RIXE ENTRE SERIGNE ABDOU FATTAH ET MBAYE NDIAYE : Ces marabouts en marge des normes républicaines

  • Par : Loffice | Le 23 novembre, 2012 à 09:11:22 | Lu 25844 fois | 81 Commentaires
content_image

RIXE ENTRE SERIGNE ABDOU FATTAH ET MBAYE NDIAYE : Ces marabouts en marge des normes républicaines

La sortie de Serigne Abdou Fattah Mbacké, porte-parole de la famille de Serigne Fallou Mbacké, lors du Magal de Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, 4e Khalife de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, le samedi 17 novembre 2012 dernier, traitant de tous les noms d’oiseaux le ministre d’Etat auprès du Président de la République, Mbaye Ndiaye, est à placer dans son « contexte sociologique, aux yeux de nombre d’observateurs de la scène politique ». Et cela eu égard au type de rapport que l’exécutif a toujours entretenu avec la classe maraboutique, plus particulièrement avec Touba-la-Sainte ?

Aujourd’hui, nombreux sont les Sénégalais qui aimeraient en savoir plus sur les raisons qui font que depuis l’avènement de l’alternance, toutes les crises politiques au Sénégal ont toujours eu comme théâtre d’opération Touba. Il suffit qu’un ministre soit défénestré, ou qu’un homme politique ait maille à partir avec la justice, qu’il s’empresse de se rapprocher de Touba pour essayer de trouver une solution à ce problème. Par rapport à ça, les marabouts croient toujours détenir tous les pouvoirs. Aux yeux de Modou Gaye, informaticien établi non loin du Rond-point de Liberté 6, « c’est eux, en clair, qui font et défont les gouvernements, c’est eux qui gèrent la pérennité des hommes d’Etat au sommet du pouvoir. Et par rapport à ça, ils se croient tout permis ». A travers les rues de Dakar, nombreux sont ceux-là qui trouvent cette sortie « inélégante » pour au moins deux raisons. Arroser un homme d’Etat, de surcroit, un ministre de la République, de propos désobligeants, et en public, reste pour les uns, simplement malheureux et dangereux pour une République qui se respecte. 

D’autres de s’offusquer de la « profanation » du milieu où a eu lieu l’incident, à un moment de souvenir de la disparition d’un illustre homme de Dieu, donc de dévotion, de piété, de retour à Dieu. Et de ce point de vue, d’aucuns de penser que la sortie du marabout n’a aucun sens dans un pays à tradition démocratique, avec une séparation des pouvoirs qui est loin d’être un vœu pieux, mais une « réalité » ? Ce que Fallou Diop, gérant d’une quincaillerie à Colobane retient aujourd’hui, « c’est que nos hommes d’Etat se sont toujours servis de la classe maraboutique pour des strapontins, comme fonds de commerce. Et à partir de ce moment donné, c’est un type de rapport de force totalement à l’avantage des marabouts, lesquels en revanche se servent des hommes politiques pour régler des problèmes à caractère purement existentiel ». Et là, son voisin Doudou Diagne, commerçant, de faire remarquer qu’on est loin du « cadre spirituel ». Du fait qu’il ne s’agit que de gérer des « problèmes matériels ». De Tilène à Sandaga, nombreux sont les Sénégalais qui pensent que cette sortie du marabout n’a « rien d’étonnant au Sénégal », quand ils se rappellent ce fameux comportement du Président Abdoulaye Wade qui, pour les besoins d’une cérémonie religieuse, sera prêt à se transformer en traducteur devant le Khalife général face à un chef de chantier chinois. Ou un Madické Niang, ministre, lequel pour les besoins d’un Magal, se transforme en « chambellan » de son guide religieux. N’est-ce pas là une République simplement « dévoyée » ? Une République qui n’existe que de nom ? Selon Mansour Cissé, un homme d’affaires croisé au Rond-point Sandaga, « c’est là, en toute connaissance de cause, une véritable crise au sommet de l’Etat. En ce sens que nos hommes politiques ne sont pas si souverains, si responsables, si intègre qu’on le pense ».

L’honorabilité du Chef de l’Etat soumise à rude épreuve

Au-delà de l’incident qui a émaillé le Magal de Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, nombre de citoyens s’offusquent du fait que c’est « l’honorabilité » même du Chef de l’Etat qui a été « soumise à rude épreuve ». En ce sens que le ministre Mbaye Ndiaye a été le « porte-parole » et « l’envoyé spécial » du Président Macky Sall dans la ville sainte pour les besoins de cette cérémonie religieuse. Malick Mbaye, maître-tailleur à Colobane, de soutenir être édifié, à travers cet incident, au moins sur deux choses. D’abord, le pouvoir spirituel s’est toujours comporté comme une « sorte de pouvoir au dessus de l’exécutif ». Simplement parce que « nos hommes politiques qui considèrent les guides religieux comme de grands électeurs, ont délibérément pris l’option d’être à la solde de la classe maraboutique. De ce point de vue, leur pérennité au sommet de l’Etat, leur stabilité au sommet de l’exécutif semblent dépendre de la bonne volonté de marabouts qui ont cette capacité de faire et de défaire les régimes ». Son épouse, BT, elle, croit comprendre aisément les raisons pour lesquelles ces hommes politiques se sont toujours comportés en « thuriféraires », en « esclaves » de ces guides religieux à travers lesquels ils voient des hommes capables de leur assurer, au moins, une pérennité au sommet de l’Etat.

Comme des monarques

Responsable syndicale à Khar-Yalla, la dame Aminata Touré de constater, pour bien le déplorer, « que nos marabouts, dans bien des cas, ne se sont jamais préoccupés du mal vivre sénégalais. Ils n’ont jamais levé le plus petit doigt pour dénoncer la perversion de la jeunesse, ou se prononcer contre la vie chère, ces engagements de l’Etat qui n’ont pas été respectés, ces agressions tous azimuts ». Aux yeux de cette dernière, « depuis la disparition du saint homme de Tivaouane, Cheikh Al Seydi Hadj Abdoul Aziz Sy A’Dabbakh Malick (Rta), nos marabouts n’ont jamais réussi à s’ériger en véritable rempart contre la dépravation des mœurs. Sinon, ils se sont toujours préoccupés de leurs propres intérêts. On ne les entend jamais dénoncer, déplorer, s’émouvoir de la crise sociale ». Et de ce point de vue, « rien d’étonnant », selon une de ses camarades, Bineta Diagne, pour que ces marabouts, à l’instar de l’incident de la Résidence privée de Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, se comportent comme des « monarques ». Comme un « pouvoir au dessus de tous les autres pouvoirs ». Ainsi, fera-t-elle remarquer, « trinque la société parce que tout simplement nos hommes politiques ne sont pas dignes des postes qu’ils occupent aujourd’hui au sommet de l’État ».

Touba a toujours représenté un fonds de commerce pour les hommes d’Etat sénégalais

Bon nombre d’observateurs de la scène politique n’ont pas manqué de déplorer l’attitude de Maître Abdoulaye Wade qui n’a jamais caché sa préférence pour Touba et pour le Mouridisme dès le début de son magistère. Un choix qui, aux yeux de l’enseignant Bachir Ndiaye, « n’a jamais été dicté par une foi au Mouridisme ou à Serigne Touba. Mais simplement mû par des intérêts purement politiciens. D’autant que le Président Wade a toujours cru au Ndigël qui est l’un des piliers du Mouridisme ». Pour dire, fait remarquer son collègue Bathie Gassama, « que Touba a toujours représenté un fonds de commerce pour tous ces hommes d’Etat qui ont eu à se succéder au sommet de l’Etat. Depuis le Président Léopold Sédar Senghor, avec cet appui historique qu’il a eu de Serigne Fallou, en passant par Abdou Diouf qui avait bénéficié, en 1988, du fameux Ndigël de Cheikh Abdou Lahad Mbacké. C’est donc, en toute logique, qu’Abdoulaye Wade, dès son accession à la magistrature suprême, s’est tourné vers Touba pour, quand même, s’assurer une certaine stabilité à la tête de l’État ». Selon Safiétou Kane, une enseignante, « si en réalité, le choix de Wade a été porté sur Touba, ce n’est pas parce qu’il est mouride, mais tout simplement parce qu’il a voulu se servir de la ville sainte pour s’éternise au pouvoir ».

Le salut ne passe pas, forcément, par le « ndigël »

La culture démocratique a été telle que les marabouts, aujourd’hui, se sont rendu compte de leur impuissance, leur impossibilité à maintenir les hommes d’Etat au pouvoir. Le Sénégalais lambda ayant aujourd’hui acquis une tradition, une culture démocratique qui lui permet, nonobstant les consignes de vote des marabouts, de choisir le Président qui lui convient en toute liberté. En toute souveraineté. En toute démocratie. Sans tenir compte de quelque consigne de vote que ce soit. L’exemple de Cheikh Béthio qui se prévalait d’un « capital électoral de 12 millions de Talibés » est là pour le prouver. Qu’est-ce que, véritablement, le guide religieux des Thiantacounes a pu apporter au Président Wade ? Aussi bien au premier tour qu’au second. La position maraboutique par rapport à la présidentielle 2012, n’a-t-elle pas été l’occasion pour les Sénégalais de démontrer aux guides religieux que « si c’est pour les suivre sur la voie de Dieu », ils sont prêts à le faire ? Et que si les Cheikhs les invitent à les suivre « ailleurs », c’est le refus systématique. Pour dire que le constat, aujourd’hui, reste le même : « quand nous choisissons des marabouts, c’est pour qu’ils nous amènent sur la voie de Dieu et non pas vers l’enfer des hommes d’État ». Ne l’ont-ils pas appris à leurs dépens, tous ces marabouts qui, s’aventurant sur ce terrain glissant, s’étaient engagés publiquement et ouvertement au profit du candidat Abdoulaye Wade ? Les Sénégalais ayant montré leur maturité, « désavouant » une certaine catégorie de « Cheikhs ». Que « Peine perdue » pour Maître Abdoulaye Wade qui avait axé sa campagne sur « une soi-disant influence des guides religieux, en se trimbalant de marabout à marabout avec ses mallettes d’argent ». Suffisamment déjà, le Président Wade n’avait-il pas décrédibilisé les chefs religieux ? Avant de pousser le bouchon de façon tellement profonde qu’aujourd’hui, les Sénégalais ont même un mépris vis-à-vis de la plupart de ces Cheikhs qui, parfois, ont d’autres soucis que de se focaliser sur le retour à Dieu des Talibés. Une présidentielle qui aura, quand même, l’avantage d’apprendre à nos marabouts, surtout à nos hommes politiques, qui paraissent encore immatures, que le salut ne passe pas, forcément, par le « ndigël ».

Par Cheikh CAMARA


loffice


Commentaire (43)


Dofff!!! En Novembre, 2012 (09:43 AM) 0 FansN°: 1
marabouts faites gaffe!!
Ff En Novembre, 2012 (09:53 AM) 0 FansN°: 1
bis bu set journalist yi wax fi lu bon president rawati na ba muy wade te kenn du wax dara.............lu tee woon mu fayyu su ko naqaree...............libertre d expression moo tax yaw it ngay bind
Damabakh En Novembre, 2012 (09:57 AM) 0 FansN°: 2
temoignage de l’administrateur du cercle de diourbel (1913/1915) sur cheikh ahmadou bamba
« ce cheikh (bamba) détient certes une puissance innée, dont la raison ne parvient pas à saisir la source expliquer la capacité de forcer la sympathie.
la soumission des hommes envers lui est extraordinaire, et leur amour pour lui les rend inconditionnels.
il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et des peuples.
celui se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour du bien aussi bien pour l’ami que pour l’ennemie : qualités pour lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envie quelque grands que fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige.
les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations, consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel.
je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte, l’ont faite sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »
extrait d’un rapport de monsieur antoine jean martin arthur lasselves 
administrateur du cercle de diourbel du 01/10/1913 au 01/11/1915
m lasselves est docteur en médecine et médecin de la marin avec le grade d’officier
admis dans le corps des administrateurs de colonies en 1905 commandant de cercle de nioro(sahel) en 1906, administrateur de cercle de diourbel d’octobre 1913 à novembre 1915.
mobilise en france dans le corps de la sante (1912), démobilise le 01/04/1919, officier de la legion d’honneur.
nomme administrateur en chef des colonies, l’inspecteur des affaires administratives dans les cercles de la guinée en 1919
admis a la retraite le 11/03/1923
(dossier ic, 374 archives du sénégal)
Restor En Novembre, 2012 (10:13 AM) 0 FansN°: 3
je crois qu' a force de faire le guignol toujours devant les maras, ces derniers vont prendre nos autorites comme des esclaves qui doivent se soumettre a leurs pieds et les humilient en public. une personne doit avoir une tenue honarable devant n'importe quelle personne (president, ministres, deputes, maras, vedettes...) pour se faire respecter en public quels soientt les contentieux. mais comme nous sommes en politique, des gens qui ne revaient meme pas d'un poste de planton dans l'administration deviennent des hautes autorites de l'etat (ministre, depute, dg, pca...), ils vont toujours trainer des complexes d'inferiorite devant certaines personnes. tout c'est la faute de politiciens indignes.
Taliboy En Novembre, 2012 (10:21 AM) 0 FansN°: 4
les marabouts n'ont qu' à aller travailler comme tout le monde ,c'est facile ce qu'ils font .
Qui.. En Novembre, 2012 (09:48 AM) 0 FansN°: 2
"Je vous ai aidé parce que je voulais vous éviter une humiliation. Je n’aime pas qu’on humilie les gens ou qu’on leur fasse du mal " D'après Djilli son père aurait dit cela de MACKY, qu'a t il fait de MBAYE NDIAYE ?.
Deug Rek  En Novembre, 2012 (09:49 AM) 0 FansN°: 3
grand pere soit disant saint, fils soit disant saint, petit fils n'ayant aucun signe islamique, arrière petit fils ne parlant même plus de Dieu ni de son Prophete ni même de l'islam carrèment! Bienvenue au sénégal, le nombre ne rend pas une chose véridique, repentez vous avant qu'il ne soit trop tard, vous n'avez qu'a avoir des milliards de talibés cela ne rendra pas pour autant votre confrérie véridique, c'est une innovation des plus détestable! wa salam
Mmg En Novembre, 2012 (12:16 PM) 0 FansN°: 1
dégueuna deug...
walay ndéyssane...
Kaka En Novembre, 2012 (12:23 PM) 0 FansN°: 2
merci de votre intervention. mieux vaut avoir affaire a dieu qu,a ses saints. dieu dit dans le coran ' le jour dernier, aucun Âme ne pourra intercÉder en faveur d un autre, la dÉcision appartient a dieu seul.
Zoom  En Novembre, 2012 (13:48 PM) 0 FansN°: 1
je vois que chacun a sa propre lecture du coran.

wala tanefaho achafahatou indaho ila limane azina lahou hataa iza fouziha hane khouloubihim khalo mazaa khaala raboukoum khaaloul hakha wahouwal haliyoul kabir (saba- sura 34 verset 23. l' intersession aupres de lui ne profite qu' a celui en faveur duquel il la permet. quand ensuite la frayeur sera eloignee de leurs coeurs, ils diront: "qu' a dit votre seigneur?" ils repondront: "la verite; c' est lui le sublime, le grand"

anzour kayfa fadalna bahdahoum hala bahd wa lal akhirati akbarou darajatine wa akbarou tafdila (al isra-sura 17 verset 21). regarde comment nous favorisons certains sur d' autres. et dans l' au-dela, il y a des rangs plus eleves et plus privilegies.
Padjiné En Novembre, 2012 (15:20 PM) 0 FansN°: 1
jusqu'à présent tu n'as pas démenti ce qu'il a dit. "et dans l' au-dela, il y a des rangs plus eleves et plus privilèges", ne veux pas dire que certains peuvent intercédé en faveur d'autres, cela serais de l'arbitraire, hors allah est juste "faman yaaamal mithqala tharratin khayran yarahu, waman yaaamal mithqala tharratin sharran yarahu.
Sidibe En Novembre, 2012 (09:55 AM) 0 FansN°: 4
ignorer les marabouts dans ce pays cest courir tout droit vers sa perte! pendant la derniere election vous conviendrez que les grands marabouts detenteurs de tarikha ne se sont pas prononcés ! donc dire que le senegalais est mur il ne croit pas au ndigel cest faire fausse route.l analys ene tient pas pour qui connait bien la societe senegalaise
Moom En Novembre, 2012 (09:56 AM) 0 FansN°: 5
bis bu ne journalist yi saaga fi njiitu reew mi, rawati na ba muy Wade.......su la mu ko wax neexul ci moom na fayyu..........du liberte d expression moo tax ngay bind......ba ko mu wax la nekk ci moom..........
Analyse En Novembre, 2012 (10:02 AM) 0 FansN°: 6
Vous savez, dans un passé non lointain le Mali était exactement comme le Sénégal l'est aujourd'hui avec les "Moros-Nabahs". Il a fallu alors l'arrivée de Sankara pour mettre de l'ordre dans ce pays qui s'était retrouvé dans les mains d'une minorité profitard. Aujourd'hui, c'est bien cela qu'il nous faut dans ce pays avant ça ne soit trop tard. Les marabouts ont aujourd'hui laissé le rôle qu'ils jouaient dans la société pour aller chercher le chemin le plus court pour la richesse dans toutes ses facettes, puisque l'argent que l'Etat leur distribue gratuitement pour leur biens à eux ne leur suffisent pas. Quant on sait que l'Islam au Sénégal se pratique de manière différente contre tenu de l’existence des confréries qui se lancent dans une rivalité incroyable, on est tenté de dire que le Sénégal est sur une bombe à retardement.
Gloom En Novembre, 2012 (10:07 AM) 0 FansN°: 7
Tous des chiens ces marabouts à la con. Il faut les assassiner c'est simple et radical; En réalité, on leur accorde plus de pouvoir qu'ils n'en ont en réalité; le pouvoir politique a besoin de ces energuménes pour calmer le front social surtout; mais, tout le monde sait que ces vauriens ne peuvent ni maintenir ni faire élire qui que ce soit, simplement parce qu'ils sont en déphasage avec les dures réalités sociales de la population; ils se nourrissent de riba, croient plus aux féticheurs qu'à DIEU, alors que l'on ne vienne surtout pas nous parler d'hommes de DIEU. Ils sont plutôt les disciples de Satan. L'Etat est fort, quand il a décidé de liquider xadim bousso, cela a été fait, à Touba même. Il y a eu quoi? Ce sont les ptits energuménes à la con qui pensent que l'Etat a peur des marabouts, mon oeil ! Aucun marabout n'ose défier l'autorité de l'Etat.
Machallah En Novembre, 2012 (10:13 AM) 0 FansN°: 1
croyez en dieu et à son prophète et ignorez ces avides de pouvoir et d'argent qui constituent cette horde de marabouts qui utilisent leurs talibés rien que pour leur bien-être.
sénégalais ouvrez vos yeux, naxaté di doyna seuk !!!
Awa En Novembre, 2012 (10:09 AM) 0 FansN°: 8
Tro de pouvoir pour c'est Marabout ils ne travaillent pas il vivent avec notre argent et ils se permettent humilier les gens .

DE GRACE R'APPELER LA VOI DE DIEU C'EST VOTRE MISSION
Je jure devant DIEU qu'a part Lui dont la grandeur n'a d'égale et son prophète dont l'élégance et l'humilité interdisent tout excès ayant trait au rang, au nom, ou tout autre chose kou ma torokholone niiii ma tontou la ba nieupp khame ni ame na ndeye, ame baye, sama yone nékoule si conséquences et même si je suis de la même confrérie wayé guenooma ndakh kouye titeuroo sa djikko mame dagua kaye matté  :down:  :down:  :down: . On n'a pas humilié Mbaye Ndiaye, c'est l'état qu'on a humilié, c'est l'autorité de Macky qu'on met à rude épreuve ta lii doyadiii ak matadi niit rek laye wanné. Kilifa doou torokhale kilifa waxatou malak ba lou mayé thieur. A ce rythme, ils risquent, je parle des marabouts, de perdre le kersa qui a tjrs été moteur de nos relations avec eux parce que fiii kène ragualou fi ken rawatinaa ki gua doundaloule ta mou yna la adiyame. :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
Pankshin En Novembre, 2012 (10:13 AM) 0 FansN°: 10
Moi, je rejoins le point de vue de la dame Toure, citee dans l'article . Les marabouts, a part peut-être Serigne Saliou avec ce qu'il a fait a Khelcom, n'ont jamais été d'un grand secours pour le quotidien du sénégalais ordinaire. Et pourtant nous somme 85% de musulmans, mais ce que font les organisations caritatives catholiques (CARITAS entre autres), même pour les populations musulmanes , notamment en terme de sécurité alimentaire et de couverture sanitaire, aucune organisation musulmane ou famille maraboutique ne l'a fait. Et je ne crois pas qu'ils soient plus riches que les musulmans. En plus tu ne verra que l'autorité (Mgr Sarr) parler pour leur communauté , pas n'importe quel abbe, mais chez nous, des qu'on voit un micro, il faut parler, même les voix qui ne signifient rien.

Na niou kholaat sou niou bopp!
Deugodedggo En Novembre, 2012 (11:39 AM) 0 FansN°: 1
serigne saliou?

non ne le met pas à coté de dabakh.

serigne saliou nous a laissé en heritage bethio et les thiantacounes...il a bousillé beaucoup de famille à travers bethio. il etait là, quand celui la, commencait ses conneries. il na pipé mot.
nooooooon. il vaut lui aussi pas la peine...nulllllllllllllllllll
Deugodedggo En Novembre, 2012 (11:39 AM) 0 FansN°: 2
serigne saliou?

non ne le met pas à coté de dabakh.

serigne saliou nous a laissé en heritage bethio et les thiantacounes...il a bousillé beaucoup de famille à travers bethio. il etait là, quand celui la, commencait ses conneries. il na pipé mot.
nooooooon. il vaut lui aussi pas la peine...nulllllllllllllllllll
Fall Le Fou En Novembre, 2012 (10:17 AM) 0 FansN°: 11
Mbaye Ndiaye aurait du le gifler
Citizennn En Novembre, 2012 (10:23 AM) 0 FansN°: 12
Tes propos ne tiennent aucunement ni en cohérence ni en objectivité.

On a vu le maire de New York tenir un parasol à un petit fils d Cheikh Ahamdou Bamba sur le sol des USA, un congres-man plaider devant le congrès américain pour UN JOUR SPECIAL DEDIE A CHEIKH AHMADOU BAMBA(Bamba day), mieux l'on se souviens de la fameuse histoire AU BUREAU DU GOUVERNEUR A SAINT LOUIS où Le Cheikh était le seul à défendre de manière honorable la cause de l'islam.

Il est temps d’arrêter cette hypocrisie systématique et force est de reconnaitre aujourd'hui ce que nous avons nous sénégalais nos valeurs essentielles culturelles à cette travers cette représentativité de Touba au yeux de tous le Sénégal. Au nom de quoi la République pourrait enfreindre cette situation plus que jamais "stabilisatrice" du point de vue sociale et politique.

Cher compatriote Cheikh Camara imaginer un Khalif Général des mouride en Israel, au RDC au Soudan ou autres pays actuellement en conflit , le Monde serait-il à ce stade d'insécurité?

Imaginez une ville comme Touba dans état du monde , le monde serait-il dans cet état de perdition et de dévalorisation des mœurs les plus authentiques de l'humanité?

Dieu en LUi Appartient Tous Les Bienfaits Il en Fait part à qui Il Veut quand Il le Veut, et Les faveurs qu'Il a Accordé à Khadimou Rassoul n'existe nullement dans cette univers.
Wax Dëg En Novembre, 2012 (11:05 AM) 0 FansN°: 1
dieu a fait plus de faveurs au prophete (psl). mouride vantard va. abdou fattah mbacke n'est pas un kilifa, serigne touba n'a jamais humilie une autorite publiquement.
Le Saint En Novembre, 2012 (10:24 AM) 0 FansN°: 13
ak nou YAALLA fonke NIIT,AK NOUMOU MEUNA SOUTOURALER NIT ak nou nit reuyer sa YALLA mboleme loumou sakh NIIT MOFI GEUNE ,NIT DI TROKHAL MORAMAME T KOU GEUNE ,YALLA REK MOKO XAAM ,LII ROUSLOU NA CI KOUYE WOTTE AK NDJITE,YA ALLAHOU NIONGUI LAYE SANTATI NDAKHTE SO MELONI NIIT NGI KENE DOUFI DESS
Woodyaliou En Novembre, 2012 (10:29 AM) 0 FansN°: 14
les chinois n'ont pas de serigne touba et pourtant ils dominent le monde!! xippi léne sén beutou goumba yi!!

bouma kén saga nak!! ndakh cana là!
Ju En Novembre, 2012 (10:30 AM) 0 FansN°: 15
Ce n'est pas un marabout mais un escroc.

Les vrais marabouts ne sont pas en politique et ne sont pas non plus rancuniers.
Listo En Novembre, 2012 (10:31 AM) 0 FansN°: 16
S'il vous plait, n'accusons pas la République qui est debout, et qui restera debout!

Il y a seulement les faits d'individus qu'ils soient Ministre d'Etat comme Mbaye Ndiaye l'autre jour, ou comme Ablaye Wade auparavant, qui se comportent comme des analphabètes, incultes dans leur propre religion et qui se ridiculisent eux memes!

On ne peut avoir que du mépris pour de pareils individus, aussi ignorants que fanatiques: c'est ce qui explique certains comprtements de certains marabouts à leur égard!

Leur problème à ces gens là c'est qu'ils se sont, par opportunisme, par calcul politicien parfois, précipités à renter des les tarikhas sans fondamentalement connaitre leur propre religion,l'Islam, si tant est qu'ils sont musulmans!

Un musulman averti ne peut accepter d'etre humilié en public!

Des exemples foisonnent foisonnent dans des Hadiths sur les comportements de Seydina Muhamad (PSL) lui meme qui, sans le leur interdire, montrait sur son visage qu'il n'appréciait pas lorsque ses compagnons se levaient , par affection, par respect pour lui lorsqu'ils les trouvaient assis: pour nous , musulmans, Seydina Muhamad (PSL) étant le modèle parfait sur terre, comment un musulman averti peut il aller ramper devant un homme?

Tout pouvoir est issu d'un rapport de forces et c'est ce qui régit essentiellement les rapports humains!

Pour les Musulmans, réferons donc au dernier sermon du Prophète Seydina Muhamad que n'importe peut lire via Google, et autres paroles il nous dit : "O Peuple, après moi, aucun autre Prophète ne sera envoyé, aucun autre messager ne viendra, et aucune nouvelle croyance ne naitra.........etc etc Je vous laisse deux choses qui , si vous les suivez, vous ne serez point égarés: le Coran et la Sunnna"!!!!

Nous sommes donc victimes que nos tirpitudes et de notre ignorance et il ne tient qu'à nous de refuser "d'etre bete" ou idiot comme dirait l'autre!
éva  En Novembre, 2012 (10:31 AM) 0 FansN°: 17
c'est quoi un marabout , être fils ou petit fils de marabout de fait pas d'une personne un marabout. Ceux sont de simples doumou adama . ils prient , ils dorment , il font leur besoins naturels il meurent , ils seront enterres de la même manière que vous et moi, ils seront ressuscités au jugement dernier , ils rendront compte mais où est le problèmes. Pourquoi se croient ils supérieurs aux autres avec leurs autoritarismes je ne les kiffe pas
Troptop En Novembre, 2012 (10:37 AM) 0 FansN°: 18
Ce qui est bizarre, c'est qu'on parle, on dénonce, ça râle et certains même se permettent d'insulter mais ça ne change pas, les politiciens vont continuer à aller là bas, les populations continueront à se mettre à genoux devant eux et ces mara continueront toujours à se comporter ainsi, de vrai vautours.
Ngor En Novembre, 2012 (10:40 AM) 0 FansN°: 19
kouma geuneu beug xaliss ak djiguéne doma djité
Joob Gey En Novembre, 2012 (10:40 AM) 0 FansN°: 20
LES MARABOUTS EN TANT QUE RÉGULATEURS SOCIAUX SONT INDISPENSABLES ET LA MAJEUR PARTIE DE LA POPULATION SÉNÉGALAIS(sauf quelques "intellectuels" citadins) CROIT EN EUX PLUS QU'ILS NE CROIENT AUX POLITICIENS.



LES POLITICIENS EUX LE SAVENT TRÈS BIEN, ILS NE SONT PAS FOUS.



DONC DIRE QUE LE NDIGUEUL EST MORT EST COMPLÈTEMENT FAUX.



UN MARABOUT QUI NE SORT PAS DE SES PRÉROGATIVES EST UN VÉRITABLE CONTRE POUVOIR.



S'IL N'Y AVAIT PAS DE POUVOIR RELIGIEUX AU SÉNÉGAL LES POLITICIENS NOUS AURAIENT VENDUS DEPUIS LONGTEMPS, SURTOUT ABDOULAYE WADE QUI N'A AUCUNE SCRUPULE A CELA.



S'IL AVAIT UN AVIS VERBALE UN TANT SOI PEU FAVORABLE VENANT DES TÉNORS DE LA RELIGION IL AURAIT CONSERVE LE POUVOIR DE GRÈS OU DE FORCE.



REMERCIONS LE BON DIEU DE NOUS AVOIR DONNE CES RÉFÉRENCES, SI CE N’ÉTAIT PAS LE CAS ON SERAIT AUJOURD'HUI COMME LE CONGO OU LA COTE D'IVOIRE.



CEUX QUI NE CROIENT PAS EN EUX SONT LIBRES, MAIS ILS SONT UNE RÉALITÉ DONT IL FAUT TENIR COMPTE
Use En Novembre, 2012 (11:01 AM) 0 FansN°: 1
ce pays est malheureusement pris en otage par la presse et la société civile
Frogne En Novembre, 2012 (10:43 AM) 0 FansN°: 21
Le jour où les marabouts accepteront de vivre honnêtement le Sénégal sortira de sa pauvreté
Citoyen Ordinaire Lambda En Novembre, 2012 (10:51 AM) 0 FansN°: 22
En République, il y a un principe sacrro saint celui d'égalité,donc une personne un suffrage, mais vu qu'au Sénégal il y a maintenant des citoyens ordinaires qui rampent devant des citoyens extraordinaires pour avoir des bénédictions et autres prières, on n'est pas sorti de l'auberge.
Office En Novembre, 2012 (10:58 AM) 0 FansN°: 23
Et dire que ce chiffon de journal qu' est l' office appartient a cheikh TALL DIOUM qui se dit mouride?
Pape En Novembre, 2012 (10:58 AM) 0 FansN°: 24
vraiment un marabout digne du nom, ne doit humilier personne, même le plus insignifiant des humains.c'est tout simplement inadmissible de la part de fatah; quel que soit le problème qu'il a eu avec Mbaye Ndiaye il n'a aucun droit de l'humilier, il n'est ni Dieu ni son envoyé.
Aay Gaaf En Novembre, 2012 (11:16 AM) 0 FansN°: 25
Ce Mbaye Ndiaye aussi ay na gaaf lole.
@abdoufatah Mbacke Indigne En Novembre, 2012 (11:33 AM) 0 FansN°: 26
L'immixtion exagérée des marabouts dans la scène politique date de 2000 avec l'arrivée de wade au pouvoir. Avant 2000, les tenants du pouvoir avaient certes des relations très serrées avec les chefs religieux, mais ces relations n'avaient pas comme soubassement essentiel les combines politiques. Avant 2000, tout le monde doit reconnaître que l'argent du contribuable sénégalais n'a pas été autant dilapidé à Touba pour avoir l'appui des marabouts. Serigne Fallou a appuyé Senghor, pour autant, il n'y a jamais eu de sections ou de sous sections du BPS ou de l'UPS à Touba. Serigne Abdoul Hadad Mbacké a donné un Ndigueul, bien justifié, en faveur de Abdou Diouf, pour autant, il n'y a pas eu de sections, ou de sous section du PS à Touba. Or, aujopurd'hui, ce sont des comités APR, PDS ou autres qu'on entend se réunir par ci ou par là à Touba. Et aucun des ces deux grands hommes d'Etat n'ont eu l'immoralité de jeter à tord et à travers, au vu et au su de tout le monde, les deniers du contribuable, à des meutes de chiens affamés d'argent que sont les marabouts du genre de Abdou Fatah Falilou Mbacké.

Qu'on se dise la vérité: en tant que musulman, nous savons bien que le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel sont obligés de collaborer. Ils ne doivent et ne peuvent s'ignorer mutuellement. Seulement, s'ils vont jusqu'à se prostituer l'un à l'autre tels des homosexuels, comme cela a été le cas avec abdoulaye wade et qui continue encore , voilà ce que cela donne. La plupart de nos chefs religieux ont perdu leur foi, leur personnalité et leur voix du fait de leur cupidité et de la bassesse avec laquelle ils le manifestent. On ne citera jamais Serigne Cheikh Saliou Mbacké, Serigne Moustapha Saliou Mbacké, Serigne Cheikh Darourahmane Mbacké, Serigne Cheikh Bombaly Mbacké, Serigne Mountakha Mbacké, Serigne Abdou Akim Mbacké, et d'autres encore, dans ces turpitudes mondaines. Alors, il appartient au temporel de savoir raison gardée et de se comporter en pouvoir digne de la volonté populaire. Embrasser tout le monde et traiter chacun selon son rang et sans démesure. Le marabout qui reste dans ce qu'il est sera traité comme tel; celui qui s’immisce dans le champs politique sera traité comme un vil politicien. J'ai encore souvenance d'une boutade du farfelu Farba SENGHOR à l'endroit de certains marabouts. Il disait ceci:" le marabout qui reste aux champs et dans son école coranique aura le respect qu'il mérite de notre part; mais celui qui entre dans le champs politique sera traité comme un simple politicien" . Ce jour là, j'ai applaudi. L'autorité politique peut rendre visite à l'autorité religieuse; elle peut subvenir à certains de ses besoins pour l'aider à jouer correctement son devoir de stabilisateur social. De même, l'autorité religieuse peut recevoir l'autorité politique, lui prodiguer des conseils et des prières allant dans le sens d'une meilleure prise en compte de la demande sociale et s'en arrêter là. Elle n'a pas le devoir de prendre position, elle autour de laquelle se retrouvent toutes les sensibilités politiques sans aucun heurt, dans une complicité et une fraternité confrériques qui transcendent toutes les contingences. Alors, de grâce faux dévots, éteignez-vous pour que vive les vrais hommes de foi . Aussi longtemps que nous ne raisonnerons pas de cette manière, ces bassesses telles que les attitudes de Serigne Abdou Fatah et de celle Mbaye Ndiaye existeront toujours. Nous nous connaissons tous ici à Touba: talibés et marabouts.
Paco En Novembre, 2012 (11:35 AM) 0 FansN°: 27
Il est temps pour les gouvernants de se démarquer des marabouts. Je pense que le rapport entre marabout et ses talibés doivent se limiter sur les conseils, c'est à dire la voie à suivre pour se conformer aux recommandations de Dieu. Malheureusement, les politiciens qui ne croient pas en Dieu, pensent toujours que les marabouts peuvent leur faire élire. Ce qui est archi-faux. Tout talibé qui a quelque chose à donner à un marabout, s'il a des talibés à nourrir, doit le faire sans tambours ni trompettes. Tout le reste c'est de la fumisterie. Je sais que Serigne Touba va décevoir beaucoup de personnes. Tu ne peux pas passer tout ton temps à bouffer l'argent d'autrui et faire toujours semblant d’être un musulman pieux, un vrai mouride. Cela ne plait certainement pas à Serigne Touba. Soyez juste avec vous même que ça soit serigne, marabout ou talibé "wa salam"
Audit En Novembre, 2012 (11:36 AM) 0 FansN°: 28
cest Mbaye Ndiaye ki ne fait pas le poids il est trop faible c'est vrais que quand tu tiens trop a la valeur matérielle tu es prêt a tout chiiiim!
Kamilat En Novembre, 2012 (11:39 AM) 0 FansN°: 29
SI JE DEVAIS CHOISIR ENTRE MBAYE ET CE MARABOUT UN GUIDE SPIRITUEL; JE N'HESITERAI PAS UNE SEULE SECONDE A CHOISIR MBAYE NDIAYE, UN HOMME VERIDIQUE AU COEUR PUR COMME ON N'EN TROUVE PLUS BEAUCOUP; CES MARES-A-BOUE NOUS POMPENT L'AIR. IL EXISTE DEUX SENEGAL: CELUI DES OPPRESSEURS DONT ILS ONT TJRS ETAIENT LES COMPLICES ENPROTEGEANT TOUS LES PLUS GRDS DETOURNEURS DE DENIERS PUBLICS AU DETRIMENT DU CAMP DES OPPRIMES INCULTES ET LETHARGIQUES; TOUBA LA GLORIEUSE A ETE FONDE EN 1815 PAR CHEIKH SALIM DIABY GASSAMA, APRES CELUI DE TOUBA BINANI; ALLEZ REVOIR L'HISTOIRE, VOUS SEREZ SURPRIS.
Pape En Novembre, 2012 (11:48 AM) 0 FansN°: 30
je repond à la question de c'est quoi un MARABOUT

un MARABOUT reste MARABOUT toute sa vie durant avec tous les privileges

alors qu'un ministre ,directeur, president ou autres ne l'est plus des qu'il déstitué

et il devient citoyen ordinaire sans escorte ni garde du corps sans privileges particuliers

donc MARABOUT est plus IMPORTANT que president ,ministre ,directeur ou autres

aucune rencune way c'est un don de DIEU personne n'y peut rien

SVP 000 INSULTES

Djoulitt En Novembre, 2012 (11:50 AM) 0 FansN°: 31
Cheikh Camara attention à ton discours, vous savez la dernière personne (journaliste) que j'ai vu tenir ce meme discours sur la faiblesse du Ndigueul s'est très vite retrouvé à Rebeuss pour une affaire de viol.

Serigne Touba dou pour des thiakhannes ndangou leen oubien nguenn mandou tchi c'est DIEU meme qui a fait de lui ce qu'il a voulu cela relève d'un choix Divin pas du votre ni du mien.

Ngui Yalla j'ai du respect pour toutes les confréries et toutes le religions mais de grâce napalouleen tchi mouride yi akk Serigne Touba, nous critiquer ne vous avancera en rien et ne nous empêchera pas d'évoluer. Nopalouleen te mandou le Jour J chacun saura Qui est Qui. Ca c'est un conseil si vous etes de bonne foie biensur par contre si vous etes à la solde des réseaux qui combattent l'Islam, vous verrez aussi.

Mbokki Talibe yi bouleen mer bouleen kholou naniou mandou te bagna wakh leen lou niaw tchi benn tarikha. Mbam boulla wekkhe ngua wekhh ko melni mom. Nioun nieupp ay djoulitt laniou
Xaasxaas En Novembre, 2012 (12:01 PM) 0 FansN°: 32
À Touba, c'est comme des arrivistes. De vrais baadoolo, avides de pouvoirs, de privilèges et d'honneurs. À tout prix ils vous obligent à leur faire allégeance. Peu importe que ce soit sincère ou pas. C'est pourquoi ils sont capables de vous humilier, mais si seulement vous leur dites que vous êtes un talibe mouride. Touba est la ville des foutaises.
Tieye En Novembre, 2012 (12:01 PM) 0 FansN°: 33
ABDOU FATAH AVAIT DIT A ABLAYE WADE LORS DU MAGAL KAH SOURADIABE 2011 ABLAYE TU VIENDRAS L ANNEE PROCHAINE EN TEMP QUE PRESIDENT ET IL AVAIT OUBLIER QUE (YALLA DAAL AMOULE KOUKOYE DIOKHE NDIGAL SI ETAIT UN HOMME DE DIEU BOODOGOO DAAFAYE HAM)IL EST CONTRE MAKY SALL ET SON GOUVERNEMENT
Mouride Saadikh En Novembre, 2012 (12:03 PM) 0 FansN°: 34
Sama mboki talibés yi yéne lay wakhal naniou khipi té khol! Serigne bou mag bi dafni wone Yalla limou ma may mane rek lako may té ci samay dome lako def! Légui nak Yalla défna domam yép nélaw naniou! Té souniou continué di défendre Serigne you ndaw yi lép li Serigne bi liguéyone dina fay! ki limou def dou deug dou yone wakhou ma sakh nit yi tog nga respecté léne mais ki niou done magal rek warone na takh mou kham nimouy wakhé! Lou yalla bougoute Serigne bou mag bi Bou gou ko ta ki wara diangalé dafa wara kham nimouy wakhé! BOUNIOU NANGOU SERIGNE YI YAKH TARIKHA BI NEK SEUTOU SERIGNE TOUBA TAKHOUL MELNI SERIGNE TOUBA MINGA KHAMNI DAFA DEUDOU WONE ADOUNA NIOM GNI NAK MBIRI ADOUNA REK MOLENE NIOR! WASSALAM
Safi En Novembre, 2012 (12:25 PM) 0 FansN°: 35
Ce monsieur là soit disant marabout n'a rien de DIEU il n'a qu'à prendre modèle de son grand père et son père qui ne se comporteront jamais de la sorte nitt day soutoural nitt yalal mo ko beug. il n'a aucun qu'un respect en lui même le soit disant marabout il ne représente rien
Mercus En Novembre, 2012 (12:35 PM) 0 FansN°: 36
on ne peut pas représenter la république dans une manifestaion et parler politique d'autant plus qu'il ya certaines choses qui ne règlent pas en public. mabaye ndiaye doit se préparer pour tenir un discours républicain et impersonnel pour éviter ces genres de situation. il a prêté le flanc en parlant publiquement et des mauvaises relations entre le PR et le marabout. ce sont des choses qui se règlent à huis clos.
Leuz En Novembre, 2012 (12:46 PM) 0 FansN°: 37
Apprenez à gagner votre vie à la sueur de votre front, les temps des valises bourrées d'argent sont révolus!

Serigne Sidy Moctar Mbacké à lui même dit à Macky je cite "l'argent que vous gérez ne vous appartient pas, ne le distribuez pas".
Tito En Novembre, 2012 (12:49 PM) 0 FansN°: 38
L'orgueilleux sera déçu « Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé. »



L'orgueil est dangereux. « L'arrogance précède la ruine, et l'orgueil précède la chute. »



Arrêtez de vendanger nos acquis démocratiques et occupez-vous à la résolution des problèmes des sénégalais.

Il est vrai qu'en tant que talibés mourides, vous avez le droit d'aller à Touba vous écrouler sur le sable, mais, de grâce, faites le en privé.



Vous ne pouvez pas en tant que ministres de la République adopter une posture qui remettrait en cause la crédibilité et l'autorité de l'Etat.



De grâce, maintenez la pétro-Etat que Senghor et Diouf nous ont laissé et oubliez les pratiques humiliantes et crasseuses d'Abdoulaye Wade.



Votre paradis (je vous le souhaite) ou votre enfer ne dépend d'aucun marabout. REVEILLEZ-VOUS Bon Dieu!!! vous êts en train de scier la branche sur laquelle nous sommes tous assis.





 :dedet:  :down:  :dedet:  :cry: 

Molière En Novembre, 2012 (12:58 PM) 0 FansN°: 39
  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  



HA BON IL Y AVAIT UNE RIXE? :?:  :?:  :?: 



ET QUI A DONNE DES COUPS?





 :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
L'africainn En Novembre, 2012 (13:48 PM) 0 FansN°: 40
Ahhhhh!!! Les élites africaines... Les qualifier...pourrrai-je jamais en avoir le courage ???

Je parlerai d'autre chose...

Dans un autre article de Seneweb en affiche encore, le fils du Sérigne incriminé dans les insultes méprisantes a écrit "incidemment" que c'est lui qui a présenté Macky et Mbaye NDiaye à son père Abdou Fattah. Parce que dit-il, le Ministre de l'intérieur de Wade avait confisqué le passeport de Macky... pour soupçons de blanchiment d'argent... Cheikh Abdou Fattah serait alors intervenu en faveuir de Macky, car selon son père "ne ne veut qu'on humilie un homme" (même s'il blanchit l'argent pourrait-on ajouter...).

Il accuse indirectement Macky et par ricochet rend douteux ses liens avec son ex-Minitre des Affaires Etrangères limogé mais maintenu au pouvoir contre vents et marées...

Le fils du Cheikh balance... le Président et l'ancien Ministre de l'intérieur qui aurait abandonné les poursuites concernant Macky... grâce à Abdou Fattah...

Personne ne semble faire attention à ces accusations graves entre les lignes...........................du fils de Cheikh Abdoul Fattah

Quelle République.... si tout celas'vérait véridique...
Citoyen En Novembre, 2012 (14:04 PM) 0 FansN°: 41
KOU GEUM SERIGNOU DIAMONO DJI , GEUM NGUA SA MOUSSIBA. DOUGNOU FAY L'IMPOT; BOU CITOYEN YI FAYEE L'IMPOT NGOUR GUI SATHIALENE THI; BESBOU BOU NEK GNOU DEFF KO MAGAL NDAKH TALIBES YI YOBOUL LEN LIGNOU FORATOU; DJIGUENE BOU RAFFET GNOU NI LA KHANA KHAMONI MAY "DIW MBACKE"; AUTO BOU CHER SERIGNE SI NI NIOOKO YEYOO; KEURGOU RAFFETT GNOU NI SEN BOSS MO KO WARRA DAKH; FOU SERIGNE NEKK TALIBES YI DAGNO WARRA DONE GNOU TOROKH DI DAW THI SEEN BANEKHOU BAKAN. TALIBE DOU TOOK MOUK AK SERIGNAM BAMOU NI KO NA GNOU WAKHTAAN THI BENN SAAROU AL-QURAN. SERIGNE SI ROYATOUGNOU SENI MAM TE TOPATOUGNOU BOROM-BI AK SANGAM BOU TEDD BI (psl).

ESKA DIRATINA GNOUY WOUT SERIGNE THI DJAMONO DJI ?
Scandalise En Novembre, 2012 (14:57 PM) 0 FansN°: 42
M baye N diaye par un comportement irresponsable dont il est coutumier,est a l origine de cet incident.Il n avait pas a rappeler en public,a ce monsieur,son soutien a un perdant dont le fils presentement court le risque d aller en prison.C est comme du weedieh!Maintenant tu as besoin de nous,mais tu ne croyais pas qu on serait la aujourd hui.dafa con ce mec!Et ce qui est plus navrant est le fait qu il presente ses excuses de maniere si deshonorante!Qu il aille au diable ce morpion qui n a pas sa place dans l etat.Quant a ces successeurs des rois du diolof,du walo et du sine,ils m enervent!
Dieuredieuf Borom Touba En Novembre, 2012 (16:37 PM) 0 FansN°: 43
Bagnouguiss fan'n la Borombi di faye wakh bayyi dieuf ?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]