Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Présidence de l’OCI : Macky Sall passe le témoin à Mohamed Morsi
   Par Aps | APS |  Mercredi 06 février, 2013 17:25  | Consulté 10611  fois  | 31 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
Societe | Mots Clés: Sommet OCI, Macky sall, Mohamed morsi, Presidence
source: APS

Le chef de l’État, Macky Sall, a passé le témoin, mercredi au Caire, à son homologue égyptien Mohamed Morsi qui prend la présidence en exercice de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), a appris l’APS à Dakar, auprès de la délégation sénégalaise.

 

M. Sall a ouvert les travaux de la 12ème édition du Sommet islamique, avant de passer le relais à l’hôte de la conférence, qui a pour thème : ‘’Le monde islamique : nouveaux défis et opportunités croissantes’’.

Dans son allocution, le président sénégalais s’est livré à un plaidoyer appuyé pour susciter un élan de solidarité islamique en faveur du Mali. Victime d’organisations terroristes, cet pays membre de l’OCI mène l’offensive pour restaurer l’État de droit dans l’ensemble de son territoire.

‘’Le président de la République (du Sénégal) a évoqué les défis du terrorisme et l’urgence à faire face à cela’’, rapporte la même source qui cite, entre autres sujets de M. Sall, ‘’l’unité du monde musulman’’. ‘’Il a rappelé le message islamique basé sur des valeurs de tolérance.’’

Le Sommet islamique du Caire se penchera sur plusieurs thèmes. Outre les récents événements au Mali, il y a la question palestinienne, la crise en Syrie, les derniers développements en Somalie et en Afghanistan.

 Les dirigeants de l’OCI débattront de la campagne de ‘’purification ethnique’’ menée contre les musulmans de Rohingyas de Myanmar, ainsi que des conséquences de l’islamophobie et du dénigrement contre les religions et les symboles religieux.

 Les chefs d’États et de gouvernement musulmans vont également aborder d’autres questions d’ordre économique, culturel et social, ont indiqué des sources proches de l’organisation des États et communautés de nations ayant en partage l’islam.

 Pour sa part, le président en exercice sortant, Macky Sall, a appelé ses pairs à renforcer la coopération économique et à aller au-delà de l’aide publique pour soutenir des investissements dans le secteur productif des pays membres de l’organisation.

 M. Sall a en outre rappelé la nécessité, pour ceux-ci, d’accroître leurs contributions pour la mise en place du Fonds de solidarité islamique. Attendu à hauteur de 10 milliards de dollars, ce fonds en est encore à 1,3 milliard, soit un plus du dixième des montants annoncés.

 Désigné récemment responsable, au sein de l’Union africaine (UA), du volet du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), le chef de l’État du Sénégal a invité les pays membres de l’OCI à saisir les opportunités d’investissements rentables en Afrique.

 Dans son discours inaugural à la tête de l’OCI, le président Mohamed Morsi a salué le travail accompli par la présidence sortante. ‘’Il s’est félicité de l’engagement du Sénégal et de son président, Macky Sall, en faveur des idéaux de la Ummah islamique’’, a ajouté l’officiel sénégalais.

 Le Sénégal, a dit cette source, est resté rapporteur du bureau de la Conférence islamique, tandis que la vice-présidence est assurée par l’Ouganda, le Pakistan et la Palestine. ‘’Le Sommet du Caire a réitéré le plaidoyer des pays membres de l’OCI pour l’instauration d’un État palestinien.’’

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant Sommet OCI de 2006 à ce jour.
Commentaires:   31   Total dont   2   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .