«Lighting Africa» : Akon va illuminer la Gambie

  • Source: : Seneweb.com | Le 07 mars, 2017 à 14:03:17 | Lu 13069 fois | 33 Commentaires
content_image

«Lighting Africa» : Akon va illuminer la Gambie

Eclairer toute l’Afrique à l’énergie propre et durable: c’est que qu’ambitionne le chanteur Akon dans le cadre de son projet «Akon Lighting Africa», un programme dirigé par Thione Niang, fondateur de «Give one project» et Samba Bathily de Solektra Energy Group.

En Gambie pour le lancement de son programme d’énergie solaire, Akon s’entretiendra avec le président Adama Barrow. Il y dévoilera aussi un projet d’autonomisation des jeunes, intitulé «Le rôle des jeunes dans la construction d’une nouvelle Gambie», renseigne le quotidien Les Echos.

Le chanteur, pour rappel, a mobilisé des millions de dollars en vue de financer des projets en Afrique.


Auteur: Seneweb News - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (19)


Anonyme Ass En Mars, 2017 (15:02 PM) 0 FansN°: 1
Et le Senegal quel est le probleme
Solaire En Mars, 2017 (15:23 PM) 0 FansN°: 1
bonne question si c'était gratuit il commencerait par ici.
Reply_author En Mars, 2017 (20:52 PM) 0 FansN°: 2
si seulement vous aviez cet esprit critique envers les
Anonyme En Mars, 2017 (15:07 PM) 0 FansN°: 2
Door marteau international :)
Reply_author En Mars, 2017 (16:49 PM) 0 FansN°: 1
door marteau comme le projet birima de youssou ndour qui a bouffé l'argent des italiens sans aucune conséquence. ils feront pareil en levant 1 milliard de dollars et après ils vont couler le projet.
mutuelle « birima » de youssou ndour : enquête sur un projet dévoyé

facebook google + pinterest



lancé avec faste, avec le coup de pouce promotionnel et financier du magnat italien alessandro benetton, le fonds de micro finances « birima », confié à youssou ndour, est loin du compte. le donateur italien aurait doté le fonds d’un million de dollars, jusque-là introuvable ; compte non tenu d’un prêt de 200.000 euros auprès de « micro –investisseurs » qui perdent patience. nous avons enquêté sur ce projet dévoyé pour ne pas dire cette tempête dans un verre d’eau.






mutuelle « birima » de youssou ndour : enquête sur un projet dévoyé







ils avaient mis les petits plats dans les grands, en février 2008. en effet, quelques cinquante journalistes, venus des cinq continents, avaient séjourné au sénégal, devenu le nombril du monde, le temps de la conférence de presse de lancement. d’ailleurs, ces journalistes, traités comme des pachas, étaient conviés à un mini-concert organisé par youssou ndour à la mythique île de gorée. « ils », ce sont le chanteur interplanétaire youssou ndour et le très « class » industriel alessandro benetton, qui s’étaient associés pour lancer, sous les lambris dorés de l’hôtel « teranga », le slogan « africa works » (entendez l’afrique travaille) aux fins carillonnait ce duo « pour donner une visibilité internationale au microcrédit et promouvoir ce mode de financement sur le continent africain. » l’on se rappelle que dans son intervention, youssou ndour avait justifié l’impératif de ce projet en soutenant mordicus : « le microcrédit est la voie à prendre, car le système bancaire n’est pas adapté pour les plus démunis ». et l’interprète de « birima » de renchérir que « jusqu’ici, ce sont les États qui s’endettaient, maintenant il faut que les populations aient le courage de s’endetter. j’espère que cette campagne va donner aux institutions financières l’occasion de réagir, financièrement parlant (…) ».



nébuleuse autour d’1, 3 million de dollars



l’opération a été également une occasion de lancer la mutuelle d’épargne et de crédit dénommée « birima » par youssou ndour. il nous revient que quand le bailleur, alessandro benetton, qui a accepté de financer, l’avait interpelé sur l’appellation, youssou ndour lui a dit qu’il l’appellerait « birima », du nom du damel du cayor. et le magnat italien de lui demander les raisons. pour toute réponse, l’artiste interplanétaire répondra que « birima était un homme qui tenait toujours parole ». c’est ainsi que benetton opinera du bonnet, c'est-à-dire paraphera, sans sourciller, l’accord avec youssou. toutefois, nos sources, au parfum des tractations ayant abouti à ce projet, soutiennent qu’il s’est agi « d’un mariage d’amour et de raison ». se voulant explicite, nos vis-à-vis renseignent qu’en réalité, la firme italienne a investi dans « birima » et dans la campagne de publicité mondiale à coups de millions. en retour, cette « implication sociale » pour paraphraser les clauses du contrat, devait permettre à alessandro benetton de surfer sur la vague « équitable » à la mode. par la suite, s’en sont suivi des financements émanant du principal bailleur, en l’occurrence benetton. mais, une nébuleuse plane sur la rondelette somme d’1, 3 million de dollars « injectée » par alessandro. ce dernier, subjugué par le discours « généreux » du chanteur interplanétaire, « n’avait pris aucune garantie particulière et n’avait revendiqué aucun rôle dans la gestion de ce fonds ».


