La situation des inondations est ‘assez grave’’ à Foundiougne ( Abdou Latif Coulibaly)

  • Par : Aps | Le 07 septembre, 2013 à 01:09:28 | Lu 12597 fois | 44 Commentaires
content_image

La situation des inondations est ‘assez grave’’ à Foundiougne ( Abdou Latif Coulibaly)

Abdou Latif Coulibaly, ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, chargé des Relations avec les institutions, a qualifié, vendredi, d' ’’assez grave’’ la situation causée par les fortes pluies enregistrées dans le département de Foundiougne, compte tenu de l’ampleur du sinistre et des dégâts.

 

Venu constater de visu ce qui se passe sur le terrain, le ministre a visité tour à tour plusieurs localités du département parfois sous la pluie. ‘’Partout, a-t-il dit, c’est la désolation. Le spectacle est parfois incroyable’’. 

 

‘’A Mbam, village situé dans la communauté rurale de Djilor Saloum, les eaux ceinturent totalement cette localité où 85 concessions et cases sont tombées’’, a-t-il indiqué, au terme de sa tournée dans le département.

 

M. Coulibaly a indiqué que ce qui a aggravé le cas de ce village, c’est la suppression du pont qui enjambait la route Passy-Foundiougne. ‘’Du coup, a-t-il souligné, les eaux qui s’écoulaient par devers ce pont viennent ceinturer le village de tous les côtés, les champs aux alentours sont également inondés’’. 

 

Le ministre a souligné que ce village est ‘’victime d’une erreur d’ingénierie’’ qui complique davantage son cas.

 

‘’A Djilor Saloum, chef-lieu de communauté rurale et dans la commune de Passy, la situation est incroyable avec beaucoup de sinistrés. A Toubacouta, c’est la désolation totale. Dans le Niombato, la situation est encore pire’’, a-t-il encore relevé.

 

Il a expliqué dans cette localité, ‘’un président de communauté rurale lui a raconté qu’hier (jeudi), à l’heure où ils ont fait les décomptes après de fortes pluies, pratiquement 200 hectares de terres cultivées sont sous les eaux, et ce, sans compter, les barrages hydro-agricoles qui ont cédé’’.

 

‘’Ailleurs à Touba Mouride (Sokone), les gens ne peuvent plus enterrer leurs morts dans leur cimetière’’, a-t-il encore indiqué, qualifiant cet état de fait de ‘’tragique’’. 

 

‘’Donc, compte tenu de tous ces facteurs, nous estimons que la situation est qu’à même assez grave dans cette partie du pays’’, a admis le porte-praole du gouvernement. 

 

Il a suggéré d’activer le fonds de calamités nationales pour venir en aide aux paysans qui ont perdu leurs récoltes. 

 

Selon lui, il faut ‘’mettre en place des mécanismes d’assurance, parce que ce qui se passe ici est qu’à même extraordinaire. Et il faut le voir pour saisir la gravité du problème’’, a-t-il ajouté. 


Aps


Commentaire (21)


Deces D Un Immigre Senegalais En Septembre, 2013 (01:55 AM) 0 FansN°: 1
un senegalais est decede cette semaine a lekeitio ( pays basque-espagne ).d apres la police Il dormait a cote de la mer et sa voiture s est tombee

