Matam : Le Gouvernement annonce un projet de 5600 hectares

  • Source: : Sud Quotidien | Le 05 avril, 2018 à 15:04:07 | Lu 1843 fois | 1 Commentaires
content_image

Matam : Le Gouvernement annonce un projet de 5600 hectares

A l’instar des autres localités du pays, la région de Matam a célébré le 58ème anniversaire de la fête de l’indépendance dans la capitale régionale qui a abrité la cérémonie ponctuée par le défilé des civils, des militaires et paramilitaires, sous la présidence du gouverneur. Pour la région, cette commémoration a coïncidé cette année avec le démarrage d’un important projet agricole de 5600 hectares de terre.
 
Le cinquante huitième anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale a été fortement commémoré dans cette partie Nord-est du pays (Matam). Comme à l’accoutumée, c’est la place de l’angle Fadel qui a servi de cadre pour les différentes prestations des civils et des militaires avec une forte illustration des majorettes et des anciens combattants. Tout comme d’ailleurs la parade des différentes unités des forces de défense et de la sécurité qui ont permis de ressentir le thème de cette année, «Contribution des forces de défense et de sécurité à la paix et à la stabilité régionale internationale» dans tous ses compartiments. 
 
En son titre de chef de l’exécutif régional, le gouverneur, Oumar Mamadou Baldé s’est offert l’opportunité de procéder à la distinction d’éminentes personnalités de la région qui se sont illustrées de part leurs actions à l’endroit de la communauté. A ce niveau, un hommage à titre posthume a été rendu au doyen Baydallaye Kane de Bokidiawé décédé au début du mois de mars dernier. Un homme qui s’est beaucoup investi dans le domaine de l’agriculture et sur le volet social. En plus des ‘Bajeen Gokh’ de la région c’est l’avocat, Maître Malick Sall qui recevra un diplôme de reconnaissance régionale pour service rendu à la communauté. Faisant par la suite face à la presse, le gouverneur de région a salué l’engagement enthousiaste des jeunes et la discipline des différents militaires et para-militaires, avant d’annoncer par la suite le démarrage de projets structurants pour la région. «La région se positionne dans de bonnes perspectives grâce à la forte volonté de l’Etat. 
 
En effet, l’une des particularités de cette fête, est qu’elle coïncide avec le démarrage de l’aménagement de 5600 hectares de terre dans les départements de Kanel et Matam mais aussi la réhabilitation de la route nationale 2 Ndioum-Ourossogui-Kanel-Bakel traversant de long en large la région de Matam. Sous peu de temps les surfaces cultivables vont connaître une augmentation substantielle en passant du simple au double», a-t-il révélé. Oumar Mamadou Baldé a aussi magnifié, le programme d’assainissement de la commune de Matam et la réalisation de sa digue, mais aussi les travaux entamés de PROMOVILLE. Abordant le volet de la sécurité, le gouverneur a affiché une détermination soutenue de son efficience «en déclarant que tout se fera pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens pour que les Matamois puissent dormir tranquillement». 


Auteur: Pape Moctar NDIAYE - Sud Quotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme il y a 2 semaines (16:37 PM) 0 FansN°: 1
L aviculture doit rester entre les mains des sénégalais

Beaucoup de jeunes s y activent en ce moment

Ce que Mme Aminata Mb Ndiaye a dit est inadmissible

Les marocains ont reçu 20000 hectares

20000 jeunes voire 60000 si si on se refere au PUDC auraient pu en bénéficier et faire aussi de l aviculture



Nous ne pouvons pas compétition avec ces étrangers



Ma carte d électeur sera ma voix

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]