Mardi 15 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Centrafrique: " Situation compliquée" (présidente)

Single Post
Centrafrique: " Situation compliquée" (présidente)

La présidente de transition centrafricaine Catherine Samba Panza a reconnu aujourd'hui se trouver dans une "situation compliquée" et "obligée de s'en remettre aux forces internationales" pour ramener la paix et la stabilité dans ce pays.

 "Je suis dans une situation plutôt compliquée sur le terrain, avec une absence d'armée, des forces de défense et de sécurité complètement démantelées et sans moyen pour ramener la sécurité", a déclaré à la presse Mme Samba Panza juste avant l'ouverture d'une réunion consacrée à la Centrafrique en marge de l'Assemblée générale de l'ONU. "Je suis obligée de m'en remettre aux forces internationales pour m'accompagner dans la recherche de la paix et de la stabilisation de mon pays", a-t-elle reconnu.

La Centrafrique a plongé dans le chaos et la violence début 2013 avec le renversement du président François Bozizé, chassé par une coalition à majorité musulmane, qui a pillé et placé le pays en coupe réglée jusqu'en janvier 2014. Mais les violences ont continué, avec la constitution de milices à dominante chrétienne qui se sont vengées sur les populations musulmanes, assimilées aux anciens rebelles. 

Une force onusienne a commencé à se déployer le 15 septembre en Centrafrique. Elle compte pour le moment 7.600 hommes (pour la plupart issus des rangs de la force africaine qui était présente sur le terrain). Quelque 2000 militaires français sont également déployés en Centrafrique depuis décembre 2013.

Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Titen

    En Septembre, 2014 (00:23 AM)
    thiey yalla ,, pauvre afrique !!!
  2. Auteur

    Thiessois

    En Septembre, 2014 (11:41 AM)
    Ca a tout l´air d´un aveu d´incapacité, du moins à faire revenir l´ordre. Je ne sais pas comment elle se débrouille avec la situation générale du pays. En tout cas si elle ne peut absolument pas, autant que la communauté internationale commence à penser à une alternative où tous les Centrafricains sont d´accord pour faire bouger le pays, avant ca ne devienne comme la Somalie.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR