Ligue des Champions : "vol du siècle", "master en arbitrage"... Les médias italiens et catalans furieux !

  • Source: : Seneweb.com | Le 12 avril, 2018 à 09:04:56 | Lu 3658 fois | 11 Commentaires
content_image

Ligue des Champions : "vol du siècle", "master en arbitrage"... Les médias italiens et catalans furieux !

Au lendemain de la qualification du Real Madrid face à la Juventus Turin à l'occasion des quarts de finale de la Ligue des Champions, la presse italienne fustige le penalty obtenu dans les dernières secondes par le club espagnol. Très incisifs, les médias catalans déplorent également cette décision en faveur des Merengue.

Le penalty obtenu par le Real Madrid fait couler beaucoup d'encre. En difficulté, le club espagnol a arraché sa qualification face à la Juventus Turin (3-0, 1-3) lors des quarts de finale de la Ligue des Champions sur une action litigieuse, où l'arbitre de la partie a estimé que Lucas Vazquez avait été poussé dans la surface par Mehdi Benatia. A l'image de la colère des Turinois après la partie, cette décision fait bien évidemment beaucoup parler. Et sans surprise, ce penalty a été le centre de toutes les attentions dans les médias italiens ce jeudi.

Les médias italiens crient au scandale... la presse catalane incisive ! 

Particulièrement remonté, le quotidien Le Corriere dello Sport n'hésite pas à annoncer la couleur dès sa Une avec le titre «Quel vol !». Par la suite, le journal transalpin déplore «une Juve monstrueuse, mais volée par une injustice». Si ce sentiment d'injustice prédomine dans tous les médias transalpins, on note également une grande fierté par rapport à la performance des Turinois. «La colère et la fierté», peut-on lire sur la Une de La Gazzetta dello Sport, qui souligne «la partie épique de la Juve». Dans le même ton, Tuttosport lance un véritable cri du coeur «Pas comme ça !», en regrettant «l'élimination litigieuse d'une Vieille Dame immense». Mais finalement, les médias italiens ne sont pas les plus tranchants ce jeudi. En effet, en Catalogne, cette nouvelle décision arbitrale en faveur des Merengue ne passe absolument pas ! Sur les nerfs après l'élimination du FC Barcelone mardi face à l'AS Roma (4-1, 0-3), les quotidiens Sport et El Mundo Deportivo ont décidé d'être incisifs sur cette polémique. «Le vol du siècle», a ainsi titré Sport, évoquant «un penalty inexistant pour permettre au Real de se qualifier pour les demi-finales». Sur la même lignée, El Mundo Deportivo a vu «Un master en arbitrage», avec «une équipe du Real fidèle à son style : une qualification avec un penalty douteux».

A Madrid, on joue la carte de l'apaisement et du soulagement

Du côté des médias madrilènes, il n'est bien évidemment pas question de fanfaronner après cette qualification arrachée dans les derniers instants. De son côté, Marca prend position en lançant «il y avait penalty» avec en évidence la faute de Benatia sur Vazquez. «Le Real a souffert comme jamais, mais s'est qualifié comme toujours», a résumé le quotidien ibérique. Conscient de la soirée difficile du Real, AS reste sobre avec le titre «De la panique à la demi-finale». Malgré le scénario incroyable de cette partie, la qualification reste la chose la plus importante pour les Merengue !


Auteur: Maxifoot.fr - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme En Avril, 2018 (10:11 AM) 0 FansN°: 1
Je suis fan de Barça mais j'avoue que y'avait bien pénaltie
Reply_author En Avril, 2018 (10:16 AM) 0 FansN°: 1
maky avait promis 25 ministres et un mandat de 5 ans gestion sombre et vicieuse : un gouvernement avec 85 ministres. 40 ministres avec portefeuilles, 3 ministres d'etat et 39 ministres sans portefeuilles... en plus du premier ministre, sans compter les ministres nommés en cachette, les institutions pour caser une clientèle. et si on disait au président turc erdogan la vérité !

chine :28 ministres : 1 milliard 450 millions hbts 2 ème puissance



inde : 41 ministres :1 milliard 200 millions hbts 2 ème puissance démobraphique



usa : 21 ministres 323 millions hbts 1 ère puissance mondiale



allemagne : 15 ministres 88 millions hbts 1 ère puissance europe



france : 22 ministres 67 millions hbts 3 ème puissance europe

sénégal : 85 ministres, 1ère puissance gouvernementale





1.augustin tine, ministre des forces armées

2. sidiki kaba, ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur

3. aly ngouille ndiaye, ministre de l’intérieur

4. ismaïla madior fall, garde des sceaux, ministre de la justice

5. abdoulaye daouda diallo, ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement

6. amadou bâ, ministre de l’economie, des finances et du plan

7. mansour faye, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement

8. diène farba sarr, ministre du renouveau urbain, de l’habitat et du cadre de vie

9. mariama sarr, ministre de la fonction publique, de la rationalisation des effectifs et du renouveau du service public

10. papa abdoulaye seck, ministre de l’agriculture et de l’equipement rural

11. mansour elimane kane, ministre du pétrole et des energies

12. abdoulaye diouf sarr, ministre de la santé et de l’action sociale

13. ndèye sali diop dieng, ministre de la femme, de la famille et du genre

14. serigne mbaye thiam, ministre de l’education nationale

15. mary teuw niane, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

16. alioune sarr, ministre du commerce, de la consommation, du secteur informel et des pme

17. aminata mbengue ndiaye, ministre de l’elevage et des productions animales

18. mamadou talla, ministre de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat

19. omar guèye, ministre de la pêche et de l’economie maritime

20. yaya abdoul kane, ministre de la gouvernance territoriale, du développement et de l’aménagement du territoire

21. moustapha diop, ministre de l’industrie et de la petite et moyenne industrie

22. mbagnick ndiaye, ministre de l’intégration africaine, du nepad et de la fracophonie

23. matar bâ, ministre des sports

24. samba sy, ministre du travail, du dialogue social, des organisations professionnelles et des relations avec les institutions

25. abdoulatif coulibaly, ministre de la culture

26. khoudia mbaye, ministre de la promotion des investissements, des partenariats et du développement des téléservices de l’etat

27. abdoulaye bibi baldé, ministre de la communication, des télécommunications, des postes et de l’economie numérique

28. maimouna ndoye seck, ministre des transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires

29. mame mbaye niang, ministre du tourisme

30. aissatou sophie gladima siby, ministre des mines et de la géologie

31. mame thierno dieng, ministre de l’environnement et du développement durable

32. pape gorgui ndong, ministre de la jeunesse, de la construction citoyenne et de la promotion du volontariat

33. aminata angélique manga, ministre de l’economie solidaire et de la microfinance

34. abdoulaye diop, ministre de l’emploi, de l’insertion professionnelle et de l’intensification de la main d’oeuvre

35. ndèye ramatoulaye guèye diop, ministre de la bonne gouvernance et de la protection de l’enfance

36. souleymane jules diop, ministre délégué auprès du premier ministre, chargé du pudc

37. birima mangara, ministre délégué auprès du ministre de l’economie, des finances et du plan, chargé du budget

38. abdou ndéné sall, ministre délégué auprès du ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, chargé du développement du réseau ferroviaire

39. moustapha lô diatta, ministre délégué auprès du ministre de l’agriculture et de l’equipement rural, chargé de l’accompagnement et de la mutualisation des organisations paysannes.

40 cheikh kanté, ministre du suivi du pse

ministres d’etat sans département (3)

41 eva marie colle seck

42 mbaye ndiaye

43 mahmouth saleh

en plus des 41 ministres nommés lors du dernier réaménagement gouvernemental, le président macky sall a sous sa coupole 39 ministres conseillers takhwaalou tambaambaalou , tous entretenus au frais du contribuable sénégalais. ce qui fait un total de 80 ministres. du jamais vu !

la liste des ministres conseillers takhawaalou tambaambaalou :

1. moustapha diakhaté, ministre/chef de cabinet

2. elhadj hamidou kassé

3. youssou ndour ministre bodio bidio , chanteur , pdg de presse et fonctionnaire

4. serigne mbaye dia

5. diagna ndiaye cnos

6. ousmane ndiaye

7. baba diaw pétrole

8. bassirou mbacke

9. benoît sambou

10. mor ngom

11. abdoul aziz mbaye transhumant

13. zator mbaye

14. jean pierre senghor

15. hamidou dia

16. seydou diouf

17. ndongo ndiaye

18. abdou mboup

19. amy mbacke thiam

20. abdoulaye sali sall

21. seydina issa laye kane transhumant

22. pr bamba kane

23. bineta gassama

24. cheikh sakho

25. abdoulaye badji, ministre

26. arona coumba ndoffene diouf

27. moustapha fall che

28. penda mbow

29. dr fallou samb

30. abdoul aziz diop

31. cheikh mbacke sakho

32. ndeye marieme badiane

33. pape magueye diop

34. seydina elhadj laye seck

35. ablaye sally sall

36. zahra iane thiam

37. omar demba ba

38. sidy ben omar kane

39. abdoulaye seydou sow

39 ramatoulaye ba

40 abdoulaye barro

. pour un budget de 3.790, 1 milliards en 2018, maky en détient 88 milliards



assemblee nationale: 165 députés dont 8 vice-présidents

hcct pdt ousmane tanor dieng 150 membres

conseil économique environnemental de aminata tall : 120 membres dont 80 conseillers, 40 associés, 6 vice pdts et 6 secrétaires

commission sur la transparence dans les industries extractives présidée par mankeur ndiaye

commission sur la protection des données personnelles :présidée par awa couddou louche

commission sur les investissements présidée par mamadou lamine keita

commission nationale du dialogue des territoires qui fut présidée par djibo ka, ensuite par benoit sambou

&éé »’((-
Reply_author En Avril, 2018 (10:43 AM) 0 FansN°: 2
fous le camp, on parle du real et toi du barça.
Anonyme En Avril, 2018 (10:16 AM) 0 FansN°: 2
WHAT A PITY ???????????? ALLER RASER LES MURS. QUALIFICATION USURPEE !!!!!!!!
Grognon En Avril, 2018 (10:22 AM) 0 FansN°: 3
LOL !! Le real est encore passé à l'Italienne !!! Mais sérieusement, je déteste le real mais il y a peno parceque Le mec lui est monté dessus. Vasques est court sur pattes mais quand même ...
Anonyme En Avril, 2018 (10:56 AM) 0 FansN°: 4
Viva reaaaaallllll

Les jaloux vont mourrirrrrr
Le Joueur  En Avril, 2018 (11:57 AM) 0 FansN°: 5
La presse italienne peut bien se plaindre même s'il y avait bel et bien péno. c'est normal .Mais que vient foutre la presse catalane ici. Sou nékhé do len deggeu l'arbitrage favorise le barca autant que le real donc ils doivent se taire. PFFF !!!!!! Preuve Roma méritait d'avoir un péno de plus avant hier.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]