et il est mort avent l arrivee de la police . la video est dans ce lien http://www.eitb.com/es/noticias/sociedad/detalle/1420496/accidente-lekeitio--una-persona-muere-al-caer-su-coche-puerto/
Niakhar En Septembre, 2013 (01:56 AM) 0 FansN°: 2
Tais toi sale traitre
Ing. En Septembre, 2013 (05:35 AM) 0 FansN°: 1
‘’du coup, a-t-il souligné, les eaux qui s’écoulaient par devers ce pont viennent ceinturer le village de tous les côtés, les champs aux alentours sont également inondés’’. Ça veut dire quoi les eaux qui s'écoulaient par devers le pont?!!!
j'aimerais bien que l'on m'explique comment la suppression d'un pont, qui, rappelons-le, a une longueur et une largeur définies et limitées, peut-elle être la cause d'une inondation? de toute manière, si l'ancien pont avait été bien conçu, il devrait avoir suffisamment de drains pour laisser s'écouler l'eau, à moins qu'un dispositif particulier comme un conduit accroché au pont permette d'évacuer ladite eau, quelque part. . j'ai de la difficulté à comprendre cette assertion du ministre!
Ananymous En Septembre, 2013 (09:54 AM) 0 FansN°: 1
ces gens ne réfléchissent quand ils parlent.
pour eux l'essentiel est de faire du bruit.
@ing En Septembre, 2013 (10:45 AM) 0 FansN°: 2
je crois que tu n'es pas ingénieur ?
quand les voies d’évacuation des eaux sont bouchées qu'est ce qui va se passer.
sur cette route il fallait augmenter les ponts et non les supprimer
Ing En Septembre, 2013 (13:33 PM) 0 FansN°: 1
je suis ingénieur polytechnicien spécialiste en ponts et ouvrages d'art, pas au sénégal. je ne peux pas prétendre maîtriser l'ensemble des données du problème ici. tout ce que je peux te dire c'est qu'un pont n'est pas une conduite d'eau et ne pourrait servir de voies d'évacuation des eaux. l'eau est l'ennemi du pont, il faut l'évacuer le plus vite possible. augmenter le nombre de ponts, pour en faire quoi? l'utilité premier d'un pont est de servir de lien entre un point et un autre à cause d'un obstacle. dis-moi alors comment on peut se permettre d'ériger des ponts parce qu'on ne veut pas qu'il y ait des inondations?
bon c'était juste une contribution pour éclairer mes compatriotes. m'en vais vaquer à mes occupations. :)
Randy En Septembre, 2013 (17:44 PM) 0 FansN°: 1
ton affirmation sonne un peu incongrue pour qui connait les lieux. sans être maître de l'art et ne connaissant pas grand chose dans ce domaine, il me semble que l'avantage de ces petits ponts sur la route foundiougne passy, permettait au trop plein de se déverser sur les tans et en période hivernal le ravinement des eaux rejoignait plus aisément les zones humides et la mer qui longent cette route.
en supprimant les eaux on élimine le passage des eaux qui forcément en suivant la pente naturelle du terrain vont aller vers mbame.
ma petite contribution. il me semble que le parti pris empêchent certains de nous faire profiter de leur savoir.
Teup En Septembre, 2013 (02:09 AM) 0 FansN°: 3
Des "mécanismes d'assurance"...........ils se foutent des gens billay.......faites intervenir l'armée pour pomper cette putain de flotte....au lieu de tenter d'expliquer les causes............attaquez les conséquences !!!!!!! mou nane ay pont....comment un pont détruit peut -il causer des inondations......un pont c'est pour que l'eau passe dessous......soulagez ces pauvres gens au lieu de faire du......voyeurisme et du.......voyez-moi je suis venu......ces gens n'ont pas besoin de voir vos tetes, ils ont besoin de votre aide......et en urgence.............aprés vous pourrez tenter d'expliquer comment comment de pauvres paysans, ancrés dans la religion islamique pourraient accepter.............d'assurer leurs champs de mil......et leurs cases........pour en cas de sinistre!!!!!!!! tchimm.
Amoulblem En Septembre, 2013 (02:24 AM) 0 FansN°: 4
khalate rek ak wakh fimou gena grawè takhoul ngène nek di lek sunu khalis soumilène sène costume yi doug ci alle bi dimbaly domou adama yi mo geune wakh ju bari dji dè 3ans rek molène desè nangène ko bayi khel sole costume ak wakh tt le monde peu le fair yaw mom ya ci yès domy harame macky mom wakhalewoumako waye le tsmps e le meilleur juze stronziiiiii di merda yi
Correcteur En Septembre, 2013 (02:42 AM) 0 FansN°: 5
On dit et écrit «quand même » au lieu de « qu'à même »! Ils sont vraiment nuls, ces journalistes. Et dire que cela vient de l'APS!
Peutete Pa Sa Fote Kamem En Septembre, 2013 (04:03 AM) 0 FansN°: 1
et si le journaliste n'a fait que transcrire ce qu'il a entendu? ce serait pas sa faute...kamem. c'est tragique le bas niveau de francais ces 10 dernieres annees. c'est le trawaye de wade tout cela...et de mon clavier..du moins ce soir...
Mdrrrrrrrrrrrrrrr En Septembre, 2013 (05:59 AM) 0 FansN°: 1
wahahahaha! mouahahahaha!!! woyayoooy  :haha: 

au secours magui déé avec ces "fôtes" oupsss ces "fottes" hahaha  :haha:  ces fautes

senegal mo nékh
Boy Brooklyn  En Septembre, 2013 (05:18 AM) 0 FansN°: 6
Le ministre a souligné que ce village est ‘’victime d’une erreur d’ingénierie’’ qui complique davantage son cas.



On doit emprisonner ces ingenieurs et retirer leur diplome



  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
Ing. En Septembre, 2013 (05:50 AM) 0 FansN°: 1
mon ami, moi je ferais attention à ces déclarations. les paroles du ministre sont vides et techniquement contestables. À sa place, il aurait fallu qu'il donne une autre raison à ces inondations que de naviguer dans des eaux qu'il ne maîtrise pas.
Ing. En Septembre, 2013 (05:51 AM) 0 FansN°: 1
erratum

il aurait fallu qu'il donne une autre raison à ces inondations que de naviguer dans des eaux qu'il ne maîtrise pas.
Djila En Septembre, 2013 (07:11 AM) 0 FansN°: 1
khana c toi l'ingénieur?? han? hein? téy nga déé! tey nga déé!
Sekc En Septembre, 2013 (07:06 AM) 0 FansN°: 7
latif coulcoul anasakhmkhm bingadan deay anamou yadakha doul the senegal doul rek lowakhe ai doul la fen rek domouram katsanday
Mil En Septembre, 2013 (07:21 AM) 0 FansN°: 8
Si chaque ministre ne s'occupe que de son patelin je comprend le pourquoi des populations de demander chacune à avoir le sien  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
Tintincoulou En Septembre, 2013 (08:00 AM) 0 FansN°: 9
On dirait TINTIN a Foundiougne. Il raconte n'importe quoi. Tout sauf un Ministre, ce gars....Il ne comprend que dalle !
Faty En Septembre, 2013 (08:51 AM) 0 FansN°: 10
Ki nekhouma dara  :dedet:  hypocrite bou bone bi  :tala-sylla: 
Nari En Septembre, 2013 (09:18 AM) 0 FansN°: 11
Peut-être la suppression de ce pont empêche l'eau de circuler. L'eau doit suivre son chemin par système gravitaire le contraire peut créer des inondations.
Aw En Septembre, 2013 (09:35 AM) 0 FansN°: 12
il faut que ministre s'imprégne davantage les difficultes que vivent la localité ou il a vu naitre ,il faut que chacun apporte une pierre à l'édifice ,j'exhorte le gouvernement a aller visiter le bas peuple qui sont loin de la ville pour s'enquérir la situation qu'ils vivent s'est tres difficile en cette période pour eux
Cheikh Ben Moussa En Septembre, 2013 (10:09 AM) 0 FansN°: 13
Non mr coulibaly, la situation n'est pas seulement grave à foundiougne, mais un peu partout au sénégal!!!!Aux portes de dakar, bargny-guedj voit chaque jour les concessions emportées par la mer qui avance inexorablement.

Et ce , bien avant les pluies diluviennes dans votre patelin.S'il y a donc des moyens à trouver, ce ne peut être exclusivement pour votre base politique.

