PIKINE : Les commerçants sommés de quitter les lieux

  • Source: : Seneweb.com | Le 30 octobre, 2018 à 13:10:52 | Lu 5528 fois | 9 Commentaires
content_image

PIKINE : Les commerçants sommés de quitter les lieux

Les commerçants, marchands ambulants, tabliers et vendeurs à la sauvette qui officient à Thiaroye-Gare (Pikine) sont en colère contre les autorités administratives. Lesquelles les ont sommés de quitter les lieux à compter de ce mardi. Ce, pour permettre la poursuite des travaux du Train express régional (Ter).

Cependant, les commerçants refusent de bouger d’un iota. A les en croire, ils ne vont pas quitter les lieux sans indemnisation, encore moins sans avoir de site d’accueil. «Nous ne sommes pas d’accord que l’Etat nous déguerpisse sans dédommagement. Nous sommes prêts à laisser nos vies ici. Nous ne quitterons pas les lieux sans une garantie solide», a déclaré Youssouph Tall, le porte-parole du jour, au micro de la radio Zik-Fm. Il interpelle les autorités gouvernementales à prendre toutes leurs responsabilités et à régler la situation avant que l’irréparable ne se produise.


Auteur: Marie Thérèse Sagna (Stagiaire) - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (8)


Anonyme il y a 3 semaines (13:48 PM) 0 FansN°: 1
 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonymillégal il y a 3 semaines (13:49 PM) 0 FansN°: 2
Boutez ces maîtres chanteurs hors de ces lieux. Ils s'y sont installés illégalement et maintenant ils réclament des droits. Il faut mettre fin aux illégalités ça finit toujours mal. Les taxis clandos qui tot ou tard seront interdits poseront également problème car on les a laissés faire en fermant les yeux
Anonyme il y a 3 semaines (13:57 PM) 0 FansN°: 3
ils payent aucune taxe et veulent être indemniser................... :sunugaal: 
Anonyme il y a 3 semaines (14:11 PM) 0 FansN°: 4
Tout ça à cause de l'incompétence des autorités locale qui ne voient que le bout de leur nez. Quand elles laissent les gens s'installer sur la voie public illégalement en leur soutirant de djouti 150 frs quotidiennement finalement ça ne peut que conduire à ces genres de situation
Anonyme il y a 3 semaines (15:06 PM) 0 FansN°: 5
Laisser vos vies? Quelques lacrymos, tous vont détaler comme des lapins en criant ''wai sama ndeye'' et le tour est joué.  :fbhang: 
Reply_author il y a 3 semaines (15:35 PM) 0 FansN°: 1
lol
Anonyme il y a 3 semaines (15:20 PM) 0 FansN°: 6
Kkkkkkkk sans indemnisation, encore moins sans avoir de site d’accueil,Nous sommes prêts à laisser nos vies ici. Nous ne quitterons pas les lieux sans une garantie solide hé bien kkkkkkk balancer les lacry c le sauve qui peut
Anonyme il y a 3 semaines (19:34 PM) 0 FansN°: 7
quand l'etat veut tout le monde perd
Anonyme il y a 3 semaines (20:26 PM) 0 FansN°: 8
Qui dit émergence et développement dit aussi ordre,respect des normes et une solide ressource humaine.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]