Les candidatures se multiplient à la présidence de la Ligue professionnelle

  • Par : APS | Le 20 novembre, 2012 à 11:11:07 | Lu 4101 fois | 1 Commentaires
content_image

Les candidatures se multiplient à la présidence de la Ligue professionnelle

La présidence de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) aiguise beaucoup d’appétits avec plusieurs candidatures déclarées ou annoncées, a constaté l’APS.

Le président de l’équipe de la Suneor (Ligue 2), Oumar Samb, a ainsi déclaré sa candidature qu’il souhaite placer ‘’sur la rupture’’ qu’il faut apporter dans la gestion du football professionnel.

Dans un entretien paru dans le quotidien Walf Sports de samedi, le dirigeant du club de Ligue 2 affirme que le contexte exige ‘’une restructuration profonde et un changement de comportement dans l’organisation de la dite organisation’’.

Interrogé par plusieurs médias, le président de la section football du Jaraaf (Ligue 1), Ndoffène Fall, dit attendre que son club porte sa candidature avant de se décider.

Ancien international, Ndoffène Fall est membre de la Fédération sénégalaise de football (FSF), et il est un observateur averti du football national.

Autre candidature annoncée, celle du président de l’US Ouakam (Ligue 1), Oumar Guèye Ndiaye, qui est par ailleurs premier vice-président de la LSFP.

Le président des ‘’Rouge-Blanc’’ ne s’est pas prononcé personnellement sur la question. Mais le quotidien sportif Stades de ce mardi, sur la foi des confidences d’un proche du dirigeant, a déclaré sa candidature.

Le jeune président a remporté en 2011 le premier titre de champion du Sénégal de son club, en soixante ans d’existence.

Le nom du président de Diambars, Saër Seck, est aussi avancé pour prendre en charge la présidence de la LSFP qui se cherche un patron depuis la décision de Louis Lamotte de se ne pas se représenter.

Saër Seckl n’est pas très chaud à l’idée de présider cette instance. Des dirigeants ont toutefois pris le parti de le convaincre de postuler, eu égard à son implication de tous les jours pour le succès du football national.

A côté de la réussite qu’est devenu Diambars, centre de formation porté sur les fonts baptismaux en 2003, l’homme d’affaires est au devant de la scène pour convaincre les binationaux de choisir la nationalité sportive sénégalaise.


APS


Commentaire (1)


Dia En Novembre, 2012 (16:28 PM) 0 FansN°: 1
je crois ke lious lamotte ne sera pas candidant la fsf

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]