Le patron de Touba Gaz libre après avoir payé 3,8 milliards

  • Source: : SenewebNews-RP | Le 06 décembre, 2016 à 07:12:47 | Lu 15730 fois | 28 Commentaires
content_image

Touba Gaz

Le patron de Diprom, qui produit Touba Gaz, Cheikh Mbacké Sèye, est libre. Il a été mis fin à sa garde à vue à la section de recherches de la gendarmerie hier, lundi 5 décembre, après qu’il a payé à la Douane la somme de 3,8 milliards de francs CFA.

Cheikh Mbacké Sèye a été arrêté vendredi dernier dans un hôtel de Dakar. Épinglé pour fraude douanière, il y a quelques mois, il avait reconnu les faits et s’était engagé à payer le montant réclamé par les gabelous. Il ne fera plus signe de vie.

Lorsqu’il a été placé en garde à vue, il avait proposé, en contrepartie de sa libération, deux chèques d’un montant global de 3,3 milliards de francs CFA. La Douane avait boudé l’opération en exigeant des chèques certifiés. Le patron de Diprom reviendra à la charge en casquant la somme de 3,8 milliards.

(Source : Libération) 


Auteur: Libération - SenewebNews-RP

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (19)


Anonyme En Décembre, 2016 (07:16 AM) 0 FansN°: 1
Super.....Allez voir les autres patrons.....et aussi les fonctionnaires corrompus qui ont des immeubles partout dans Dakar..... (DGID, et la DGD.....) :emoshoot: 
Latsabetcha En Décembre, 2016 (08:12 AM) 0 FansN°: 1
a ce rythme le sénégal sera bientôt liquide en attendant les coulées du pétrole. pas de confrérie ni de cartes apr.
Reply_author En Décembre, 2016 (15:24 PM) 0 FansN°: 2
quand-meme.
18% de tva 50% da taxes dounieres et impots sur les revenusde chaque annee..
ensuuites vous dites que vous appelez les investisseurs etrangers faut vraiment etre con pour venir car l etat te ruine avant que tu ne debarque.
Goor En Décembre, 2016 (07:33 AM) 0 FansN°: 2
Il a payé, c'est fini. Il aurait pu le faire avant. Lorsque les hommes d'affaires sénégalais comprendront que leur appartenance religieuse n'est pas pour les couvrir, tout le monde payera. Pourtant les fondateurs de ces courants religieux n'auraient jamais protégé quelqu'un dans les mensonges. Pourquoi maintenant ?
Anonyme En Décembre, 2016 (07:51 AM) 0 FansN°: 3
Pourquoi autant de gens malhonnetes au Sénégal ...?????
Anonyme En Décembre, 2016 (08:07 AM) 0 FansN°: 4
Calez votre intervention ou commentaire sur l'action noble et louable des défenseurs de notre économie au lieu de vous attaquer aux familles religieuses ,s'il vous plaît. sur cette lancée , je félicite la douane sénégalaise pour sa vigilance et sa rigueur dans l'application des règles sans distinction de statut .si tous les services de contrôle ,de dissuasion , ou défense se comportent ainsi , nous pouvons espérer atteindre le cap tel que prédit par le FMI car l'absence de vigilance dans l'application de la rigueur peut s'avérer être un facteur de risque .
Reply_author En Décembre, 2016 (10:12 AM) 0 FansN°: 1
les familles religieuses doivent respecter les ordres et lois de la république. quelle religion ont ils s'ils ne forment que des bandits?
dommage pour le sénégal
Latsabetcha En Décembre, 2016 (08:12 AM) 0 FansN°: 5
A ce rythme le Sénégal sera bientôt liquide en attendant les coulées du pétrole. Pas de confrérie ni de cartes APR.
Samy En Décembre, 2016 (10:14 AM) 0 FansN°: 1
après des jours de prison, seye a payé 3 milliards. un b.wane détournera ces 3 milliards et n'ira pas en prison.
gibier, chiens de chasse et chasseurs. les acteurs de "l'état spectacle"!
Anonyme En Décembre, 2016 (08:20 AM) 0 FansN°: 6
les Douaniers eux memes sont tres corrompus

Watt En Décembre, 2016 (08:39 AM) 0 FansN°: 7
Humm !
Anonyme En Décembre, 2016 (09:11 AM) 0 FansN°: 8
C pas vrai c du mensonge pur et dure cheikh mbacke seye etait bien chez lui le week end on la pas arreté ni convoqué á la gendarmerie ça nous faisait lorsqu'on a vu vendredi soir sur le net com koi on l'a arreté svp arretez les mensonges mr cheikh mbacké seye ne doit pas aucun sou á perssonne
Reply_author En Décembre, 2016 (09:23 AM) 0 FansN°: 1
wahofi dara
Reply_author En Décembre, 2016 (10:01 AM) 0 FansN°: 2
tu est bête
 En Décembre, 2016 (09:18 AM) 0 FansN°: 9
Il se nourrit du sang des pauvre et cet meme argent sal il le donne aux marabout pour leur protection

 :emoshoot:  :fbhang: 
Anonyme En Décembre, 2016 (09:34 AM) 0 FansN°: 10
Il a payé par ce qu'il ne fait pas de la politique ni du lobbying.Y'a des fraudeurs manifestes,des voleurs colle blanc et personne n'ose les toucher.Et puis y'a ses concurrents multinationales comme TOTAL ou MOBILE GAZ qu'il a éliminé qui sont dérriére .
Anonyme En Décembre, 2016 (09:50 AM) 0 FansN°: 11
il faut que le khalif de touba parle aux autres de ne plus voler et venir se cacher chez et qu'à partir de maintenant il ne protégera

aucun voleur :frustre: 
Baayfaux En Décembre, 2016 (10:21 AM) 0 FansN°: 12
C'est dommage, voilà des gens qui se vantent pour être des talibés alors qu'ils n'accumulent que de l'argent illicite. C'est pourquoi, ceux là qui font le gros dos, roulent avec de belles voitures, etc. ne méritent pas d'être estimés, ils ne font que des deals, des "daures marteaux" et un sale business. J'exhorte les marabouts à être attentifs à l'argent que certains leur donne en guise de "adiya". C'est pour cela que des guides religieux comme Elhadji Malick Sy refusait de prendre de la "adiya" et de consommer du lait de peur qu'ils proviennent de l'illicite. Tous ces milliardaires qui se vantent détiennent de l'argent sale, car ils ne donnent pas de Zakât et puis ils opèrent tous dans des marchés noirs à travers des activités diaboliques.
Citoyenne En Décembre, 2016 (11:24 AM) 0 FansN°: 13
Un homme averti en vaut deux. Que les autres arrêtent de faire le je m'en foutisme si non tôt ou tard cela va chauffer sur eux
Senegal En Décembre, 2016 (12:31 PM) 0 FansN°: 14
Vous avez tout dis BAAYFAUX. Si vous saviez ce qui se passe dans ce secteur vous allez vomir leurs sponsorings wor neu YALLA
Anonyme En Décembre, 2016 (13:44 PM) 0 FansN°: 15
Merci à la douane sénégalaise c'est un homme qui vie le sang des autres. il fait travailler des hommes avec de misérable salaire.

Et aussi ne respecte pas la législation du travail au Sénégal.
Anonyme En Décembre, 2016 (13:51 PM) 0 FansN°: 16
il faut aussi voir comment ces douaniers sont devenus très riches ils ne vivent que de la corruption tout le monde le sait mais personne ne dit rien
Anonyme En Décembre, 2016 (14:09 PM) 0 FansN°: 17
Chers "FORUMISTES",



Je me permet d’éclaircir vos lanternes dans cette supposée affaire de fraude douanière puisse que personne ne comprend véritablement la genèse de cette affaire.



Mr Amadou Mbacké SEYE, communément appelé Cheikh Mbacké SEYE, PDG du Groupe DIPROM et actionnaire majoritaire de la Société SENSTOCK est victime dans ce dossier sur toute la ligne.



En effet, SENSTOCK est une société dépositaire de produits pétroliers de droit sénégalais détenue par des Actionnaires au nombre de 4 dont l'actionnariat est réparti comme suit :



Diprom : 33 %

Total : 28 %

Puma Gaz : 19 %

La SAR : 20 %



Le Directeur Général de SENSTOCK, Mr Daouda NDIAYE, arrêté et mis en Prison depuis le 28 novembre 2016 pour cette même affaire, est issu de Puma Gaz ou il officiait comme Directeur d'Exploitation avant sa nomination comme DG de SENSTOCK dés l'entrée de PUMA dans le capital social de SENSTOCK.



Au départ, ce dépôt était un projet de Diprom qui avait pour ambition de construire un dépôt privé pour relancer le stockage privé après un vide enregistré depuis 1992.



C'est dans cette optique que le Gouvernement d'alors, qui avait le même projet de dépôt national pour sortir le pays du dictat des Multinationales, saisi cette occasion inespérée pour s'emparer du projet de l'Homme d'affaire Cheikh Mbacké SEYE et en faire son propre projet.



Ainsi, par acte signé le 12 juin 2008 en présence du ministre de l’Energie et sans aucune contrepartie financière, DIPROM et PETROSEN venaient de sceller un pacte d'actionnaires établi comme suit :



PETRONSEN : 66 %

DIPROM : 34 %



Il faudrait rappeler que DIPROM avait accepté de signer ce pacte sous la contrainte car l'Etat avait décidé de ne pas lui accorder une licence d'exploitation de dépôt pétrolier s'il ne prenait part au capital social de ce dépôt.