Mr coulibaly, j'avais de la considération pour vous.Mais depuis que v ous êtes devenus gouvernant, je ne vous reconnais plus.Hélas, sous les tropiques, le pouvoir.....
B4dev En Septembre, 2013 (10:18 AM) 0 FansN°: 14
Connaissance bien le Département de Foundiougne et particulièrement l'axe Passy Foundiougne, je me désole de la situation catastrophique. Je rappelle aux uns et aux autres que même si le ministre ne parvienne à placer les mots appropriés pour expliquer les erreurs techniques (ingénierie) lors de la réhabilitation du tronçon Djilor-Mbam-Foundiougne (qui n'est d'ailleurs pas encore achevée à 100%), il a au moins pointé du doigt un des principaux facteurs explicatifs.

Ceux qui se souviennent de l'hivernage 2011 dans ces localités, se rappelleront forcément des conflits qui avaient opposés les habitants des villages des Gagué et le sous préfet de Djilor et pour cause la tentative de ces premiers à couper la route en chantier (couche latéritique) pour évacuer les eaux de pluies emprisonnées au cause d'absence de voies de passage des eaux (buses, radiers, batardeaux, etc). du coup vous constaterez avec moi que le problème ne date pas de cette année. j'ignore les études techniques qui ont été menées, encore moins les conditions dans lesquelles le marché a été attribuer, mais sachez au moins que la réduction du nombre d'ouvrages hydrauliques impact sur les coûts de construction, ce qui peut faire gagner à l'un des parties contractantes beaucoup d'argents. Ce qui m'amène à dire que l'Etat étant une continuité malgré le passage des hommes, l'actuel gouvernement doit reprendre ou réactualiser l'étude technique de certaines parties de cette route avant son achèvement afin d'apporter les corrections nécessaires au lieu de constater simplement et d'apporter de l'aide à la population sinistrée; ce qui ne me semble pas être une solution pérenne.

Bref,
Parcelle Aissainie Keur Massa En Septembre, 2013 (15:16 PM) 0 FansN°: 1
ce le meme probleme partout au senegal, on construit des routes ce qui est bien mais on ne prends pas en compte l'impact sur lénvrironement. aux parcelles aissainies keur massar on nous a construits de bonne route 2x2 voie avec sens interdit mais le probleme ce que la route a completement emprisonner les issues d'eau et depuis 2012 nous sommes victimes d'inondation. le problem est simple à regler car la construction d'un canal connecte sur les issue d evacution de la route reglera definivement le probleme. imaginer le grand projet presque 20 000 parcelles vendues par l a sn hlm inondee chaque annee avec toutes les destructions cela engendrent.
@suggestions En Septembre, 2013 (11:04 AM) 0 FansN°: 15
Le Génie Militaire doit être suffisamment équipé pour faire face à ces catastrophes. L'Armée reste encore la seule institution où règne l'ordre et la discipline.

Depuis que Abdou Latif Coulibaly est devenu porte-parole du Gouvernement, la communication du Gouvernement est devenue plus limpide. N'en déplaise aux esprits chagrins!

 :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up: 
Mane Moussa Simbandi Brassou En Septembre, 2013 (12:28 PM) 0 FansN°: 16
La promotion de la haine au Sénégal? L'élection présidentielle de mars 2012 a été l'occasion pour certains politiciens de monter les populations les unes contre les autres. En effet, on a fait croire aux moins lotis que leurs malheurs venaient de leurs voisins qui se sont injustement enrichis à la faveur du régime en place pour ceux qui se sont politiquement engagés. Aussi, ils ont crée des pôles de concentration de la haine en ciblant des personnes politiques en vue ou fidèles au Président WADE pour les jeter en pâture aux populations. Pour convaincre les Sénégalais, ils ont utilisé des techniques de communication initiées, planifiées et exécutées par des gourous, en l'occurrence, le MONSTRE de Sokone, l'idole des jeunes étudiants résidant au Canada et des jeunes payés pour diffuser des injures à l'encontre du Président WADE. Le décor étant établi, il ne restait qu'à mettre en marche le plan machiavélique. 1- Faire oublier les réalisations du Président WADE en promettant de faire mieux. 2- En mobilisant tous ceux à qui, le Président WADE a rendu service et qui n'ont jamais gagné d'élections, les YOBALEMA, experts dans leur idéologie(communistes de tout bord) à la désinformation en déclarant sans preuves, les 2000 milliards planqués à l'extérieur. 3- Un essai d'inversion des valeurs en érigeant la haine, la méchanceté, le mensonge, la traîtrise, l'égoïsme en valeurs sous prétexte de justice dont ils se dispensent. 4- Ils font oublier aux populations que la richesse du voisin leur permet de maintenir ou d'atténuer leurs souffrances. L'erreur fatale a été de laisser proliférer ce grand mensonge sans réagir en s'inscrivant sur les listes électorales et en votant massivement pour le Président WADE. J'espère que tous les Sénégalais épris de justice et ayant le sens de l'honneur se mobiliseront pour contrer cette déferlante haine exécrable dans laquelle MACKY et CISSE LÔ se targuent d'avoir bénéficié des largesses du Président WADE en attendant les confessions des autres bénéficiaires. Vive le Président WADE, vive le Sénégal uni et prospère pour les Sénégalais.
Oncle De Tah En Septembre, 2013 (13:07 PM) 0 FansN°: 17
Niawwww!!!!!!!! le fauteuil de celui qui critique est trop confortable, la réalité c'est autre chose
Ma Ko Wax En Septembre, 2013 (13:31 PM) 0 FansN°: 18
Les inondations qui ne durent que 3 ou 4 mois sur les 12 de l'annee ne sont qu'un faux probleme! C'est bien un probleme mais toutes les adminsitrations qui se sont succedees de Diouf a Macky n'ont jamais fait un veritable effort pour le resoudre! Les ministres se deplacent en Mercedes S-550 coutant presque 50 millions l'unite pour aller voir des pauvres qui pataugent dans les inondations? Quelle ironie? Quelle absurdite? N'est-ce pas la preuve de mauvaise volonte et des mauvaises priorites de l'Etat? Pour resoudre un tel probleme il aurait suffi de mettre en place des canalisations et des centres de captage et de retraitement des eaux de pluie! Depenser 100 milliards ou meme 200 milliards pour resoudre ce problem a long terme, et creer des emplois "in the process" me parait plus judicieux que d'acheter des Mercedes et des 4X4 pour les ministres et deputes et conseillers avec rang de ministre! "Put your money where your mouth is"! Chaque annee on nous casse les oreilles avec ces inondations et les collectes d'argent et les milliards de l'Etat sans qu'il y ait de solution concrete! Soit ils sont incompoetents soit ils n'ont pas depense l'argent de facon judicieuse! Dans l'un ou l'autre cas, on ferait mieux de ne pas nous emmerder avec ce faux probleme! Solve it or get out of here and let others do it once for all!
Parcelle Aissainie En Septembre, 2013 (15:20 PM) 0 FansN°: 19
Ce le meme probleme partout au Senegal, on construit des routes ce qui est bien mais on ne prends pas en compte l'impact sur lénvrironement. aux parcelles Aissainies Keur Massar On nous a construits de bonne route 2x2 voie avec sens interdit mais le probleme ce que la route a completement emprisonner les issues d'eau et depuis 2012 nous sommes victimes d'inondation. Le problem est simple à regler car la construction d'un canal connecte sur les issue d evacution de la route reglera definivement le probleme. Imaginer le grand projet presque 20 000 parcelles vendues par L a SN HLM inondee chaque annee avec toutes les destructions cela engendrent.
Lika En Septembre, 2013 (19:58 PM) 0 FansN°: 20
ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER

Repondre
Rahne En Septembre, 2013 (08:48 AM) 0 FansN°: 21
On peut épiloguer ou spéculer sans avoir fait le transec de ces sites.Mais seul MOUSTAPHA KA a raison ;le transfert de compétence ce nest pas seulement des ACTES ,mais il doit avant tout étre précédé de réalisations de plans d'urbanisme ;mais transférer pour transférer aux populations alors quelles nont méme pas dédicules publis publics dans leurs terroiirs

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]