Vendredi 29 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Palmarès : les 50 personnalités africaines les plus influentes ( SUITE )

Single Post
Palmarès : les 50 personnalités africaines les plus influentes ( SUITE )

Notoriété, aptitude à peser sur le jeu diplomatique, poids économique, rayonnement moral ou culturel... "Jeune Afrique" désigne les hommes et femmes d'affaires les plus influents du continent.








9 Aliko Dangote

Nigeria, première fortune ouest-africaine

Le magnat de Lagos (dont la fortune est estimée à 1,6 milliard d’euros) reste un pilier des affaires nigérianes. Ses quinze sociétés dominent le BTP et l’agroalimentaire?; il a des filiales au Sénégal, au Ghana, au Bénin et au Togo. Celui qui est surnommé par ses détracteurs l’Al Capone africain – pour son habileté à créer des quasi-monopoles – était très écouté par les anciens présidents Obasanjo et Yar’Adua. Il est moins introduit chez Goodluck Jonathan, mais saura rebondir. Son dernier coup?: l’introduction en Bourse de Dangote Cement, qui a dopé de 30 % la capitalisation à Lagos au mois d’août.

 

10 Jean-Louis Billon

Côte d'Ivoire, Sifca

Il est beaucoup plus que le patron du premier groupe privé ivoirien, Sifca. En partenariat avec le géant asiatique Olam, il est devenu le poids lourd de l’agro-industrie en Afrique de l’Ouest. Président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCICI), il enrichit son réseau à l’international. Et la crise actuelle dans son pays confirme sa force de frappe. Après son appel en faveur d’une suspension du paiement des impôts, le clan Gbagbo l’a interdit de sortie du territoire.

Notoriété, aptitude à peser sur le jeu diplomatique, poids économique, rayonnement moral ou culturel... "Jeune Afrique" désigne les hommes et femmes de la société civile les plus influents du continent.

 

1 Mo Ibrahim

Soudan, président de la fondation Mo Ibrahim

Lorsqu’il a empoché, en 2005, la bagatelle de 462 millions d’euros en vendant son groupe de téléphonie, Celtel, Mo Ibrahim aurait pu faire le choix d’une retraite dorée dans un paradis balnéaire et fiscal?! Mais ce Britannique d’origine soudanaise a préféré réinvestir cet argent sur le continent en créant sa fondation. Objectif?: promouvoir la bonne gouvernance, encourager l’émergence d’un leadership performant et contribuer au développement de l’Afrique. Pari osé?!

Le prix Ibrahim – décerné en 2008 à l’ex-président du Botswana Festus Mogae – est, depuis, sans lauréat, faute de candidats ayant fait preuve d’excellence dans l’exercice de leur mandat tout autant que de responsabilité dans leur sortie de scène. Pour autant, Mo Ibrahim persévère. Indice de la gouvernance africaine, forums sur l’intégration régionale, bourses d’études, formation de médias… Celui qui fait figure de mécène met à profit son carnet d’adresses pour continuer sur sa lancée. Kofi Annan, Tony Blair, Bill Clinton, Alpha Oumar Konaré, Nelson Mandela… sont autant de hautes personnalités soutenant la Fondation Mo Ibrahim.

 

2 Wangari Maathai

Kenya, prix Nobel de la paix

En 2004, elle est la première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la paix pour son action en faveur de l’environnement par le biais de son Green Belt Movement. Depuis, elle écrit des livres et s’exprime dès qu’elle le peut en faveur d’une Afrique plus verte. Son franc-parler fait mouche. Depuis quelques années, pas une personnalité ne peut passer par le Kenya sans mettre la main à la bêche et planter un arbre sous les flashs des photographes et les caméras de télévision.

 

3 Abdou Diouf

Sénégal, secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie

Elle supervise la division des poursuites et traque inlassablement les « prédateurs » soupçonnés de crimes de guerre. Attendue sur plusieurs dossiers dans les prochains mois, notamment sur ceux du Darfour et de la RD Congo, l’ancienne ministre gambienne apparaît aussi comme le seul espoir pour les dizaines de Guinéennes violées et brutalisées le 28 septembre 2009 à Conakry de voir ces atrocités qualifiées de crimes contre l’humanité.

 

4 Fatou Bensouda

Gambie, procureure adjointe de la Cour pénale internationale

Elle supervise la division des poursuites et traque inlassablement les « prédateurs » soupçonnés de crimes de guerre. Attendue sur plusieurs dossiers dans les prochains mois, notamment sur ceux du Darfour et de la RD Congo, l’ancienne ministre gambienne apparaît aussi comme le seul espoir pour les dizaines de Guinéennes violées et brutalisées le 28 septembre 2009 à Conakry de voir ces atrocités qualifiées de crimes contre l’humanité.

 

5 Issa Hayatou

Cameroun, président de la Confédération africaine de football (CAF)

Depuis deux décennies, il trône à la tête de cette organisation continentale qui est devenue un acteur géopolitique non étatique d’envergure. Pour certains, son influence tutoie celle de la puissante Union africaine. Le président de la CAF a notamment la haute main sur l’attribution de l’organisation des compétitions panafricaines, ces grand-messes populaires qui permettent d’exalter la fierté nationale et offrent une excellente exposition mondiale aux pays organisateurs.

 

6 Ahmed al-Tayeb

Égypte, grand imam de l'université Al-Azhar

C’est le personnage le plus important de l’université islamique Al-Azhar du Caire, le phare de l’islam sunnite. Nommé à vie en mars 2010, connu pour ses positions de modéré, Tayeb incarne l’espoir de voir Al-Azhar retrouver son aura auprès des quelque 1,2 milliard de sunnites dans le monde et contrer l’influence du wahhabisme. Il a démissionné d’une haute instance du parti au pouvoir, gage d’une indépendance nécessaire. Francophone et anglophone, il ambitionne aussi de rapprocher l’islam de la chrétienté.

 

7 Mgr Monsengwo

RDC, cardinal

En octobre 2010, il a fait partie des vingt-quatre cardinaux nommés par le pape Benoît XVI. La fonction fait de l’ancien président du bureau de la Conférence nationale souveraine (1991), 71 ans, un ambassadeur respecté du catholicisme africain. Sur la scène nationale, son aura de faiseur de paix, qu’il appelle régulièrement de ses vœux pour l’est du pays, s’en trouve décuplée. En 2006, lors de la présidentielle, ses déclarations ont été très écoutées.

 

Kofi Annan

Ghana, ancien secrétaire général de l'ONU

Soyons lucides, Kofi Annan n’a plus la même influence depuis qu’il a quitté les bureaux de l’ONU, à New York, en 2006. Mais, depuis, il a réussi à mobiliser les fondations Rockefeller et Gates pour réunir 300 millions d’euros et créer l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra). Un chiffre l’obsède?: le continent importe jusqu’à 85 % de son alimentation. L’Agra est présente dans treize pays. Les paysans africains ont enfin un ambassadeur.

 

9 Saïd Djinnit

Algérie, représentant spécial du secrétaire générale de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest

L’Énarque algérien a passé l’essentiel de sa carrière au sein de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), qu’il a rejointe, en 1989, au cabinet du secrétaire général Salim Ahmed Salim. Des fonctions qui lui ont permis de sillonner le continent, de connaître son personnel politique et de devenir un spécialiste des conflits. Ban Ki-moon en a fait, en 2008, son représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest.

 

10 Didier Drogba

Côte d'Ivoire, footballeur professionnel

Unanimement cité parmi les meilleurs attaquants du monde, il aurait pu se contenter du (très) gros salaire que lui verse son club anglais de Chelsea­ et de ses confortables revenus publicitaires. Mais, loin de l’image people qui colle aux footballeurs nantis, il a pris le risque de militer pour la paix dans son pays. Il a poussé les Éléphants, la sélection ivoirienne, à s’impliquer dans la recherche de l’unité et de la réconciliation.

Notoriété, aptitude à peser sur le jeu diplomatique, poids économique, rayonnement moral ou culturel... "Jeune Afrique" désigne les hommes et femmes de la culture et des médias les plus influents du continent.

 

1 Wole Soyinka

Nigeria, prix Nobel de littérature

Akinwande Oluwole Soyinka prêche la bonne nouvelle de la littérature et celle du respect des droits humains. Le fondateur du Parlement international des écrivains est une personnalité très écoutée, capable de se battre, dans un autre registre, pour réduire le nombre des morts sur les routes du Nigeria. Président de la Communauté africaine de la culture, il ne cesse de sensibiliser les dirigeants sur l’importance de ce secteur, véritable parent pauvre du développement. Il a joué un rôle non négligeable pour que se tienne enfin le Festival mondial des arts nègres (Fesman) au Sénégal. Mais le premier Nobel africain de littérature (1986), dont les positions politiques sont bien connues depuis les années 1960, n’est pas homme à faire les choses à moitié. Soyinka a choisi de s’engager pleinement en politique. Il a créé à cet effet, en septembre dernier, le Democratic Front for a People’s Federation (DFPF), le parti « des jeunes frustrés, des idées qui dérangent et des gardiens de la démocratie ». Soyinka ne veut pas devenir président mais « barrer la route » au parti au pouvoir.

 

2 Béchir Ben Yahmed

Tunisie, patron de presse

Cinquante ans après, Jeune Afrique, l’hebdo qu’il a fondé à Tunis, puis installé à Paris, demeure sans équivalent sur le continent. Et son « Ce que je crois » une référence attendue chaque semaine par des milliers de lecteurs. L’influence de BBY est à la mesure de son aventure de presse?: exceptionnelle.

 

3 Youssou N'Dour

Sénégal, chanteur et homme d'affaires

De « You » l’artiste à « You » le politicien, il n’y a plus qu’un pas. Son mouvement citoyen « Fekke ma ci boole » va se transformer en parti politique d’ici à 2012, date de l’élection présidentielle sénégalaise. À la tête du puissant groupe de presse privé dakarois Futurs Médias – une chaîne de télévision (TFM), une radio (RFM) et un quotidien (L’Observateur) –, il est un homme d’affaires avisé qui pèse sur l’opinion publique. Son engagement humanitaire ne l’en rend que plus populaire.

