (DU GENRE IRAN NDAW OU TAÏB SOCÉ) VONT SORTIR POUR DIRE QUE PAR CES MESURES ON COMBAT L'ISLAM.ALLEZ DANS LES PAYS ARABES (ARABIE SAOUDITE ,EGYPTE ...ETC) POUR VOIR SI IL Y A DES ENFANTS DANS LA RUE DU ENRE TALIBÉ.
    Auteur

    Movez Foy

    En Juin, 2015 (21:43 PM)
    L'Etat devrais créer un organisme public pour aider ces enfants (comme certain le font déjà de manière privée)...



    Et être inflexible auprès de Touba et Tivaouane qui ferment les yeux sur cette situation (et qui s'en mettent plein les poches au passage)...



    SENEGAL = Republique Laique et non islamique.
    Auteur

    Anonyme Patriote

    En Juin, 2015 (06:48 AM)
    Soyons tous concenés. Fesons quelque chose .l'eradication de ce phénomene est possible
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (10:12 AM)
    Désolé PETAW CEST MEME PAS que ça n'interesse personne c'est juste que c'est un faux debat et encore une source de revenue pour s'enrichir entre eux jamais je dis bien jamais ce fleau ne sera éradiqué il y en a qui s'y sucre ....ces enfants de la rue le seront toujours et encore plus c'est pas la préoccupation de qui que ce soit si ce n'est du pauvre senegalais lamda qui voudra partager avec eux le peu qu'il lui reste......mince ce que je ne crois pas a cette initiative de la cdeao
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (12:16 PM)
    Ah bon il va falloir faire des vasectomies à grande échelle! C'est la solution que je préconise pour venir à bout de se désastre; surtout pour ces enfants! Une société qui ne prend pas soin de ses enfants est une société perdue!
    Auteur

    Yzanou

    En Juin, 2015 (13:00 PM)
    il y a lieu de distinguer les enfants de la rue et les enfants dans la rue. de la même manière les enfants délinquants et les enfants talibés.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR