Les vraies raisons de l’effondrement de l’immeuble à Ouakam

  • Par : Leral | Le 09 mars, 2013 à 12:03:10 | Lu 13622 fois | 25 Commentaires
content_image

Les vraies raisons de l’effondrement de l’immeuble à Ouakam

L’effondrement de l’immeuble R+4 à Ouakam suscite encore des commentaires. Parmi plusieurs raisons données par des riverains pour expliquer ce drame, on retient que les fondements ont été creusés sous la polémique, les murs bâtis sur des approximations et sa géométrie chahutée par les erreurs. L’immeuble, aujourd’hui réduit en tas de gravats, avait des avertissements criards de bâtiment programmé pour une mort prématurée. Selon certains riverains qui ont accepté de donner leurs remarques faites sur cet immeuble avant qu’il ne s’effondre, racontent que «la construction de cet bâtiment aurait débuté en plein hivernage, sous les trombes d’eau qui s’abattaient sur la capitale du Sénégal. 

Outre ces impairs relevés, la surface à bâtir a fait objet d’âpres discussions et de pourparlers sans fin. «On n’a jamais été d’accord pour la construction de cet immeuble à cet endroit. Il avait plusieurs raisons qui nous poussés à nous y opposer. D’abord, la superficie à bâtir ne faisait pas 150m2. Il est impossible de concevoir un tel projet pour une surface aussi réduite. Mais, pire encore, cette surface empiète sur un autre terrain. Nous donc commencé à nous opposer et les travaux ont momentanément cessé. Puis, le propriétaire du terrain s’en est ouvert aux notables et à certaines autorités

. Il espérait que ceux-ci feraient une médiation et intercéderaient en sa faveur. Quelque temps après, il est revenu avec une autorisation de construire en bonne et due forme. Pour montrer qu’il était régulier, il a mis la plaque qui l’autorisait à construire à l’angle du bâtiment. Nous avons été obligés de baisser pavillon et de laisser les choses», a expliqué le Coordonnateur des jeunes de Y’en a marre. Oumar Thiaw poursuit : «Lorsque la construction du bâtiment a commencé, nous avons constaté, même en n’étant pas des experts qu’il y avait plusieurs anomalies. D’abord, aussitôt un étage terminé, les maçons s’attelaient automatiquement à la construction du palier supérieur, sans même attendre que le niveau précédent sèche». «Ce n’était guère un bâtiment rassurant. Sa construction a débuté dans un désordre total et dans la discorde. Voilà pourquoi on n’est guère surpris de le voir s’effondrer comme ça», a-t-il conclu


leral


Commentaire (14)


Kokou En Mars, 2013 (12:44 PM) 0 FansN°: 1
Je voudrais savoir ou est ce que l on peut s adresser pour denoncer des immeubles de ce genre car il y a en a cote de chez moi a yoff
K En Mars, 2013 (13:11 PM) 0 FansN°: 1
c'est le maire, le sous-prefet,prefet,gouverneur selon la classification de l'immeuble.malheureusement, il existe une division prevention chez les sapeurs mais ils ont les mains liées, ils ne peuvent pas s'auto-saisir ou agir d'autorité pour exercer un controle sur le travail des organismes de controle de l'état dont la plupart des agents sont corrompus.
Danger !!!!!!!! En Mars, 2013 (13:54 PM) 0 FansN°: 2
il y'en a aussi ici à guédiawaye marché jeudi , c un immeuble abandonnée depuis plus d'un an un r+3 et ça risk de s'effondrer s'il y'a des vents violent durant l'hivernage , ! il y'a un fastfood juste à côté si une autorité lit ce message merci de faire kélk chose !
Nejd En Mars, 2013 (13:56 PM) 0 FansN°: 3
si vous voulez les véritables raisons, allez voir les spécialistes du bâtiment!!! vous ne pouvez pas faire une analyse basée sur les avis de personnes qui ne connaissent rien au sujet car le sénégalais se prend pour un spécialiste dans tous les domaines!!! un peu plus de respect envers vos lecteurs s'il vous plaît.
Les Vraies Raisons En Mars, 2013 (07:46 AM) 0 FansN°: 1
ok maintenant que l'on connait les vraies raisons de l'effondre
ment de l'immeuble a ouakam,pouvez vous nous dire les
fausses raisons de l'effondrement de l'immeuble a ouakam?
quel francais!! les vraies raisons comme s'il y avait
des fausses raisons..thieuy les tass katou khibar...
Ndiayede En Mars, 2013 (12:50 PM) 0 FansN°: 2
aujourd'hui on attaque les entrepreneurs et les maçons qui sont la plus part des analphabètes qui ne se soucie que de la marmite !! Mais ceux qui délivrent les autorisations de construire sans mettre un pied sur les lieux, sans regarder le plan sont les vrais responsables !!!!
Le Senegalaiss En Mars, 2013 (12:54 PM) 0 FansN°: 3
mo takh deug rek mo ame solo



ça reveillera certain gens d'ici qui font du n'importe quoi pour avoir de l'argent
K En Mars, 2013 (13:05 PM) 0 FansN°: 4
c'est à mettre sur le compte d'une défaillante sécurité civile aux mains des bureaucrates corrompus. cette direction appartient de facto à un officier superieur ou général des sapeurs pompiers. mais quand tout est politisé en voila une des innombrables conséquences.



