Linguère: une déficiente mentale perd la vie par noyade

  • Source: : Webnews | Le 13 novembre, 2012 à 10:11:57 | Lu 7994 fois | 8 Commentaires
content_image

Linguère: une déficiente mentale perd la vie par noyade

Les populations de Nguith, un village situé à 4 Km de Linguère sur la Route Nationale Ouest N°3, plus précisément dans la Communauté Rurale de Warkhokh, sont toujours sous le choc. Une femme, âgée de 57 ans, mère de plusieurs enfants, a perdu atrocement la vie. Cette déficiente mentale, répondant au nom de Mouna Fama Coundoul, ignorait qu’elle avait rendez-vous avec la mort. Elle s’est rendue au Bassin de Rétention de Pitarki, la veille de sa noyade, à l’insu de ses enfants et de son mari. 

Ayant constaté sa longue absence de la maison, ses proches parents ont suivi ses traces jusqu’au bassin de rétention. Incapables de faire des fouilles aquatiques, ils se sont rabattus sur les “hommes du commandant d’unité des sapeurs pompiers“, l’adjudant-chef Médoune Diop. Après une éprouvante fouille aquatique, les “soldats du feu et de l’eau“ sont parvenus à pêcher le corps sans vie de l’épouse d’Abdoulaye Ndiaye COUNDOUL. Mis au parfum, les gendarmes de Linguère ont fait le constat avant de conduire le mort à la morgue de l’hôpital Maguette Lo. 

Un certificat de genre de mort et un certificat d’inhumation ont été délivrés afin de permettre à la famille éplorée une sépulture décente dimanche 11 novembre vers les coups de 11 heures. Ce bassin de rétention, dont Djbo Leyti Ka en tant que Ministre de l’économie maritime avait initié une pisciculture, en est à sa nième victime du genre. Au lieu d’y pêcher du poisson, on y a recueilli quatre victimes depuis sa création dans les années 1990: Mame Moussa COUNDOUL le 21 novembre 2001, deux Talibés en 2011 et aujourd’hui Mouna Fama COUNDOUL, cousine de la première victime.Il incombe à l’Etat de refaire les grilles de protection qui font défaut.


Auteur: Masse Ndiaye - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Encore Lui En Novembre, 2012 (12:39 PM) 0 FansN°: 1
tiens Djibo KA encore dans une magouille ! c'est pour quand reubeuss a ce voyou ?
Max En Novembre, 2012 (15:45 PM) 0 FansN°: 1
ignorant k vs etes
Nguith En Novembre, 2012 (19:07 PM) 0 FansN°: 2
que la terre de nguith lui soit légere, le gros con "Morfeur" t'es un vrai enfoiré toi DJIBY KA n'est responsable d'aucune mort ou vie mais il y a des normes de sécurité à respecter

il faut que le bassin soit limité par de grilles c'est le minimum.......



sale con c'est ta mère qui sera la prochaine victime si elle est toujours vivante.

Bour En Novembre, 2012 (00:57 AM) 0 FansN°: 3
que la terre de nguith lui soit legere mes condoleances a ses enfants tel jules coundoul dame en italie bergamo et a tte la famille de nguith
Djolof Djolof  En Novembre, 2012 (01:06 AM) 0 FansN°: 4
que la terre leur soit leger et condeleances a leurs familles.Il est vraiment tant que nos djolof djolofs en prennent en charge on a des politiciens et des hommes des hommes qui sont dans le gouvernements donc vraiment on peut faire quelque chose .

diareudieuf!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]