Vendredi 30 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Covid-19 : début du déconfinement en Algérie, réouverture des cafés, plages et mosquées

Single Post
Sur les plages algériennes, les services de sécurité sont chargés de veiller au respect du port du masque et des consignes de distanciation entre les baigneurs.
Les Algériens ont pu de nouveau se rendre, samedi, sur leurs plages, dans leurs cafés et leurs mosquées après cinq mois de confinement. Plusieurs mesures ont été mises en place pour faire respecter le port du masque et la distanciation physique. Les contrevenants encourent de lourdes amendes.

Après cinq mois de confinement à cause de la pandémie de coronavirus, les Algériens ont retrouvé, samedi 15 août, les plaisirs de la plage et du café, et les fidèles, leurs mosquées.

"L'atmosphère à la maison devenait insupportable avec les enfants qui s'ennuyaient, j'en pouvais plus", a raconté à l'AFP Soraya, sortie avec sa voisine Fatima et les enfants pour passer la journée à la plage.

Celle-ci avoue avoir eu envie de braver l'interdit ces derniers jours mais la peur d'être verbalisée a freiné ses ardeurs. Tous portent le masque, obligatoire en public. Les contrevenants encourent de lourdes amendes.

Les services de sécurité, dont la police, à pied ou en quad, sont chargés de veiller au respect du port du masque et des consignes de distanciation entre les baigneurs.

Réouverture des mosquées, la grande prière du vendredi reste interdite

Les plus grandes mosquées d'Algérie accueillent, elles aussi, à nouveau les fidèles. En revanche, la grande prière du vendredi demeure interdite, tant que la situation sanitaire ne sera pas totalement maîtrisée. 

Dans un premier temps, la réouverture des lieux de culte sera limitée aux seules mosquées pouvant accueillir plus de 1 000 croyants. Le masque y est obligatoire et les fidèles doivent se tenir à un mètre les uns des autres.

Des opérations de nettoyage et de désinfection ont eu lieu avec la participation de nombreux bénévoles. Dans certaines mosquées les tapis ont été enlevés, dans d'autres ils ont été recouverts de plastique. Chaque fidèle doit emporter avec lui son tapis de prière, sinon on lui donne un tapis jetable.

"Remercions Dieu. J'ai constaté que les personnes respectaient les règles d'hygiène. C'est une bonne chose car quand nous venons prier c'est pour faire une bonne action, pas pour en faire une mauvaise en contaminant les autres", témoigne Abdelmalek, un retraité de 57 ans.  

Les femmes, les enfants de moins de 15 ans et les personnes vulnérables ne sont pas autorisés, pour le moment, à aller prier. Des pratiquantes, rencontrées dans le quartier populaire de Bab El Oued à Alger, ne comprenaient pas cette "discrimination à la prière".

Pour le ministre des Affaires religieuses, Youcef Belmehdi, le respect des mesures de prévention "accélèrera" la réouverture complète des lieux de culte.

À l'instar des parcs, des établissements scolaires et universitaires et des stades, les mosquées étaient totalement fermées depuis le 19 mars. Les piscines, hammams et salles des fêtes, eux, le resteront.

Le risque d'une nouvelle vague de Covid-19

Les cafés et restaurants ont également rouvert, mais le gouvernement a averti que ces mesures pourraient être remises en question en cas d'aggravation de la situation sanitaire.

Le sociologue Zoubir Arous met d'ailleurs en garde contre une nouvelle vague de Covid-19 liée à une réouverture "précipitée" décidée "dans des bureaux". "Je comprends que ceux qui vivent à 20 dans un deux pièces n'en peuvent plus, mais nous sommes face à une situation exceptionnelle."

Le gouvernement a reconduit jusqu'au 31 août le confinement partiel à domicile dans 29 des 48 wilayas (préfectures) du pays. Un couvre-feu nocturne y reste en vigueur. Le confinement a été levé dans les 19 autres wilayas.

Au total, près de 40 000 cas de coronavirus ont été officiellement déclarés en Algérie depuis février. Quelque 1 360 décès ont été recensés, ce qui fait de l'Algérie le troisième pays le plus endeuillé en Afrique derrière l'Égypte et l'Afrique du Sud.


5 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2020 (10:52 AM)
    Donc il y'a plus de 4 fois de décès en Algérie qu'au Sénégal. Les activistes sénégalais devraient traiter le gouvernement algerien d'incompetent car à population égale le Sénégal a fait mieux.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2020 (17:56 PM)
      l’algérie ne s’occupe pas de la flatulence du sénégal, mais dès que l’algérie pete le sénégal recherche l’odeur. continuez à vous disputer pour l’algérie
  2. Auteur

    En Août, 2020 (13:13 PM)
    On les attend en finale.........on va voir ce qu'on va voir !!
    Auteur

    En Août, 2020 (13:28 PM)
    A l'imbécile qui me rappelle que l'Algérie compte près de 40 millions d'habitants, je lui répond que le Sénégal en compte près de 16 millions .L'Algérie a enregistré un nombre cumulé de morts de 1360 et le Sénégal 255 soit près de 5 fois moins, alors que la population Algérienne ne fait pas 3 fois celle du Sénégal. Un bon élève du primaire comprendra que le Sénégal a fait mieux, de même qu'il a fait mieux que les USA, le Royaume-Uni, la France, l'Italie, l'Espagne, la Belgique, la suisse, la Suède, Israël, l'Arabie saoudite, Israël, le Maroc, l'Égypte, le Brésil....seuls des pays avec des statistiques non fiables peuvent prétendre avoir mieux fait. Ceux qui parlent de l'échec de la stratégie de lutte contre la Covid du Sénégal font de la politique politicienne car les faits sont têtus.
    • Auteur

      Analyste

      En Août, 2020 (19:51 PM)
      tu as tout faut, la pop algérienne près de 44 millions d'hab. donc pres de 3xpop galsen

      en plus la structure de la population n'est pas la même:
      en algérie : 6% des 44 millions ont plus de 65 ans soit environ 2 640 000
      au sénégal : 3% des 15 000 000 sot environ 450 000

      considérant les personnes à risque et les tuées par le covid selon les stats,

      on voit bien que le sénégal n'a pas fait mieux que l'algérie,
      arrêtons de nous jeter des fleurs là où on en n'a pas et bossons rigoureusement
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2020 (21:31 PM)
      ne nous prend pour des cons avec des chiffres arrangés pour justifier ta haine pour ton propre pays .donnes nous tes sources sur la structure des populations algérienne et senegalaise .l'algérie a moins de 3fois la population sénégalaise et a fait cinq fois plus de morts que le sénégal c'est cela la réalité. le reste sort de ton imagination fertile pour justifier ta haine pour ton propre pays. avec moins de 300morts pour une population de 16 millions d'habitants, le sénégal a bien contenu la covid ;seuls les adeptes du gourou mythomane et mégalomane veulent le contester
    Auteur

    En Août, 2020 (21:34 PM)
    @"arrêtons de nous jeter"

    Ne t'adresse pas aux imbéciles ça les instruit mais ils adorent nager dans leur "crasse"...

    Regarde notre bled après 60 piges de "Sénégal"

    Kennedy,Johnson,Ford, Carter,Bush père fils,Obama,Trump.....les présidents US depuis 1960....
    Auteur

    En Août, 2020 (21:37 PM)
    Ai oublié des pointures: Nixon,Reagan,Clinton....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email