Il y'a trop de commissions de protection civile pour rien du tout, de la commission supérieure.... à la sous commission départementale,sans oubler le cadastre et l'urbanisme. Il nous faut une veritable révolution en matiere de protection civile, des organismes de controles qui feront consciencieusement leur boulot.
Mancuxx En Mars, 2013 (13:36 PM) 0 FansN°: 5


avant d'aller plus loin, j'ai été dégoûté par les innombrables fautes de ce texte de quelques lignes.

seneweb daal, moy lolu. revoyez ce texte ou supprimez-le tout simplement.

disgusting!!!!
éléve En Mars, 2013 (13:50 PM) 0 FansN°: 6
Je me suis rendu compte qu'en lisant Seneweb,au lieu d'avancer ,je deviens le nullard de ma classe

il doit y avoir quelqu'un dans ce site pour censurer certains textes,dits "journalistiques"qui font honte .

Mangui dieguelou nak
Citoyen Libre En Mars, 2013 (13:55 PM) 0 FansN°: 7
Article trop subjectif par rapport à son titre.

A mon humble avis cet effondrement peut être dû à une mauvaise conception globale du bâtiment et/ou à un sous dimensionnement des éléments de structures ( poteaux, poutres, dalle) autrement dit une rupture au état limite ultime. Par ailleurs il faut aussi regarder l'étude sol et adaptation des fondations( types et dimensions par rapport aux descentes de charges du bâtiment). Ces deux causes peuvent être combinées.

Je conseille au futur constructeur de faire appel à un bureau étude béton au moins. Le coût de l'étude est dérisoire par rapport à ces risques effondrement.

Je fais pas de pub mais juste pour assister; je suis Ingénieur béton armé et fourni de plans coffrage et armatures pour vos projet. Avec une garantie décanale.
.... En Mars, 2013 (14:11 PM) 0 FansN°: 1
laissez vos coordonnes svp.
Fall Ndiaga En Mars, 2013 (16:28 PM) 0 FansN°: 2
merci beaucoup pour votre commentaire...je rajouterai cette proposition:les plans béton armé (visés par un bureau de controle) doivent désormé faire partie du dossier à déposer pour l'obtention de l'autorisation de construire .
@citoyen Libre!!! En Mars, 2013 (14:03 PM) 0 FansN°: 8
tout ce secteur était un grand dépot d ordure!!!!maintenant les constructions s empilent!!!!
Futurcata En Mars, 2013 (14:11 PM) 0 FansN°: 9
Si l'Etat n y prend garde un autre immeuble de ce genre va tuer des dizaines de personnes dans les mois à suivre à Guediawaye. L'immeuble se trouve en face de l'école 17 des HLM Paris de Guediawaye. Le plus grave est que le siège local de l'AFP était dans cet immeuble. Par ce post j'averti l'Etat et les services publiques sur leur responsabilité.
Momo En Mars, 2013 (14:14 PM) 0 FansN°: 10
Un pays d'anarchie tel le Sénégal, on ne croit jamais à la réalité qu'après les catastrophe, avant hier les inondations, hiver l'incendie de la médina, aujoud'hui cet immeuble qui s'effondre, doit quoi encore? les autorités de l'urbanisme, d’impôt et domaine dont majeur partis sont corrompus, sont en cause de ces fléaux. Les propriétaires vicieux, qui ne respecte ni loi ni règlement se permettent de tout, des entrepreneurs et promoteur nuls et escrocs, des architectes intouchables qui facturent des montants exorbitant, brefs c'est pas demain la veille pour réguler ce domaine qui est l'habitat.
Retyz En Mars, 2013 (17:00 PM) 0 FansN°: 11
Que voulez-vous, si les immeubles construits par la SICAP (HANN-MARISTES) ne sont pas conformes, pensez-vous que ceux des particuliers le seront plus :?:  :?:  :?: 

Voila le resultat de 12 année de non-etat, ou les autorité n'avait qu'une obssession: s'en mettre plein les poches :down:  :down:  :down:  :sn: 
Dinho! En Mars, 2013 (17:46 PM) 0 FansN°: 12
Tous ça c'est à cause de la corruption, le pays est corrompu jusqu'à la moelle
So En Mars, 2013 (21:32 PM) 0 FansN°: 13
De toute façon rares sont les batiments qui respectent les normes de construction dans ce pays surtout au niveau des villes.

Les dimensionnements sont le plus souvent faites par les propriétaires et le maçon qui doit construire.

Quelqu'un a bien fait de citer les promoteurs immobiliers comme la sicap.

Autre chose aukourd'hui les fers ne répondent plus à leur diametre.

A la place du 6 on a du 4.5 le 8 est remplacé par du 6 le 10 par le 8 et le 12 par le 10 ou au mieux le 11.5.

Seuls le fer dit importé respecte sont DIAMETRE c d'habiyude les diametres allant du 14 au plus.

En général il n y a pas du fer qui respecte le Diametre dans ce pays que se soit le fer à beton et les autres fers.

On peut se demander aussi si le ciment est conforme au norme.

Dans nos âys il n y a aucun controle meme sur ce qu'on mange.

Cela veut dire que si en Europe on consomme de la viande de Cheval étiquetée Beoeuf on peut se demander ce qu'on mange en Afrique peut etre meme des viandes avariées
Nts- En Mars, 2013 (00:25 AM) 0 FansN°: 14
Médecin après la mort. Il fallait le dire pendant qu'il était temps.

Ni le propriétaire, ni l'entrepreneur ou chef maçon ne connaissent les règles de construction.

Le propriétaire est cupide. Il n'a vu que l'argent que la location des appartements vont lui rapporter. Il a tout perdu.

A Ouakam, à Ngor et aux Almadies, les gens n'ont pas à s'opposer à une quelconque construction dans un terrain. Qu'ils arrêtent d'emmerder le monde.

C'est le rôle des services de l'Etat de dire à qui appartient ce terrain et s'il peut construire.

Celui qui construit a forcément des papiers et il est dans son droit.

On entend de plus en plus que des jeunes idiots s'opposent à ceci ou cela.

NON, ce n'est pas à eux de faire la Police.



 :sn: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]