Lundi 16 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Agriculture

Gestion des terres arables : Des acteurs réclament une reconnaissance des droits fonciers des petits producteurs dans la prochaine réforme

Single Post
Gestion des terres arables : Des acteurs réclament une reconnaissance des droits fonciers des petits producteurs dans la prochaine réforme

Plusieurs initiatives de réforme du foncier ont été prises au Sénégal depuis plus de deux décennies, cela ressort des informations faites par les acteurs qui interviennent dans la gouvernance du foncier. Selon eux, ces processus inachevés n’ont pas permis au pays de formuler et de mettre en œuvre une politique consensuelle et efficiente de gouvernance du foncier aussi bien au niveau des centres urbains que dans l’espace rural. Cette inertie a non seulement, «des incidences sur les activités socioéconomiques dans l’espace rural et de façon plus globale sur l’accès des groupes vulnérables au foncier», mais elle «entretient des pratiques de gouvernance inappropriées qui entraînent des conflits dans un contexte de pauvreté, de rareté de l’emploi salarié et de crise alimentaire cyclique», ont indiqué les acteurs de la société civile qui s’étaient réunis dans le cadre d’une rencontre. Une rencontre qui a réuni 50 acteurs intervenant dans la gouvernance du foncier, comme entre autres ceux des Ong, associations de femmes, organisations de jeunes, producteurs ruraux.

 

Il s’agit d’un atelier d’enrichissement et de validation du document de contribution citoyenne à la réforme foncière pour, disent-ils, «permettre aux acteurs communautaires de disposer d’un document déclinant leurs propositions consensuelles pour une réforme foncière prenant en compte les droits fonciers des petits exploitants et sensible aux besoins des femmes et des jeunes ; renforcer l’appropriation et la légitimité des propositions de réforme formulées par les acteurs lors des fora fonciers organisés entre mai 2013 et juin 2014 ; valider le document de contribution citoyenne en vue d’en faire un support de référence pour les acteurs communautaires et les délégués du Congad au sein de la Commission nationale de réforme foncière (Cnrf) et surtout assurer une large diffusion du document portant positions et propositions citoyennes pour une réforme foncière apaisée et préservant les droits des petits exploitants.

 

Amacodou Diouf, le président du Congad et ses collaborateurs, d’annoncer à ce titre, qu’un document portant positions et propositions citoyennes pour une réforme foncière prenant en compte les droits fonciers des petits producteurs est disponible et validé par les acteurs de la société civile.


affaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email