illusions perdus

toutefois, ce projet lancé avec faste avait suscité de l’espoir, notamment auprès des strates les plus défavorisées, compte tenu du discours à tout le moins rassurant de l’administrateur, qui n’est autre que le nommé ibrahima malick thioune. en effet, ce dernier avait, en son temps, plus précisément en février 2008, laissé entendre devant la cohorte de journalistes nationaux comme internationaux que « 85% des projets ne trouvent pas de financement au sénégal et sur les onze millions d’habitants du pays, plusieurs dépendent déjà du projet birima. les taux de bancarisation et de pénétration bancaire se situent autour de 4% » et thioune de poursuivre : « nos cibles seront donc des personnes exclues du système bancaire à cause de leurs revenus ou de leur éloignement des banques. les pauvres, les artisans, les artistes, bref, personne ne sera exclu » malheureusement, depuis lors, les choses n’ont pas eu l’effet escompté car le projet a été dévoyé de sa mission.



appel aux bailleurs de fonds


un avis que ne partage pas youssou ndour, lequel invité lors d’un forum organisé à lille intitulé « l’argent responsable : un monde plus éthique est-il possible ? » laissera entendre : « ce n’est pas une banque en soi, c’est plus une mutuelle avec une démarche totalement différente. nous avons aujourd’hui près d’un millier de clients ». toutefois, l’artiste international reconnaît, à mi-mot, qu’il est nécessaire de « rebooster ce label birima qui existe déjà ». pour cela, il en appelle aux « bailleurs de fonds qui ont l’habitude de prêter aux banques traditionnelles et qui peuvent aussi, en même temps, prendre en compte le microcrédit ». « si nous ne trouvons pas des institutions financières, ça va être difficile, au sénégal comme ailleurs en afrique », reconnaît celui que martine aubry vient de faire citoyen d’honneur de la ville de lille.

selon le nommé moustapha ndiaye, coordinateur initial de la structure coopérative, dès le départ, « birima a suscité un grand intérêt, enregistrant plus de 200 adhésions dès la première semaine. l’adhésion s’obtenait alors en fournissant une pièce d’identité, trois photos et 10 000 fcfa de frais (15,2 euros). l’objectif était d’atteindre 5000 membres en une année. » en ce qui concerne les crédits, birima s’était fixé initialement un objectif de 500 accords de crédit sur cinq ans, pour une moyenne de 500 000 fcfa par opération. c’est triste, mais force est de le reconnaitre, birima a été une tempête dans un verre d’eau, eu égard au fait que celui qui détenait les rênes de ce projet, en l’occurrence thioune, a quitté la boite. qui plus est, « birima ne connaît pas la même popularité que son auteur. malgré les promesses, il n’y a qu’une seule agence ouverte où les éventuels clients doivent venir effectuer des versements. le projet n’est pas populaire. j’ai moi-même essayé d’avoir des informations et on m’a rétorqué que birima travaillera bientôt avec un réseau solidaire européen», fait remarquer cet adhérent qui enfoncera le clou: « la plupart des candidats qui avaient déposé un dossier et des frais de 10 000 francs ont perdu leur argent. le premier directeur a démissionné et le site internet ne marche plus ».

pour ibrahima thioune, l'ancien directeur général de birima qui a quitté la société il y a une année, il avait soutenu, à travers une sortie dans les médias : « il est clair que l’objectif n’a pas été atteint et que le résultat est mitigé ». pourtant, selon lui, l’absence de garantie demandée aux emprunteurs rend birima très attractif, à juste titre, puisque, statistiquement, 98% des microcrédits contractés au sénégal sont remboursés.
Anonyme En Mars, 2017 (15:22 PM) 0 FansN°: 3
Pour e Sénégal, demander à De ZOUZA de la CEDEAO de vous équiper les villages qui n'en ont pas du tout.
Anonyme En Mars, 2017 (15:31 PM) 0 FansN°: 4
Boyi ay doorkat you doywar laniou:-)!
Anonyme En Mars, 2017 (15:37 PM) 0 FansN°: 5
vendre des produits chinois au africain en utilisant le nom de akon, les gens pensent que c de la charité. thione niang dorkat international....vous trompez que vous meme. Macky est difficile a Door de. :roadrunner:  :taala_sylla: 
Anonyme En Mars, 2017 (15:37 PM) 0 FansN°: 6
Ceux qui nous dirige ce sont eux qui nous destestent le plus, Macky dit aimer le sénégal mais qu'est ce qu'il fait de ses Milliards? Ils sont investis créent ils de l'emploi?
Anonyme En Mars, 2017 (15:47 PM) 0 FansN°: 7
Oui et le Sénégal? Pourquoi ça bloque au niveau du Sénégal? Ou sont les journalistes d'investigation ? Ce sujet ne vous intéresse pas?

c'est quand même aberrant qu'il n'y ait pas de reportage ni d'article sur ce sujet!

Allez demander aux autorités pourquoi le Sénégal ne bénéficie pas de ce programme d'énergie. Aidez les sénégalais à comprendre!

Ça ne vous frustre pas?!! De savoir que même la Gambie en beneficie et pas nous !

Qu'on nous donne des raisons valables de ce blocage!

Faites votre boulot!
Reply_author En Mars, 2017 (15:53 PM) 0 FansN°: 1
thank you !!!!! tu as aprfaitement raison jokko jal
Baxyayreply_author En Mars, 2017 (20:34 PM) 0 FansN°: 2
nos journalists preferent nous parler de wally seck, queen biz, mbathio ndiaye etc....
Anonyme En Mars, 2017 (16:06 PM) 0 FansN°: 8
Les propos de DE SOUZA sur une radio mondiale ne sont pas favorables à une paix définitive en Gambie. Il incite à la haine contre les diolas. On le comprend car son pays d'origine le Benin et lui en veulent aux braves diolas. Il n'a qu'à prendre les armes pour combattre les diolas à la place des troupes de la CEDEAO. L'ONU doit rappeler à l'ordre ce type pour éviter un nettoyage ethnique en Gambie. Les diolas de Gambie, de la Casamance et de Guinée Bissau valent plus que son ethnie. J'invite le président Macky de faire attention aux conseils de cet homme qui a une rancune envers les diolas ! Que ce type laisse tranquille les diolas sinon nos bois sacrés feront encore leur travail car trop, c'est trop :question: 
Reply_author En Mars, 2017 (16:45 PM) 0 FansN°: 1
franchement ce type devient un danger pour l'unité nationale de la gambie. la casamance ne lui doit rien et n'a pas besoin de lui. les diolas ne veulent pas non plus de lui. certaines ethnies du benin sont encore à l'état primitif. au fait, c'est quoi son problème contre la casamance en général et les diolas en particulier? ce type nous agace finalement. macky doit se méfier de lui?, c'est très important pour la gambie, le sénégal, la guinée conakry et la guinée bissau. c'était lui qui voulait envoyait les troupes de la cedeao en guinée conakry contre dadis kamara. heureusement que wade ne l'a pas suivi. croyez-vous sincèrement que de souza aime le sénégal qui peut s'embrasser s'il y a la guerre chez nos voisin?
Reply_author En Mars, 2017 (16:49 PM) 0 FansN°: 1
occupez-vous de lui dans vos bois sacrés comme d'habitude. il comprendra que la casamance et les diolas ne sont pas son vaudou
Anonyme En Mars, 2017 (16:07 PM) 0 FansN°: 9
marteau marteau marteau marteau marteau  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  marteau marteau marteau marteau marteau
Anonyme En Mars, 2017 (16:42 PM) 0 FansN°: 10
Door marteau rek. Akon ne fait plus que ça depuis des mois, il a même arrêté de chanter et il "aurait" réussi a lever 1 milliard de dollars de fonds privés pour ce projet qui fait plus de bruit que de réalisations.

A ce jour on n'a rien vu et Thione Niang est un self-promoted c'est à dire qu'il brasse du vent, passe son temps à faire du traffic d'influence, écrire des livres mensongers sur lui-même, mentir sur ses relations inexistantes avec Obama et ne gère absolument rien. C'est une arnaque internationale qui va finir très mal et qui va salir le nom du Sénégal encore une fois.

Depuis quand un chanteur peut décider seul de sortir 600 millions d'Africains de l'obscurité? Il ne faut pas nous prendre pour des cons. Ou est le projet Birimam micro-finances de Youssou Ndour financé par Benetton??? Les crédits promis aux projets n'ont jamais été remis aux bénéficiaires et Youssou a bouffé l'argent les italiens qui n'ont rien pu faire à part pleurer.Le bureau du projet Birima a fermé depuis et tout a été passé en pertes et profits.

Ces gens sont des opportunistes qui utilisent leur nom pour surfer sur la misère des Africains et se remplir les poches au nom des Africains miséreux.

