"Mon but dédié à Zidane, nous sommes avec lui jusqu'à la mort"

  • Source: : 7sur7.be | Le 15 février, 2018 à 13:02:38 | Lu 5014 fois | 6 Commentaires
content_image

Zidane, entraineur Real Madrid

Le Real Madrid est dans son habitat naturel en Ligue des champions: en dépit d'une saison morose, l'équipe de Zinédine Zidane s'est transcendée mercredi face au PSG (3-1). Une nouvelle preuve que la C1 est dans l'ADN du club aux 12 Coupes d'Europe. Dans les entrailles du stade Santiago Bernabeu, jouxtant le bureau du président Florentino Pérez, il y a une salle à la large table ronde où se réunit habituellement le comité directeur du club. Et là, dans une vitrine à la lumière tamisée, luisent les trophées les plus convoités d'Europe: les douze C1 du club, record absolu, de la première édition de l'épreuve en 1956 à la dernière en date en 2017.

Cela ne s'explique pas mais le Real est capable de rater sa saison sur le plan national et de régner malgré tout en C1, comme ce fut le cas par exemple lors du sacre inattendu de 1998. "La Ligue des champions est une compétition qui nous excite", a résumé Zidane, vainqueur de l'épreuve comme joueur puis comme technicien. La "Maison blanche" a d'ailleurs pris l'habitude d'appeler les trophées non par leur année de conquête, mais par leur numéro d'entrée dans les vitrines du club.

Ainsi "Coach Zizou" a-t-il gagné la "Undecima" (11e) en 2016, puis la "Duodecima" (12e) l'an dernier. Et les supporters espèrent désormais la "Decimotercera" (13e)... . Essouflement mental Zidane l'avait souligné, son Real n'avait pas perdu son football en l'espace de six mois. Seul l'essoufflement mental permettait d'expliquer la mauvaise passe de l'équipe, distancée en Liga et éliminée en Coupe du Roi. Et face à Paris, les Madrilènes ont retrouvé toute leur motivation, leur solidarité et leur sens du sacrifice, parfois défaillants contre des adversaires moins huppés.

"Une fois de plus, il se confirme que le Real déploie en Europe une sérénité et une puissance qui lui donnent l'avantage", a résumé dans un éditorial Alfredo Relaño, directeur du quotidien As. "Quoi qu'on en dise, on ne peut jamais donner le Real pour mort", a confirmé le capitaine Sergio Ramos. Ainsi Cristiano Ronaldo, après un début de saison manqué, a-t-il récupéré son mordant: deux buts mercredi, neuf au total sur ses cinq derniers matches. "C'est une belle histoire d'équipe parce que chacun avec son rôle a été important", a savouré Zidane.

Un entraîneur inspiré Cible des critiques ces dernières semaines, "ZZ" a pu profiter d'un retour en grâce, dans une trajectoire inverse à celle de son homologue parisien Unai Emery. Après ce huitième de finale aller, la qualification n'est pas encore assurée et il faudra batailler au match retour le 6 mars à Paris, d'autant que le Real a concédé un but à domicile qui pourrait être coûteux. Mais l'équipe merengue, engluée dans la crise en janvier, aurait sûrement signé pour un tel avantage après cette première manche. Une part de mérite en revient à Zidane. Très serein dans les jours précédents le choc, il a réaffirmé sa confiance en ses joueurs, qui le lui ont bien rendu. "Nous devons croire en nous-mêmes.

Le but que j'ai marqué est dédié à Zidane, parce que nous sommes avec lui jusqu'à la mort", l'a encensé le vice-capitaine Marcelo, transfiguré par l'enjeu. Et les choix du Français, sans être révolutionnaires, ont été judicieux. "Zizou a réussi son grand changement", a commenté le journal Marca. Le fait de titulariser Isco, rayonnant dans l'entrejeu, était un risque calculé puisque le petit Espagnol avait joué la finale de la dernière C1 (4-1 contre la Juventus).

Et tant pis pour Gareth Bale, l'homme qui valait 100 M EUR, laissé sur le banc au coup d'envoi. Ensuite, les choix très offensifs de faire entrer Bale, Lucas Vazquez et Marco Asensio, décisif sur les deux derniers buts, ont récompensé la volonté de "ZZ" d'arracher la victoire et de prendre une option pour les quarts.

De quoi consolider le poste de l'entraîneur français, récemment prolongé jusqu'en 2020 ? Ramos a eu une réponse en forme de pirouette: "Vous partez du principe que s'il gagne à nouveau la Ligue des champions, il restera", a dit le défenseur espagnol aux journalistes. "Mais peut-être qu'il vous surprendra et qu'il décidera de prendre un peu de repos."


Auteur: 7sur7.be - 7sur7.be






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Février, 2018 (15:09 PM) 0 FansN°: 1
Reply_author En Février, 2018 (16:24 PM) 0 FansN°: 1
c des vieux singes très dangereux

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]