 

4 Mohamed Hassanein Heykal

Égypte, éditorialiste

À 87 ans, l’éditorialiste le plus connu du monde arabe continue de passionner les téléspectateurs d’Al-Jazira, où il donne une chronique hebdomadaire. Cet Égyptien qui fut un proche de Nasser est aujourd’hui très critique à l’encontre de Moubarak.

 

5 Angélique Kidjo

Bénin, chanteuse

Gouaille incomparable, énergie légendaire?: Angélique Kidjo, installée à New York depuis 1998 – et ambassadrice de l’Unicef depuis 2002 –, fait voyager la richesse de la musique africaine aux quatre coins de la planète. Grand Prix Sacem 2010 de la chanson – catégorie musiques du monde – et plusieurs fois lauréate des Grammy Awards, elle s’empare de styles éclectiques et s’entoure de musiciens internationaux, devenant ainsi l’une des rares artistes africaines à avoir acquis une dimension internationale.

 

6 Akon

Sénégal, chanteur et producteur de musiques urbaines

Révélé en 2004 par son titre « Lonely » et plusieurs fois nominé aux Grammy Awards, Alioune Badara Thiam, dit Akon, est l’un des plus célèbres chanteurs de R’nB du moment. Le très reconnaissable timbre vocal de ce fils de percussionniste, né au Sénégal, qui a grandi aux États-Unis, a contribué à sa très grande popularité auprès des jeunes. Il lui vaut également d’être très demandé par d’autres artistes. Ainsi Akon est-il intervenu dans près de 180 chansons en tant qu’artiste invité, dont une vingtaine de grands succès.

 

7 Achille Mbembe

Cameroun, historien, politologue, essayiste

Il est né et a grandi au cœur du pays Bassa – fief de la révolutionnaire, indépendantiste et nationaliste Union des populations du Cameroun (UPC). Ce n’est donc pas un hasard si ce professeur de l’Université du Witwatersrand (Afrique du Sud) est devenu l’un des plus grands théoriciens francophone du post-colonialisme. Son parcours et ses travaux lui valent le respect des universitaires africains et américains. Il enseigne régulièrement aux États-Unis, notamment à la Duke University (Caroline du Nord).

 

Les frères Karoui

Tunisie, communicants

Ghazi et Nabil, plus connus sous le nom des « frères Karoui », sont le tandem inséparable qui a lancé, en 2007, la première chaîne de télévision satellitaire à vocation maghrébine, Nessma TV, basée en Tunisie. Couverture de la Coupe d’Afrique des nations, talk-shows modernes et inspirés des télés occidentales, Star Academy, Nessma est devenue une référence dans le Grand Maghreb. Reste aux Karoui, brillants publicitaires, à faire décoller les parts d’audience de la chaîne.

 

9 Zapiro

Afrique du Sud, dessinateur de presse

Le célèbre « cartoonist » sud-africain (vrai nom?: Jonathan Shapiro) vient encore de montrer à quel point sa plume est bien aiguisée. Le président Jacob Zuma a décidé de le poursuivre en justice pour les dessins qu’il a faits de lui, en 2008, au moment de son procès pour viol. « Zap » caricature les politiciens de son pays depuis plus de vingt ans (parfois avec tendresse, comme pour Madiba?; parfois avec acidité, envers ses successeurs), ce qui lui a valu moult prix internationaux.

 

10 Dilem

Algérie, caricaturiste

Sa mine est féroce, son humour caustique et son trait a horreur des angles. Plus qu’un caricaturiste, Ali Dilem, 43 ans, est devenu le chroniqueur attitré du quotidien algérien Liberté. Son irrévérence lui vaut une trentaine de procédures judiciaires en diffamation et autres offenses. Ailleurs, son talent lui a valu prix et récompenses et l’opportunité de commenter, par ses dessins, l’actu mondiale sur TV5.


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Diegane

    En Janvier, 2011 (16:16 PM)
    You leader d'opinion? mon vieux
  2. Auteur

    Binta27

    En Janvier, 2011 (16:20 PM)
    POUR L INSTANT Y EN A 4 SENEGALAIS PARMIS LES 50
    Auteur

    Abdoul Wahab

    En Janvier, 2011 (18:09 PM)
    J'ai pas vu Obama!
    Auteur

    Pitch

    En Janvier, 2011 (19:46 PM)
    EL HADJ DIOUF FOOTBALLEUR INTERNATIONAL OCCUPE QUELLE PLACE DANS CE CLASSEMENT
    Auteur

    C'est Moi

    En Janvier, 2011 (06:03 AM)
    je n'ai pas vu koutia ,sangiogou

      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Beau Gosse

    En Janvier, 2011 (11:15 AM)
    si vous avez mis drogba pourquo pas le camerounais etoo et je n'ai meme pad vus bagbo et ouatatra mais qui a fait le classement minable

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email