Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Manifestation à Nairobi après le massacre de Garissa

Single Post
Manifestation à Nairobi après le massacre de Garissa

Des étudiants kényans ont manifesté à mardi à Nairobi, la capitale, pour réclamer plus de sécurité après le massacre de 148 personnes sur le campus de Garissa, la semaine dernière. Une veillée devait avoir lieu dans la soirée dans le principal parc de Nairobi, où le traumatisme, comme dans l'ensemble du pays, reste entier après l'attaque de jeudi dernier revendiquée par les islamistes somaliens d'Al Chabaab. Sur le front de l'enquête, six suspects ont été présentés à des juges mardi, rapportent les services du procureur. Leur garde à vue a été fixée à trente jours. Ces deux dernières années, les islamistes somaliens ont tué plus de 400 personnes au Kenya, dont 67 dans l'attaque du Westgate Mall, un centre commercial de Nairobi, en septembre 2013. 

 Le massacre de Garissa, ville du nord-est du Kenya située à 200 km environ de la frontière somalienne, est le plus meurtrier commis par les Chabaab au Kenya. Le commando s'en est pris aux étudiants chrétiens du campus de la ville. Les islamistes, qui ont promis de nouvelles attaques, veulent faire payer l'engagement militaire du Kenya en Somalie. Mardi, des centaines d'étudiants venus de différentes universités ont manifesté dans Nairobi. Une pétition a été remise à la présidence. "Ça suffit, le gouvernement doit s'attaquer sérieusement à la question de l'insécurité", a dit John Derrick, un étudiant inscrit à l'Université technique du Kenya. (Humphrey Malalo; Henri-Pierre André pour le service français)
Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Fjk

    En Avril, 2015 (16:34 PM)
    Je me remémore ces Présidents africains pleurant dans les rues de Paris !!!! Vraiment l'ennemi de l'homme noir c'est l'homme noir!!!!! Curieusement, on n'entend ni ne voit aucun chef d'Etat ou de gouvernement africain sauter dans le premier avion partant pour Nairobi pour condamner cet acte de même nature que celui qui les a précipités dans l'avion pour Paris en Janvier. A l'évidence, selon eux, il ne s'est rien passé au Kenya qui heurte puisse heurter toute conscience humaine. Attaque terroriste en France contre le quotidien Charlie Hebdo: 12 morts, 11 blessés. Tous les médias en parlent pendant plusieurs semaines et toute la planète s'indigne et organise des marches partout au nom de la liberté d'expression. Tout le monde est Charlie. Attaque terroriste au Kenya contre l'université de Garissa: au moins 147 étudiants tués, 79 blessés. La presse internationale en parle à peine et l'indifférence est presque totale dans le monde. Personne n'est "Étudiant de l'université de Garissa". Oui c'est le monde hypocrite dans lequel on vit.
    • Auteur

      Izidore

      En Avril, 2015 (16:42 PM)
      je vous renvois à mes commentaires sur les negres que nous sommes....\nles faits me donnent raison...\ncomme vous le voyez...ici il n\'a pas de charlie...ni quoi d\'autres et les occidentaux n\'ont rien à foutre de nos morts...\nles 40 enfants d\'izieu..sont commemorés chaque année et c\'est dvenu...une obligation republicaine...comme le diner du crif...\nen un mot....le jour que les africains seront conscients de ce qu\'ils sont ce sera un pas de geant
    • Auteur

      Marcus!

      En Avril, 2015 (16:50 PM)
      cette sécurité est importante sinon les kenyans, inquiets, risqueront de s\'en prendre à certains musulmans. nous assisterons ainsi à une crise comme celle de la rca. je rappelle qu\' en s\'attaquant aux chrétiens, ces barbares cherchent à diviser. avec la peur, cela risque d\'arriver. que nos etats prennent leurs resposabilités.
  2. Auteur

    Mansa Wali Diom Ak Diomb

    En Avril, 2015 (16:37 PM)
    marching on the sreet isi not enough we have to fight all forms of terrorism here and there
    Auteur

    Homme Noir

    En Avril, 2015 (21:47 PM)
    Homme noir tue homme noir qui est coupable?
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (12:18 PM)
    Rien ne sert à transformer cette triste tragédie du Kenya en une affaire raciale. Dire que l'homme noir tue l'autre noir est à mon avis un non débat.Car,récemment un homme blanc a tué d'autres blancs dans ce fameux crash du A320,en Asie,c'est toujours des asiatiques qui tuent les leurs et un peu partout dans le monde.L'Afrique ne vient que d'entrer dans la danse rouge. Et donc,nous devons nous inquiéter du fait que l'homme(de toute race)tue ses semblables.Que les âmes de nos frères reposent en paix!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR