Jeudi 22 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

UE : durcissement des conditions de visa pour les pays qui refusent d'accueillir leurs ressortissants

Single Post
UE : durcissement des conditions de visa pour les pays qui refusent d'accueillir leurs ressortissants

Les pays d’origine qui n’acceptent pas de réadmettre sur leur sol leurs ressortissants en situation irrégulière renvoyés par l’UE devront faire face à des “conditions plus strictes” pour obtenir des visas, selon une législation proposée mercredi par la Commission européenne.

Ce nouveau mécanisme, réclamé par plusieurs pays, vise à faire des visas de courts séjours dans l’espace Schengen un “levier” pour accélérer les renvois vers leurs pays des migrants irréguliers et des demandeurs d’asile déboutés.

Les pays de l’UE ont multiplié les contacts ces derniers mois avec les pays d’origine, notamment africains, pour qu’ils coopèrent davantage aux “retours” de leurs nationaux considérés comme des migrants irréguliers, mais ils déplorent de trop faibles résultats.

Certains pays comme le Mali, le Sénégal ou la Côte d'Ivoire, coopèrent très peu

La Commission propose désormais de pouvoir “déclencher l’application de conditions plus strictes pour le traitement des visas lorsqu’un pays partenaire ne coopère pas suffisamment aux fins de la réadmission des migrants en situation irrégulière”.

Ces derniers sont aussi bien des migrants entrés de manière irrégulière sur le territoire européen que des étrangers restés dans l’UE après l’expiration de leur visa.

Les restrictions évoquées par la Commission concerneraient notamment “le délai maximal imparti pour le traitement des demandes”, “la durée de validité des visas délivrés”, “le montant des droits de visa” ou encore “l’exemption de ces droits applicable à certains voyageurs, tels que les diplomates”.

“Certains pays comme le Mali, le Sénégal ou la Côte d’Ivoire, coopèrent très peu”, déplore une source diplomatique. “Il faut batailler pour obtenir le fameux laissez-passer consulaire (nécessaire pour renvoyer un migrant vers son pays, ndlr) et cela sape les rapports de confiance qu’on doit avoir avec ces pays”, a-t-elle ajouté.

En 2016, quelque 14 millions de visas ont été délivrés pour des courts séjours (90 jours maximum par période de 180 jours) à des fins touristiques ou commerciales, selon des chiffres de la Commission. Ces visas sont nécessaires pour les ressortissants d’une centaine de pays et leur permettent de circuler dans les 26 pays inclus dans l’espace Schengen.

La proposition de la Commission européenne doit désormais être négociée avec les Etats membres de l’UE et le Parlement européen.

L’exécutif européen a également proposé mercredi de “simplifier les formalités” pour attribuer des visas, jugeant que “la lourdeur des procédures peuvent dissuader les touristes de se rendre en Europe”.

Il propose notamment de faire passer le délai imparti pour l’adoption d’une décision sur la demande de visa “de 15 à 10 jours”. La Commission suggère aussi “une hausse modérée des droits de visa”, inchangés depuis 2006, proposant de passer de 60 à 80 euros.

Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (10:43 AM)
    les visas sont devenus un moyen de pression contre les gouvernements africains! appliquons la réciprocité c est le minimum qu on puisse offrir aux generations futures! ouvrons les yeux eux nous envoient leurs merde sous toutes ses formes! jouons notre partition nos petits fils nous reprocherons notre manque de "diom"!
  2. Auteur

    Borom

    En Mars, 2018 (11:14 AM)
    N°1 : Les visas pour l' Afrique ( après les USA ) sont les plus chers et les plus difficiles à obtenir .

    Pour savoir cela , évidemment il faut voyager autrement que devant un écran !!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (11:36 AM)
    les Africains en situation irréguliere n'ont rien à faire en Europe , c'est tres simple....maintenant si les gouvernements Africains ne veulent pas coopérer il faut que l'Europe coupe les vivres :

    aucune aide, plus personne ne vient se faire soigner dans nos hopitaux et les étudiants Africains restent dans leur pays d'origine.....on verra qui rigole  :jumpy2: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (13:07 PM)
      n°3 tu fous quoi en afrique toi. vous français, vous voulez tout le temps profiter des bonnes choses (climat, prostitué, gigolos, ...) chez les autres mais ne voulez personne chez vous.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (11:57 AM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR