Jeudi 27 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Centrafrique: réactions d’horreur et condamnations après le lynchage d’un militaire

Single Post
Centrafrique: réactions d’horreur et condamnations après le lynchage d’un militaire
En Centrafrique, le lynchage d'un militaire, mercredi 5 février à l'issue d'une cérémonie très officielle, a provoqué des réactions d’horreur et suscité des condamnations. L'homme était accusé par ses frères d'armes d'avoir fait partie de l'ex-rébellion de la Seleka. Il a été roué de coups, frappé avec pierre et couteau jusqu'à perdre la vie. Ces dernières semaines, plusieurs lynchages ont eu lieu dans Bangui mais celui-ci a eu lieu dans l'enceinte officielle de l'Ecole nationale de la magistrature, alors que la présidente de transition, Catherine Samba-Panza, venait d'accueillir 4 000 soldats prêts à rejoindre le rang. Cette mise à mort est donc particulièrement symbolique.

Ce devait être une cérémonie marquant la renaissance des anciennes forces armées centrafricaines, les FACA. Elle est devenue le symbole de la violence aveugle qui a cours actuellement en Centrafrique.

A l'issue du rassemblement, des militaires ont lynché un homme suspecté d'avoir fait partie de l'ex-rébellion, Seleka. Ils étaient plusieurs dizaines à participer à la mise à mort, à coups de pied, de pierre et de couteau. Les faits ont eu lieu dans l'enceinte de l'école nationale de la magistrature mais personne n'est intervenu.

Pour le représentant de l'ONU en Centrafrique, le général Babacar Gaye, ce qui s'est passé est à la fois « révélateur » et « inadmissible ». Ces faits, selon lui, doivent faire l'objet d'enquêtes et de sanctions exemplaires.

La France, elle aussi, a réclamé des « sanctions exemplaires ». Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a fait savoir que Paris soutenait la décision de la présidente de transition, Catherine Samba-Panza, d'ordonner une enquête.

La FIDH, la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme réclame, pour sa part qu'une cellule spéciale d'enquête et d'instruction chargée de ces crimes soit mise en place, « pour tracer une ligne rouge et que les crimes ne restent pas impunis ».

affaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    N'importe Quoi !

    En Février, 2014 (18:00 PM)
    Donc on a l'Onu, la France et la FIDH pour parler de l'Afrique.



    C'est comme une réunion sur la condition féminine avec 100% d'hommes.



    On peut toujours attendre pour que les choses tournent rond.







  2. Auteur

    .....

    En Février, 2014 (18:15 PM)
    Je n'ai jamais rien vu d'aussi barbare de ma vie.Je ne sais quoi dire ou penser apres ce que j'ai vu hier.Moi qui me disais toujours que les senegalais sont des pretentieux en taxant certains autres africains de sauvages je ne sais plus quoi penser meme si c'est vrai qu'il ya des hommes comme cela partout.
    {comment_ads}
    Auteur

    Cad

    En Février, 2014 (19:20 PM)
    Du Jamais vu comme disait l'homme d'eglise! Dieu a tout donne a ce pays mais faute de leader c'est le chaos! Des primitifs qui mangent leur semblable. La vie humaine n'a aucune importance en Centrafrique.

    C'est une HONTE pour l'Afrique.

    C'est un nettoyage ethnique et religieux. Un musulman a eu sa vie sauve grace a l'intervention d'hommes en tenue sinon les enfants de la rue disaient" laissez, nous on va le tuer et le manger"!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Sau5

    En Février, 2014 (19:38 PM)
    Ce qui est désespérant c'est que ce sont les FACA sur lesquels le gouvernement de transition compte pour ramener la paix qui se livrent à une telle barbarie et au su et vu des forces africaines qui ont fait preuve d'une complicité sans limite. Je pense que ce pays n'est pas prêt de sortir du gouffre et c'est dommage pour un beau pays à qui la nature a tout donner pour qu'il se développe.
    {comment_ads}
    Auteur

    Joobfara

    En Février, 2014 (21:09 PM)
    Là où s'installe la France des musulmans meurent.Depuis que l'armée française s'est" interposée"entre les centrafricains, les musulmans sont pourchassés, torturés, volés,violés et assassinés.Cette scène s'est déroulée devant des soldats français qui n'ont pas jugé bon d'intervenir.BIZARRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Thiessois

    En Février, 2014 (21:23 PM)
    où sont ceux qui nous inondent ici avec " les musulmans sont des barbares " ? Le bec cloué, peut etre vont ils reflechir sur l etre humain qui est partout le meme , sous tous les cieux, seulement à des degrés divers. Ces gens vont surement à la Messe, et ce qui est suur, c´est que ce n´est pas l´Abé qui leur a dit de faire ce qu´ils ont fait.

    L´Etat Centrafricain doit faire attention. Tous les criminels doivent etre jugés et que les Centrafricains trouvent le chemin de la réconciliation sans laquelle leur pays n´aura aucune chance. Je me rappelle de Guy Charles Toutouly et d´Abdou Bahaba, Cetrafricains avec qui j´ai étudié, l´un Chrétien, l´autre Musulman, tous deux Amis et je me demande que sont ils devenus dans cette tourmente, Oh Afrique!
    {comment_ads}
    Auteur

    Diallo2

    En Février, 2014 (09:47 AM)
    Y'a pas d'enquête à faire. Les images sont claires et limpides. On a qu'à identifier les auteurs de cet acte ignoble et les sanctionner, Quel que soit leur rang dans l'armée. Cette malheureuse victime a tout simplement cru à l'appel de la Présidente de la RCA. Il a pensé que l'armée était républicaine donc centrafricaine et non partisane (ni musulmane, ni chrétienne) et il a payé de sa vie son erreur. J'ai mal pour lui et pour son pays d'autant plus que le lynchage s'est déroulé sous le regard ''impuissant'' des forces africaines en place (Désolée pour vous, général Gaye)
    {comment_ads}
    Auteur

    Guiss Guiss

    En Février, 2014 (12:05 PM)
    centrafrique!!!! voici un pays où je souhaiterais jamais y aller! k de barbares certains de ces gens! c horrible cela! voila l'occasion kils donnent aux occidentaux de mieux critiquer les africains et de nous taxer de sauvages eh bien ils n'ont pas torts de le vue vue de tels comportements envers nos semblables! manger la chair humaine la pire des choses! le comble! the last!  :sad:  :sad:  :sad: 

    {comment_ads}
    Auteur

    Mane Moussa

    En Février, 2014 (12:20 PM)
    Enfin, j'espère que les Africains comprendront qu'en dehors du spirituel, le Dieu tout puissant de tous les hommes sur terre, quelle que soit leur religion, aucun être ne peut et ne doit accepeter d'être élevé à la dimension de Dieu. Comment peut-on accepter lorsqu'on jouit de toutes ses facultés mentales, que l'on soit le juge, après le jugement duquel, qu'il n'y a ni recours ni appel? Il faut vraiment être borné comme un nègre de vouloir admettre de telles situations dans ce siècle de lumière. Le noir agit comme à reculon de la modernité, de la civilisation lorsqu'il a une vengeance, un règlement de compte à promouvoir. Depuis bientôt deux ans, personne n'est capable de raisonner, même pas nos plus grandes pointures en diplômes, parce qu'ils ont une idée en tête, la haine, la méchanceté et l'apologie de la terreur sur leurs semblables. L'illustration parfaite de notre bêtise est le crime ignoble perpertré en direct en Centrafrique par des militaires après un lever de drapeau. Chaque noir ne se sentant par concerné, tourne la tête et traite les auteurs, de sauvages comme si ceux qui nous regardent distinguaient un Sénégalais, un Ivoirien, un Congolais, un Sud Soudanais d'un Centrafricain criminel. Vive le Sénégalais qui met en garde contre les germes de la Haine, vive la démocratie et vive l'Etat de droit.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email