Mardi 15 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Mali: Le gouvernement interpellé à l'Assemblée sur le massacre d'Ogossagou

Single Post
Mali: Le gouvernement interpellé à l'Assemblée sur le massacre d'Ogossagou

Une semaine et demie après le massacre d’Ogossagou, où au moins 157 villageois ont été assassinés, le Mali reste sous le choc. L’enquête est toujours en cours. À l’Assemblée nationale, mercredi 3 avril, les députés ont interpellé le gouvernement sur ce massacre.

De l’opposition ou de la majorité, les députés disent à l’unisson leur indignation après le drame d’Ogossagou. Quelle est la responsabilité des élus ? S’interroge l’honorable Idrissa Sankaré de Bankass, la localité touchée par les récentes violences.

« Qu’avons-nous fait Monsieur le Président, nous députés ? Qui parmi nous connaît Bankass ? Y a-t-il une mission de terrain ? Non. Nous sommes tous responsables, Monsieur le Président », a-t-il interpellé.

L’annonce de la dissolution du groupe d’autodéfense dogon Dan Nan Ambassagou et des limogeages au sein de l’armée ne sont pas des mesures suffisantes pour rétablir la sécurité au centre, selon Bakary Woyo Doumbia, député de l’opposition. « Nous sommes en face d’une véritable faillite politique. La vérité est que notre sécurité a été sous-traitée à des groupes armés au nord comme au centre du Mali », s’est-il indigné.

Pour répondre, Salif Traoré, ministre de la Sécurité, représente le gouvernement. « Nous avons un peu plus de 15 000 hommes qui sont déployés en permanence. C’est vrai, face à l’absence de l’État à certains endroits, certains ont pu devoir se substituer à l’État, mais nous sommes en montée en puissance, nous sommes en réorganisation. Nous allons être beaucoup plus visibles et nous allons nous assumer », assure-t-il.

Selon le ministre, 150 militaires maliens ou étrangers et 440 civils ont été tués depuis trois mois. Ainsi, la crise au centre a fait près de 1 000 victimes depuis janvier 2018.


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2019 (02:03 AM)
    reste unis mes cherres Maliens ya des Main invisible qui veaux vous Divises
  2. Auteur

    Le Voisin

    En Avril, 2019 (08:09 AM)
    Les mains qui veulent nous diviser sont bien visible.Un président de la sous région avait dit lors d'une conférence de presse que les djihadiste au Mali sont en complicité avec la communauté Peulh. D’autres hommes politiques racistes de la sous région ont accusés les peulhs de vouloir créer un état à eux allant du Sénégal au Niger.Donc ce sont ce président et les autres pyromanes ainsi que la France qui sont derrière tout ça.Leurs objectif c'est de nettoyer le Mali pour couper le fil.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR