Telecommunication

Comment la mise en place et l’application des taxes sur les appels entrants ont divisé la SONATEL et l’ ARTP

  • Par : Ferloo | Le 09 septembre, 2013 à 18:09:37 | Lu 4790 fois | 4 Commentaires
content_image

Comment la mise en place et l’application des taxes sur les appels entrants ont divisé la SONATEL et l’ ARTP

La mise en place et l’application des taxes sur les appels entrants divisent SONATEL et l’Agence de régulation des postes et télécommunications (ARTP).

La réunion qui s’est tenue samedi à Abidjan (Côte d’Ivoire) entre les opérateurs téléphoniques de la sous région était très tendue. 

Selon la RFM, qui a livré l’information, la SONATEL, s’appuyant sur une étude d’un cabinet de consultance a tenté d’expliquer le bien fondé de la levée de la taxe sur les appels entrants. 

Une mesure déjà prise par le gouvernement du Sénégal à travers un décret présidentiel. 

Mais, selon l’ARTP, les opérateurs de téléphonie ne respectent pas cette mesure. Ils continuent de gagner 5 milliards de FCFA par mois sinon plus grâce à la taxe.

D’ailleurs, lors de cette rencontre, les représentants du gouvernement sénégalais ont précisé que l’application ou non de la taxe sur les appels entrants reste une question de souveraineté nationale. Et par conséquent le Sénégal se réserve le droit de l’introduire.  




Ferloo

Commentaire (3)


Le Viol Change Avec Orange En Septembre, 2013 (19:28 PM) 0 FansN°: 1
Le decret a ete signe mais les operateurs telecom n'ont pas applique les nouveaux tarifs. C'est du viol.

Ici aux US, la minute est toujours egal a 35frs au lieu de 18frs comme avant le decret de Wade.

Ainsi ces operateurs vont pousser les gens a utiliser les voip (skype, vonage et autres) et ces operateurs seront les grands perdants.
Zadig En Septembre, 2013 (07:26 AM) 0 FansN°: 3
Mais pourquoi vous les journalistes vous vous contentez de reproduire des échos ? Alors que vous avez la possibilité et même le devoir d aller au fond de cette question pour aider vos lecteurs à comprendre ce qui se passe véritablement . C est pas trop demander

Nous n avons pas le sentiment que ces messieurs de l ARTP comprennent bien leur mission Nous voulons que vous créez les conditions les plus favorables pour l expansion des TIC au Sénégal La polémique stérile avec les Opérateurs et en particulier la Sonatel est contreproductive et ne nous intéresse pas Si Sonatel n est pas bien, il y a d autres opérateurs et ce n est pas aux sénégalais que l on apprendrait la transhumance

L autre sujet qui nous préoccupe est de faire jouer au Technopole sa mission initiale et arrêter ce projet loufoque d y ériger un stade de lutte Quand les muscles sont appelés à se substituer à l intelligence créatrice ?.Et on dit que l on veut le développement des services !!!!!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]