Vendredi 18 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Présidentielle au Burkina Faso : Yacouba Isaac Zida sollicité par son parti pour être candidat

Single Post
Yacouba Isaac Zida, l’ancien Premier ministre du régime de transition burkinabè, à Montréal, le 11 juin 2019.
Le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) a proposé samedi 15 février comme candidat à la présidentielle de novembre au Burkina l’ex-premier ministre Yacouba Isaac Zida, qui vit au Canada depuis 2016.

« Le MPS a lancé un appel solennel à son président d’honneur Yacouba Isaac Zida pour qu’il se présente à l’élection présidentielle de 2020, après avoir constaté qu’il remplissait bien les critères définis par le parti et qui en font le meilleur étendard », a déclaré le président du MPS, Pr Augustin Loada, un ancien ministre du gouvernement de Zida. « Au regard de la situation nationale chaotique, le MPS est persuadé que son président d’honneur est l’homme capable de sortir le pays de ce chaos et de lui redonner son lustre d’antan », a-t-il expliqué, au cours d’une conférence de presse.

Yacouba Isaac Zida, à l’époque lieutenant-colonel, s’était emparé du pouvoir le 1er novembre 2014, au lendemain de la chute de Blaise Compaoré, chassé de la présidence par la rue le 31 octobre 2014 après 27 ans au pouvoir. Après de fortes pressions des partis politiques, de la société civile et de la communauté internationale, il avait cédé le pouvoir au bout de trois semaines à Michel Kafando, un diplomate à la retraite qui l’avait aussitôt nommé Premier ministre dans un gouvernement de transition.

Rayé des effectifs de l’armée

Après la fin de la période de transition politique, Isaac Zida avait rejoint sa famille au Canada, en janvier 2016. Radié des effectifs des forces armées nationales pour « désertion en temps de paix » et « insubordination » par le président Roch Marc Christian Kaboré le mois suivant, il pourrait être visé par une procédure devant le tribunal militaire.

Confronté depuis 2015, à des attaques jihadistes qui ont fait plus de 750 morts depuis 2015 et contraint plus de 600 000 personnes à fuir leur foyer, le Burkina Faso doit organiser en novembre 2020 une présidentielle couplée aux législatives, le deuxième scrutin après la chute du régime Compaoré.

Candidat à sa propre succession, le président Roch Marc Christian Kaboré, devrait être opposé à de nombreux anciens proches de Blaise Compaoré, dont l’ancien Premier ministre Kadré Désiré Ouédraogo et Gilbert Noël Ouédraogo, président de l’ancien principal parti allié du régime de Blaise Compaoré.

liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email