Mercredi 22 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Bras de fer entre policiers et manifestants anti- Charlie Hebdo à Niamey

Single Post
Bras de fer entre policiers et manifestants anti- Charlie Hebdo à Niamey

Photo - Des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont eu lieu ce samedi 17 janvier près de la grande mosquée de Niamey, au Niger.

A Niamey, au moins un millier de jeunes s'étaient réunis, ce samedi matin, pour un rassemblement de protestation contre la nouvelle caricature du prophète Mahomet, publiée dans le dernier numéro du journal satirique Charlie Hebdo. Un rassemblement interdit par les autorités. Très vite, des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté, obligeant la police à utiliser des gaz lacrymogènes. L'ambassade de France à Niamey appelle ses ressortissants à « éviter toute sortie ».

[ACTUALISATION : églises brûlées, consignes de l'ambassade de France]

Les évènements de Niamey ont vite dégénéré. Les manifestants réunis à la grande mosquée de Niamey, ce samedi, ont rapidement engagé un bras de fer avec la police anti-émeute. Aux cris de « Allahou Akhbar » et « A bas Charlie Hebdo », ils ont attaqué un groupe de policiers lourdement armés.

La police ayant eu le dessus dans un premier temps, des jeunes gens des quartiers alentours ont déferlé dans le grand marché de Niamey au centre-ville. Un peu partout, des pneus sont enflammés sur des carrefours.

A la hauteur du rond-point Eglise, toujours dans le centre-ville, se trouve la plus grande église protestante de Niamey. Très vite, l’abri de protection a été arraché et la paroisse mise à sac et brûlée. Au midi, l’église était toujours en feu. Une seconde église, située au rond-point Baré, vers le quartier de la Francophonie, a aussi été incendiée, tout comme le véhicule du pasteur. Au total, trois églises ont été brûlées.

Appel à la prudence

Les violences se sont étendues à plusieurs quartiers de la ville. Des jeunes munis de gourdins, de barres de fer ou de pioches ont défilé à travers la capitale. Une centaine de policiers anti-émeute, munis de casques et de boucliers, ont été déployés autour de la cathédrale de Niamey. Ils ont essuyé plusieurs jets de pierres de la part des manifestants.

L'ambassade de France à Niamey a recommandé à ses ressortissants « d'éviter toute sortie ». Sur son site internet, elle appelle à une « grande prudence ». Par ailleurs, plusieurs agences d'une entreprise française (PMU, Pari mutuel urbain) et des kiosques de l'opérateur français Orange ont été saccagés.

Un peu partout dans le centre-ville et dans la périphérie, ce sont en majorité des jeunes des quartiers qui manifestent. Très peu de marabouts et de fidèles radicaux sont visibles. Certains s’interrogent même : où sont passés ceux qui ont appelé à la manifestation ?

Déjà vendredi, une autre manifestation contre le journal satirique Charlie Hebdo avait dégénéré à Zinder, la deuxième ville du pays. Trois manifestants et un gendarme avaient été tués, et 45 autres personnes blessées. Le Centre culturel français avait également été incendié.

Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Vive Mouhamed

    En Janvier, 2015 (14:37 PM)
    le senegal repond le 24
    • Auteur

      Lodiallo

      En Janvier, 2015 (15:02 PM)
      l'islam condamne tout acte de vengeance, de haine, de barbarie. soyez tolérants en vers vos frères et sœurs musulmans et non musulmans. pourquoi vous ne manifestez pas contre boko haram? pourquoi vous ne manifestez pas contre la pauvreté? pourquoi vous ne manifestez pas contre les marabouts, politiques corrompus et véreux? au sénégal, faites très attention ne tomber pas dans le piège, n'écoutez pas les ibadous, les sidi lamine niass, qui veulent semer le chaos et enlever les marabouts mourides, tidianes layènes, omariens. la france ne vous a rien fait, c'est un journal satirique c'est tout. faites très attention et regarder les marocains, ils sont indignés mais ils n'ont pas brulé le drapeau français,encore moins manifesté parce que c'est un pays qui a des intérêts avec la france. les nigériens n'ont rien compris qu'ils brulent leur pays. au sénégal notre premier partenaire économique c'est la france. les saoudiens est ce qu'ils ont ?manifesté?
    • Auteur

      Xeme

      En Janvier, 2015 (17:34 PM)
      surtout éviter de tomber sur le piège qui veut que ce sont des musulmans (les frères kouachi et amedy coulibaly) qui ont tué pour venger le prophète.
      or il y a plus d'éléments plausibles pour dire que cette version est fausse plutôt qu'elle est vraie. pour affirmer que ce sont des musulmans qui ont tué pour venger le prophète, la première source a été un voisin du bâtiment de charlie qui a dit avoir entendu les tueurs entrant dire: "on est venu venger le prophète".
      tinyurl.com/psyoxae
      entre cette phrase et "allahou akbar. on a vengé mahomet" la différence est colossale.
      mais il y a pire les services français sont allés fabriquer des parents à des victimes. charb tué, on a laissé sa famille pour lui fabriquer une autre famille qui doit recevoir les enquêteurs et surement dire ce qu'on voulait entendre. les parents de charb sont obligés de sortir dans les médias pour dénoncer cela et interdire.
      tinyurl.com/oj7avgr
      conséquences, le commissaire qui devait auditionner cette fausse famille se suicide ou.... en tout cas il est mort dans son bureau d'une balle dans la tête.
      tinyurl.com/mhypg2j
      refusons d'être des victimes de la manipulation. c'est pourquoi à la question: "tu condamnes le terrorisme oui ou non ?" je réplique: " qui est le terroriste ?"
      les journalistes de charlie hebdo, tout comme les frères kouachi et coulibaly ont été tué par le même groupe. c'est le groupe qui a intérêt à la diabolisation de l'islam. comme disait donc, cheikh hamidou kane dans l'aventure ambiguë: "je refuse les termes du choix".
    • Auteur

      Khady66000

      En Janvier, 2015 (18:59 PM)
      merci de pointer du doigt la schizophrénie et l'ignorance des africains. cette manifestation soulève plusieurs problématiques qui dépassent le rapport à la religion. je suis charlie et je reconnais aux autres le droit de ne pas l'être. la une de charlie hebdo me laisse de marbre mais je conçois que des musulmans puissent l'être. c'est l'essence de la démocratie d'avoir une pluralité d'opinions. ce qui m'interpelle c'est le fait que des sénégalais brûlent le drapeau français. sauf erreur de ma part, c'est la première fois que je vois le drapeau français brûlé au sénégal. mais cette forme de contestation est récurrente dans les pays arabes en guerre contre l'occident. de la même manière que le fait que les nigériens brûlent des églises et des bars, des points de vente orange dit autre chose qu'une contestation contre la caricature du prophète (psl). je pense à mon humble avis que le ver est dans le fruit et que le réveil sera dur pour les africains. et qu'il soient responsables et cohérents jusqu'au bout. plus d'aide internationale, plus de programmes d'assistance humanitaire, plus de programmes de lutte contre la pauvreté. quelle ingratitude de la part des africains. n'eût été l'intervention de la france, je pense que l'on ne parlerai plus du mali en tant qu'etat. n'eût été médecins sans frontières depuis 2013 et le renfort des pays occidentaux, ebola aurait fait plus de 8000 morts. cet occident tant décrié, nourrit, soigne, protège, finance les pays africains. et c'est d'autant plus dramatique que l'afrique est le terrain idéal pour le fanatisme religieux car marx disait que la religion est l'opium du peuple. que dieu veille sur vous.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email