Seneweb.com | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant executions de 2006 à ce jour.
Peine de mort : une exécution tourne mal aux Etats- Unis
Mercredi 30 avril, 2014 02:30
 L'Etat d'Oklahoma devait procéder mardi 29 avril à une double exécution pour la première fois depuis près de 80 ans. Clayton Lockett et Charles Warner devaient être exécutés par injection létale, respectivement à 18 heures et 20 heures (heure locale), dans une prison située dans une petite ville au sud-est d'Oklahoma City. Lu: 56433  fois |  Commenté:75 fois
Deux exécutions reportées faute de produit pour l'injection létale
Mercredi 19 mars, 2014 09:48
 Deux exécutions, prévues les 20 et 27 mars en Oklahoma (sud des Etats-Unis), ont été reportées par décision de justice mardi après que les autorités pénitentiaires ont admis qu'elles n'avaient plus d'anesthésiant pour les injections létales.Une Cour d'appel de l'Oklahoma a ordonné que l'exécution prévue jeudi de Clayton Lockett soit reportée au 22 avril Lu: 2067  fois |  Commenté:3 fois
Changement de pouvoir sur fond d’exécutions publiques en RCA
Dimanche 26 janvier, 2014 17:51
Deux meurtres commis ce week-end sous les yeux des médias et des Casques bleus français en République centrafricaine (RCA) soulèvent des questions quant à l’insécurité et aux rapports de force dans la capitale, Bangui.    Lu: 6810  fois |  Commenté:4 fois
Gambie : Amnesty International exige la libération des trois opposants politiques dont les " aveux ", diffusés à la télé, ont été obtenus sous la torture
Jeudi 24 octobre, 2013 17:01
" Les autorités gambiennes doivent abandonner les charges de sédition retenues contre trois opposants politiques et les remettre en liberté immédiatement ", peut-on lire dans un communiqué d'Amnesty International publie le 22 octobre dernier. Selon le communiqué, les trois (3) Gambiens ont été torturés pour leur extorquer des " aveux " diffuses à la télévision nationale.  Lu: 13221  fois |  Commenté:38 fois
Le New York Times publie une vidéo de rebelles procédant à une exécution
Vendredi 06 septembre, 2013 13:41
 Le New York Times a publié jeudi sur son site internet une vidéo dans laquelle des rebelles syriens exécutent sept militaires du régime de Damas. Datant de 2012, ces images insoutenables ont été fournies par un ancien rebelle qui dit ne plus supporter les méthodes employées par son propre camp. Lu: 20012  fois |  Commenté:12 fois
Gambie: Toujours Pas De Justice Après L'exécution Extrajudiciaire De 9 Prisonniers
Vendredi 23 août, 2013 17:16
En Gambie, donner une fausse information peut être fatale. Avec le régime actuel du président Jammeh, les journalistes ont la peur au ventre. En effet, une nouvelle loi sur internet, adoptée en juillet dernier, stipule que les utilisateurs d'internet, les journalistes et les blogueurs semblables, coupables de diffusion de fausses nouvelles, sont passibles de quinze (15) ans de prison et d'une amende pouvant aller jusqu'à trois (3) millions de Dalasi.  Lu: 7216  fois |  Commenté:28 fois
Gambie : Amnesty international demande la restitution des corps des Sénégalais exécutés
Dimanche 26 mai, 2013 21:23
Dans son rapport annuel, Amnesty international dénonce les violations des droits humains et des libertés fondamentales. L’ONG exige le retour du troisième Sénégalais condamné à mort par le régime du président Yaya Jammeh et la restitution des corps des deux autres Sénégalais exécutés.  Lu: 8907  fois |  Commenté:26 fois
Meurtres et disparitions dans un climat de suspicion au Mali
Dimanche 03 février, 2013 18:01
L’époux de Seyo Sangho a été arrêté par des soldats de l’armée malienne au marché central de Konna, ville située au centre du Mali, à 900 km de Bamako, alors qu’il se querellait avec un autre homme. « Depuis, je ne l’ai pas revu », a-t-elle dit. « C’était il y a dix jours ».   Lu: 9717  fois |  Commenté:31 fois
La Gambie annonce un nouveau moratoire sur les exécutions
Samedi 15 septembre, 2012 17:42
Le gouvernement gambien a annoncé un nouveau moratoire sur les exécutions capitales, suite au tollé suscité le mois denier à travers le monde, par l’exécution de 9 prisonniers condamnés à mort.     Lu: 19028  fois |  Commenté:33 fois
SHEIKH LEWIS, PRESIDENT DE LA SOCIETE INTERNATIONALE DES DROITS DE LHOMME EN GAMBIE : «Je suis venu au Sénégal voir la société civile pour qu’on aille ensemble parler à Jammeh»
