Les coxeurs seront réinsérés dans le tissu économique, selon le directeur des transports routiers

  • Par : Aps | Le 13 août, 2013 à 00:08:56 | Lu 5196 fois | 15 Commentaires
content_image

Les coxeurs seront réinsérés dans le tissu économique, selon le directeur des transports routiers

L’Etat, après l’ouverture de la gare routière les Baux maraîchers, va trouver le moyen d’assurer l'insertion économique des rabatteurs, communément appelés "coxeurs" ainsi que des autres intermédiaires, a indiqué lundi le directeur des transports routiers, Elhadji Seck Ndiaye Wade.

 

"Cela ne concerne que les coxeurs et les intermédiaires, puisque les transporteurs et les chauffeurs vont continuer à faire leur travail normalement’’, a-t-il précisé à l’APS en réaction à la grève de 48 heures déclenchée lundi par le Syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal (SNTTRS/CNTS) .

 

La gare routière des Baux maraîchers est le fruit d'un investissement de 7 milliards 500 millions de FCFA et sa gestion a fait l’objet d’un appel d’offres, a-t-il indiqué.

 

"Appel d’offres pour lequel le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal (SNTTRS), Alassane Ndoye, a soumissionné en tant que futur gestionnaire de la gare routière des Baux maraîchers’’, a-t-il rappelé.

 

Le cahier des charges était acceptable pour M. Ndoye qui, lorsqu’il a perdu l’appel d’offre, a fait appel et a perdu une seconde fois, a-t-il indiqué. 

 

"Il n’y a pas nécessité de mener une grève par rapport à cela, d’autant plus que la gare n’est pas encore fonctionnelle pour des raisons techniques’’, a-t-il dit.

 

A en croire le directeurs des transports routiers, l’Etat ne reculera pas sur l’ouverture de la gare routière des Baux maraîchers qui, incessamment, va ouvrir ses portes et permettra aux clients de voyager dans de très bonnes conditions de salubrité et de sécurité.

 

Pour lui, les raisons qui motivent la grève des transporteurs sont plutôt à chercher ailleurs.

 

"L’Etat a décidé d’aider les coxeurs à se réinsérer dans l’activité économique, mais l’histoire des mandats va disparaitre avec l’ouverture de la gare routière des baux maraîchers. Ce sont des directives et des mesures intracommunautaires’’ a-t-il conclu.

 

Les mandats désigne ces commissions versées notamment aux rabatteurs, qui écument les gares routières sénégalaises.

 

Le transport urbain et inter-urbain était paralysé à Dakar et dans plusieurs localités du Sénégal, lundi matin, en raison d'une grève de 48 heures à l'appel du syndicat des transporteurs affilié à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS), ont constaté les reporters de l'APS.

 

Le Syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal (SNTTRS/CNTS) réclame, entre autres points, une baisse du prix du carburant.

 

Le Syndicat déplore le pèse-essieu et l'instauration envisagée du permis à points. Il rejette également le système de gestion envisagé à la nouvelle gare routière interurbaine des Baux maraîchers.

 

Cette gare dont la gestion est confiée à un privé, regroupe celles de Pompiers, Tableau Niayes, Colobane, Bountou Pikine, Postes Thiaroye et toutes les autres gares routières inter-urbaines de Dakar et sa banlieue.


Aps


Commentaire (11)


Sicco En Août, 2013 (04:26 AM) 0 FansN°: 1
je demande à l'etat de ne pas ceder à la pression des baolbaols.il est temps de mettre de l'ordre dans tous les secteurs d'activives.les baolbaols empechent le Senegal de progresser.ils n'aiment et savent que le desordre.on ne doit pas laisser ces cons faire tout ce qu'ils veulent

Balani En Août, 2013 (05:16 AM) 0 FansN°: 1
en phase avec vous sicco, mais il faut y ajouter les libanais et les peuls fouta et puis, il faut considérer les coxeurs comme des élémentsq perturbateurs mafieux qui imposent leur diktat dans les gares routières au détriment des clients les prorpiétaires de véhicules de transport devraient étudier comment la clientèle peut régler le prix du transport dans les gares routièes par exemple, le client achète son ticket de transport avant de monter dans le car
Jaw En Août, 2013 (12:46 PM) 0 FansN°: 1
@balani
tu as raison c'est les peul fouta qu'il faut priver l’accès...trop de désordre et de saleté!les transporteur faut juste les expliqué et les accompagné.
Y Comprends Rien En Août, 2013 (05:19 AM) 0 FansN°: 2
Si les chauffeurs payent des coxeurs, qu'est-ce que l’état a y faire?

Cette mesure va créer plus de problèmes qu'elle ne résout. Ces gens ganais leur quotidien dans l'informel,on prive de potentiels agresseurs d'un revenus.
Comprend Touti En Août, 2013 (07:32 AM) 0 FansN°: 3
nous sommes dans un pays de droit les agresseurs seront châtiés et puis il faut qu 'on règle définitivement ce problème des coxeurs qui ne sont là qiue pour leurs propres profits  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
Boulenbayi En Août, 2013 (08:05 AM) 0 FansN°: 4
sans règles, pas de développement,demandez aux Japonais!
Lune En Août, 2013 (08:19 AM) 0 FansN°: 5
LE PROBLEME DES SOIT DISANT COXEURS QUI NE SONT DE VULGAIRES ESCROCS SANS METIERS ET QUI DEPUIS DES ANNEES TIENNENT EN OTAGE LES SENEGALAIS QUI VEULENT VOYAGER EN AUGMENTANT LE PRIX DU BILLET A LA VEILLE DES EVENEMENTS RELIGIEUX EST FACILE A REGLER

IL FAUT ENGAGER DES SOCIETES PRIVEES DE GARDIENNAGE POUR SECURISER LES LIEUX TOUTES LES PERSONNES QUI TRAVAILLENT DANS LA GARE ROUTIERE DOIVENT ETRE MUNIE D'UN BADGE ET CLAIREMENT IDENTIFIEES L'ACCESS EST INTERDIT AUX VIEUX PERVERTIS ET SALES APPELES COXEURS QUI VIVENT DE MANDATS

LES VENDEUSES DE BEIGNETS D'EAU OU LES POULA FOUTA VENDEURS DE BANANES DOIVENT PAYER DES TAXES D'ACCES DE 1000 FCA JOURNALIERE

DES EQUIPES DE NETTOYAGE SERONT RECRUTEES POUR L'INTERIEUR ET LES TOILETTES HOMMES ET FEMMES

IL DOIT Y AVOIR DES TENTES AVEC DES BANCS POUR LES VOYAGEURS QUI ATTENDENT LES VEHICULES DES EQUIPES DU MINISTERE DES TRANSPORTS DOIVENT DESCENDRE SUR LES LIEUX EFFECTUER DES VISITES TECHNIQUES SUR LES VEHICULES DE TRANSPORTS ECLAIRAGES,FREINS,PNEUS ECT..
Neant En Août, 2013 (08:40 AM) 0 FansN°: 6
Qui est COXEUR ???????????????????????????????????????????????

Apré les COURTIERS vont reclamer leurs parts

Du n'importe quoi
Lebonsens En Août, 2013 (10:00 AM) 0 FansN°: 7
Si nous voulons que notre Sénégal aille de l'avant, il faut accepter les évolutions inévitables. Tous les grands pays sont passés par là, tous changements bousculent les "petits avantages particuliers acquis" il faut considérer l'interet général de la population qui a droit à une gare routière moderne avec tous les équipements d'hygiène et de sécurité. Merci pour avoir suspendu cette grève à contre-courant , une fois dans la nouvelle gare, luttez et participez à l'amélioration des locaux.
Ano En Août, 2013 (10:50 AM) 0 FansN°: 8
Réinsertion des coxeurs! Que leur doit l'Etat? A sa place je ne m'en soucierais pas. L'Etat ne fera que se créer des problèmes.Autant penser à la réinsertion des militaires libérés, des anciens volontaires, bref de gens qui ont été d'un apport concret à l'Etat.
Alboury Ndiaye En Août, 2013 (11:50 AM) 0 FansN°: 1
il vaut mieux bien gérer dans la transparence que d' octroyer des milliards d' aides a des parasites qui n' ont aucun intérêt pour le pays.
pourquoi l' état doit-il débourser un seul centime pour ces fainéants? plutôt, il vaudrait mieux les organiser et octroyer des terrains agricoles a ceux d' entre eux qui veulent travailler.
ils pourraient aller en casamance ou a richard-toll pour cultiver ce que les sénégalais mangent. tout le monde y gagnerait, eux, l' état et surtout les usagers des transports publics.
Lune En Août, 2013 (12:08 PM) 0 FansN°: 9
"Coxeur" n'est pas un métier, qu'on se le dise! L'indulgence qui a si longtemps planée sur cette "si particulière catégorie professionnelle" comme il en existe d'innombrables autres, prouve l'hypocrisie dans laquelle notre pays a si longtemps végété! Il faut que notre pays avance!
Gorgorlu1 En Août, 2013 (12:59 PM) 0 FansN°: 10
Mon cher Alboury je suis entierement d'accord avec toi,que ces bandes de feneant aille cultuver la terre.Il faut que le pays avance.
Homere En Août, 2013 (13:12 PM) 0 FansN°: 11
Profiter de l'occasion offerte pour régler le problème des policiers corrompus sur les routes sénégalaises. C'est seulement au Sénégal qu'on voit un chauffeur qui prend départ dans une gare et qui demande à son apprenti d'aller couper une amende pour surcharge ou autre infraction et voyager tranquillement parceque l'infraction à été déjà constaté par un policier. THIEY.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]