Mardi 16 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

Burkina: vers des assises nationales sur la transition d'ici le 1er juillet

Single Post
Burkina: vers des assises nationales sur la transition d'ici le 1er juillet
L'Assemblée législative de transition (ALT) du Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, a adopté vendredi une proposition de loi portant sur la convocation d'assises nationales devant déterminer la suite à donner à la période de transition qui s'achève le 1er juillet.

La proposition a été votée à l'unanimité des 71 députés de l'Assemblée, a constaté un journaliste de l'AFP.

"C'est avec l'accord du chef de l'Etat (le capitaine Ibrahim Traoré), seule autorité habilitée à convoquer les assises, que la présente proposition de loi a été inscrite à l'ordre du jour, discutée et (...) adoptée", a précisé le président de l'ALT, Ousmane Bougouma.

Il a affirmé que la proposition "laisse le soin au peuple souverain qui sera réuni dans le cadre des assises nationales de décider de la suite de la transition".

En octobre 2022, juste après le coup d'Etat du capitaine Traoré, les "forces vives" convoquées lors de premières assises nationales avaient adopté une charte mettant en place les organes de la transition - président, gouvernement et assemblée législative - et fixant la durée de la transition à 21 mois.

Les nouvelles assises "doivent être organisées un mois au moins avant la fin de la transition fixée par la charte", a rappelé le président de l'ALT.

Le Burkina Faso est pris depuis 2015 dans une spirale de violences attribuées à des mouvements djihadistes affiliés à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique (EI) qui ont fait plus de 20.000 morts de morts et quelque deux millions de déplacés.

Cette dégradation de la situation sécuritaire avait été invoquée pour justifier deux coups d'Etat en 2022: le premier fin janvier, mené par le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba qui a renversé le président élu Roch Marc Christian Kaboré, l'autre fin septembre mené par le capitaine Traoré qui a renversé le lieutenant-colonel Damiba.

Le capitaine Traoré s'était engagé dans un premier temps à respecter l'engagement de son prédécesseur de remettre le pouvoir aux civils en organisant des élections à l'été 2024.

Le régime a ensuite fait savoir que la sécurité dans le pays primait sur l'organisation d'élections.


1 Commentaires

  1. Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Avril, 2024 (21:31 PM)
    Le militaire est dejà calè il ne partira plus.....peut etre il a raison , il y a encore l'insecuritè.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (11:28 AM)
      Mdr ils créeront toujours des justifications afin  de ne pas partir. C'est pas nouveau comme tactique 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email