Samedi 01 septembre, 2012 11:45
Le situation qui prévaut actuellement entre la Gambie et le Sénégal à cause des exécutions ordonnées par le président Jammeh risque de connaître une autre tournure si rien n’est fait. Conscient de cette situation, le président de la société internationale des droits de l’homme de Gambie Sheikh .E. T. Lewis, a pris son bâton de pèlerin pour désamorcer la bombe. Arrivé depuis hier au Sénégal, Sheikh .E. T. Lewis est en pourparlers avancés avec la société civile sénégalaise pour jouer, de concert avec celle de la Gambie, une médiation chez le président Gambien. «Je suis venu au Sénégal voir la société civile sénégalaise pour que nous puissions ensemble avec la société civile gambienne aller voir Yaya Jammeh pour lui demander d’arrêter les exécutions. Et par la même occasion lui faire des propositions pour lui demander d’enlever de la Constitution cette loi qui condamne les personnes à mort. Actuellement, seul le dialogue peut régler le problème, sinon la situation risque de continuer». Le président de la société internationale des droits de l’homme de Gambie déclare que «c’est la première fois qu’on entend des choses pareilles en Gambie. Je connais bien le président, j’ai été surpris de cet acte. Ce qui s’est passé, seul lui et Dieu le connaissent, mais ce n’est pas de son propre gré». Lu: 8801  fois |  Commenté:37 fois
La société civile n'a reçu aucune nouvelle concernant les corps des personnes exécutées (responsable)
Samedi 01 septembre, 2012 02:05
Le président de la Société internationale des droits de l’homme en Gambie, Cheikh Tidiane Ibrahima Lewis, a déclaré vendredi à Dakar que les organisations de la société civile gambienne, dont celle qu'il dirige, n'ont aucune nouvelle des corps des neuf personnes que le président Yahya Jammeh a récemment fait exécuter.  Lu: 13151  fois |  Commenté:35 fois
Exécution de Tabara Samb et Djbril Ba: Le "fou" de Banjul enterre ses victimes dans une fosse commune
Vendredi 31 août, 2012 09:26
Yahya Jammeh n'a décidément peur de rien et ne rate jamais l'occasion de faire parler de lui. Alors que les organismes de défense des droits de l'homme et la communauté internationale s'indignent devant l'exécution par Banjul de détenus condamnés à la peine de mort, le président gambien qui a promis "de les exécuter tous", a enterré ses premières victimes "dans une fosse commune située à quelques encablures de la prison sinistre de Mile 2". Selon des sources gambiennes citées par Libération, les détenus exécutés "ont eu une mort atroce". Le canard d'indiquer que "contrairement à une version servie, l'exécution ne s'est pas faite par voie létale. "Les prisonniers ont été abattus comme des rats les uns après les autres. On se serait cru dans un camp nazi", conclut Libération.  Lu: 19041  fois |  Commenté:70 fois
Selbé Ndom: " Qu'on me laisse en paix. Je n'ai jamais vu Yaya Jammeh, ni reçu un sou de lui"
Jeudi 30 août, 2012 18:18
Selbé Ndom dément formellement les affirmations de Seydi Gassama qui lui prête d'avoir prédit la mort de Yaya Jammeh dans 100 jours. Une prédiction qui serait à l'origine des exécutions de condamnés en Gambie, acte par lequel le président Jammeh espère conjurer le mauvais sort.   Lu: 29203  fois |  Commenté:67 fois
Exécution Des 47 Condamnés à Mort : Yaya Jammeh à L’émissaire De L’UA: « Je Cherchais Juste à Faire Peur»
Samedi 25 août, 2012 19:20
Yaya Jammeh n’a pas encore officiellement reculé dans sa volonté de faire exécuter au mois de septembre prochain tous les détenus condamnés à mort en Gambie. Mais, d’après les informations reçues, il a dit à l’émissaire de l’Union africaine qui lui a rendu visite qu’il a juste fait cette déclaration pour faire peur aux criminels.  Lu: 5990  fois |  Commenté:16 fois
Cote d'ivoire - Prison d’Abidjan: Ces images que Gbagbo voudrait oublier
Vendredi 10 décembre, 2010 14:53
Exécutions sommaires, tortures, bastonnades, bienvenue dans les prisons de Gbagbo. La Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) a été le théâtre d’une mutinerie les samedi 13 et dimanche 14 décembre 2008. Le bilan, selon des sources pénitentiaires, avait fait état de 4 détenus en fuite et 6 blessés.  Lu: 37687  fois |  Commenté:113 fois

TOP 10 DE LA SEMAINE


 


 

 

Pub

 




HitParade