Dimanche 25 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Macron aux dirigeants africains: "On peut discuter du CFA sans tabou, ni totem"

Single Post
Macron aux dirigeants africains: "On peut discuter du CFA sans tabou, ni totem"

La rencontre avec 400 représentants des diasporas africaines de France a été organisée à l'occasion de la visite du président du Ghana, Nana Akufo-Addo, dans la capitale française pour donner une autre image des relations entre la France et l'Afrique.

A propos du Franc CFA, M. Macron a notamment déclaré : "c'est un sujet qu'on doit pouvoir ouvrir et qu'on a décidé d'ouvrir ensemble avec nos partenaires africains, de manière apaisée, sans culte du symbole, sans tabou ni totem".

"Je suis attaché à ce qu'il y ait un succès pour l'intégration régionale de la Cédéao", a souligné le président français à l'intention de son homologue ghanéen, en visite officielle à Paris.

Le franc CFA "a une utilité", a insisté le président français. "On doit garder la part de stabilité que ça apporte mais on doit permettre à toute la région de s'intégrer pleinement dans un espace monétaire intégré", a-t-il déclaré.

Les quinze membres de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) - dont le Ghana - se sont mis d'accord fin juin pour l'adoption à l'horizon 2020 d'une monnaie unique - l'eco - qui signerait la fin du franc CFA dans cette région.

"Il y a des défis dans ce projet mais je pense que c'est un modèle. Le développement de l'Europe a eu un impact énorme sur le niveau de vie des Européens et l'un des piliers essentiels de ce projet a été la monnaie unique", a observé M. Akufo-Addo.

A l'heure actuelle, huit pays de la Cédéao utilisent le franc CFA, tandis que les sept autres manient autant de devises qui ne sont pas convertibles entre elles.

« un levier pour réussir »

Par ailleurs, les présidents français et ghanéen, Emmanuel Macron et Nana Akufo-Addo, ont vanté le "rôle essentiel" des diasporas africaines devant un parterre de personnalités du monde de la culture, des médias et de l'entreprise.

A cette occasion, le président ghanéen a rappelé que la diaspora était pour lui un priorité de son action politique.

"Notre principale tâche c'est de transformer notre continent", a lancé le président ghanéen. "Il faut qu'on arrête de penser que le père Noël va venir pour développer notre continent. Il n'y a que nous qui pouvons développer le continent, il n'y a pas de père Noël", a-t-il tonné en souhaitant impliquer les diasporas "dans le développement du continent".

"Il y a une chose qu'il vous faut garder à l'esprit: le destin de toutes les personnes noires où qu'elles se trouvent dans le monde est lié à l'Afrique. Une Afrique qui réussit élève le statut de tous les citoyens du monde d'origine africaine et améliore la façon dont vous êtes perçus, dont on vous regarde", a conclu le président ghanéen.

"Cette avant-garde que vous êtes j'en ai besoin pour réussir", a lancé M. Macron à l'assemblée qui comptait des entrepreneurs, des représentants associatifs mais aussi des célébrités telles l'ex-footballeur Lilian Thuram, le rappeur Abd al Malik, l'animatrice Hapsatou Sy, le créateur de mode Youssouf Fofana et le meilleur sommelier de France, le Franco-Congolais Albert Malongo Ngimbi.

"Les diasporas (...) sont un formidable levier parce qu'elles connaissent les codes, elles ont les accès. Elles sont en quelque sorte nos meilleurs ambassadeurs et la meilleure façon sur le plan culturel, sur le plan économique, sur le plan sportif, sur le plan politique, de dire comment la France et l'Europe peuvent mieux travailler avec l'Afrique et développer ces liens nouveaux", a renchéri Emmanuel Macron.

Les deux chefs de l'Etat se sont ensuite prêtés à un échange policé de deux heures mais les questions de la salle étaient surtout adressées au président français. Des questions sur la place des membres des diasporas africaines dans les domaines de l'audiovisuel et de l'entreprise, la question des frais d'inscription des étudiants étrangers en France.

A la rentrée prochaine les étudiants extra-européens devront s'acquitter de 2770 euros en Licence (soit un peu plus de 1,8 million de FCFA) et 3770 euros en Master et Doctorat (près de 2,5 millions de FCFA).

Source : Bbc Afrique.


-- 
 

Article_similaires

14 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2019 (18:50 PM)
    FIN A LA COLONISATION FINANCIERE....................SALAUD.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (19:11 PM)
      on veut une afrique de l'ouest fédérale comme l'allemagne, le brésil, les usa ou l'inde.
      c'est simple comme 1,2,3.
    • Auteur

      Now

      En Juillet, 2019 (19:16 PM)
      on veut une afrique de l'ouest fédérale comme l'allemagne, le brésil, les usa ou l'inde.
      c'est simple comme 1,2,3.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (19:37 PM)
      aprés s'etre rassasiée depuis plus de 500ans, la france maintenant dois cesser d'etre gourmande. degagez!!!
      degagez de la gestion des affaires des africains avant que la separation ne soit plus douloureuse pour la france
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (21:14 PM)
      on a rien a discuter reprenez vos papiers et votre feraille and for god sake leave us alone. enough is enough. we prefer to live in pauverty.
  2. Auteur

    En Juillet, 2019 (18:52 PM)
    Le problème est pourquoi discuter de notre monnaie avec la France ?
    Auteur

    En Juillet, 2019 (18:53 PM)
    comme un maitre qui parle avec arrogance à ses eleves Ouattara, Macky et autres.



    ouattara ce traitre merite une balle dans la tete pour avoir vendu la cote d Ivoire a la France
    Auteur

    En Juillet, 2019 (18:56 PM)
    la chance de ces politiciens, c'est de gouverner des populations incultes, analphabètes, qui n'ont aucune conscience de l'impact direct de la mal gouvernance sur leurs vies.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (07:32 AM)
      la malchance de ces population, c'est d´etre diriges par des politiciens et marabouts véreux, qui depuis des génération les ont rendues incultes, analphabètes, qui n'ont aucune conscience de l'impact direct de la mal gouvernance sur leurs vies.
      regarde seulement le system éducatif et les radios et télés au senegal greve ak beuzz rek
      et crois moi, tout cela aest plane
    Auteur

    Kenzo3400p

    En Juillet, 2019 (19:20 PM)
    On ne veut pas discuter. Juste dégagez !!!!!!
    Auteur

    En Juillet, 2019 (20:09 PM)
    rien a discuter la France na rien a foutre dans ca sinon ca sera la farce du siècle.... ca va sappeler eco et sera exactement comme le CFA ... toutes les anciennes colonies se sont émancipées de l'exploitation éhontée des peuple sauf cette putaine de FRANCE incapable de se nourrir sans voler l'Afrique
    Auteur

    En Juillet, 2019 (20:26 PM)
    GUEMOUL MEME PAS UNE VIRGULE DE CE QU'IL DIT
    Auteur

    Ndiouftiss

    En Juillet, 2019 (20:32 PM)
    Le problème ne se trouve pas uniquement à la création d'une monnaie unique. On a un problème de dirigeants c'est pourquoi on restera éternellement pauvre tant que ces derniers ne sont pas tous mort et enterrés. On doit avoir de vraies dirigeant comme Kagamé qui se soucie de son état mais pas des politiciens qui pensent que le pouvoir c'est s'enrichir et non servir son pays. La France va continuer à nous piller car nos dirigeants ont un faible devant la France. Changeons ces politiciens et je vous assure, le CFA ne sera plus un problème.
    Auteur

    Diawara

    En Juillet, 2019 (20:44 PM)
    Merci c est un problème de dirigeants
    Auteur

    En Juillet, 2019 (21:02 PM)
    C pas avec des vendus comme Macky et Ouattara que lAfrique connaotra lemergence
    Auteur

    En Juillet, 2019 (22:06 PM)
    Et surtout 1 ECO = 1 € au minimum pour appuyer les encours.
    Auteur

    Damel Fall

    En Juillet, 2019 (22:48 PM)
    Macron se fout des Africains.Il ne proposera jamais ca au maghrebeens
    Auteur

    Maliki

    En Juillet, 2019 (00:01 AM)
    Il a peur il sait ke sans le franc cfa la France va tomber economiquement lol
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (06:43 AM)
      mort de rire. plus besoin d’aide, fin des pirogues quitte à mourir pour aller chez eux. super...
    Auteur

    Totem ???????

    En Juillet, 2019 (09:22 AM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR