Mercredi 27 Septembre, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

Le président du Sierra Leone accuse Washington d'interférence dans les élections

Single Post
Le président du Sierra Leone accuse Washington d'interférence dans les élections
Le président sierra-léonais Julius Maada Bio a accusé vendredi les Etats-Unis d'avoir fait pression sur lui pour qu'il interfère dans le comptage des voix lors des élections de juin dernier ayant mené à sa réélection, une déclaration contrastant avec l'évaluation des observateurs internationaux.

"C'est au moment venu d'annoncer les résultats de l'élection que les problèmes ont commencé", a déclaré vendredi M. Bio lors d'un événement à l'Université américaine de Washington où il prenait la parole.

La commission électorale nationale "avait colligé les données, fait ses calculs (...) et là les Etats-Unis m'ont demandé d'empêcher (la commission, nldr) d'annoncer les résultats. Alors je ne sais pas qui accuse qui d'interférence", a-t-il ajouté.

"J'ai refusé de le faire, et j'ai dit que je n'ai jamais appelé cette institution (la commission) et que je n'allais pas le faire maintenant", a-t-il ajouté, disant respecter "l'indépendance" de cet "organisme semi-autonome".

Julius Maada Bio, 59 ans, a été réélu en juin dernier dans un scrutin critiqué par l'opposition et les observateurs étrangers.

Des observateurs internationaux ont noté "des incohérences statistiques" entre les résultats partiels et les résultats définitifs et dénoncé "le manque de transparence" dans le processus de dépouillement, tout en appelant au dialogue pacifique pour régler les différends.

Le président Bio, qui a remporté le scrutin avec 56,17% des voix, soit un score juste au-dessus de seuil des 55% nécessaires pour éviter la tenue d'un second tour dans ce pays, avait par la suite admis des "limites logistiques" lors de ces élections.

Et il avait annoncé la création d'un comité comprenant des membres du gouvernement, de la société civile et des agences de développement pour examiner la gestion du processus électoral et formuler des recommandations.

De son côté, le Département d'Etat américain a annoncé fin août des restrictions de visa contre ceux qui pourraient être "responsables ou complices de saper la démocratie en Sierra Leone", sans toutefois nommer les personnalités visées par cette décision.

"Les mêmes responsables américains nous ont dit que dans ce contexte, ils ne voulaient que la tenue d'un second tour. Mais dans tous les cas j'allais gagner comme tous les sondages l'avaient clairement démontré", a poursuivi M. Bio lors de son allocution à l'Université américaine de Washington, où il a jadis étudié.


1 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (14:55 PM)
    on dit la sierra léone... c'est un pas un détail nak 
    Top Banner {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email