Ainsi, La société Petrosen et Diprom, Groupe privé dirigé par Ahmadou Mbacké Sèye, venaient de matérialiser leur volonté d’assurer au pays un approvisionnement correcte en produits pétroliers en scellant ce protocole de pacte d’actionnaires qui allait proclamer la naissance de Senstock, une société qui va gérer les dépôts de stockage indépendants, en cours de réalisation à travers le pays. Il faut dire que Diprom n’avait pas attendu pour se lancer car, déjà, elle avait achevé un stockage de 29 000 m3 sur le site de Yarakh, pas très loin de ses propres installations, sises au km 18, route de Rufisque.



La réalisation de ce stockage de 29 000 m3 s'était fait sous le régime suspensif Douanièr qui stipule que les Droits et taxes d'un montant de 2,8 milliards dus à l'importation des matériaux de construction de ce stockage devaient être suspendus pendant une période transitoire de trois (3) ans avant d'être liquidés.



Entre temps, avec l'arrivé de l'Etat et la création de SENSTOCK, Diprom avait cédé ses droits à la nouvelle société fraichement créée à qui il revenait l'obligation de liquider les droits et taxes auprès de la Douane Sénégalaise une fois la période transitoire terminée.



Entretemps et pendant la même année de signature du pacte d'actionnaires, Le Ministre de tutelle de PETROSEN (Samuel SARR) décide d'ouvrir le Capital de SENSTOCK pour faire entrer d'autres actionnaires.



C'est ainsi que Total Sénégal et la SAR manifestèrent leur désir d'entrée dans le capital de SENSTOCK avec respectivement 15 et 20 %.



Quelques années plus tard, PUMA fait son entrée et oblige la reconfiguration du capital de SENSTOCK.



Depuis avril 2016, La Douane s'est rendue compte que les Droits et taxes ne sont toujours pas éludées. Elle s'adresse à Diprom pour réclamer le paiement des droits et taxes sans succès puisse que Diprom avait clairement indiqué à la Douanes qu'il revenait à SENSTOCK d'éluder ces droits.



S'étant retournée vers SENSTOCK avec la même réclamation, la Douane s'était encore vue servir la même réponse qui indique, sous le diktat de Total et Puma, qu'il revenait à Diprom de payer et non à SENSTOCK.



Ayant marre d'être valsée par-ci et par-là, elle finie par mettre aux arrêts les DG des deux structures, en l’occurrence Mr Daouda NDIAYE et Mr Amadou Mbacké SEYE pour faire la pression sur eux afin qu'ils payent.



C'est ainsi que, pour mettre fin à cet imbroglio financier, Mr Amadou Mbacké SEYE, pour éviter le déferrement devant Procureur et leur placement sous mandat de dépôt, décide de payer le principal pour le compte de SENSTOCK étant sûr qu'il se fera rembourser par cette dernière puisse que le PV de la Douane stipule clairement que les Droits et taxes d'un montant de 2,8 milliards devaient être payés par SENSTOCK, et de faire un acompte sur les amendes d'un montant d'1 milliards pour Diprom.



Hier, 05 décembre 2016, la Douane a reçu deux chèques :

- 1 chèque de 2,8 milliards pour les droits remboursables par SENSTOCK dont les actionnaires (Total et PUMA) avaient auparavant refusé de payer avant de se rétracter à la dernière minute sous la menace de la Douane de faire libérer Cheikh Mbacké SEYE et de retenir Mr Daouda NDIAYE tout en corsant l'amende pour SENSTOCK, et :



- 1 chèque de 500 millions représentant un acompte sur les amendes.



Voila en gros la genèse de l'histoire de cette affaire.



Toute autre version n'est que pure affabulation.
Sam En Décembre, 2016 (15:35 PM) 0 FansN°: 1
merci de cette precision
.
Reply_author En Décembre, 2016 (16:10 PM) 0 FansN°: 2
qui es tu'
Reply_author En Décembre, 2016 (02:34 AM) 0 FansN°: 3
du moins liguay wakh ca fait du sens ....merci pour l éclairage
Luc En Décembre, 2016 (15:25 PM) 0 FansN°: 18
Au moins voilà un qui semble connaître parfaitement ce dossier et sûrement mieux que le jjournaliste auteur de l'article. Merci pour leclairage
Citoyenne En Décembre, 2016 (15:52 PM) 0 FansN°: 19
Je ne vous contredis pas mais dites a votre gags de changer de comportements envers ses employés M. l'avocat de ce M .MERCI

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]