On place quelques panneaux solaires dans des villages pour jeter de la poudre aux yeux des gens et on file prendre le fric.
Anonyme Ass En Mars, 2017 (16:59 PM) 0 FansN°: 11
No c est pas encore clair
Anonyme En Mars, 2017 (19:14 PM) 0 FansN°: 12
Le medecen apre la mort :ibit:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :brawoo:  :brawoo: 
Ano Pulo En Mars, 2017 (19:27 PM) 0 FansN°: 13
Des truands pour eclairer la GAMBIE... 4 truands comme ils l'on fait en GUINEE avec l'arnaque des lampadaires que ce quoadro a servi a Alpha CONDE. Demander qui est Bathili et Akon en GUINEE... Vous aurez la reponse.
Anonyme En Mars, 2017 (20:42 PM) 0 FansN°: 14
Et le Senegal? vous pensez que Akon le fait gratuitement! C'est son business, il aeu un financement de plus d'1 milliard de la chine, il vend de l'energie
Anonyme En Mars, 2017 (21:02 PM) 0 FansN°: 15
Ce sont projets bidons pour s'enrichir plus avec l'aegent des pauvres citoyens et cecsra pire que l'enrichissement illicite de Yaya Djamé : tous ces infratructures de bases (eau-électricité, construction de Centre de Santé-Education, ...etc) sur dans tout territoire (national, régional, départemental, communaln ...etc) ne peut être fiable et rentable durablement SANS AU PRÉALABLE LA MISE EN PLACE DE Réaux terrestres Nationaux, Régionaux, Départementaux et inter-communaux de communication cohérents et très fiables sur le plan de la qualité des travaux (matériaux et bonne qualité des assainissements en zones urbaine-rurale, ...) pour garantir la sécurité maximale de circulation routière et ferroviaire.

Sans ces préalables, toutes ces infrastructures qui n'ont aucune garantie de durée de vie seront dégradées dès les toutes premières années de leur installation, puis en continu fautes de routé d'accès pour les entretenir, les répare, ...etc.

Il suffit de faire le compte des réalisations (en Zone rurale urbaine presque toutes isolée par les ONG et Autres Aides étrangères ou de Coopération depuis les années 60 : plus de 80% de ces réalisations (Groupe électrique, Puits d'Eau, Dispensaires , Ecoles ou Cantines scolaires en Zone rurales et urbaines sans accès terrestres adéquate ) sont inexistantes après 2 à 4ans maxi de durées de vie.
Reply_author En Mars, 2017 (08:09 AM) 0 FansN°: 1
tu as parfaitement raison, ce sont des doorkats, des truands, des voleurs.
aucun de ce s projets sans connexion filaires solide ne tient car il y a toujours le problème lié à l'entretien les batteries etc...
Africa En Mars, 2017 (23:28 PM) 0 FansN°: 16
They think they smart, but, all I can tell President Adam is to be patient with the those project they try to rush him with.

If the project was useful, President Sall would sign for it. I feel sorry for those easy going young Africans. instead of trying to propose a project that can develop the continent, they do to serve themselves.
Anonyme En Mars, 2017 (08:07 AM) 0 FansN°: 17
Door marteau rek. Ce sont des truand internationaux , des doorkats.

Ils on levé soi-disant 1 milliard d'euros de fonds Chinois mais personne ne peut le vérifier. Il font du bruit pour rien et leur projet est bidon et ne sert qu'à se remplir les poches.

Ils n'osent pas venir au Sénégal car c'est un pays de doorkats et ils seront vite démasqués, alors ils vont frimer en Gambie ou au Cap-Vert pour les tromper.

Akon met son nom et sa notoriété en avant, Thione Niang s'est inventé une notoriété injustifiée et surfaite et Bathily est un grand truand connu au Mali et en Guinée;

Il faut arrêter ces truands avant qu'il ne soit trop tard.
Anonyme En Mars, 2017 (09:38 AM) 0 FansN°: 18
J'ai comme l'impression de lire le même commentateur qui traite le Projet de Door marteau et surement ce même gars est du gouvernement ou APR.

Pour ce qui est de la question ç savoir pourquoi pas le Sénégal ? Je pense avoir lu 1 jour 1 article ou Thione Niang expliquait que nos politiciens Sénégalais voulaient en fait s’accaparer du mérite du projet (c’était au tout début de leur projet), coz niou Dém kholi fénéne et aller travailler avec ceux qui se soucient + du Bien être de leur ^population que de leur intérêt personnels
Watt En Mars, 2017 (10:58 AM) 0 FansN°: 19
Le Sénégal ? Macky Sall pense que Akon va lui ravir la popularité et le détroner avant 2019, c'est pourquoi, il a préféré bloquer le projet. Il y a aussi le danger que Akon dans son franc parlé peu à tout moment informé avoir remis 20% en guise de sauce mbourou.

Au moins lui, il est émergent et très entreprenant.

La Gambie sera bientôt un paradis et le Sénégal une jungle.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]